Favoris mai-juin 2018

Voici l’article qui recense tout ce qui a marqué mes deux mois.

 

Evènements

  • Brunch au Chien Perché. Une bonne surprise, un bon rapport qualité prix.

Seul petit hic: éviter le service de 11h, on mange plutôt vite et on ne peut pas profiter des pancakes à volonté.

C’est toujours un plaisir de retrouver les copines blogueuses: Marie, Marion, Hilou, Estelle, Clem l’agrume.

 

  • Quelques sorties en bar:

-le plaisir de retrouver le « Sauvage ».

-le bon plan; « L’horloge » ouvert le dimanche soir. Un très bon service.

-le chic « L’artchimiste » bien qu’un peu cher.

J’adore le vintage et ce genre de boutiques est parfaite pour moi.

Les tenues et la déco sont très belles.

La blogueuse Biche propose aussi des bijoux et vêtements locaux.

La boutique sait allier l’artistique avec ce côté vintage.

  • Le Parc de la Tête d’Or encore et toujours aussi sublime et inspirant en tant que paysage mais aussi pour faire des photos.
  • Ma formation de community management qui me passionne littéralement.

  • Des moments de papotage/ciné entre copines.

 

Lire la suite

Publicités

Favoris avril-mai 2018

Evènements:

 

  • Miam O’Jeux.

Chaque 3 ème week-end du mois, l’association Third of Seven by Death Proof organise dans un local dans Lyon 7 ème arrondissement, un évènement appelé Miam O’Jeux qui consiste à proposer des pâtisseries végétales pendant des parties de jeux de société.

J’y suis allée pour l’évènement d’avril.

Et j’ai eu le plaisir de déguster une tarte au citron très bonne et de faire le jeu de société assez marrant appelé Service compris.

 

  • Rencontres développement personnel/discussions lectures

Ces évènements sont devenus quasi-mensuels et permettent d’échanger, rire, grignoter autour de sujets aussi vastes que la culture et le développement personnel.

 

Mon 3e brunch lyonnais et j’ai plutôt été conquise. La preuve: je n’ai pas réussi à tout manger. Un prix abordable pour un brunch: 19 €.

Au menu: un granola maison (possible aussi d’avoir une viennoiserie), un jus de fruits, thés ou cafés à volonté , une tartine avec confiture ou nutella, une tarte salée avec oeufs brouillés et salade, enfin une pâtisserie maison.

J’ai eu l’occasion aussi de tester les thés natures qui viennent de l’entreprise L’or de Ceylan que j’ai apprécié.

 

+ petits oublis: les blogs des copines blogueuses, petit pub pour DUOO et l’évènement mode éthique organisé par The Greener Good.

– Dans mon article sorties lyonnaises, je vous ai dit être allée dans des bars avec des copines blogueuses. Voici donc le nom de leur blog que j’avais oublié de citer (n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur blog/site):

https://www.ap-naturopathealyon.fr/

https://souris-moi-mb.blogspot.fr/

 

-Je remercie la boutique DUOO pour son évènement: de nous avoir présenté leur collection de sous-vêtements pour hommes dont la fibre protège des ondes de téléphone. Une idée plutôt innovante!

 

-Etant malade, je n’ai pas pu vraiment assister à l’évènement mode éthique organisé par l’association The Greener Good. Cela m’a permis tout de même de découvrir la boutique Les Curieux, qui en plus de proposer des vêtements conçus avec certaines valeurs, dispose d’un salon de coiffure, café  et aussi des espaces de co-working. Voici la carte des enseignes qui représentent la mode éthique à Lyon.

 

Tous ces évènements et initiatives positives m’apportent beaucoup aussi bien niveau sensoriel qu’ intellectuel et même de très bons moments.

 

Lire la suite

Ma conclusion du mois de juillet

J’ai bien aimé faire une petite conclusion pour le mois de juin et j’ai décidé donc de renouveler pour le mois de juillet.

Le mois de juillet fut pour moi le mois de la prise de conscience: celle de mes forces et faiblesses, de ce qui peut être amélioré pour que les choses avancent.

Je suis très contente et pleine de gratitude envers tout ce que j’ai accompli et même si j’ai saisi aussi les limites du développement personnel, mes lectures m’apprennent vraiment à déconstruire ce qui pourrait me blesser et à me reconstruire une nouvelle vie.

C’est à dire faire table rase du passé en essayant de régler les problèmes et en me réinventant en tant que personne.

J’ai prévu un article favoris particulier en août, une nouvelle collaboration bloguesque entre autres….

 

Lire la suite

Article en collaboration avec Emilie is Away : le vintage

Je suis ravie de faire cet article avec Emilie is away, je vous conseille d’ailleurs d’aller faire un tour sur son blog. Nous avons décidé de parler d’un intérêt commun: le vintage.

Je suis passionnée depuis plusieurs années par le vintage et j’ai fait parti des filles qui se sont servis de leur garde-robe pour donner un côté rétro à leurs tenues quotidiennes.

J’ai l’impression que c’est le moins le cas aujourd’hui, je vis plus le moment présent.

Le vintage m’aura appris à aimer l’histoire, particulièrement celle de la première moitié du 20e siècle mais pas que, aussi que la mode est un éternelle recommencement et que l’originalité est ce qui permet de se développer en tant que personne.

Lire la suite

Juin: le bien-être au quotidien (1), pourquoi je blogue?

La question qui tue: Pourquoi je blogue, ça sert à quoi un blog?

Série de photos près du quai vers Ampère. Vous pouvez retrouver mon sac vintage que je porte tout le temps en ce moment.

Merci à Juliette pour les photos

Le blog est un moyen d’expression. Comme tout ce qui permet de donner sa parole publiquement, un blog est un média d’expression: on peut parler de ce que l’on veut, la limite étant toujours la loi pour ce que l’on souhaite dire.

 

Le blog permet de se distraire. Lire un article de blog correspond à lire un article « journalistique » sans le statut de professionnel journaliste.

 

C’est un moyen d’influence commerciale. Comme les blogs sont lus plus facilement, ils attirent plus de public et c’est donc un moyen pour une entreprise de se faire connaître.

 

Le partage de ses goûts. Il existe aussi des forums mais n’importe qui peut commenter un article de blog pour échanger sur un sujet (si le modérateur accepte dans certains cas le commentaire).

Lire la suite

Swap avec Emilie is away

C’est la folie! J’ai envie de publier plein d’articles alors allons-y!

Emilie is away a posté les photos de notre swap alors il me paraissait évident que je fasse de même.

Comme elle le dit, je pense que même si nous ne sommes pas encore rencontrés, c’est une vraie personne de confiance, que je considère comme une amie.

On a beaucoup discuté, échangé sur nos vies respectives ainsi que nos projets communs, en réalisant certains et en proposant d’autres pour plus tard.

Nous avons bien sûr décidés d’être partenaires de blog et de commencer par un swap sur une passion commune: le vintage.

J’ai acheté à cette demoiselle, des éléments vintage: une jupe à fleurs trouvée chez Emmaüs, un dvd d’un film qui est du genre romance fantastique que j’aime beaucoup qui s’appelle « L’adorable voisine » et des boucles d’oreilles d’une boutique lyonnaise vintage que j’ai découvert. Vous pouvez voir ce que j’ai offert à Emilie via ce lien: https://emilieisawayblog.wordpress.com/2017/03/18/mon-premier-swap/.

Je vous ai parlé d’Emilie et de ses talents artistiques. Du coup, pour ce swap, elle a réalisé un travail considérable:

Elle m’a tricoté un filet à cheveux noirs, un cache-épaules qui fait orange sur la photo mais qui est plus rose, que j’ai porté pour le marché de la mode vintage. Une écharpe jaune et noire tricotée aussi par ces soins et elle m’a acheté des boucles d’oreilles vintage façon « art-déco » que je porte beaucoup ces derniers temps.

La particularité aussi de ce swap est qu’elle a fait des étiquettes m’indiquant les inspirations de ces différentes créations.

Quand je vois le mal qu’elle s’est donné, je ne peux qu’être touchée par ce swap. Je la remercie beaucoup pour tous ces jolis cadeaux!

Pour finir, ce que j’aime bien avec Emilie, c’est que comme beaucoup de personnes enrichissantes, elle peut parler de tout: vintage, culture, la vie…. Elle se cantonne pas à être la fille vintage, elle s’intéresse plein de choses et ça donne lieu à plein d’échanges super intéressants.

La fatigue et le stress aidant, je vais vous laisser et je vous ferai au moins deux-trois autres articles (d’ici la fin du mois j’entends) car j’ai encore plein de choses à vous dire!

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

 

Gossip Girl VS achats Emmaüs et Frip’attitude

gossip-girl_00

Un titre un peu étrange mais qui évoque deux choses qui ont été importantes pour moi ces derniers temps.

1-Gossip Girl

gossip-girl-tome-3

J’avais commencé la série des livres qui ont inspiré la série télé quand j’étais plus jeune et avait arrêté une fois plus adulte. Et aujourd’hui, j’en reprends la lecture mais j’arrêterai quand cela ne parlera plus des premiers protagonistes (Serena, Olivia (Blair), Dan, Nate, Chuck, Jenny, Vanessa).

Mais cela est une parenthèse. Gossip Girl est un « show télé »qui traite de jeunes de l’élite new-yorkaise. Et alors qu’Ugly Betty, que je suivais juste avant, montrait la réussite d’une jeune américaine latina pour réaliser son rêve: devenir journaliste et dévoilait les bons et surtout les mauvais côtés du milieu de la mode, notre série, elle, montre, les ravages du pouvoir et de l’ascension sociale. Pour moi, c’est un mélange entre la série des années 80 « Dynastie » et celle des années 90 « Beverly Hills ».

Gossip Girl

Et si la qualité est plutôt au rendez-vous et remplit bien son cahier des charges (montrer les moeurs et les différentes classes sociales) tout en ajoutant par rapport au livre original des changements bienvenus: Vanessa n’est pas une punk mais vient d’une communauté sud-américaine contrairement au livre ainsi Eric n’est pas plus âgé que Serena et homosexuel. La fin de la saison 4 jusqu’à la fin commence à sentir l’usure.  Même si la série a toujours eu un côté  soap, elle ne contient pratiquement que cela. Quant à la fin que je ne devoilerai pas, elle est en demi-teinte pour moi.

Ce que j’aime  dans cette série:

Gossip Girl

  1. les personnages. Hormis Serena, qui, en dehors, d’avoir un style vestimentaire, qui, par certains aspects me ressemblent et une ouverture d’esprit moins de classe que les autres, j’aime tous les personnages. Blair Waldorf est une vraie garce, cela est vrai, mais je me suis retrouvée dans son amour des films classiquesson manque de confiance en elle et bien sûr son goût pour la mode que je partage. Chuck Bass va vraiment très bien avec elle, c’est dans un premier temps un sorte d’hommes d’affaires /gangster dans le look,  moderne. Il devient de plus en plus classe au fil de la série. Il me fait penser à Bogart, j’ignore pourquoi. En fait Chuck et Blair sont pour moi le couple que forme Bogart et Hepburn dans le film « Sabrina » en mieux. Quant à Dan, il est « Gatsby le magnifique » d’une certaine façon, prêt à rentrer dans l’élite de New York pour conquérir le coeur de sa belle, qu’il a rencontré, quelques années avant.
  2. Du coup, les références aux films classiques et à la culture de manière générale. C’est ce côté new-yorkais que j’aime.
  3. La sophistification à l’extrême: la mode est omniprésente. On a toutes envie de chiper les gardes-robes de Serena et Blair, de manger et boire de bonnes choses.
  4. Autres: peut-être le fait que j’ai envie de visiter New York un jour, le fait que Taylor Momsen et Leighton Meester soient de bonnes chanteuses, de nombreuses références à la France.

Lire la suite

Tags: Liebster awards (4) et La bibliothèque de mes rêves

andy-warhol-greta-garboJ’ai repris le tag du blog Eclat de soi et Les mondes de blanche m’a tagué pour parler de La bibliothèque de mes rêves. Je les en remercie!

Allez c’est parti!

1)Liebster awards:

Je vais donner 11 faits sur moi, répondre à 11 questions et en poser à mon tour à 11 blogs que je nommerai:

A propos de moi:

  1. Je suis quelqu’un de très empathique et hypersensible. Mais je réussis à me soigner dans le sens où j’apprends à gérer mes émotions la plupart du temps.
  2. J’ai également beaucoup de valeur et de principes. Cependant, j’essaie le moins possible de juger les autres.
  3. La musique est un véritable moteur pour moi, elle me permet d’être efficace sur plein de choses.virgin-suicides
  4. Après de multiples questionnements, je pense avoir le mode de vie d’une pin up à ma sauce: je ne porte pas de pantalons sauf exception ou nécessité, j’essaie d’être sexy mais pas vulgaire et j’avance doucement mais sûrement dans l’apprentissage du burlesque. Le vintage en déco, en culture et même en vêtements/style est très important pour moi.
  5. Dormir fait parti avec le yoga et la respiration des moyens de me calmer contre le stress ou la colère. L’écriture ou la parole aussi.
  6. L’année 2017 me permet de repartir sur une nouvelle dynamique de vie que ce soit aux niveaux pro ou perso. Espérons que cela continue.
  7. La famille est celle que tu choisis, les liens de sang n’ont pour moi de l’importance que si les deux parties font des efforts comme dans toute relation humaine.
  8. J’espère réussir à avoir une décoration beaucoup plus minimaliste dans mon appartement.eveed wood vampira
  9. Mes films préférés restent Eve (All about Eve) avec Bette Davis et Ed Wood de Tim Burton. L’un avec sa perfection, l’autre nous faisant réfléchir sur la manière de faire du cinéma. Mes deux livres favoris restent Au bonheur des dames de Zola et L’art du glamour de Dita Von Teese.Rouge à lèvres rouge Rimmel Kate Lasting finish 01vernis rouge rimmel
  10. Je suis une folle de la marque Rimmel. J’adore tous leurs produits et que des célébrités comme Rita Ora ou Kate Moss y ait collaboré.Eppcolinecroque les mots
  11. Enfin, les youtubeuses beauté que je préfère sont sans conteste Eppcoline et Ally Fantaisies (+ Lily Porcelaine) et quant aux booktubeuses, Boîte à Lettres, Croque les mots (+ Bazar de la littérature).

Lire la suite

Emilie Marin

emilie-is-away

L’année 2017 commence sur les chapeaux de roues avec la présentation d’une blogueuse amie et artiste: Emilie Marin.

Alors je vais débuter cet article avec les liens sur lesquels vous pourrez savoir tout sur elle, ses oeuvres:

Son blog: Emilie is away est la plateforme sur laquelle elle poste des articles sur ses créations qui sont des tutos do it your self de tricot, crochet, couture, cuisine. Elle est également une excellente illustratrice et met en ligne ses oeuvres.

Sa page Facebook sur laquel vous pouvez retrouver tous ces dessins.

Sa chaîne Youtube: ses vidéos sont de véritables petits bijoux car ce sont ces tutos dessinés avec la photo du résultat final.

Maintenant parlons de ses inspirations: Emilie est une vraie fan de vintage: des années 20 aux années 60, mais pas que. Elle est également fan d’art, de kitsch…

Je vais ensuite vous poster des dessins et les dernières broderies que la créatrice m’a envoyé plus quelques vidéos Youtube:

lanuit

capitaine-broderie

douce-demone

Lire la suite

La fête du bikini à la Sucrière

Lyon fête le bikini

Article non sponsorisé.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que non seulement j’aime la mode, la beauté et en plus le vintage.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir une affiche célébrant l’histoire du bikini au travers d’une exposition.

La Sucrière a l’air d’être une bonne salle d’exposition, j’y avais déjà été pour celle de Star Wars.

Avant de vous mettre les photos (prises par mon portable donc plutôt de mauvaise qualité), je vais vous donner quelques informations:

  • L’exposition était gratuite, courte (dans une seule grande salle). Toutes les photos étaient autorisées.
  • Elle présentait des vrais modèles d’époque (des années 1900 à 60-70) mais aussi des affiches de films , de publicités marquantes en rapport avec le maillot de bain et son histoire.
  • Cette dernière a été réalisée à l’occasion des 70 ans du bikini ainsi que de la parution d’un ouvrage appelé « Bikini la légende » et en partenariat avec la marque Nuits de Satin qui proposent des maillots de bain, de la lingerie et des corsets. Voici leur site.

Il faut également savoir certaines choses concernant le bikini: 

Entre les costumes de bain plutôt chargés de la belle époque et les bikinis, il y a eu une marge. En effet, dans les années 1910 et 40, les femmes étaient autorisées à avoir des maillots de bain qui ressemblaient au bikini: un haut de maillot et un short ou une jupe en bas. 

Lire la suite