Le journal secret de Laura Palmer de Jennifer Lynch

Ces derniers temps, j’ai été à fond dans Twin Peaks. J’ai vu les deux premières saisons il y a quelques mois et j’ai adoré (malgré les longueurs de la saison 2). Pour moi la saison 1 reste un petit bijou.

J’ai pris le temps de voir cette saison 3 que j’ai trouvé intéressante bien que je n’ai pas complètement adhéré.

J’ai réalisé une cherry pie inspirée de la série, il me reste à revoir le film « Twin Peaks: Firewalk with me ».

Et je vais vous chroniquer présentement le journal de Laura Palmer écrit par la fille de David Lynch.

  1. Résumé: 

Qui était vraiment Laura Palmer ? Étudiante populaire, fille modèle, amie sincère… ou jeune femme névrosée, toxicomane, âme possédée ? Une question dont tous les fans de la série culte de David Lynch et de Mark Frost débattent depuis plus de vingt-cinq ans.
Depuis l’anniversaire de ses douze ans jusqu’à son meurtre, cinq années plus tard, Laura Palmer a tenu ce journal, laissant ainsi une trace de sa vie, la vraie, celle qu’elle cachait à tous sous ses allures de reine de la promo. Révélant tous ses rêves, secrets et pensées, Le Journal secret de Laura Palmer est une lecture incontournable qui éclairera d’un nouveau jour les contradictions de ce personnage si troublant.

Lire la suite

Publicités

Premières lignes volume 2

J’ai décidé de prendre une bonne résolution: reprendre 3 articles par semaine en attendant mes vacances fin septembre.

Je m’excuse encore de ne pas avoir été très présente depuis mai sur le blog et aussi sur vos blogs.

Premières lignes est un rendez-vous du dimanche institué par l’excellent blog littéraire Ma lecturothèque.

Il s’agit de présenter nos lectures en cours en quelques lignes, plus précisément les premières lignes.

1-Rappel

Il y a celle que je n’ai toujours pas finie (honte à moi).

« Dans un trou vivait un hobbit. Ce n’était pas un trou déplaisant , sale et humide, remplis de bouts de vers et d’une atmosphère suintante, non plus qu’un trou sec, nu, sablonneux, sans rien pour s’asseoir ni quoi manger: c’était un trou de hobbit, ce qui implique le confort. »

(J.R.R Tolkien, Bilbo le Hobbit)

Lire la suite

Vivre

Un de mes films préférés, « Deux têtes folles », a une réplique qui me reste en tête: « Je suis venue à Paris avec l’intention de vivre » (VF je précise).

 

Ces derniers mois, ça a été tout à fait mon état d’esprit, je me suis énormément amusée, parfois au détriment de mon argent parce que j’en avais besoin.

 

Vivre, ça signifie, connaître ce qui vous fait du bien

J’ai pris conscience avec la dépression , qu’être heureux signifie rechercher ce qui nous apporte du bien-être.

Peu importe ce qui vous l’apporte, l’essentiel est de le faire.

 

Sortir de la routine

Pizza maison

Cherry Pie de Twin Peaks

Cours de cuisine qu’on nous a offert à l’atelier des sens

 

Ce qui peut être difficile, malaisant quand on recherche un emploi, c’est ce vide, cette routine qui s’installe.

C’est pourquoi j’ai commencé à apprendre à cuisiner par exemple.

La zone de confort peut devenir étouffante, ce qui n’aide pas au niveau des crises d’angoisse.

Le fait de sortir permet aussi de rester en contact avec l’autre, de ne pas s’isoler.

La routine peut s’installer dans n’importe quelle situation, je précise.

J’ai aussi commencé à prendre plaisir à m’occuper de ma lessive, vaisselle….

Lire la suite

En ce moment dans ma vie

J’ai repris cette idée d’une chaîne Youtube: il s’agit de parler de ce qui marque mon quotidien au moment où je vous écris ces lignes.

1) Contenus web

A) Podcast

-J’ai installé l’application Castbox sur mon téléphone (dédicace à Jean Permonlatin si tu passes par là) .

Et j’écoute en permanence des podcasts: pendant ma vaisselle, mon sport….

 

-Mes favoris, ceux que j’écoute le plus sont:

Si j’en découvre d’autres, je n’hésiterai pas à vous les partager.

Sachez que les podcasts, c’est la vie !

 

B) Blog

J’en ai pas mal parlé sur les réseaux sociaux mais je vous recommande chaleureusement le blog La petite créature.

C’est une nana vraiment cool qui propose des chroniques culturelles  mais aussi des analyses très poussées sur les oeuvres avec un regard féministe. 

J’ai appris vraiment pas mal de choses grâce à elle et ces nombreuses recherches fouillées.

 

C) Youtube

Zoom sur Dans Ton Corps qui est la chaîne Youtube la plus cool qui te parle de santé.

Le vidéaste  est en effet fan de métal ! Ses vidéos sont très pédagogiques, efficaces et bien faites!

 

Lire la suite

Juin, le mois bien -être (3): L’obsession de la confiance en soi

Nous sommes dans une société où pour éviter les débordements, on nous indique ce qui est bien ou non d’adopter comme comportements.

Il y a une certaine logique dans tout ça sauf qu’on nous conduit à nous détester en tant que personne. Le mot détester est un peu fort mais je vais volontairement dans l’ extrême.

En tant que personne, nous devons être performants: ça signifie aller au-delà de ses limites, être toujours bien dans sa tête, corps etc…

Or, qui ne sait pas senti au moins une fois, nul, moche,etc….

Alors bien-sûr quand c’est une fois de temps en temps, ce n’est pas grave.

On doit tous se ressembler, être dans les standards physiques et psychologiques d’où cette obsession de la confiance en soi.

C’est une bonne chose d’apprendre à s’aimer, de vouloir se prouver à soi-même qu’on peut prendre des risques.

Mais pour moi, autant le bonheur est un apprentissage d’une vie, la question de la confiance en soi, l’est aussi.

Ayant fait des études sociologiques, je sais que le fait de se libérer de tout un tas de contraintes liées à la famille, religion etc.. après les années 1970, nous a fait nous sentir extrêmement seuls: on est maîtres de son destin, de ses choix, ce qui est à la fois positif et négatif. D’où le besoin de se comparer aux autres, on se dit qu’en ressemblant aux standards, on sera aimé et fera parti de la société.

Encore une fois, cela a un certain sens mais pour moi, en gommant toutes nos différences pour rentrer dans un moule, on s’oublie soi et alors s’aimer soi même me paraît impossible.

Laissons nous le temps de nous connaître et de nous aimer, la vie n’est pas un champ de courses.

Nous pouvons aussi en tant que parents, mettre en avant les qualités de ses enfants sans aller jusqu’à l’enfant roi.

Pour résumer, vous avez bien le temps de vous aimer, il suffit de faire un petit travail sur soi, avec psy ou non pour vous accompagner et de faire preuve de patience. Et la société a beau avoir des diktats avec lesquels on doit « jouer », développez votre personnalité, soyez ouverts et le reste, on s’en fout.

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Du positif!

1) La Birchbox qui me permet d’avoir du stock en matière de soins et ça c’est vraiment positif! Il faut juste que je fasse attention à ne pas trop « stocker » justement.

2) Un retour à la cuisine avec un carrot cake maison via une recette du site Marmiton. ça me donne confiance en moi, que je suis capable de cuisiner des choses.

3) De bons moments et de belles rencontres: le brunch au Pénélope Café avec présentation de bijoux de Stella and dot, une soirée jeux de société à domicile avec un Time’s up de 12 personnes.

Lire la suite

Criminelle

L’aura dangereuse. Terriblement séduisante.

Le regard qui te lance défi. Une héroïne digne d’un polar noir américain des années 40-50.

On la laisse passer parce qu’on a peur qu’elle nous contamine.

Les hommes la regardent passer, fascinés.

Le rouge à lèvres est rouge sang. Les ongles le sont tout autant.

Pourquoi est-elle criminelle? On lui a collé cette étiquette depuis quelque temps et elle a décidé que ce serait sa nouvelle identité.

Son coeur est douloureux mais sa carapace est dure.

Elle a commencé par avoir les yeux baissés, à pleurer de toute son âme. Elle termine en femme féroce, prête à ne plus jamais se laisser abattre.

Cette dernière sort son tee-shirt gris imprimé loup après avoir délicatement et de manière sexy, retiré son blouson de même couleur que ce qu’elle porte en dessous.

Elle a une jupe grise et des cuissardes. Ses talons claquent sur le sol et ses hanches bougent au son d’une musique qu’elle entend dans sa tête.

Ses limites? Définies mais ses ennemis ne le savent pas encore. Ses projets sont secrets et la demoiselle sait brouiller les pistes.

Irrésistible, une anti-héros au féminin.

Il est difficile pour elle de ne pas avoir peur car la prix à payer est énorme.

Cette scène se passe en fin d’après-midi quand commence les sorties du bureaux. La ville se met en ébullition, le soleil est encore là.

L’histoire s’écrit, sans qu’on se rende compte. Le destin joue à faire apprendre de dures leçons.

Paradoxalement, elle a la sagesse du tueur. C’est à dire que son esprit a confiance en l’avenir et dans les possibilités d’avancement de son futur.

Rien à perdre, si ce n’est la vie.

Cependant, vivre non dangereusement n’est pas une vraie existence. Non, et puis c’est subir ou mourir.

La soumission n’est pas son truc.

Arrivée à son appartement, elle prend son amant dans ses bras, le colle au mur du lit et l’embrasse fortement.

Il sourit quand elle le lâche. C’est son Clyde, sa destinée.

Nul autre ne la comprend mieux. Elle s’assied sur ses genoux et ne cesse de l’asticoter comme une ado qui retrouve son compagnon de flirt.

Un spot rose a été installé sur ce fameux mur qui est devenu sombre, la nuit étant tombée.

Deux lettres ont été écrites au rouge à lèvres: RP.

Que c’est bon de vivre hors de la réalité et d’être complètement clichée.

 

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Favoris de mars/avril 2017

Je dirai que comme le printemps avec la nature, je suis en phase de renouveau. Du coup, j’ai une montagne de choses à dire mais je n’ai ni le temps ni les moyens de les dire.

Je vous ai parlé précédemment de mon goût pour les vide-dressing qui m’ont permis de récupérer des bijoux, des vêtements.

Je me suis aussi appuyé sur des valeurs sûres pour les thés et la beauté: une crème hydratante pour le visage et une autre pour le corps de Lush ( Cosmetic Laid, Charity Pot). Pour moi la « Charity Pot » est un vrai bon plan: peu chère, elle permet de donner des sous à des associations caritatives.

Niveaux thés, je suis toujours aussi fan de Kusmi Tea (Blue Detox à l’ananas miam), les infusions des deux marmottes et une vraie découverte en plus lyonnaise: Huguette et les gâteaux. J’ai commandé sur le site, un thé à base d’amandes et de cerises, quelle bonne surprise. L’odeur est tellement gourmande, on sent fortement l’amande. Et une fois le thé infusé, quel plaisir de goûter la cerise! On est dans la vraie démarche de retomber en enfance.

Pour revenir et terminer la gamme soins, je me sers toujours d’huile essentielle de mandarine, de l’huile végétale d’amande douche de la marque Puressentiel que je trouve en pharmacie et je reste fidèle à Cadum pour tout ce qui est douche (savon, gel douche, déodorant).

En photo, vous pouvez voir aussi une version parfum de poche d’Illicit de Jimmy Choo. Autre bon plan pour ceux qui veulent du parfum à bas prix: ces versions pour sac qu’on peut trouver vers les caisses de Séphora et qui coûtent 2fois voire trois fois moins cher que des gros parfums classiques . Si vous choisissez une version à bille comme celui que j’ai, vous garderez votre parfum plus longtemps.

Ah j’oubliais, les vernis Lidl! Je vous ai mis en photo sur Instagram , un vernis rouge de chez Lidl. Autre bon plan: la marque s’appelle Cien et vous propose des vernis avec un bon rapport qualité/prix.

Lire la suite

Pause blog

 

C’est un peu bête parce que je participe à beaucoup d’évènements blogs et que j’ai plein de projets en rapport mais j’ai décidé de faire une pause blog dont j’ignore la durée.

ça ne m’empêchera pas d’être présente un minimum sur les réseaux sociaux et de remplir mes engagements, ce qui correspond à 3-4 articles et  à des choses autour du blog.

Mais les évènements font que j’ai besoin de me recentrer sur moi, de m’adapter aux changements qui surviennent dans ma vie, de me reposer et de me déconnecter aussi un minimum.

Du coup, j’espère que vous ne m’en voudrez pas, je me rattraperai au moment venu.

 

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!