Le retour des beaux jours

Hello chers lecteurs,

J’ai profité d’un bref passage au Parc de la Tête d’Or pour faire quelques photos.

1-Du beau temps qui fait plaisir

On sent que le printemps est proche, les journées se rallongent, il fait plus chaud.

Je suis une adepte du printemps, quand il fait beau et que les températures ne sont pas excessivement chaudes comme ça peut être le cas en été à Lyon.

2-Une thérapie qui avance

Même si des blessures plus profondes se réveillent et que ce n’est pas facile, c’est signe que les choses avancent, évoluent.

Il me reste à trouver le bon psychiatre pour trouver le complément thérapeutique qui me convient (je garde les détails pour moi par contre).

Lire la suite

De mes nouvelles

Chers lecteurs,

J’avais envie de vous concocter un petit article avant les fêtes de fin d’année.

1. En mode « retour à soi »

Ma thérapie progresse de jour en jour.  Un pas après l’autre, même si c’est difficile!

A. Aujourd’hui, j’en suis à diminuer ma prescription d’anti-dépresseurs (ce qui n’est pas un but en soi, à bien voir avec son médecin traitant ou psychiatre).

B. Je tente de retrouver dans le plaisir à la vie et plus particulièrement, à la nourriture. Un poids qui se stabilise.

C. Quand j’ai des crises d’angoisse, j’ai tendance à laisser mon imagination prendre le pas sur ma vie. Par conséquent, le but est de prendre du recul, de s’observer. Ainsi que se distancier par rapport à des personnes nuisibles.

 

2. En mode « festif »

Forcément, la fin d’année est synonyme de profiter du temps disponible.

Et c’est vraiment mon cas. Même si j’ai peu d’argent.

 

A. Découverte d’un bon bar (des cocktails bons et peu chers): les Poupées Russes (Lyon 1er) et d’un restaurant à l’excellent buffet, la petite table des nuits à Fourvière.

B. Un petit retour aux salons de thé Kaova Café (Lyon 7e) et à la Maison Buisson (Lyon 6e). Cette dernière est aussi une chocolaterie. Les thés y sont excellents!

C. Ensuite, un mélange entre découverte et retour: le restaurant brésilien Pain de sucre et le salon de thé / restaurant(le midi seulement), le MowgliIls sont délicieux chacun à leur manière!

D. Enfin, un peu de cuisine maison entre tartiflette, cookies au chocolat et pâtes aux pois chiches.

Lire la suite

Le rôle de victime

Plus j’avance dans ma thérapie, plus je prends conscience à quel point j’ai endossé le rôle de victime sans même m’en rendre compte.

Et ce n’est pas un jugement de valeur, nous nous retrouvons souvent dans ce rôle de victime, sauveur ou bourreau.

Et il est fort probable que ces 3 rôles soient loin de nous convenir.

1-Prise de conscience

Prendre du recul grâce à une thérapie notamment permet de voir comment nous avons mis en oeuvre notre stratégie de protection face au monde extérieur et à ses difficultés.

2-Progression

A partir du moment où cette prise de conscience est enclenchée, nous allons petit à petit nous observer , apprendre à nous connaître, et nous regarder agir.

3-Action

Et bien sûr, à terme, commencer à faire autrement, à notre rythme.

Lire la suite

Changer de filtre

Un nouvel article développement personnel.

Pour ne pas se laisser polluer le moral par ce qui est négatif, voici quelques  « conseils » pour s’aider à se remonter niveau humeur.

  1. Les câlins et les pleurs

Evacuer la souffrance tant qu’on ne ressasse pas par des pleurs, de l’écriture, du sport, du dessin est important pour ne pas la  laisser devenir plus forte avec le temps.

Et bien sûr, les câlins à tous les êtres que vous aimez, voire à vous-même pour ne pas se sentir seul et pouvoir être réconforté.

 

2. L’humour et la bienveillance

Je vous ai parlé précédemment de mon podcast préféré, 2 heures de perdues  pour le rire et j’ai aussi quelques films, livres doudous qui m’aident à ne pas me décourager.

 

3. Les modèles et les personnes inspirantes

Que ce soit des célébrités ou des personnes de votre quotidien, tant qu’elles vous envoient du positif par leurs actions, leur bonne humeur, leur force, c’est gagné

Lire la suite