Routine anti-stress

Coucou à tous!

Comme promis, je vous écris une petite routine anti-stress que je me suis crée. C’est une routine à appliquer avant un rendez-vous stressant ou une situation stressante. Peu importe l’ordre et si vous faitez tout ou pas, ce sont vraiment des pistes ou astuces.

Avant tout il faut savoir qu’ayant été sujette à des crises d’angoisse et ayant pris des médicaments de type anti-dépresseur pour lutter contre, je comprends totalement à quel point ce n’est pas évident à vivre. Ce n’est donc pas une solution miracle.

 

1) Préambule:

Quand on est quelqu’un d’anxieux, d’extrêmement stressé et sensible, il y a deux choses à se dire:

a)La sensibilité est une bonne chose. Notre société essaie de profondément de nous rendre insensible et « forts » tels des machines performantes. Or la sensibilité fait partie intégrante de notre humanité, c’est parce qu’on la ressent que la société peut évoluer dans un sens plus positif pour tous. Les personnes sensibles peuvent s’en servir pour être créatif, militant.

b) Ce n’est pas votre faute. Etre en souffrance parce qu’on est dans une situation précaire ou dans ce qui ne nous convient pas, avec un entourage qui ne nous correspond pas, c’est normal. Et c’est en travaillant avec cette souffrance, en l’écoutant que vous arrivez à aller vers votre bonheur.

 

2) La routine en elle-même:

Au niveau « médical », je me dirige plutôt vers l’euphytose (2 gélules maximum) et vers des anti-nauséux si j’en ressens le besoin (à prendre selon les indications de votre médecin ou pharmacien).

Lire la suite

Publicités

La naturopathie et moi

La question d’une bonne hygiène de vie se pose souvent, particulièrement pour moi qui suis fan de bien-être.

Quand la blogueuse On nature’s path m’a parlé de son travail de naturopathe, j’étais vraiment intriguée pour une consultation.

 

Avant de vous parler de ma consultation personnelle, voici une petite définition qui vient du site de la demoiselle qui est aussi blogueuse (http://www.ap-naturopathealyon.fr/): 

La naturopathie:

La naturopathie peut être une aide pour des troubles chroniques mais pas que et ce que j’aime avec la définition qu’elle écrit est qu’elle parle de complément d’un traitement ou de consultations médicales.

Les trois piliers de la naturopathie sont la psychologie, l’exercice physique et l’alimentation.

Et pour reformuler ce qu’elle a dit, elle parle d’autre chose que j’aime: l’ouverture, comme quoi il n’existe pas de solution miracle mais plusieurs solutions.

 

La consultation:

La première consultation dure 1h30, elle permet de bien connaître pour la naturopathe: le parcours de santé, alimentaire, psychologique.

C’est toujours difficile de parler de soi surtout à un « médecin ». C’est d’ailleurs ce que je n’aime pas avec la médecine « traditionnelle », on est dans l’angoisse permanente de bien faire, d’être dans « la perfection ».

Mais quand on est face à une personne qui écoute et ne juge pas comme ce fut le cas, on se sent plus à l’aise et on peut parler de soi plus facilement.

Lire la suite

Ciné Club de Potzina de mars+ petit apparté

Pour ce thème proposé par Bangararangdaily , qui concerne les Studios Ghibli, j’ai décidé de vous parler du premier film que j’ai vu de ces derniers:

« Arrietty, le petit monde des chapardeurs ».

« L’histoire se déroule au Japon, en 2010. Les Chapardeurs sont des petits hommes hauts d’une quinzaine de centimètres qui vivent sous les planchers en tâchant de ne jamais être vus par les humains. Comme leur nom l’indique, ils vivent de chapardages, mais n’empruntent que le strict nécessaire. Le film relate les aventures de la jeune Chapardeuse Arrietty, 14 ans, et de sa famille logeant dans une maison de poupée, dans un univers plein de dangers. L’arrivée d’un jeune garçon dans cette maison de campagne va complètement transformer l’existence de notre héroïne. Le film s’axe en effet, et c’est assez récurrentdans les œuvres du studio Ghibli, sur la rencontre d’un jeune garçon et d’une jeune fille, ici Arrietty la chapardeuse, et Shô, jeune enfant souffrant venu se reposer une semaine dans cette vieille maison familiale. Leur rencontre est la clé de l’histoire. »

Lire la suite

Bilan du mois de juin et plaisirs quotidiens

-Tout d’abord, vous pouvez retrouver tous mes articles du mois de juin en allant sur ce lien-ci *.

 

-Ensuite, j’ai eu 5 lectures au cours de ce mois de juin:

skitswish-ep1-le-prix-du-belier

Ce premier épisode qui est un mélange entre les années 20 et le fantastique ne pouvait que me plaire. Vivement la suite! Bénédicte si tu passes par là!

les hommes viennent de mars les femmes de vénus

anti-manuel-de-philosophie

  • Ces deux ouvrages dont je parle dans cet article et qui m’ont fait du bien. L’un pour la compréhension du couple, l’autre pour une présentation de vision du monde qui sont pour moi  deux aspects  fondamentaux de la vie.

Dita Von Teese Your beauty Mark

  • Evidemment j’ai poursuivi deux chapitres de « Your beauty mark » qui sont consacrés au sport, à l’alimentation et à la lingerie. J’en parle ici aussi. Lire en anglais n’est pas toujours évident mais j’en saisis le sens global tout de même.
  • Petit échec avec Cosmopolitan du mois de juin et le magazine Philosophie du mois de mai. L’un était trop superficiel, l’autre pas assez vulgarisé. Je reste fidèle à Glamour en magazine féminin.

Frankenstein

  • Le coup de coeur ultime: Frankenstein de Mary Shelley que j’ai lu en lecture commune avec Bigreblog. Une chronique complète arrive en juillet sur ce livre.

 

Je vais séparer la catégorie ciné entre ceux que j’ai vu et ceux que j’ai regardé dans le cadre défi filmo sur Jean Harlow:

hercule se déchaîne1)Hercule se déchaîne de Gianfranco Parolini

Un film péplum divertissant convenu mais pas idiot. Et j’ai bien aimé la prestation de Gainsbourg en méchant.

HAIRSPRAY, Ricki Lake (right), 1988. ©New Line Cinema

2)Hairspray de John Waters dont j’ai fait la chronique ici. Une très bonne adaptation de comédie musicale qui m’a donné envie de découvrir encore plus la filmo du réalisateur.

star wars 7

3)Star Wars 7 de J.J. Abrahams: Je dirai la même chose que tout le monde: de bons personnages mais rien de très original.

Critique de Maedhros 909

Lire la suite

Un faux bilan du mois de mars 2016

Comme vous le savez d’après mon article « Réflexion », je suis plus ou moins en pause sur mon blog.

Du coup, alors qu’il y a encore trois jours de mars, j’ai décidé de vous faire un faux bilan de ce mois qui vient de s’écouler.

inside llewyn davis

 

C’est parti:

1)Au niveau de mon blog, j’ai écrit :

un article sur des albums de rock,métal, hard-rock. J’ai adoré cette parenthèse musicale.

un tag littéraire. Il m’a donné envie de me procurer et relire « Nana » de Zola.

un point sur mes produits de beauté testés. Je me suis aussi procuré un anti-cernes et deux rouges à lèvres.

un article « réflexion ». Ma panne de lecture a commencé.

mes favoris beauté et autres.

mes tops et flops culturels.

Gypsy-

un revisionnage de « Don Juan 73 » et un article sur le look de BB dans ce film.

un article perso sur la mode: portez de la couleur. Vous pouvez partager avec moi vos tenues colorées.

le tag des personnages préférés des films et séries geek. Vous pouvez le faire, ce sont toujours les mêmes questions pour toutes les oeuvres.

-une page musique vintage et comédie musicale refaite.

une liste de mes petits plaisirs quotidiens. Il est également possible de me faire partager les votres.

-Des futurs partenariats avec des blogs sont en train d’être mis en place, la lecture commune de « Guerre et Paix » est reportée à cet été.

les bien-aimés

2) Questions sorties:

-J’ai passé une journée à Mâcon. J’y ai fait du shopping et du repérage mode, ai mangé plutôt de bons plats. J’ai également pu boire à une terrasse de café au soleil.

-Pâques avec un Bat-Burger (aucun rapport si ce n’est la veille de notre visionnage du film « Batman VS Superman ») et des lapins au chocolat noir et au lait.

-Une leffe Rubby pour la St Patrick dans un café/bar avec quelques connaissances.

-Pas mal de sorties et une rencontre avec une copine virtuelle sont prévues en avril.

un américain à Paris

Lire la suite