La fin de l’été=morosité?

Nous sommes aujourd’hui dimanche et en plus, la veille de rentrée/reprise, quoi de plus déprimant, n’est-ce pas? 

L’objet de cet article est de lutter contre cette morosité ambiante que l’on ressent parfois.

L’été est synonyme de lumière, vacances, il est donc normal que ce soit une saison que l’on aime car elle est synonyme de légèreté.

Pour moi l’été peut être perpétuel:

-si l’on regarde ses souvenirs de vacances quelque soit l’année, si l’on se visionne des films qui nous rappelle les meilleurs moments de notre vie, on peut revivre cet état d’esprit proche de l’été, et pourquoi pas, mettre une tenue d’été, un cocktail, un livre et se prélasser sur son canapé, hein franchement? Bien sûr, en hiver, c’est plus dur de faire cela (car il fait froid) mais c’est possible.

Je vous dis ça car l’exotisme d’Hawaï ou des îles permet avec sa musique, ses chemises de se mettre dans l’ambiance. Et il me semble important de se permettre ce genre de distraction si l’on en a besoin. L’imaginaire humain est là pour ça.

 

-Le hygge danois version été ou hiver. Voir ses proches, prendre soin de soi, se reposer, méditer et regarder le paysage? On a l’impression avec notre société que cela est impossible.

Pourquoi ne pas instaurer le plus possible ce genre de moments? Ralentir un peu.

 

-La légèreté est un besoin que l’on ressent. Alors, on a souvent tendance à vouloir se vider la tête.

Cela passe par le rire, une distraction qui vous fait rire, des discussions légères autour d’un bon repas, un moment dans un bar/café.

Lire la suite de « La fin de l’été=morosité? »

Publicités