Cinéma, Littérature, Mode, Musique, Séries télévisés

Favoris de mars/avril 2017

Je dirai que comme le printemps avec la nature, je suis en phase de renouveau. Du coup, j’ai une montagne de choses à dire mais je n’ai ni le temps ni les moyens de les dire.

Je vous ai parlé précédemment de mon goût pour les vide-dressing qui m’ont permis de récupérer des bijoux, des vêtements.

Je me suis aussi appuyé sur des valeurs sûres pour les thés et la beauté: une crème hydratante pour le visage et une autre pour le corps de Lush ( Cosmetic Laid, Charity Pot). Pour moi la « Charity Pot » est un vrai bon plan: peu chère, elle permet de donner des sous à des associations caritatives.

Niveaux thés, je suis toujours aussi fan de Kusmi Tea (Blue Detox à l’ananas miam), les infusions des deux marmottes et une vraie découverte en plus lyonnaise: Huguette et les gâteaux. J’ai commandé sur le site, un thé à base d’amandes et de cerises, quelle bonne surprise. L’odeur est tellement gourmande, on sent fortement l’amande. Et une fois le thé infusé, quel plaisir de goûter la cerise! On est dans la vraie démarche de retomber en enfance.

Pour revenir et terminer la gamme soins, je me sers toujours d’huile essentielle de mandarine, de l’huile végétale d’amande douche de la marque Puressentiel que je trouve en pharmacie et je reste fidèle à Cadum pour tout ce qui est douche (savon, gel douche, déodorant).

En photo, vous pouvez voir aussi une version parfum de poche d’Illicit de Jimmy Choo. Autre bon plan pour ceux qui veulent du parfum à bas prix: ces versions pour sac qu’on peut trouver vers les caisses de Séphora et qui coûtent 2fois voire trois fois moins cher que des gros parfums classiques . Si vous choisissez une version à bille comme celui que j’ai, vous garderez votre parfum plus longtemps.

Ah j’oubliais, les vernis Lidl! Je vous ai mis en photo sur Instagram , un vernis rouge de chez Lidl. Autre bon plan: la marque s’appelle Cien et vous propose des vernis avec un bon rapport qualité/prix.

Lire la suite « Favoris de mars/avril 2017 »

Publicités
Cinéma, Mode, Musique, People, Séries télévisés

Jessica Lange, une autre icône féminine

Si vous me connaissez, vous savez que j’adore le vintage, la féminité et je trouve toujours de nouvelles icônes féminines.

Jessica Lange a été, depuis la 2e saison d’American Horror Story, une nouvelle icône pour moi. D’autant plus que cela prouve que le glamour, la classe, le sex-appeal, l’élégance n’a pas d’âge.

 

Revenons sur le parcours de l’actrice avant cette série.

Jessica Lange a , eu , on peut le dire, une brillante carrière.

King Kong

Que le spectacle commence

Elle a commencé dans un remake de « King Kong » dans les années 70 que je veux voir (ainsi que la version précédente) et dans « Que le spectacle commence » de Bob Fosse (réalisateur de « Cabaret »), un autre film que je veux voir avec elle.

 

le facteur sonne toujours deux fois

tootsie

Inutile de dire que l’actrice commence bien. Bon il y a eu le mauvais remake du « facteur sonne toujours deux fois » dans lequel elle joue avec Nicholson et Anjelica Huston mais elle se rattrape avec « Tootsie », autre film culte que je n’ai pas vu.

music box

Les années 80, 90 sont plus discrètes mais toujours sous la direction de grands réalisateurs comme Costa Gavras.

Lire la suite « Jessica Lange, une autre icône féminine »

Actualité, Autres, Cinéma, Expositions, Histoire, Jeux, Littérature, Mode, Musique, Séries télévisés, sorties

Bilan du mois de juillet 2016 et plaisirs quotidiens

Comme toujours, vous pouvez retrouver tous les articles que j’ai écrit en juillet 2016 via ce lien.

Je vous remercie de tout coeur pour tous vos témoignages et messages de soutiens pour mes articles « difficultés professionnelles » et « Le féminisme » et tous les partages sur les réseaux sociaux aussi. ça m’a énormémement touché.

I- Point culture:

A) J’ai eu 5 lectures ce mois-ci:

1)l’épisode « Your beauty mark » de Dita Von Teese mensuel que vous pouvez trouver dans cet article.

guerre-et-paix

2) « Guerre et paix » de Tolstoï tome 1 que j’ai lu en lecture commune avec Yuko et Pop Corn and Gibberish. J’ai adoré, j’étais pas très loin du coup de coeur. Guerre et Paix raconte en parallèle les guerres de Napoléon contre la Russie et l’Autriche avec toute l’horreur et les stratégies que cela comporte ainsi que les méandres de l’aristocratie russe. Ces deux points autant l’un que l’autre sont critiqués par l’auteur. Et si ce n’est pas un coup de coeur, c’est justement parce que ces scènes de bataille m’ont moins captivés bien qu’intéressantes. L’écriture est excellente, on est dans un feuilleton réellement et une présentation de la Russie d’époque. Je vous recommande cette lecture plus que jamais. Et j’attaque le 5 août le tome 2 avec Pop Corn and  Gibberish toujours en lecture commune.

Un million de secrets inavoués

3) Un million de secrets inavoués et un million de plaisirs coupables de C.J. Parker qui sont des sortes new romance érotique. J’ai prévu un article spécial sur ces livres mais globalement, je n’ai pas accroché plus que ça. L’avantage est que cela m’a permis de me reposer le cerveau car je les lisais en alternance avec le premier tome de « Guerre et paix ».

breton-nadja

4) Nadja d’André Breton que je suis sur le point de finir , en lecture commune avec Bénédicte et La Bibli d’ one. J’en ferai aussi une chronique spéciale le mois prochain. C’est une lecture intéressante si on aime le contexte surréaliste (mais seulement si).

orgueil et préjugés

vampire et célibataire

Côté lectures communes, je vais lire  « Orgueils et préjugés » de Jane Austen avec Yuko, dès le 10 septembre donc si vous êtes intéressés vous pouvez me le dire par email (secrets.dalcoves@yahoo.com), ma page Facebook (lien en fin d’article) ou en commentaire. Je vais également lire entre le 1er et 5 août, une lecture commune avec Le Savoir Lire sur « Vampire et célibataire » tome 1, je vais même me le lire en une journée pour mon défi lecture personnel. Donc si ça vous motive, faites le savoir.

 

B) Niveau films,  j’en ai vu  8:

l'idéal

1)L’idéal de Frédéric Begbieder. Une sorte de suite de 99 Francs pas désagréable, sympathique mais trop copié sur « 99 Francs ».

le parrain 2

2)Le parrain 2 ème partie de Francis Ford Coppola. Un film magistral mais avec un peu trop de longueurs. Une saga de main de maître!

Pic Nic

3)Pic-Nic de Joshua Logan. Un film plutôt bon mais dramatique qui fait réfléchir sur les choix de vie.

les bronzés

4)Les bronzés de Patrice Leconte. Un film de vacances agréable mais sans plus.

mad max trilogie

5) La trilogie Mad Max de George Miller. J’ai beaucoup aimé les trois films, particulièrement visuellement l’univers du 2e et 3e. Du bon divertissement mais qui pose des questions. ça m’a fait remettre en question mon avis sur le dernier Mad Max sorti.

Belles à mourir

6)Alerte petite pépite: Belles à mourir de Michael Patrick Jann. Une parodie pure et simple d’un concours de beauté au sein d’une petite ville. Je ne vous en dis pas plus mais j’ai beaucoup aimé!

Lire la suite « Bilan du mois de juillet 2016 et plaisirs quotidiens »

Autres, Cinéma, Expositions, Histoire, Jeux, Littérature, Médias, Mode, Musique, Séries télévisés, Sexualité, sorties, Spectacles, Théâtre

Un long bilan de l’année 2015

C’est parti!

A quelques exceptions, les images viennent de mon tumblr.

Beauté:

Souvenirs, souvenirs
Souvenirs, souvenirs

Plus d’infos sur les liens ci-dessous:

*,*,*,*,*,*,*

J’ai décidé de mettre des notes sur les marques que j’ai testé:

citation

Deborah (1 vernis testé): 4 étoiles sur 4.

Réserve naturelle: 3 étoiles sur 4.

Dior (lait parfumé): 4 étoiles sur 4.

Lancôme (lait parfumé): 4 étoiles sur 4.

Mango (lait parfumé): 3,5 étoiles sur 4.

Le Petit marseillais (shampooing): 4 étoiles sur 4.

Décléor (lait pour le corps): 3,5 étoiles sur 4.

Mixa (crème pour les mains): 4 étoiles sur 4.

Rimmel (vernis, bb crème, rouge à lèvres, une de mes marques fétiches): 4 étoiles sur 4.

Séphora (rouge à lèvres, gel douche, lait pour le corps): 4 étoiles sur 4.

Miss Cole (lait pour le corps): 3 étoiles sur 4.

Yves Rocher (parfum, lait pour le corps, gel douche…..): 3 étoiles sur 4.

Monop Make up: 3 étoiles sur 4.

Garnier (BB Crème): 3 étoiles sur 4.

 

Style de vie:

frankenweenie

Je n’ai pas tout cité mais je vous recommande d’aller sur mon tumblr beauté et d’aller vers ces autres articles:

*,*,*,*,*, *

Lecture:

Bon:

citation 2

Les morsures de l’ombre (1)

Journal d’Henriette tomes 1 et 3 (2)

Mort aux femmes nues (3)

Les liaisons dangereuses (4)

Lire la suite « Un long bilan de l’année 2015 »

Autres, Littérature, Musique, Séries télévisés

Dans l’univers de : Saisons 2 et 3 de Masters of Sex + Jamais deux sans toit

Hello!

Je vous donne mon avis sur les saisons 2 et 3 de Masters of Sex.

C’est parti!

(Attention spoilers!)

masters of sex

Alors je vous dirai que pour moi, la saison 2 est une saison transitoire puisqu’à partir de l’épisode 6-7, on avance de plusieurs années et on plante un nouveau décor (des années 1950 à 60).

Après un passage dans plusieurs hôpitaux dont un d’afro-américains, le docteur Masters,toujours associé à Virginia Johnson, ouvre une clinique gynécologique dans laquelle ils effectuent leurs propres recherches. Ils engagent Betty, ancienne prostituée comme secrétaire, qui , après s’être marié avec un homme pour avoir des enfants, se remet avec son ancienne compagne. L’ancien supérieur hiérarchique de Masters est quant à lui dans un traitement contre l’homosexualité.

Enfin, Libby découvre que Virginia et son mari sont amants et s’engageant dans la lutte de libération des noirs américains, a une liaison avec l’un des activistes.

Pour revenir à Masters et Johnson, ce dernier est devenu impuissant et décide de créer un traitement contre, devenant lui-même le cobaye. On découvre alors que Bill a été maltraité dans son enfance et que, plus que jamais, il est très lié avec Virginia.

Pour vous donner mon avis, la série est toujours intéressante et profonde mais entre la longueur des épisodes, les trop nombreux avancements dans le temps qui font un peu perdre pied et le manque de légèreté que j’avais déjà remarqué auparavant, j’ai moins accroché que durant la première saison.

masters of sex 2

 

Lire la suite « Dans l’univers de : Saisons 2 et 3 de Masters of Sex + Jamais deux sans toit »

Cinéma, Littérature, Séries télévisés

Critiques séries

Village-of-the-Damned Mes avis sur les saisons 3 de New Girl (1), saisons 4 de New Girl (2) , saison 4 d’Once upon a time (3) et saison 8 de The Big Bang Theory (4). Attention spoilers ! saison 3 new girl (1) La saison 3 de New Girl voit arriver deux changements: la relation entre Nick et Jess ainsi que le retour de Coach qu’on aperçoit dans le pilote de la série. Il y a aussi évidemment d’autres éléments: la famille de Jess, les relations amicales entre les personnages, les reconversions professionnelles et de multiples partenaires amoureux. Lire la suite « Critiques séries »

Séries télévisés

Mon avis sur la saison 1 d’American Horror Story et la saison 3 d’Once Upon a Time

American Horror Story Saison 1

Mes avis sur la saison 1 d’American Horror Story et la saison 3 d’Once Upon a Time 

Petite parenthèse: je vous remercie pour les compliments et commentaires positifs concernant mon article précédent sur les pin up. J’en suis très fière car c’est une partie importante de mon univers.

AHS Saison 1:

american horror story s1

Très bonne surprise cette série American Horror Story! J’en avais beaucoup entendu parlé en bien mais j’avais quelques appréhensions car je suis assez froussarde de base.

Pour moi cette saison a une façon de gérer le scénario à la David Lynch car cet univers de base de fantômes est très étrange et il y a certains éléments de base qui resteront mystérieux jusqu’à la fin.

La série présente aussi la mort comme une forme d’échappatoire au monde réel, une seconde vie et un bonheur. Ces thèmes auraient pu s’apparenter, pour moi, à du Burton .

L’esthétisme visuel d’horreur est très réussi, notamment au travers du générique, ces bocaux contenant des organes.

Parlons de l’histoire et des personnages, qui changent à chaque saison, la saison 1 parle d’une maison hantée, la  deuxième se passe dans un asile, la troisième traite de sorcières.

american-horror-story-season-1

Un couple avec une adolescente s’installe dans une maison datant des années 20 suite à un adultère de la part du mari.

La maison, ils le découvrent plus tard, est habitée par les fantômes des personnes qui y ont été tuées. En  définitive, peu de personnes de leur entourage sont vivantes, une voisine , une femme aigrie d’une cinquantaine d’années et un meurtrier dont le visage a été à moitié brûlé.

La vision des morts sur la vie est cynique, et les morts peuvent apparaître différemment selon les vivants, preuve en est que la gouvernante de la maison apparaît comme une femme sexy et aguicheuse pour les hommes ou comme une vieille femme pour les femmes, la vision « réelle » étant la seconde, car « les femmes perçoivent mieux « .

J’ai dit que la mort était perçue positivement par ses habitants, ce n’est pas totalement exact, les morts profitent du fait de pouvoir se faire passer pour des vivants pour se venger de ce que leur vie terrestre leur a infligé: un nouvel enfant, reconquérir un amant. Ils revendiquent la maison comme une propriété et voient les nouveaux habitants comme des intrus, sauf le fils de la voisine qui tombe amoureux d’une vivante, l’adolescente Violet.

Lire la suite « Mon avis sur la saison 1 d’American Horror Story et la saison 3 d’Once Upon a Time »