3 bds/comics

Chers lecteurs,

Je ne suis pas aussi assidue concernant les comics et bandes-dessinées mais j’ai décidé de profiter de mes lectures récentes pour vous en parler ici.

1- Lady Mechanika tome 6: la belle dame sans merci

A-Résumé (Source: Place des libraires):

La beauté n’est parfois qu’une façade. Lady Mechanika a désormais de solides indices pour retrouver son passé perdu. Mais pour le moment, ses pensées sont tournées vers M. Lewis lorsque le comportement de celui-ci devient subitement irrationnel voire potentiellement dangereux après sa rencontre avec une jeune veuve, aussi belle qu’énigmatique. Qui est-elle et quelles sont ses véritables intentions ? C’est le début d’une nouvelle enquête pour Lady Mechanika !Action, aventure, mystères et femmes fatales sont toujours au menu de ce nouvel arc de Lady Mechanika, le best-seller steampunk de Joe Benitez et du label Glénat Comics !

Ce comics est publié aux éditions Glénat Comics et fait 160 pages.

B-Mon avis:

J’ai eu l’occasion de découvrir cette super héroïne lors du Free Comics Books Day (évènement qui a lieu début mai chaque année et permet d’avoir des brochures extraits de comics gratuites trouvables dans les librairies participantes).

Personnellement, j’adore le steampunk, l’esthétique, le côté futuriste dans le passé…

Et je suis cette saga de comics depuis son premier tome. Les dessins à chaque fois sont magnifiques et correspondent tout à fait l’univers aventureux de ce genre littéraire.

Que dire des tenues de la super-héroïne en plus de sa force et de son passé mystérieux fascinant (avoir été enlevée et  lui avoir remplacé ses membres par des mécaniques quand elle était enfant)!

Ce qui est particulièrement intéressant dans ce tome ci, c’est que la fameuse dame sans merci, qui séduit le meilleur ami de Lady Mechanika, Lewis de manière étrange n’est ni une gentille ni une méchante.

On sent que l’histoire se complexifie, que les personnages s’assombrissent notamment Lewis.

C- Conclusion:

Si vous aimez le genre littéraire steampunk, les comics, vous ne pourrez qu’être séduit par ce tome et même cette série.

Je passe toujours de bons moments en compagnie de Lady Mechanika!

Lire la suite

Mes 4 dernières lectures (entre août et octobre)

Chers lecteurs,

Comme prévu, je vous parle de mes dernières lectures.

1-King Kong Théorie de Virginie Despentes

A- Résumé (Place des libraires)

J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteurs, ceux qui voudraient l’être mais ne savent pas s’y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés. Parce que l’idéal de la femme blanche séduisante qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, je crois bien qu’il n’existe pas. V.D. En racontant pour la première fois comment elle est devenue Virginie Despentes, l’auteur de Baise-moi conteste les discours bien-pensants sur le viol, la prostitution, la pornographie. Manifeste pour un nouveau féminisme

Mon exemplaire vient des Editions Livre de poche et fait 160 pages.

 

B- Mon avis:

a-Contexte

Virginie Despentes est une autrice que j’aime suivre, j’avais particulièrement aimé son livre « Les chiennes savantes » et plus récemment « Apocalypse bébé ».

J’avais déjà lu « King Kong Théorie » il y a plusieurs années et je n’étais pas du tout informée sur le féminisme à cette époque antérieure donc je suis passée à côté.

Je me souvenais par contre très bien qu’elle parlait de son viol et la façon d’en parler me semblait différente par rapport à ce que j’avais lu ou vu sur le sujet.

Lire la suite