Article personnel et militant

Hello à tous! J’espère que vous allez bien.

Ma période de digitale detox (j’ai réduit mon temps sur les réseaux sociaux et le blog pendant 2 jours) m’a vraiment fait du bien et j’ai bien envie de le faire toutes les semaines.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ma personne et des sujets « politiques » de type féministe/féminine qui me travaillent ces derniers temps.

Petit préambule: j’ai réalisé cette petite séance de photo grâce à la blogueuse et copinaute Céline du blog Mlle X Celine qui a bien voulu me prendre avec ma frilosité et maladresse ambiante dans un joli petit coin près de Bellecour et Perrache. Merci à toi !

Le fameux sac Primark crème, la jupe grise à paillettes Newlook.

Etre une femme a cet avantage et inconvénient d’être d’humeur cyclique: je suis en train de terminer ma phase de symptomes prémenstruels. Je vous mets le lien d’un article très intéressant sur le sujet. 

Pour vous résumer, pendant une semaine à peu près, j’ai mal dormi, eu assez souvent faim, ait été irritable et sensible, bref la totale. Comment se sentir extrêmement mal en 10 leçons sans oublier le fait que je suis quelqu’un d’extrêmement angoissé et sensible, un mot de travers de quelqu’un que je ne connais pas et je peux avoir envie de prendre les jambes à mon cou.

C’est assez fatiguant d’être comme ça mais je vis avec, voire je l’accepte et le revendique. Plus on essaie de jouer la comédie avec les gens en minimisant cet aspect introverti, fragile, plus les autres le voient et le font remarquer.

Cet aspect fragile protecteur qui n’existe qu’en apparence, me permet de me trouver mignonne sur ce genre de photos, c’est mon petit côté ingénu.

Lire la suite

Publicités

Les moments forts de décembre 2017 et janvier 2018

Le bien-être et le développement personnel n’ont jamais été autant au centre de ma vie que ces deux derniers mois.

Voici donc une liste de choses qui ont marqué ces deux derniers mois:

 

Evènements:

-L’apéro de noël de la blogosphère lyonnaise. Ce fut un évènement exceptionnel qui eut lieu fin décembre pour la blogo. L’occasion était très belle, le buffet et le cadre très sympa. Depuis que j’écris ce blog, je fais sans arrêt de nouvelles rencontres intéressantes et ce fut encore le cas pour cette fois ci où nous étions extrêmement nombreuses. L’article de Lady Biche recense bien toutes les participantes. Je tiens à rajouter que cela a permis de montrer une nouvelle image, plus moderne du Campanile de Perrache et de découvrir son bar lounge.

Avec des copines rencontrées au sein de la blogosphère et de mes discussions lectures, j’ai eu l’occasion de tester pas mal de salons de thés et bars, restaurants à Lyon pour mon plus grand plaisir:

  • Le Labo Coffee Shop dans le 7e arrondissement qui bénéficie d’une sublime déco et d’un personnel adorable.

  • Le restaurant Soixan7e et Onze dans le 6e qui propose des plats maisons pour peu cher.
  • Le Gnôme et Rhône au cadre fort sympathique. Il est situé dans Lyon 3e.
  • Enfin, dans le cadre de la nuit Tim Burton dans je vais vous parler plus bas, j’ai découvert et approuvé le Lumière Kebab situé près de l’Institut Lumière, dans Lyon 8e aux menus et à la décoration vraiment originale.

Autre moment de vrai plaisir pour moi: les soldes à Lyon Part Dieu. ça paraît peu croyable mais vrai! A mon arrivée à 17h jusqu’à 20h, j’ai pu profiter des soldes comme je le souhaitais sans vraiment trop monde et avec des copines blogueuses.

L’occasion pour moi de me procurer un sac crème Primark et une pochette fée Clochette qui ne me quittent plus désormais.

J’ai ri et me suis bien changée les idées.

J’ai oublié, j’ai également testé le Fresh Burritos à Part Dieu, sorte de Subway à la sauce mexicaine qui change un peu de ce que l’on peut voir habituellement.

 

– La nuit Tim Burton. Je suis une grande fan de ce réalisateur depuis des années et ce fut vraiment cool de revoir deux de ses films sur grand écran à l’Institut Lumière. Nous avons vu Beetlejuice et Edward aux mains d’argent, deux chefs d’oeuvre. Les films étaient présentés par un expert fort gentil avec en bonus des extraits d’autres films de Tim Burton. Dehors, nous avons pu nous acheter une affiche de la rétrospective. Il y avait aussi un écran contenant des photos des films et des tournages ainsi qu’un fond sonore musical de Danny Elfman. Le top du top fut l’ambiance passionnée de la salle avec des spectateurs tout habillés en « L’étrange noël de M.Jack ».

Cette immersion fut merveilleuse!

Lire la suite