L’avenir du blog?

Suite à mon article précédent ici,  je vous remercie d’ailleurs pour toutes vos réponses, j’ai pu voir et constater que de plus en plus de blogueuses se dirigent sur Youtube et/ou publient encore plus sur les réseaux sociaux, ou autre possibilité vont vers le podcast.

 

1- Un article cinéma en préparation

Je compte vous refaire un article reprenant mes derniers visionnages comme j’ai pu le faire précédemment ici.

J’ai l’occasion de voir pas mal de films en ce moment, ce serait bête de ne pas vous les partager avec vous.

 

2-Le podcast, un projet toujours d’actualité?

ça fait des années que je rêve de faire un podcast mais je ne sais toujours pas le sujet, la forme.

Ce projet sera plus à l’ordre du jour quand j’aurai avancé professionnellement tout comme l’idée suivante.

 

3-Des séances photos

Même chose que pour le podcast, je compte me remettre à poser quand je saurai plus où j’en suis professionnellement parlant (voir article précédent).

En attendant, je vais essayer comme cet autre article ici de profiter des beaux jours pour faire quelques séances improvisées.

Lire la suite

Et si on arrêtait….

Les mots et pensées sont aussi destructeurs que les coups, nous allons voir à quel point ….

1-Et si on arrêtait de se comparer aux autres

Par ce genre de pensées, on s’empêche de faire des choses.

Ce n’est pas un vrai indicateur que la vie des autres, on peut s’en inspirer, suivre certains conseils mais nous ne sommes pas les autres, nous sommes nous-mêmes dans toute notre individualité.

 

2-Et si on arrêtait de juger

Difficile quand on est humain de ne pas proférer des jugements à l’encontre d’autrui.

Mais au final, on ne connaît pas l’intimité et les problématiques de tout un chacun.

On peut essayer d’aider, être scandalisé par des actes mais cela s’arrête là, nous sommes tous maîtres de notre destin.

 

3-Laisser notre bonheur dépendre de l’extérieur

Souvent on attend un certain résultat, un certain niveau ou évènement pour être bien.

Et on attend de s’autoriser ou que d’autres personnes nous autorisent d’être heureux.

Notre bonheur commence ici et maintenant.  Après on peut se battre pour atteindre des objectifs mais c’est le chemin qui fera notre bonheur, par l’objectif en soi.

Lire la suite

2 heures de perdues: le podcast thérapeutique

 

Depuis que j’ai découvert ce podcast (mille mercis Camille si tu passes par là), je soûle tout le monde avec 2 heures de perdues.

Et pour cause, cette émission a été mon rayon de soleil contre la dépression depuis 5 mois.

  1. Présentation

Antoine, Michael, deux dijonnais d’origine lancent cette idée des films de l’enfer , c’est à dire de rire de films souvent pas très bons mais pas que.

Ils sont rejoint rapidement par Greg et Barbara.

  • Antoine est le meneur de la bande. Il n’aime pas qu’on parle de sexe et préfère qu’on parle de faire la chose, c’est son running gag. Ainsi que le doublage français, avant 2000, c’est bien, après c’est mauvais. (Oui car ils sont « censés » tous voir les films en version française)
  • MiKL est celui qui lit de mille manières les plus drôles les unes que les autres les commentaires  les plus funs d’Allociné et Amazon. Avec une préférence spéciale pour Fan de Coach (une personnelle réelle qui a mis des centaines de commentaires sur Allociné). Depuis la rentrée 2018, nous avons appris qu’il quittait l’émission. Il va vraiment nous manquer. Ses gags récurrents: parler de M. le Maire ou du mauvais dvd qu’on lui a prêté à la bibliothèque. Et son amour pour Steven Seagal, « Piège en haute en mer » en particulier.

Je le soupçonne d’avoir un lien de parenté avec le père noël même s’ils ne peuvent pas se sentir.

  • Greg aime rarement les films et c’est souvent ceux que les autres détestent comme « La planète des singes » de Tim BurtonSa manie comique: regarder les longs-métrages en accéléré.
  • En plus de Barbara, se sont rajoutées deux autres filles dans l’équipe qui sont mes petites chouchoutes:

A) Julie. Julie, ancienne hôtesse de l’air est la fan girl absolue de cinéma et c’est aussi pour cela que je l’adore. Elle a été la seule avec Sarah à défendre Harry Potter et Le seigneur des anneaux. C’est une grande fan de Tim Burton (comme moi), Chris Colombus et a pu, la veinarde, aller au parc Harry Potter à Orlando. Elle est aussi celle qui cherche des anecdotes sur les films, ce qui donne un vrai plus à l’émission. Ses sources sont souvent Allociné, Imdb ou Wikipedia.

B) Sarah  est la romantique assumée de ce podcast. Elle est passionnée par les comédies romantiques (appelées aussi rom’ com’). Elle est celle qui analyse les sentiments des personnages ou encore va jouer avec le côté « non terre à terre » des scénarios de cinéma.

J’ignore pourquoi on lui fait souvent la blague qu’elle n’a pas de bras.

 

2. Le déroulé d’un épisode

Des phrases d’introduction pour indiquer de quel film il va être question.

Le générique de l’émission (des extraits sonores de films dont un célèbre de Retour vers le futur, la saga préférée d’Antoine)

L’avis des chroniqueurs.

Un extrait de la bande-annonce (en vf souvent)

Le décortiquage comique du film

Les avis 5 étoiles (mais aussi 0 étoiles) sur Internet

On tire les deux prochains films proposés par les auditeurs (le châpeau).

Un extrait de la bande originale du film (avec karaoké ou non de l’équipe) ou sinon la musique de l’émission.

Lire la suite

Les différents aspects de ma personnalité

En tant que personne, nous ne sommes pas un seul et même bloc. Voici les différents éléments qui composent ce que je suis.

  1. La femme successfull

J’ai envie de réussir. De me construire une carrière professionnelle, de devenir une femme importante. ça ne veut pas dire être millionnaire mais m’épanouir grâce à une activité.

Mes modèles: ils sont nombreux mais je dirai Beyoncé. C’est une personnalité qui a tout d’une grande à mes yeux. Elle représente l’empowerment selon moi.

Une chaîne Youtube: PRAAVENA . J’aime beaucoup ces analyses qui concernent entre autre le milieu du travail et comment s’en sortir au mieux.

 

2. La femme coquette

Prendre soin de moi au travers de masques, me pomponner, me rendre attirante pour moi-même fait partie des choses que j’aime énormément faire.

Mes modèles: là encore une fois , il y en a beaucoup mais la numéro un reste Dita Von Teese.

Si vous avez lu mon article précédent, vous savez combien j’adore cette femme.

Une chaîne Youtube: La Petite Gaby. J’adore cette youtubeuse car elle décrypte très bien les compositions de produits et aussi parce que j’adore son univers.

 

Lire la suite

Vivre

Un de mes films préférés, « Deux têtes folles », a une réplique qui me reste en tête: « Je suis venue à Paris avec l’intention de vivre » (VF je précise).

 

Ces derniers mois, ça a été tout à fait mon état d’esprit, je me suis énormément amusée, parfois au détriment de mon argent parce que j’en avais besoin.

 

Vivre, ça signifie, connaître ce qui vous fait du bien

J’ai pris conscience avec la dépression , qu’être heureux signifie rechercher ce qui nous apporte du bien-être.

Peu importe ce qui vous l’apporte, l’essentiel est de le faire.

 

Sortir de la routine

Pizza maison

Cherry Pie de Twin Peaks

Cours de cuisine qu’on nous a offert à l’atelier des sens

 

Ce qui peut être difficile, malaisant quand on recherche un emploi, c’est ce vide, cette routine qui s’installe.

C’est pourquoi j’ai commencé à apprendre à cuisiner par exemple.

La zone de confort peut devenir étouffante, ce qui n’aide pas au niveau des crises d’angoisse.

Le fait de sortir permet aussi de rester en contact avec l’autre, de ne pas s’isoler.

La routine peut s’installer dans n’importe quelle situation, je précise.

J’ai aussi commencé à prendre plaisir à m’occuper de ma lessive, vaisselle….

Lire la suite