Un long bilan de l’année 2015

C’est parti!

A quelques exceptions, les images viennent de mon tumblr.

Beauté:

Souvenirs, souvenirs

Souvenirs, souvenirs

Plus d’infos sur les liens ci-dessous:

*,*,*,*,*,*,*

J’ai décidé de mettre des notes sur les marques que j’ai testé:

citation

Deborah (1 vernis testé): 4 étoiles sur 4.

Réserve naturelle: 3 étoiles sur 4.

Dior (lait parfumé): 4 étoiles sur 4.

Lancôme (lait parfumé): 4 étoiles sur 4.

Mango (lait parfumé): 3,5 étoiles sur 4.

Le Petit marseillais (shampooing): 4 étoiles sur 4.

Décléor (lait pour le corps): 3,5 étoiles sur 4.

Mixa (crème pour les mains): 4 étoiles sur 4.

Rimmel (vernis, bb crème, rouge à lèvres, une de mes marques fétiches): 4 étoiles sur 4.

Séphora (rouge à lèvres, gel douche, lait pour le corps): 4 étoiles sur 4.

Miss Cole (lait pour le corps): 3 étoiles sur 4.

Yves Rocher (parfum, lait pour le corps, gel douche…..): 3 étoiles sur 4.

Monop Make up: 3 étoiles sur 4.

Garnier (BB Crème): 3 étoiles sur 4.

 

Style de vie:

frankenweenie

Je n’ai pas tout cité mais je vous recommande d’aller sur mon tumblr beauté et d’aller vers ces autres articles:

*,*,*,*,*, *

Lecture:

Bon:

citation 2

Les morsures de l’ombre (1)

Journal d’Henriette tomes 1 et 3 (2)

Mort aux femmes nues (3)

Les liaisons dangereuses (4)

Lire la suite

Publicités

Mon mois de lecture en 1000 pages

Je suis toute fière, j’ai lu 1000 pages en ce mois de décembre 2015! J’ai bien fini l’année.

C’est parti pour les critiques!

Emma_Jane_Austen

Emma de Jane Austen ( lecture commune avec Sable, je vous mettrai le lien de sa critique).

Emma a été un plaisir de lecture pendant ma première quinzaine de décembre. Les raisons? Les descriptions de la vie d’un petit village dont le temps se partage entre moments mondains ne pouvait que me faire plaisir. Et j’ai beaucoup aimé le personnage d’Emma, plutôt du genre marieuse et trop « élitiste » mais qui se rend finalement compte de ses erreurs. On sent les liens mais aussi les inimitiés qu’il y a entre les personnages. Après lecture du livre, ça ne m’étonne pas que la série et le film « Clueless » se soit inspiré de ce roman, ce côté justement mondain et de vouloir faire changer de « groupe » quelqu’un en le transformant correspond assez bien à l’ambiance d’un lycée américain. L’avantage avec Jane Austen est qu’il y a peu de description même s’il y en a tout de même un petit peu. Mais c’est aussi ce qui en fait un défaut d’une autre manière. « Emma » est un roman qui se lit avec plaisir, c’est du bon divertissement littéraire que je vous recommande. Autre chose: même s’il y a une romance, ce n’est pas le sujet principal du livre, la vie en société est ce qui prédomine dans ce livre.

monnaie de singe

Monnaie de singe de William Faulkner.

Je suis fan des années 1910-1920 entre autres, vous le savez. Et j’adore les auteurs de cette époque! Les écrivains américains tel Fitzgerald me fascine, ceux qui font parti de la génération perdue. Cette dernière se compose d’artistes qui revenant de la première guerre mondiale, se retrouve perdu face à l’évolution de la société. Cette première guerre les a profondément marqué.

Faulkner aurait pu peu participé à la guerre et aurait eu un sentiment de culpabilité.

« Monnaie de singe » est un grand livre bien que ce ne soit qu’un premier roman et donc avec quelques défauts.

Lire la suite

Dans l’univers de: les saisons 6 et 7 de Doctor Who et la série Dix pour cent

Les saisons 6 et 7 de « Doctor Who« :

the day of the doctor gif

C’est mon amoureux qui m’a fait découvrir cette série et je dois avouer que plus je la regarde, plus je l’apprécie.

La saison 6 n’est pas sans défauts et la saison 7 a fait introduire un personnage que j’aime beaucoup: Clara Oswald.

Attention aux spoilers!

doctor who saison 6

La saison 6 de Doctor Who permet non seulement de faire devenir le couple Amy/Rory  , compagnons (ce qui avait déjà commencé avec la saison 5) mais aussi de lier ce couple au personnage du docteur puisque River Song, la femme du Docteur est la fille du couple. Et River Song a été élevée pour détruire notre héros, ce qui fut bien le contraire.

On pourrait dire que les intrigues ont été bien compliquées pour pas grand-chose en fait. Mais ce que je retiens surtout à partir de la mi-saison de cette série, c’est le plaisir qu’on a à voir Matt Smith jouer, il s’éclate et cela se voit. C’est également le cas pour l’actrice de River Song, personnage très frais et amusant bien que profond.

Je trouve également qu’en terme de visuel, la série s’améliore de plus en plus et même si on part dans tous les sens parfois en terme d’histoires, cela m’a paru vraiment « fun », léger voire essentiel vu que la saison 7 est bien plus sombre.

doctor who saison 7

Les pauvres Amy et Rory connaissent une fin disons pas très agréable et le Docteur allant se régénérer, il est confronté à sa propre mort.

Le personnage de Clara, qui est, sous son apparence fragile, une jeune femme intelligente qui a sauvé le docteur quelque soit son apparence.

D’ailleurs les compagnes féminines du Docteur, je les trouve de plus en plus « fortes » au fur et à mesure des saisons.

Le mystère autour de l’identité de cette dernière donne envie au docteur de reprendre une compagne et de continuer, terminer son voyage.

J’ai adoré revoir l’épisode des 50 ans et David Tennant bien sûr, le fait de parler de Gallifrey et de son histoire m’a beaucoup intéressé.

Les compagnons du docteur (un couple de femmes dont une extraterrestre plus un autre alien) ont aussi leur importance dans cette saison et sont très sympathiques.

Quant au dernier épisode, je l’ai trouvé très émouvant puisqu’il cherche à fuir sa fin dans un village de Noël.

Bref, une saison 6 fun et légère bien que parfois complexe et une saison 7 toute en origines, fraîcheur par Clara.

J’aurai adoré voir Clara et le Docteur vivre une romance mais bon, c’est mon côté fleur bleue.

Je vous recommande donc, plus que jamais de regarder cette série.

Lire la suite

Je craque: un article finalement livres et ciné, télé

penny dreadful en cours de visionnage et j'aime bien cette citation.

Sommaire de cet article:

 

-Critiques livres dont certains dans le cadre du challenge « A bas la PAL »: 

1) Le bonheur est au bout de l’élastique de Louise Renisson, tome 2 du journal intime de Georgia Nicolson (A bas la PAL)

2) Wonderwoman tome 1: Liens de sang de Brian Azzarello (A bas la PAL)

3) Cédric tome 29: Un look d’enfer

4) Trouvez votre style de Chantal Thomass (A bas la PAL)

5) Les lauriers d’Apollon de Coralie Marly

6) Ally Mc Beal: le guide non officiel de la série: l’intégrale des trois premiers saisons de Mark Chapman et Jim Smith

+ Bonus: tome 1 et 2 bande dessinée Joueur du Grenier

-Téléfilm: On se retrouvera avec Laetitia Milot.

-Acquisitions dvd.

-2 tags: La pile à lire chez Kimysmile, La séduction livresque chez Carnet Parisien

 

Lire la suite

Si queue d’âne m’était conté (San Antonio) et autres

Evil Dead 2

Un des prochains films que je vais voir

Sommaire de cet article:

– Dernier livre lu: Si queue d’âne m’était conté (Hors série de San Antonio).

– Derniers films vus: Sous les jupes des filles d’Audrey Dana, Triple alliance de Nick Cassavetes, Edge of tomorrow de Doug Liman, Zero theorem de Terry Gilliam, Lune de miel à Las Vegas d’Andrew Bergman et Le parrain de Francis Ford Coppola.

– Dernière série vue: Saison 2 d’Once upon a time.

– Dernier documentaire vu: Elysée, à la première table.

– Quelques titres musicaux.

– Photos.

 

Lire la suite

Red Sonja et autres, suivis de bilans et projets

Red Sonja et autres

Liens de mes articles précédents pour ceux que ça intéresse ou qui les auraient loupé:

https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2014/05/01/annees-90-le-must-de-ce-qui-existait-enfin-il-y-a-des-exceptions/ 

https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2014/04/25/pendant-ma-pause-2e-partie/

 

Ma real housewives beverly hills préférée!

Ma real housewives beverly hills préférée!

Mon premier comics lu : Red Sonja Tome 1: La malédiction de Gathia

red_sonjamovieposter

Résumé

Red Sonja est une guerrière qui a été banni de son peuple car elle a refusé d’épouser son roi.

Sur son chemin, elle rencontre un homme de Gathia qui venant apporter un message à l’ethnie voisine , est en train de se faire tuer par les membres de cette dernière.

Elle le sauve et le ramène à son village, il se fait attaquer par un monstre marin et en meure.

Red Sonja apporte la tête au peuple qui refuse de la croire.

En effet, ce village était autrefois composé de personnes qui se battaient entre elles sans cesse. Un gouverneur met de l’ordre dans tout ça, en leur faisant croire à l’existence d’un dieu, et crée une hiérarchie: les membres de l’ethnie voisine mais qui vive dans ce village, deviennent esclaves tandis que le reste du peuple sert le gouverneur et son dieu.

Red Sonja se fait remarquer par un prêtre qui voit en elle, un moyen pour l’ethnie de se venger de leur esclavage, tuer le gouverneur et reprendre le pouvoir.

La réussite est là mais les compagnons de celles-ci sont quasi-tués les uns après les autres et il lui vient une nouvelle mission, tuer les derniers serviteurs de ce dieu.

Commentaire

Red Sonja est une héroïne qui aurait du être adapté au cinéma et interprétée par Rose Mc Gowan. Et quel dommage! Cette guerrière féministe et l’histoire qu’elle vit, pose la question de ce qu’est l’évolution d’une civilisation: le fait d’être primitif conduit à une certaine forme de barbarie mais qu’en est-il d’une société ordonnée où les êtres humains ne sont pas égaux?  L’histoire m’a fait penser à la colonisation , qu’en est-il quand les populations asservies ont le pouvoir et qu’ils se sont débarrassés de leur oppresseur? Le côté guerrier et « magique » enrobe cette histoire qui fait réfléchir pour les raisons que je viens d’évoquer.

 Les petits défauts du comics sont que premièrement, Red Sonja , son caractère et son histoire sont peu évoqués, elle a l’air bien plus d’une guerrière à destination d’un public masculin mais aussi  deuxièmement, le fait que l’enrôlement de  Red Sonja par le prêtre est tellement rapide, qu’il m’a fallu relire des pages quand j’ai avancé dans l’histoire pour comprendre. J’aurai aimé également plus d’informations sur le fonctionnement de cette société autoritaire. Et la fin me paraît pas terrible.

Un comics que je conseille aux geeks pour l’histoire et aux filles, pour l’héroïne, et pour les « geekettes » lol, je vous le conseille aussi.

 

Lire la suite