Olfaphily et Olfagônes

Voici des exemples de bouteilles des parfums

Coucou à tous!

J’ai eu le plaisir il y a une semaine, d’être invitée par la fondatrice d’une marque au concept intéressant.

La marque en question s’appelle Olfaphily.

C’était lors d’une après-midi découverte de la marque , que j’avais pu voir ce qu’elle proposait: des parfums d’ambiance inspirés de Lyon et même de la région Rhône Alpes en général.

Et nous avons joué à chercher les senteurs ou ce qui les compose, ce qui est une très bonne idée car on se prend au jeu de deviner.

Pour vous expliquer concrètement, il y a 3 grandes collections: une qui s’appelle « Pralingônes » qui fait référence au côté gourmand et gastronomique de la ville, une autre qui s’intitule « Roseraie du Parc » à la senteur plus fleurie et enfin « Aux sources du Bacchus » à l’odeur plus boisée. Ce sont des odeurs agréables, je les ai toutes appréciées.

Lire la suite de « Olfaphily et Olfagônes »

Publicités

Ma découverte du club lyonnais: Le Sucre et le restaurant de ramen: Kuma Izakaya+ inauguration presse Fundy

Voici un article qui regroupe trois découvertes faites pendant le mois de novembre et décembre. Ce sont trois lieux lyonnais que je vais vous présenter dans cet article.

1- Le Sucre

le-sucre-lyon

Alors Le Sucre est la boîte du moment dans la ville de Lyon. Le principe: une boîte de nuit situé en haut d’un bâtiment à l’architecture industrielle, on monte pas mal d’escaliers oui. L’autre caractéristique est qu’il y a une terrasse dans laquelle on peut s’éloigner un peu de la piste de danse pour discuter, boire, manger.

Il se trouve qu’étant donné le froid, mes amies et moi n’avons pu profiter de la terrasse mais je pense que l’été, ça doit être vraiment agréable surtout en attendant que les gens aillent sur la piste de danse.

Sinon voyons les + et les -:

Les +:

  1. Quand vous arrivez avant minuit, vous avez un tarif moins cher pour l’entrée: 10 euros.
  2. Le dj passe de la musique entre 23 heures et une heure du matin, à thème: le soir où nous sommes allés, c’était plutôt de la musique africaine. Donc dansante mais sans être commerciale, on a vraiment l’impression en plein mois de novembre d’être en vacances en train de faire la fête.ata-kak
  3. Le concert, parce qu’oui pour moi le gros + de ce club est que: ce soir là, c’était le groupe Ata Kak qui jouait. Le son mêlait la musique africaine, le rap… La musique était d’une grande qualité et le groupe, le chanteur notamment mettait une sacrée ambiance.

Lire la suite de « Ma découverte du club lyonnais: Le Sucre et le restaurant de ramen: Kuma Izakaya+ inauguration presse Fundy »