De mes nouvelles

Chers lecteurs,

J’avais envie de vous concocter un petit article avant les fêtes de fin d’année.

1. En mode « retour à soi »

Ma thérapie progresse de jour en jour.  Un pas après l’autre, même si c’est difficile!

A. Aujourd’hui, j’en suis à diminuer ma prescription d’anti-dépresseurs (ce qui n’est pas un but en soi, à bien voir avec son médecin traitant ou psychiatre).

B. Je tente de retrouver dans le plaisir à la vie et plus particulièrement, à la nourriture. Un poids qui se stabilise.

C. Quand j’ai des crises d’angoisse, j’ai tendance à laisser mon imagination prendre le pas sur ma vie. Par conséquent, le but est de prendre du recul, de s’observer. Ainsi que se distancier par rapport à des personnes nuisibles.

 

2. En mode « festif »

Forcément, la fin d’année est synonyme de profiter du temps disponible.

Et c’est vraiment mon cas. Même si j’ai peu d’argent.

 

A. Découverte d’un bon bar (des cocktails bons et peu chers): les Poupées Russes (Lyon 1er) et d’un restaurant à l’excellent buffet, la petite table des nuits à Fourvière.

B. Un petit retour aux salons de thé Kaova Café (Lyon 7e) et à la Maison Buisson (Lyon 6e). Cette dernière est aussi une chocolaterie. Les thés y sont excellents!

C. Ensuite, un mélange entre découverte et retour: le restaurant brésilien Pain de sucre et le salon de thé / restaurant(le midi seulement), le MowgliIls sont délicieux chacun à leur manière!

D. Enfin, un peu de cuisine maison entre tartiflette, cookies au chocolat et pâtes aux pois chiches.

Lire la suite

Sorties lyonnaises récentes

Hello à tous !

J’espère que vous allez bien.

Ces derniers temps, j’ai eu l’occasion, seule ou à plusieurs, de faire pas mal de sorties pendant cette première quinzaine de mai.

 

1- Ciné à l’UGC Astoria (Lyon 6e): « L’île aux chiens » de Wes Anderson.

Wes Anderson fait parti de ses réalisateurs à l’univers intéressant, reconnaissable et dont le succès se fait de plus en plus ressentir au fil des années.

J’étais très curieuse de voir sa dernière création, qui plus est, en film d’animation.

Le moment que j’ai passé était vraiment agréable: l’histoire, les personnages, le visuel, la musique, tout était réussi!

Et clairement j’aimerai pouvoir regarder l’oeuvre du réalisateur dans son intégralité.

 

2-Exposition Andy Warhol « Ephemera » au Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique (Lyon 1er).

Le Musée de l’Imprimerie à Lyon est vraiment à voir, ils ont une  très bonne collection permanente lyonnaise sur l’imprimerie et de très bonnes expositions temporaires.

Son rôle est de mettre en valeur les affiches et autres impressions temporaires mais qui ont une vraie valeur temporaire et artistique.

Andy Warhol en est le parfait exemple. Pour moi, il avait une telle patte, que tout ce qu’il touchait était artistique ou collector: pochettes de disques, couvertures de magazines…..

Et l’expo le montre très bien. Esthétiquement parlant, ce qu’il fait n’est pas le plus beau à mes yeux.

Mais c’était quelqu’un d’à part avec une vraie réflexion sur l’art et la société de son époque: c’est lui qui parle de quart d’heure de gloire alors qu’une autre de ces citations est qu’il aimerait que les oeuvres soient dépossédées de leur artiste et toutes identiques etc…

C’était un dandy, un provocateur et un personnage intéressant. Sa vision n’était peut-être pas la plus « positive »mais il a apporté sa pierre à l’édifice artistique et de la pop culture.

Mon seul reproche à l’exposition est qu’elle est très courte.

Sinon elle ressemble à l’artiste et reste cohérente avec sa défense des imprimés.

Lire la suite