Article 20 000 vues : mes films de chevet

A l’occasion de mes 20 000 vues, je vous donne la longue liste de mes films dvds de chevet, pour le meilleur et pour le pire:

(Merci beaucoup toutes vos vues, vos visites, échanges et commentaires!)

A) Films de chevet:

Trois places pour le 26

1)Trois places pour le 26 de Jacques Demy.

2)La blonde explosive de Frank Tashklin.

3)Don Juan 73 de Roger Vadim.

4)Beautés empoisonnées de David Mirkin.

niagara

5)Spécial Marilyn Monroe: Niagara d’Henri Hattaway, Les hommes préfèrent les blondes d’Howard Hawks, Comment épouser un millionnaire de Jean Negulesco, La joyeuse parade de Walter Lang, Sept ans de réflexion de Billy Wilder, Certains l’aiment chaud de Billy Wilder et Le milliardaire de George Cukor.

6)Spécial Audrey Hepburn: Sabrina de Billy Wilder, Drôle de frimousse de Stanley Donen, Ariane de Billy Wilder, Diamants sur canapé de Blake Edwards, Voyage à deux et Charade de Stanley Donen.

7)Spécial Tim Burton: Beetlejuice , Les noces funèbres, Edward aux mains d’argent, Ed Wood, Mars Attacks, Big Fish, Sweeney Todd, Charlie et la chocolaterie, Batman, Batman le défi, Sleepy Hollow.

8)Embrasse moi idiot de Billy Wilder.

9)Une vieille maîtresse de Catherine Breillat.

Etreintes brisées

10)Etreintes brisées de Pedro Almodovar.

11)Tamara Drewe de Stephen Frears.

12)Spécial Sofia Coppola: Marie Antoinette, Virgin suicides.

13)La fille coupée en deux de Claude Chabrol.

14)Spécial comédies musicales classiques: Les girls de George Cukor, Beau-fixe sur New-York de Stanley Donen, Le pirate de Vincente Minnelli.

Gatsby_le_Magnifique

15)Gatsby le magnifique de Baz Luhrmann.

16)Mary Reilly de Stephen Frears.

17)Spécial « blondes »: Voulez-vous danser avec moi? de Michel Boisrond, La blonde et moi de Frank Tashlin, Barbarella de Roger Vadim.

18)Bad teacher de Jake Kasdan.

19)Grease de Kandall Reiser, Dirty dancing d’Emile Ardolino.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

20)Spécial films français: Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, Jeux d’enfants de Yann Samuell et Hors de prix de Pierre Salvadori.

Lire la suite

Publicités

Bilan de l’année 2014

1) Les films que j’ai aimé (jusqu’à moyennement aimé, j’y ai trouvé un petit intérêt au minimum) en 2014:

THE WOLF OF WALL STREET

-Le loup de Wall Street de Martin Scorsese (1)

-L’imaginarium du Docteur Parnassius de Terry Gilliam (2)

Nymphomaniac de Lars Von Trier, j’ai particulièrement adoré la première partie (3)

-Subway de Luc Besson (4)

Amadeus de Milos Forman (5) (un film extrêmement bon)

-Entretien avec un vampire de Neil Jordan (6)

-Dune de David Lynch (7)

-La belle et la bête de Jean Cocteau (8)

-Les feux du music-hall de Frederico Fellini (9)

la belle et la bête

-La belle et la bête de Christophe Gans (10)

-Byzantium de Neil Jordan (11)

-Jack et la mécanique du coeur de Stephane Berla et Mathias Malzieu (12)

-Femmes de Paris de Jean Boyer (13)

-La grande aventure Lego de Phil Lord et Chris Miller (14)

-Austenland de Jerusha Hess (15)

-Only lovers left alive de Jim Jarmuch (16)

-Les amants passagers de Pedro Almodovar (17)

-Scary Movie de Keenen Ivory Wayans (18)

-L’enfer d’Adolfo Padovan (19)

mariage-de-mon-meilleur-ami

-Le mariage de mon meilleur ami de P.J. Hogan (20)

-300 de Zack Snyder (21)

The grand budapest hotel de Wes Anderson (un autre film extrêmement bon) (22)

-Wrong cops de Quentin Dupieux (23)

-La cérémonie de Claude Chabrol (24)

-Ces amours là de Claude Lelouch (25)

-Aimer,boire et chanter d’Alain Resnais (26)

-Enfermés dehors d’Albert Dupontel (27)

Alice de Woody Allen (un film qui aurait pu être dans mes films préférés de 2014)(28)

L’adorable voisine de Richard Quine (29)

NOAH

-Noé de Darren Aronofsky (30)

Scary Movie 2 de Keenen Ivory Wayans (31)

Robocop de Paul Verhoeven (32)

-La vérité si je mens de Thomas Gilou (33)

-96 heures de Frédéric Schoendoerffer (34)

-La vérité si je mens 2 de Thomas Gilou (35)

-Annie du Klondike de Raoul Walsh (36)

La garce de King Vidor, que j’ai vraiment adoré aussi (37)

Lire la suite

Le magicien d’Oz de Frank Lynn Baum et ma relecture: Sévère de Regis Jauffret

Mes avis sur :

Le magicien d'Oz

1) Le magicien d’Oz de Frank Lynn Baum

Nous connaissons tous plus ou moins l’histoire de la petite Dorothy du Kansas. Une tornade fait basculer sa maison, écrase une méchante sorcière et en arrivant, la petite fille arrive chez les Munchkins, une contrée toute en bleue. Cette dernière veut toutefois rentrer chez elle, retrouver sa famille et seul le magicien Oz doit pouvoir l’aider. En suivant le chemin de briques jaunes, Dorothy rencontre un épouvantail écervelé, un bûcheron en fer blanc qui souhaite un coeur et un roi des animaux sans courage.

Mon avis

J’avais beaucoup aimé « Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll. Eh bien, j’ai plus qu’adoré « Le magicien d’Oz »de Frank Lynn Baum!

Pour moi ce livre ressemble à Alice mais avec du sens dans l’imaginaire. Dorothy et ses amis doivent littéralement se battre pour survivre, chacun des compagnons ayant des talents différents. Contrairement à l’adaptation cinématographique (excellente par ailleurs), la méchante sorcière de l’ouest n’a qu’un petit rôle et le monde en porcelaine, que l’on voit dans le « préquel »de Sam Raimi, est décrit dans le livre.

En définitive, le livre montre aussi qu’on a souvent une image déformée de soi-même: il n’y a pas plus sensible et grand coeur que le bucheron en fer blanc, plus réfléchi que l’épouvantail et combatif que le lion. Oz, en créant une fausse cervelle, une potion pour le courage et un faux coeur, ne fait que les convaincre que ce qu’ils sont réellement. Ils deviennent chacun d’ailleurs roi des différents lieux où ils se sont rendus.

Le fait que le Kansas soit gris et que son oncle et sa tante soient tristes, montrent une situation économique de l’époque (1900) très difficile et Dorothy s’est servi de son imagination pour « Oz » afin de pouvoir s’évader de cela. Par contre, presque instantanément après son arrivée, elle souhaite retrouver sa famille. Pour résumer, il faut s’évader sans pour autant se perdre de soi-même et de ses proches.

« Le magicien d’Oz » a une dizaine de suites mais seul deux d’entre elles ont été publiées en France et difficilement trouvables (hormis en BD).

En conclusion, je vous recommande plus que jamais ce conte , mon édition contenait en prologue deux pages dans lequel l’auteur explique sa vision du conte , très intéressante à lire. Il y a énormément de bonnes valeurs selon moi dans « Le magicien  d’Oz ».La collection Oz

magicien-d-oz-1939

Merveilleux pays d'Oz

Lire la suite

Si queue d’âne m’était conté (San Antonio) et autres

Evil Dead 2

Un des prochains films que je vais voir

Sommaire de cet article:

– Dernier livre lu: Si queue d’âne m’était conté (Hors série de San Antonio).

– Derniers films vus: Sous les jupes des filles d’Audrey Dana, Triple alliance de Nick Cassavetes, Edge of tomorrow de Doug Liman, Zero theorem de Terry Gilliam, Lune de miel à Las Vegas d’Andrew Bergman et Le parrain de Francis Ford Coppola.

– Dernière série vue: Saison 2 d’Once upon a time.

– Dernier documentaire vu: Elysée, à la première table.

– Quelques titres musicaux.

– Photos.

 

Lire la suite

Red Sonja et autres, suivis de bilans et projets

Red Sonja et autres

Liens de mes articles précédents pour ceux que ça intéresse ou qui les auraient loupé:

https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2014/05/01/annees-90-le-must-de-ce-qui-existait-enfin-il-y-a-des-exceptions/ 

https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2014/04/25/pendant-ma-pause-2e-partie/

 

Ma real housewives beverly hills préférée!

Ma real housewives beverly hills préférée!

Mon premier comics lu : Red Sonja Tome 1: La malédiction de Gathia

red_sonjamovieposter

Résumé

Red Sonja est une guerrière qui a été banni de son peuple car elle a refusé d’épouser son roi.

Sur son chemin, elle rencontre un homme de Gathia qui venant apporter un message à l’ethnie voisine , est en train de se faire tuer par les membres de cette dernière.

Elle le sauve et le ramène à son village, il se fait attaquer par un monstre marin et en meure.

Red Sonja apporte la tête au peuple qui refuse de la croire.

En effet, ce village était autrefois composé de personnes qui se battaient entre elles sans cesse. Un gouverneur met de l’ordre dans tout ça, en leur faisant croire à l’existence d’un dieu, et crée une hiérarchie: les membres de l’ethnie voisine mais qui vive dans ce village, deviennent esclaves tandis que le reste du peuple sert le gouverneur et son dieu.

Red Sonja se fait remarquer par un prêtre qui voit en elle, un moyen pour l’ethnie de se venger de leur esclavage, tuer le gouverneur et reprendre le pouvoir.

La réussite est là mais les compagnons de celles-ci sont quasi-tués les uns après les autres et il lui vient une nouvelle mission, tuer les derniers serviteurs de ce dieu.

Commentaire

Red Sonja est une héroïne qui aurait du être adapté au cinéma et interprétée par Rose Mc Gowan. Et quel dommage! Cette guerrière féministe et l’histoire qu’elle vit, pose la question de ce qu’est l’évolution d’une civilisation: le fait d’être primitif conduit à une certaine forme de barbarie mais qu’en est-il d’une société ordonnée où les êtres humains ne sont pas égaux?  L’histoire m’a fait penser à la colonisation , qu’en est-il quand les populations asservies ont le pouvoir et qu’ils se sont débarrassés de leur oppresseur? Le côté guerrier et « magique » enrobe cette histoire qui fait réfléchir pour les raisons que je viens d’évoquer.

 Les petits défauts du comics sont que premièrement, Red Sonja , son caractère et son histoire sont peu évoqués, elle a l’air bien plus d’une guerrière à destination d’un public masculin mais aussi  deuxièmement, le fait que l’enrôlement de  Red Sonja par le prêtre est tellement rapide, qu’il m’a fallu relire des pages quand j’ai avancé dans l’histoire pour comprendre. J’aurai aimé également plus d’informations sur le fonctionnement de cette société autoritaire. Et la fin me paraît pas terrible.

Un comics que je conseille aux geeks pour l’histoire et aux filles, pour l’héroïne, et pour les « geekettes » lol, je vous le conseille aussi.

 

Lire la suite