Mes dernières lectures

Editions Albin Michel, 180 pages

-Frappe-toi le coeur d’Amélie Nothomb.

Lien du résumé.

L’histoire de ce livre: la relation entre mère toxique et sa fille écrite sous la forme d’un conte m’a vraiment passionnée. Amélie Nothomb réussit toujours aussi bien à être dans l’efficacité. Après je l’ai trouvé un peu moins bien que son précédent livre, notamment au niveau de l’écriture.

 

 

Editions LeDuc, 512 pages

Les ombres sinistres de Jenn Bennett (Tome 2: Au coeur des années folles).

Lien du résumé

Lien de ma critique du tome 1

J’ai trouvé cette lecture parfaite pour l’été, entre la romance, le côté Egypte ancienne, les années 20 du coup. J’ai moins accroché à la romance mais je me suis identifiée à l’héroïne angoissée. Je suis d’accord avec Bénédicte, l’intrigue est vraiment prenante. On est vraiment dans de la lecture détente, efficace et plaisante.

 

 

Editions Gallimard, 84 pages

-Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe de CHIMAMANDA NGOZI ADICHIE

Lien du résumé

Un livre à placer entre les mains du plus grand nombre de personnes possible, on est dans les « bases » de féminisme appliquées à l’enfance et à la parentalité. Si vous êtes en plus intéressés par le féminisme, vous pouvez y aller les yeux fermés.

 

Lire la suite de « Mes dernières lectures »

Publicités

J’ai lu ma première romance historique: Les esprits amers de Jenn Bennett

Je découvre toujours de nouvelles choses, que ce soit en littérature, en mode ou beauté. J’ai  en effet, non seulement découvert une romance historique mais aussi la collection Diva des éditions Charleston. Il s’agit du livre « Les esprits amers, au coeur des années folles tome 1 » de Jenn Bennett.

En voici le résumé:

1927, San Francisco, Années folles

Aida Palmer est médium et donne un spectacle sur la scène du Gris-Gris, l’illustre bar clandestin du quartier chinois. Toutefois, sa capacité à faire venir (et renvoyer) les morts est plus qu’un simple numéro. Winter Magnusson est un contrebandier reconnu. Plus à l’aise avec les revolvers qu’avec les fantômes, il est la cible récente d’un sort malveillant qui fait de lui un aimant à esprits. Alors que l’assistance surnaturelle d’Aida est requise pour bannir les revenants, son aura refroidie par la présence des êtres surnaturels s’enflamme sous un autre type de sort, déployé par le charmant contrebandier… À la recherche du sorcier responsable de la malédiction, Aida et Winter sont vite grisés par la passion. Et plus ils se rapprochent l’un de l’autre, plus ils prennent conscience qu’ils ont chacun leurs propres démons à exorciser…

Cette version de poche est publiée aux éditions Charleston, collection diva. Il fait 496 pages.

Lire la suite de « J’ai lu ma première romance historique: Les esprits amers de Jenn Bennett »