Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling

Coucou à tous!

J’avais envie d’un thème fun pour ce mois de décembre, d’où l’idée du « plaisirs coupables ».

Et je suis remontée à la période de mon enfance et adolescence: la période des années 90-2000. 

Le film dont je vais vous parler a donné lieu à une série que je suivais assidument le samedi matin sur France 2: « Clueless ».

clueless

Résumé:

Cher Horowitz, lycéenne issue du milieu huppé de Bervely Hills, est une jeune fille pourrie gâtée qui sait jouer de ses atouts. Écartant ses rivales grâce à son sens de la mode, se défaisant de ses problèmes scolaires d’un claquement de doigts, Cher essuie tout de même les réprimandes de Josh qui ne se cache pas pour lui dire tout le mal qu’il pense de son attitude superficielle.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling »

Publicités

Mes lectures communes (Jane Austen, La princesse des glaces)

En septembre et début octobre, trois lectures communes ont été réalisées et je vais donc vous donner mon avis sur chacun de ses livres.

1) Orgueils et préjugés en lecture commune avec Yuko.

Orgueil et préjugés

Résumé:

Un très grand roman d’amour. Un chef d’œuvre. Orgueil et Préjugé est un classique universel. Ce roman comique, d’une féroce cruauté, raconte l’histoire d’un  » beau  » mariage dans l’Angleterre de la fin du dix-huitième siècle. Celui d’Elisabeth Bennet, l’une des plus spirituelles et délicieuses héroïnes de l’histoire de la littérature, qui malgré son caractère indépendant, ses aspirations très en avance sur son époque, sa forte personnalité et son désir d’émancipation, a bien du mal à forcer le destin pour voir clair en elle-même et trouver enfin la voie de l’amour et du mariage auxquels elle aspire. Dans ce roman au féminisme prémonitoire, Jane Austen recrée avec une précision diabolique et un humour ravageur la vie de ces provinciaux anglais aisés au milieu desquels elle évoluait et qu’elle connaissait si bien. Un roman dont l’héroïne vous laisse un souvenir enchanteur après sa lecture. Benjamin Disraeli ne se vantait-il pas de l’avoir lu dix-sept fois ?

Je l’ai lu aux éditions du Rocher et il fait 630 pages.

Lire la suite de « Mes lectures communes (Jane Austen, La princesse des glaces) »

Bilan du mois de septembre 2016

 

Ce mois de septembre est passé tellement vite!

Comme d’habitude, vous pouvez retrouver tous mes articles de septembre ici.

Allez c’est parti!

 

  1. Côté lectures, j’ai lu 7 livres:

-Ceux dont je vous parle dans mon article sur les vacances (lien ici).

-Deux lectures communes que j’ai faites dont l’auteur est Jane Austen:

Orgueil et préjugés

Orgueils et préjugés (en lecture commune avec ma Yuko).

Raisons et sentiments de Jane Austen

Raisons et sentiments (en lecture commune avec Carnet Parisien).

J’ai beaucoup aimé ces deux lectures, particulièrement la première mais je vous en parlerai en détail dans un article en octobre.

Pour vous résumer, plutôt de bonnes lectures, pas de déceptions pour ma part.

Au niveau de mes défis, j’ai lu 3 auteurs femmes (challenge femmes de lettres): Amélie Nothomb, Jane Austen, Agatha Christie. (Depuis juillet-août, ça fait donc 4 car j’avais lu « Frankenstein » de Marie Shelley).

Et concernant mon défi personnel, j’ai lu un livre qu’on m’a recommandé sur Internet « Orgueils et préjugés », un livre qu’on m’a recommandé par des amis « Les dix petits nègres. J’ai également eu l’occasion de lire une pièce de théâtre classique: « Dom Juan » de Molière (voir plus bas dans l’article).

 

2. Côté cinéma et séries:

2001-odyssee-de-lespace

-J’ai bien aimé la réflexion et la réalisation de « 2001, Odyssée de l’espace » ainsi que le visuel et la musique. Mais je déplore l’extrême lenteur des intrigues.

king-kong

-De même j’ai beaucoup aimé la version de Peter Jackson de « King Kong », j’ai particulièrement été impressionnée par la prestation des acteurs (Naomi Watts en particulier) et le sujet est toujours aussi bouleversant.

Lire la suite de « Bilan du mois de septembre 2016 »

Acquisitions livresques, beauté/déco et dvd (juillet-août)

Beauté/Décoration/Mode:

-Un gilet blanc avec des dentelles dans le dos (cadeau) New Look.

-Une paire d’escarpins beiges-grises et des sandales « spartiates » grises  avec des talons plus solides (ce qui n’était pas le cas de mes précédents achats, fin des soldes) à New Look.

-Des barrettes noires aux bouts fleuris (cadeau).

Sachets thé BB Détox Kusmi Tea

serviettes-ananas-jaune Françoise Paviot

BB Détox de Kusmi Tea (je suis déjà accro) et des serviettes de tables Françoise Paviot imprimées « ananas ».

Huile essentielle mandarine

concentré de parfum jasmin

concentré de parfum fleurs blanches

-Deux extraits de parfums d’intérieur fleurs blanches et jasmin de Nature et Découvertes, j’ai remplacé mon huile essentielle de gingembre que j’achetais en pharmacie et qui se finissait trop vite par de l’huile essentielle de mandarine pour la digestion de cette même marque. 5 euros de réduction quand on prend la carte de fidélité du magasin.

-2 vernis Kylie Jenner en collaboration avec Sin ful Colors Professionnel, couleurs Trend Matters Satin et Angel.

HsuanWenHuaNaked

crème pour le corps charity pot

Crème pour le corps (Charity Pot), baume capillaire avant shampooing H’SUAN WEN HUA chez Lush.

Lire la suite de « Acquisitions livresques, beauté/déco et dvd (juillet-août) »

Bilan du mois de juillet 2016 et plaisirs quotidiens

Comme toujours, vous pouvez retrouver tous les articles que j’ai écrit en juillet 2016 via ce lien.

Je vous remercie de tout coeur pour tous vos témoignages et messages de soutiens pour mes articles « difficultés professionnelles » et « Le féminisme » et tous les partages sur les réseaux sociaux aussi. ça m’a énormémement touché.

I- Point culture:

A) J’ai eu 5 lectures ce mois-ci:

1)l’épisode « Your beauty mark » de Dita Von Teese mensuel que vous pouvez trouver dans cet article.

guerre-et-paix

2) « Guerre et paix » de Tolstoï tome 1 que j’ai lu en lecture commune avec Yuko et Pop Corn and Gibberish. J’ai adoré, j’étais pas très loin du coup de coeur. Guerre et Paix raconte en parallèle les guerres de Napoléon contre la Russie et l’Autriche avec toute l’horreur et les stratégies que cela comporte ainsi que les méandres de l’aristocratie russe. Ces deux points autant l’un que l’autre sont critiqués par l’auteur. Et si ce n’est pas un coup de coeur, c’est justement parce que ces scènes de bataille m’ont moins captivés bien qu’intéressantes. L’écriture est excellente, on est dans un feuilleton réellement et une présentation de la Russie d’époque. Je vous recommande cette lecture plus que jamais. Et j’attaque le 5 août le tome 2 avec Pop Corn and  Gibberish toujours en lecture commune.

Un million de secrets inavoués

3) Un million de secrets inavoués et un million de plaisirs coupables de C.J. Parker qui sont des sortes new romance érotique. J’ai prévu un article spécial sur ces livres mais globalement, je n’ai pas accroché plus que ça. L’avantage est que cela m’a permis de me reposer le cerveau car je les lisais en alternance avec le premier tome de « Guerre et paix ».

breton-nadja

4) Nadja d’André Breton que je suis sur le point de finir , en lecture commune avec Bénédicte et La Bibli d’ one. J’en ferai aussi une chronique spéciale le mois prochain. C’est une lecture intéressante si on aime le contexte surréaliste (mais seulement si).

orgueil et préjugés

vampire et célibataire

Côté lectures communes, je vais lire  « Orgueils et préjugés » de Jane Austen avec Yuko, dès le 10 septembre donc si vous êtes intéressés vous pouvez me le dire par email (secrets.dalcoves@yahoo.com), ma page Facebook (lien en fin d’article) ou en commentaire. Je vais également lire entre le 1er et 5 août, une lecture commune avec Le Savoir Lire sur « Vampire et célibataire » tome 1, je vais même me le lire en une journée pour mon défi lecture personnel. Donc si ça vous motive, faites le savoir.

 

B) Niveau films,  j’en ai vu  8:

l'idéal

1)L’idéal de Frédéric Begbieder. Une sorte de suite de 99 Francs pas désagréable, sympathique mais trop copié sur « 99 Francs ».

le parrain 2

2)Le parrain 2 ème partie de Francis Ford Coppola. Un film magistral mais avec un peu trop de longueurs. Une saga de main de maître!

Pic Nic

3)Pic-Nic de Joshua Logan. Un film plutôt bon mais dramatique qui fait réfléchir sur les choix de vie.

les bronzés

4)Les bronzés de Patrice Leconte. Un film de vacances agréable mais sans plus.

mad max trilogie

5) La trilogie Mad Max de George Miller. J’ai beaucoup aimé les trois films, particulièrement visuellement l’univers du 2e et 3e. Du bon divertissement mais qui pose des questions. ça m’a fait remettre en question mon avis sur le dernier Mad Max sorti.

Belles à mourir

6)Alerte petite pépite: Belles à mourir de Michael Patrick Jann. Une parodie pure et simple d’un concours de beauté au sein d’une petite ville. Je ne vous en dis pas plus mais j’ai beaucoup aimé!

Lire la suite de « Bilan du mois de juillet 2016 et plaisirs quotidiens »

Swap avec Glamour Porcelain Doll et autres réjouissances (2)

Malgré mon début de bronchite, je suis très heureuse de partager avec vous cet article qui se compose du swap que j’ai fait avec ma copinaute Glamour Porcelain Doll et deux autres surprises.

Allez c’est parti!

Swap avec Glamour Porcelain Doll

1)J’ai eu l’agréable surprise de recevoir un colis de ma copinaute avec des cadeaux géniaux. J’étais aux anges!

Dans son adorable petit mot, elle m’explique qu’il s’agit:

  • d’un head band et d’une fleur que l’on se met dans les cheveux (moi qui ne jure que par fleur blanche ou violette selon les tenues en cet été).

Lire la suite de « Swap avec Glamour Porcelain Doll et autres réjouissances (2) »

Mon mois de lecture en 1000 pages

Je suis toute fière, j’ai lu 1000 pages en ce mois de décembre 2015! J’ai bien fini l’année.

C’est parti pour les critiques!

Emma_Jane_Austen

Emma de Jane Austen ( lecture commune avec Sable, je vous mettrai le lien de sa critique).

Emma a été un plaisir de lecture pendant ma première quinzaine de décembre. Les raisons? Les descriptions de la vie d’un petit village dont le temps se partage entre moments mondains ne pouvait que me faire plaisir. Et j’ai beaucoup aimé le personnage d’Emma, plutôt du genre marieuse et trop « élitiste » mais qui se rend finalement compte de ses erreurs. On sent les liens mais aussi les inimitiés qu’il y a entre les personnages. Après lecture du livre, ça ne m’étonne pas que la série et le film « Clueless » se soit inspiré de ce roman, ce côté justement mondain et de vouloir faire changer de « groupe » quelqu’un en le transformant correspond assez bien à l’ambiance d’un lycée américain. L’avantage avec Jane Austen est qu’il y a peu de description même s’il y en a tout de même un petit peu. Mais c’est aussi ce qui en fait un défaut d’une autre manière. « Emma » est un roman qui se lit avec plaisir, c’est du bon divertissement littéraire que je vous recommande. Autre chose: même s’il y a une romance, ce n’est pas le sujet principal du livre, la vie en société est ce qui prédomine dans ce livre.

monnaie de singe

Monnaie de singe de William Faulkner.

Je suis fan des années 1910-1920 entre autres, vous le savez. Et j’adore les auteurs de cette époque! Les écrivains américains tel Fitzgerald me fascine, ceux qui font parti de la génération perdue. Cette dernière se compose d’artistes qui revenant de la première guerre mondiale, se retrouve perdu face à l’évolution de la société. Cette première guerre les a profondément marqué.

Faulkner aurait pu peu participé à la guerre et aurait eu un sentiment de culpabilité.

« Monnaie de singe » est un grand livre bien que ce ne soit qu’un premier roman et donc avec quelques défauts.

Lire la suite de « Mon mois de lecture en 1000 pages »

Dans l’univers de: les saisons 6 et 7 de Doctor Who et la série Dix pour cent

Les saisons 6 et 7 de « Doctor Who« :

the day of the doctor gif

C’est mon amoureux qui m’a fait découvrir cette série et je dois avouer que plus je la regarde, plus je l’apprécie.

La saison 6 n’est pas sans défauts et la saison 7 a fait introduire un personnage que j’aime beaucoup: Clara Oswald.

Attention aux spoilers!

doctor who saison 6

La saison 6 de Doctor Who permet non seulement de faire devenir le couple Amy/Rory  , compagnons (ce qui avait déjà commencé avec la saison 5) mais aussi de lier ce couple au personnage du docteur puisque River Song, la femme du Docteur est la fille du couple. Et River Song a été élevée pour détruire notre héros, ce qui fut bien le contraire.

On pourrait dire que les intrigues ont été bien compliquées pour pas grand-chose en fait. Mais ce que je retiens surtout à partir de la mi-saison de cette série, c’est le plaisir qu’on a à voir Matt Smith jouer, il s’éclate et cela se voit. C’est également le cas pour l’actrice de River Song, personnage très frais et amusant bien que profond.

Je trouve également qu’en terme de visuel, la série s’améliore de plus en plus et même si on part dans tous les sens parfois en terme d’histoires, cela m’a paru vraiment « fun », léger voire essentiel vu que la saison 7 est bien plus sombre.

doctor who saison 7

Les pauvres Amy et Rory connaissent une fin disons pas très agréable et le Docteur allant se régénérer, il est confronté à sa propre mort.

Le personnage de Clara, qui est, sous son apparence fragile, une jeune femme intelligente qui a sauvé le docteur quelque soit son apparence.

D’ailleurs les compagnes féminines du Docteur, je les trouve de plus en plus « fortes » au fur et à mesure des saisons.

Le mystère autour de l’identité de cette dernière donne envie au docteur de reprendre une compagne et de continuer, terminer son voyage.

J’ai adoré revoir l’épisode des 50 ans et David Tennant bien sûr, le fait de parler de Gallifrey et de son histoire m’a beaucoup intéressé.

Les compagnons du docteur (un couple de femmes dont une extraterrestre plus un autre alien) ont aussi leur importance dans cette saison et sont très sympathiques.

Quant au dernier épisode, je l’ai trouvé très émouvant puisqu’il cherche à fuir sa fin dans un village de Noël.

Bref, une saison 6 fun et légère bien que parfois complexe et une saison 7 toute en origines, fraîcheur par Clara.

J’aurai adoré voir Clara et le Docteur vivre une romance mais bon, c’est mon côté fleur bleue.

Je vous recommande donc, plus que jamais de regarder cette série.

Lire la suite de « Dans l’univers de: les saisons 6 et 7 de Doctor Who et la série Dix pour cent »

Mon challenge « Hallowoctober » fini!

Eh oui mes lectures d’Halloween sont finies (en retard mais peu importe).

J’ai profité de ce challenge pour avancer ma PAL et donc lire ces deux livres:

1) Anita Blake: Lunatic café de Laurell K. Hamilton

anita-blake,-tome-4---lunatic-cafe-

(Attention spoilers!)

La lecture du troisième tome d’Anita Blake donc le précédent m’avait paru difficile tant je me suis ennuyée (bien que le livre n’était pas mauvais).

Et bien j’ai apprécié au contraire ce quatrième tome. Ce livre est apparu pile au bon moment, lorsque j’avais vraiment un besoin de légèreté.

La construction habituelle du livre (des enquêtes mélangées à des intrigues de créatures surnaturelles) me plaît et m’a toujours plu. L’histoire est ainsi bien construite.

Puis il y a la relation amoureuse d’Anita avec un loup-garou, ce qui est dur pour elle car elle évitait jusqu’à présent les aventures avec des êtres autres qu’humains.

Et c’est véritablement intéressant car Anita est partagée entre ses sentiments et ses « préjugés ».  Par contre, le trio amoureux qui se rajoute avec Jean-Claude le vampire ne m’a pas véritablement marqué.

Et le fait de changer de créatures (les trois premiers parlaient surtout de vampires), de passer aux loups-garous et métamorphes a été particulièrement appréciable pour moi.

C’est assez difficile de défendre Anita Blake tant il y a eu d’œuvres du même style qui ont été faites : Twilight, en plus Anita ne veut pas de relations sexuelles avant le mariage (un détail qui m’a particulièrement agacé), True Blood (le triangle amoureux) etc….

Mais j’ai trouvé qu’en tant de divertissement, cette saga (du moins les quatre que j’ai lu) est honorable et a des intrigues surnaturelles et policières intéressantes. Ce sont les histoires d’amours qui sont plus clichées.

 

2) Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde

le-portrait-de-dorian-gray

(Attention spoilers!)

Passer d’Anita Blake à Dorian Gray, c’est aller d’un extrême à l’autre.

« Le portrait de Dorian Gray » m’a bien plu même si cela n’a pas été un coup de coeur.

L’ambiance du livre a tout pour me séduire: le dandysme qui est la philosophie défendue par Lord Henry (c’est lui qui corrompt Dorian Gray) et aussi moquée par l’auteur. J’aime assez ce côté superficiel revendiqué bien que ce sont des personnes qui se cultivent. Le fantastique même si je ne le trouve pas assez développé: le portrait qui vieillit alors que son image réelle elle, ne vieillit pas et peut commettre les excès ou pêchés sans ce que cela apparaisse sur son visage. Le côté tragique également.

Oui, le personnage de Dorian Gray est moderne dans le sens où par sa faiblesse d’esprit, il est facilement manipulable et ce par Lord Henry. Dorian devient égoïste sous prétexte que sa beauté le justifie.

Ses mauvais actes, il finit par les percevoir comme de la beauté.

On apprend plus tard que toutes les personnes qui l’ont rencontré finissent mal et évitent à nouveau de le fréquenter. Mais il est aimé par la haute société par son argent et sa beauté (car c’est tout ce qui compte évidemment).

La modernité tient aussi dans l’amour que lui porte le peintre qui a crée son portrait.

Le côté « l’argent ne fait pas le bonheur » apparaît lorsqu’il se met à collectionner toutes sortes de choses et à essayer toutes les philosophies de l’histoire, il en devient excentrique.

Les reproches à faire à ce livre: il a le défaut et la qualité des romans de cette époque, beaucoup de descriptions et digressions, Dorian Gray a longtemps été perçu par la culture pop comme un personnage semblable à un Dracula et à la Frankenstein, alors que le roman relève plus de la satire sociale que le fantastique. Ce deuxième reproche ne concernant pas directement le livre.

Lire la suite de « Mon challenge « Hallowoctober » fini! »

Article 40 000 vues

doctor who

 

« La chambre rose et noire » a atteint les  40 000 vues et les 20 000 visiteurs.

Merci pour vos commentaires, « j’aime » et vues. Merci pour les discussions par email, commentaires et Facebook.

Merci aussi pour vos suggestions de culture ou de beauté.

Un article très blabla aujourd’hui.

1-J’ai décidé d’essayer de réaliser le challenge Halowctober (vidéo plus bas) et de lire deux livres en rapport avec le fantastique, l’horreur.

 

 

anita blake tome 4

le portrait de dorian gray

Mes choix se sont portés sur Anita Blake tome 4 de Laurell K. Hamilton et Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde. Je vais tenter de les lire d’ici début novembre.

J’enchaînerai en novembre avec une lecture commune avec Sable sur « Emma » de Jane Austen.

Emma

Alors si vous désirez faire une lecture commune sur ces ouvrages ou bien me mettre en commentaire vos critiques sur ces livres, je les lirai avec plaisir.

2- Je peux d’ores et déjà vous donner les sujets de mes prochains articles d’octobre: sur des documentaires, le retour de la salle pour se repoudrer, mes acquisitions livresques et beauté, mes visionnages de deux séries: Legend of Seeker et Ghost Whisperer et enfin des films que j’ai vu ou aurai vu au cinéma.

 

3- Je vous mets deux vidéos sur des partis pris avec lesquels je suis d’accord:

(Beaucoup de vidéos dans cet article).

 

Lire la suite de « Article 40 000 vues »