Récap de cette 2e semaine de septembre

Hello très chers lecteurs!

Ce sera malheureusement mon seul article de la semaine car je manque de temps.

I. Mon implication dans The Greener Good et Le Festival Everyday Heroes

Je vous ai parlé dans un article précédent de cet évènement qui aura lieu ce week-end à Lyon.

Et j’ai d’ailleurs pu, entre la gestion/animation des réseaux sociaux pour cette association (Twitter et Instagram principalement) et les relations avec quelques influenceurs, collaborer sur quelques articles sur leur site dont je vous mets le lien ici, ici, ici et enfin ici.

Il me paraît évident que le fait de travailler avec une association écologique m’aura incité à consommer de plus en plus raisonné.

Shopping à Satoriz

Jupe vinted

Short vinted

Et je pense vous faire un article spécial sur ma tenue durant le défilé de mode éthique pour vous présenter les coulisses mais aussi les vêtements et accessoires que j’aurai présenté.

 

II. Autres projets professionnels

Je ne vais pas m’avancer mais je suis en train de me lancer en tant que community manager free-lance. 

La suite au prochain épisode dirons-nous…

Et j’ai également pu m’occuper des relations influenceurs concernant le Ulule de la future escape game lyonnaise :Le Pass’heure, retrouver mon article sur le sujet ici.

D’ailleurs, il vous reste encore quelques jours pour donner si vous le souhaitez.

Lire la suite

Publicités

L’hypersensibilité

Voilà un sujet plutôt à la mode quand on s’intéresse au développement personnel: l’hypersensibilité.

Nous sommes dans une société où l’on cherche à mettre des étiquettes renfermables sur les personnes sur les individus et à uniformiser les comportements et personnalités.

Quelque soit votre caractéristique qui vous fait sortir du lot en bien ou en mal, on va chercher à vous modeler afin dans un sens positif, à ce que vous puissiez survivre dans la société et dans un sens négatif, à être comme tout le monde tout simplement.

Bien sûr comme notre culture occidentale n’aime pas les émotions négatives, voire les émotions tout court, l’hypersensibilité est vue comme un trait de caractère négatif.

Or, en réalité, les hypersensibles sont capables de comprendre l’humain et c’est ce qui fait notre force.

Je ne vois pas l’hypersensibilité comme un pouvoir ou encore comme un don mais comme une caractéristique qui existe chez certaines personnes.

Percevoir les émotions de manière plus forte que la moyenne permet d’éviter les personnes toxiques ou bien des situations qui le sont autant que possible.

Il est souvent dit que l’hypersensibilité sied aux artistes car cela stimule la créativité. Et oui les émotions sont souvent les sources de réalisation d’oeuvres.

Pour moi, c’est un trait qui nous rappelle que notre vie est faite de passions et d’intensité.

Quand on est jeune, on va avoir du mal à vivre avec ce caractère car socialement, on se sent jugé à cause de cela.

Mais en grandissant et canalisant cette force, on comprend l’utilité et le bonheur que cela nous apporte.

Vivre sans émotions ni passion, c’est passer à côté de quelque chose selon moi.

 

Après, c’est comme tout, ce ne sera pas toujours facile d’être ce que l’on est. Et souffrir de manière importante n’est pas le plus drôle.

 

En conclusion, être hypersensiblé n’est ni une qualité ni un défaut, c’est un trait qui peut vraiment nous servir dans nos relations aux autres, dans notre capacité à éprouver de l’empathie  mais aussi à colorer notre existence de moments intenses.

Et vous, que pensez-vous de l’hypersensibilité? Je pense étoffer ma réflexion de lectures sur le sujet quand j’aurai la possibilité.

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.