La slow life

Je suis le genre de personnes à aimer la ville, le mouvement, me donner à fond dans les projets….

Mais plus le temps passe, plus je me rends compte de l’effet néfaste à long terme de ce type de mode de vie.

ça ne veut pas dire non plus que je ne veux plus sortir ou vivre à la campagne.

-Faire une coupure:

J’ai décidé que le mois de décembre me sera consacré ainsi qu’à mes proches.

Cela signifie: prendre le temps de manger, paresser, lire, regarder des séries, rire avec mes amis entre autres….

Je veux aussi éviter les écrans autant que possible.

Partir pour mieux revenir:

Prendre le temps de penser à mon avenir, à ce que je veux faire, chercher des solutions à des problèmes, ne plus être dans la précipitation….

Savourer les fêtes

En plus de noël et du jour de l’an, je vais fêter noël à plusieurs autres occasions et j’espère avoir l’occasion de papoter aussi avec des copines.

Lire la suite de « La slow life »

Publicités

Comment être heureux?

Voilà une grande question philosophique auquelle il n’existe pas une seule réponse.

Ma copinaute Juliette (du blog lamalledejuliette.wordpress.com) m’a prêté et je l’en remercie, un livre qu’elle a reçu dans sa little box qui traite du fameux bonheur à la danoise: « le hygge ». Il s’agit d’un extrait du « livre du hygge » écrit par Meik Wiking.

J’ai ensuite lu quelques articles sur le net qui traitent de ce phénomène que ce soit en bien ou en mal.

Et j’en suis venue à la conclusion, que la vie est pleine de surprises mais que ce qui est le plus important, ce sont les relations qui nous font du bien: que ce soit le couple, les amis, la famille etc… 

Et que « le hygge » a compris cela: passer du temps pour soi et/ ou pour les autres va nous permettre de nous sentir mieux et d’avancer dans notre existence.

« Le bonheur est de continuer à désirer ce que l’on a déjà » tel est le proverbe que m’avait envoyé une autre copinaute, Bénédicte (labibliothequedebenedicte.wordpress.com). C’est sans doute une des piste pour être heureux. Profiter du temps qui passe avec une bonne boisson et un bon plat, appeler ses proches éloignés et passer la soirée avec son compagnon etc…

Cela n’empêche pas, je pense, si ça nous fait du bien, de sortir et de vouloir faire des rencontres si l’on a besoin.

Le tout est de garder un certain équilibre dans notre vie. S’écouter et selon notre situation du moment, agir en fonction de ce qui nous paraît essentiel.

Pour moi, ce phénomène « danois » est là pour nous rappeler que même si l’effort, les pleurs peuvent faire du bien, le plaisir du « cocooning » a aussi ses vertus. Je reste persuadée que la clé est d’être soi et de faire les choix qui nous paraissent bons pour nous. 

Ce qui me fait du bien:


-un film fétiche. Dernièrement, je me suis revu « Phantom of the paradise » et j’adore toujours autant par exemple.



Lire la suite de « Comment être heureux? »