Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan

Le mois d’août a été synonyme de films classiques à mon plus grand plaisir.

Le roi Joyeux ouvre le bal avec un drame noir qui a l’air véritablement passionnant: Des pas dans le brouillard.

Bangarang Daily parle d’une comédie dont on ne se lasse pas: Certains l’aiment chaud.

Girlie Cinéphilie nous dresse une super liste de westerns à voir.

Et enfin, je vous parle de mon film préféré: Eve.Il parle avec justesse et brio du milieu du cinéma

Lire la suite de « Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan »

Publicités

Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017)

Le thème de ce mois-ci était de parler de films classiques entre les années 30 et 60.

Il me paraissait évident de vous parler de ce film.

En voici le résumé:

Eve Harrington reçoit, des mains d’un vieil acteur, le Prix Sarah Siddons. L’entourage de celle-ci se souvient de son ascension.

Lire la suite de « Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017) »

Article 20 000 vues : mes films de chevet

A l’occasion de mes 20 000 vues, je vous donne la longue liste de mes films dvds de chevet, pour le meilleur et pour le pire:

(Merci beaucoup toutes vos vues, vos visites, échanges et commentaires!)

A) Films de chevet:

Trois places pour le 26

1)Trois places pour le 26 de Jacques Demy.

2)La blonde explosive de Frank Tashklin.

3)Don Juan 73 de Roger Vadim.

4)Beautés empoisonnées de David Mirkin.

niagara

5)Spécial Marilyn Monroe: Niagara d’Henri Hattaway, Les hommes préfèrent les blondes d’Howard Hawks, Comment épouser un millionnaire de Jean Negulesco, La joyeuse parade de Walter Lang, Sept ans de réflexion de Billy Wilder, Certains l’aiment chaud de Billy Wilder et Le milliardaire de George Cukor.

6)Spécial Audrey Hepburn: Sabrina de Billy Wilder, Drôle de frimousse de Stanley Donen, Ariane de Billy Wilder, Diamants sur canapé de Blake Edwards, Voyage à deux et Charade de Stanley Donen.

7)Spécial Tim Burton: Beetlejuice , Les noces funèbres, Edward aux mains d’argent, Ed Wood, Mars Attacks, Big Fish, Sweeney Todd, Charlie et la chocolaterie, Batman, Batman le défi, Sleepy Hollow.

8)Embrasse moi idiot de Billy Wilder.

9)Une vieille maîtresse de Catherine Breillat.

Etreintes brisées

10)Etreintes brisées de Pedro Almodovar.

11)Tamara Drewe de Stephen Frears.

12)Spécial Sofia Coppola: Marie Antoinette, Virgin suicides.

13)La fille coupée en deux de Claude Chabrol.

14)Spécial comédies musicales classiques: Les girls de George Cukor, Beau-fixe sur New-York de Stanley Donen, Le pirate de Vincente Minnelli.

Gatsby_le_Magnifique

15)Gatsby le magnifique de Baz Luhrmann.

16)Mary Reilly de Stephen Frears.

17)Spécial « blondes »: Voulez-vous danser avec moi? de Michel Boisrond, La blonde et moi de Frank Tashlin, Barbarella de Roger Vadim.

18)Bad teacher de Jake Kasdan.

19)Grease de Kandall Reiser, Dirty dancing d’Emile Ardolino.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

20)Spécial films français: Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, Jeux d’enfants de Yann Samuell et Hors de prix de Pierre Salvadori.

Lire la suite de « Article 20 000 vues : mes films de chevet »

44 films classiques à voir

Voici un article que j’ai écrit en mars 2013 pour donner le goût des films classiques. Je rajoute: Embrasse-moi idiot de Billy Wilder,Et dieu créa la femme de Roger Vadim,Le port de l’angoisse d’Howard Hawks.
Lien vers des films récents à voir:http://maedhros909.wordpress.com/2013/04/24/films-recents-chefs-doeuvres-et-blockbusters-sympathiques-une-centaine-didees-de-films-a-voir/
Je vous laisse l’apprécier.

Maedhros 909

Eve film

Notre jeune génération a tendance à préférer les films qui sortent au cinéma ou qui ne sont pas antérieurs aux années 1980 pour diverses raisons: les vieux effets spéciaux, leur lenteur, le noir et blanc. Et pourtant certains films sont intemporels et ces défauts là peuvent aussi se transformer en charme.

Voici la liste:

44 et 43- Eve de Joseph L. Mankiewicz et Qu’est-il arrivé à Baby Jane de Robert Aldrich

 http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=1596.html

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=281.html

View original post 1 705 mots de plus

Mes magazines féminins de l’été et autres

madame bonheur

Sommaire de cet article:

-Mes magazines féminins de l’été.

-Les derniers films vus: Les visiteurs, Les visiteurs 2 de Jean-Marie Poiré,Le cinquième élément de Luc Besson, 300: la naissance d’un empire de Noam Muro.

-Points séries: Saisons 4 de Weeds et Mad Men, saison 1 de New Girl.

-Médias: Téléfilm sur la Pompadour, Secrets d’histoire sur la Pompadour, Jouissance sous ordonnance (documentaire).

-Musique.

-Projet concernant les films classiques.

-Photos.

Lire la suite de « Mes magazines féminins de l’été et autres »

Bilan culturel de la semaine

mireille_darc_nous_fachons_pas-04.jpg original

Ne nous fâchons pas

(Mon petit hommage à Georges Lautner)

Introduction: mes activités/loisirs

Voici un autre récapitulatif de semaine au menu varié (cinéma, littérature,documentaires, photographies).

J’avais envie de faire un point sur les activités que j’effectue en tant que loisirs: il y a évidemment la lecture, le visionnage de films et séries télévisées, mes sorties nocturnes ou en musée, l’écoute de musique et le shopping.

J’adore également organiser des soirées et recevoir. Hormis cela, j’aimerai en dehors du burlesque, me remettre aux montages vidéos et photos ainsi qu’à l’écriture.

Un de ces jours, j’aimerai également me mettre à des activités manuelles. Je vous tiendrai évidemment au courant.

Critiques de films

-La Vénus à la Fourrure de Roman Polanski

Que dire sur ce film? Je pense qu’il nage sur deux genres différents et qu’il ne réussit jamais à choisir. Ces deux genres sont la comédie romantique (car les deux personnages semblent attirés l’un par l’autre) et le thriller. Ce n’est que dans les dernières 30 minutes que le côté thriller se fait sentir et on ne comprend pas ce qu’il fait là. J’ai bien aimé Emmanuelle Seigner et Mathieu Almaric qui jouent très bien, l’esthétique théâtrale et SM . Je trouve tout de même ce film étrange , car pour moi il joue à la fois sur le côté théâtreux du film d’auteur et  il essaie de rejoindre le sombre du thriller. Je pense qu’il vaut mieux lire le livre « La vénus à la fourrure » si on s’intéresse à l’oeuvre et si on ne s’y intéresse pas, il vaut mieux ne pas y aller aussi car la pièce est le centre du film.

Fanfan-la-Tulipe

-Fanfan la tulipe de Christian Jaque

J’avais hâte de voir ce film car il me paraissait culte et je suis une grande fan de Gerard Philipe.  Le film est assez bien dans son ensemble mais plusieurs choses m’ont gêné: le doublage de Lolobrigida qui se remarque et le scénario je dirai : car la prophétie est que Fanfan séduise la fille du roi (qu’on voit 5 minutes dans le film) et il passe plus de temps à courir après Adeline, la fille du général. Pour moi, ça reste divertissant et agréable, un film de cape et d’épées.

Lire la suite de « Bilan culturel de la semaine »

Plaisirs de bloggueuse

BOARDWALK-EMPIRE-Home-8

jimmy

Les raisons pour lesquelles je fais ce blog:

– Envie de laisser des traces écrites de mes expériences culturelles

– Désir de faire connaître mes goûts et de les partager.

– Donner envie de sortir de ces « carcans » culturels .

Un article me prend du temps et de la documentation bien sûr mais il est le reflet d’une spontanéité de l’instant . Je relis mes articles bien plus tard.

Mon blog actuel est un peu plus « fourre-tout » que les précédents, moins approfondi, les efforts d’écriture et de rêve moins importants. Peut-être est-ce du à des questions de temps et de manque d’imagination du moment?

Et vous, pourquoi tenez-vous un blog?

Boardwalk Empire en photo, pourquoi?

J’aime beaucoup cette série même si les intrigues sont assez complexes en terme de banditisme et de mafia. J’aime cette restitution d’époque avec les costumes, le contexte, la musique (voir plus loin pour la musique de la série).  Et puis c’est un petit signe pour vous dire que je n’oublie pas cette idée de fiction rétro inspiré de mon époque préférée: les années 20.

Cinéma

* Critiques des derniers films vus:

Daine_Poitiers_film

– Diane de Poitiers de David Miller.

J’ai été très intéressé par le personnage historique , celui de Diane de Poitiers, maitresse et enseignante du roi Henri II, dont a parlé « Sous les jupons de l’histoire », c’est à dire une femme qui aime l’amour et le désir, qui prend soin de son corps et s’amuse de sa ressemblance avec le personnage mythologique de Diane, la déesse de la chasse. Car en effet Diane aime la chasse. Les problèmes posés par l’adaptation hollywoodienne, bien que parfaitement incarnée par Lana Turner, est que l’histoire n’est pas réellement respectée. La vision des choses est manichéenne ( les Médicis= méchants par exemple) , les morts de François 1 er et du dauphin sont apparentés aux  Médicis, celle d’Henri II également. Et Catherine de Médicis et Diane n’étaient pas amies mais pas complètement rivales non plus dans les faits. Disons que c’est un divertissement hollywoodien agréable mais avec ses défauts (beaucoup de romance, de drame). A regarder pour en savoir plus sur l’histoire.

Lire la suite de « Plaisirs de bloggueuse »

En attendant ma propre création… la culture

années folles

Je voulais au départ écrire une fiction autour des années 20. Et je la ferai très bientôt.

Je suis très heureuse car j’ai la sensation que les années 20 et 30 font également parti des décennies dont on parle dans la culture pop: il existe des cartes postales de flapper, il y a eu ensuite évidemment « Gatsby le magnifique «  au cinéma et l’on peut trouver des déguisements d’homme ou de femme des années 20. C’est sans doute dû au retour de l’esthétique vintage en général dans la décoration et  la mode.

Alors que je m’apprêtais à me lancer dans la création, de nouveaux évènements culturels sont arrivés.

Cinéma:

– Mes critiques cinéma en tant que telles concernent  « Shaun of the dead » d’Edgard Wright et « Iron Man 3″ de Shane Black.

Commençons par « Shaun of the dead », j’ai trouvé le film extrêmement réussi dans le sens où il reprend les codes du genre du film de zombie ( la survie surtout ) et quelques éléments faisant parti de la trilogie Cornetto (le bar, l’intrigue sociale de départ). Malheureusement, je ne l’ai pas trouvé aussi drôle que « Le dernier pub avant la fin du monde » notamment par son histoire de début que j’ai trouvé un peu longuette.

Lire la suite de « En attendant ma propre création… la culture »