Vacances et rentrée

Coucou à tous! Je vous écris cet article pour vous annoncer mes vacances pendant une semaine à Nantes. Je vous ferai sans doute un petit topo dessus et je posterai peut-être quelques photos sur Instagram.

J’ai décidé de vous lister mes « résolutions » de la rentrée 2017:

  1. Repousser mes peurs. Affronter le plus possible ce qui m’angoisse et avancer.
  2. Changements sur le blog et dans ma vie. Mon objectif est d’aller le plus possible vers le minimalisme, le bio, la consommation réduite de viande. Et de mettre en avant sur ce blog aussi bien culturellement qu’au niveau conso, des choses dont on parle assez peu et qui répondent à ces besoins éthiques.
  3. Ne plus me sous-estimer tout court et surtout en tant que femme. Dans l’idéal, m’affirmer. En tant que femme, on se crée pas mal de barrières invisibles et on manque cruellement de confiance en nous. Il est temps que cela change. 
  4. Partage d’expériences. J’ai l’occasion dans ma vie d’essayer des choses et mon idée est bien sûr de les partager sur le blog. C’est également l’occasion de continuer à parler de sujets sérieux et de limiter les idées reçues.
  5. Pas de pression concernant le bonheur et le développement personnel. On ne peut être bien 24h/24h et même si mon idéal est de rire au moins un peu tous les jours  et que je note chaque jour un élément positif dans ma journée, je ne veux pas me mettre de pression. ça ne m’empêche pas pour autant de savourer le plus possible les bonnes choses. La seule règle que je me mets est de ne pas me forcer dans le cadre privé, si je ne veux pas faire quelque chose, je ne le fais pas.

Lire la suite de « Vacances et rentrée »

Publicités

Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien?

Je ne sais pas vous mais j’en ai plus qu’assez de me sentir en compétition avec d’autres nanas pour savoir qui va être la plus ceci ou cela. J’ai envie de m’instaurer certaines règles pour qu’il y ait une véritable solidarité féminine car cela me paraît important pour l’avancée des femmes. A plusieurs, on est plus fort!

1) Cesser la comparaison

Ce besoin de se montrer forte sans cesse, de ne montrer que le côté positif des choses, je trouve cela usant. Bien sûr qu’on peut garder ses problèmes pour soi si on le souhaite. Mais il faut quand même oser parler un minimum des difficultés rencontrées. Personne n’a une vie fabuleuse et est « parfaite ». On passe tous par des étapes chiantes dans la vie. Et autre point: chaque être humain est complémentaire, ce n’est pas parce qu’une amie, collègue excelle dans un domaine que vous êtes nulle, peut-être a-t-elle plus de facilités, confiance en elle?

2) Ne pas se baser sur les apparences et juger

Cela paraît impossible dit comme ça. Prendre du recul sur une personne rencontrée et ne pas se faire trop d’idées sur sa vie et personnalité. Ne pas oublier qu’en tant que femme, nous avons quand même beaucoup de similarités en tant que vécu.

 

3) Des soirées, réunions entre filles

Que ce soit pour parler de choses légères, personnelles, il est important, je pense de se réunir de temps à autres pour vraiment s’écouter et essayer de se comprendre. Il est important de soutenir au mieux votre amie en lui montrant ce qu’elle a de bien en elle.

Lire la suite de « Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien? »

Expression libre (3)

Beaucoup de choses à dire dont certaines seront reprises dans mes prochains articles :

1) Femme superficielle ou un cerveau?

Je pense qu’il faut faire comprendre une bonne fois pour toutes aux hommes et aux femmes que:

-Je ne suis pas votre rivale (les femmes): m’habiller et me maquiller ne signifie pas que je souhaite être comparée. Je vous cède la première place sur tout volontiers.

-Les femmes qui ne vont pas passer trois heures à se pomponner (le cliché) restent des femmes belles, désirables. Pas juste un cerveau. Et soigner son apparence reste un choix personnel. A vous de respecter les choix de chacun.

2) Epilation, acceptation du corps?

Il y a une tendance: des femmes qui décident de ne plus s’épiler.

Et pour moi, comme tout cela relève du libre-arbitre. Et je respecte leur décision.

J’ai personnellement du mal à le faire, pas pour le regard des autres mais pour moi.

Après je ne me prends pas non plus la tête sur mes poils personnels. L’épilation, j’en fais ce que j’en veux.

Accepter son corps demeure difficile. On se torture à rêver du corps idéal. Commençons par aimer notre corps et après on verra ce que l’on peut en faire.

Lire la suite de « Expression libre (3) »

Juin, le mois bien-être (5):La féminité triomphante

Les personnes qui me suivent savent que je suis féministe mais que j’adore être féminine.

Pour certains, ça paraît incompatible mais ce n’est pas le cas.

Quand j’étais adolescente, on me poussait toujours à plus de féminité: porter des bijoux, des talons etc…

Et en fait, je me suis rendue compte que quand je le faisais, je n’étais pas naturelle, à l’aise parce qu’on me disait comment être pour être comme les autres.

En plus, ironie mais tout le monde sait qu’il faut être comme ceci, comme cela pour plaire aux hommes.

J’ai commencé à être féminine de moi-même quand j’ai pris l’orientation pin up. 

Le vintage, l’érotisme, la féminité, tout cela me semblait lié et je m’y retrouvais.

Peu à peu, j’en ai malheureusement saisi les limites: le regard des autres veut que tu n’es pas vraiment libre d’être toi-même.

Et entre ce que je voulais porter et les obligations sociales, je me suis trouvé un look.

Je sais ce qui me va, me va pas, ce que je veux porter etc…

Bien-sûr dans le cadre privé, comme je suis une femme, dans la rue, on va m’aborder de manière agressive et on te culpabilise encore plus si tu es en jupe et en talons car tu l’as cherché paraît-il.

J’appelle cet article la féminité triomphante car pour moi, elle peut être une arme, à double tranchant certes mais une arme.

Et cette arme, je l’utilise comme je le souhaite en ne me posant aucune règle (sauf exceptions bien sûr).

J’en profite aussi pour parler de ma relecture de « Nana » de Zola car elle me semble dans la même veine.

Les cocottes du 19e-20ème siècle avaient par le biais de la sexualité et de la féminité un pouvoir sur les hommes et sur la société.

J’ai aimé voir cette vision des choses dans ce livre mais aussi le fait que pour moi, Nana est une femme qui s’assume elle et ses désirs qu’ils soient sexuels ou autres.

C’est pourquoi je vous en recommande la lecture. La version que j’ai est aux Editions Livre de poche et fait 505 pages.

 

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Expression libre (2)

Parlons de sujets sensibles dans ce deuxième article.

Encore une fois je n’ai pas la science infuse.

 

  1. La démocratie

Avec les élections, le moins que l’on puisse dire est qu’il y a eu débat, voire polémique sur les réseaux sociaux.

Personnellement, je n’ai envie de juger personne sur ses opinions politiques: le vote vient de choix en fonction des parcours personnels.

La démocratie existe bel et bien en France même si elle est loin d’être parfaite. Chacun est libre de tenter de faire bouger les choses (associations, manifestation, vote, investissement politique etc…) bien que ce soit loin d’être facile.

Je pense qu’il est à la fois important de tenir compte des choix internationaux mais pas trop, la peur de ne pas s’en sortir est légitime.

2. La sexualité et le féminisme

ça a aussi, c’est un sujet complexe et compliqué.

Se sentir homme ou femme ne se raisonne pas par rapport à votre anatomie même si cela peut être un repère.

L’orientation sexuelle évolue avec le temps même si encore une fois, on a souvent quelques idées d’où l’on en est. Et quelque soit ce que sont les personnes, il faut les accepter comme elles sont.

Une féministe n’a pas de signe distinctif: elle peut porter pantalon comme jupe, avoir les cheveux longs ou courts, désirer les hommes ou non.

Une femme a des droits et des devoirs comme tout un chacun, elle n’est ni pire ni meilleure que les hommes, elle est son égal.

Une femme se définit comme telle comme elle le souhaite, avec ses propres choix.

Lire la suite de « Expression libre (2) »

Féminité: genres etc…

Je me suis regardé la vidéo Youtube: elles prennent la parole et j’ai discuté aussi de féminité, genres en dégustant des pizzas maisons.

Pour moi, être humain signifie pouvoir s’intéresser à plein de sujets différents aussi sérieux que futiles et c’est très bien comme cela.

J’ai déjà écrit des articles sur les femmes, la culture etc…

Pour moi, il n’y a pas à avoir de différences entre une blogueuse beauté/mode avec une blogueuse culture. Pourquoi? Parce qu’on donne une image de soi sur un blog qui n’est pas totalement vraie. On peut aimer s’apprêter et lire. (Eh oui). On peut faire du jeu de rôles et aimer la mode. Bref, vous avez compris.

Et aimer la culture ne va pas signifier être plus sérieux qu’aimer la mode. Chaque thématique a des problématiques bien différentes. Pour autant, j’invite à faire sauter des cloisons et à parler autant que possible de sujets différents.

Lire la suite de « Féminité: genres etc… »

Jdr: Macho women with guns+ nouvelles

planete-terreur

-J’ai la sensation que ça devient de plus en plus difficile de respecter un rythme de publication sur ce blog tellement j’ai des choses à vous dire.

-Je vais commencer par l’inverse de mon titre d’article et vous donner quelques nouvelles: je suis à la fois complètement hors du temps et en même temps en plein dedans.

roswell jason behr. gif

Unreal

ugly-betty

Gossip Girl

Plus précisément, je suis à la ramasse niveau nouvelles séries: j’ai fait découvrir à mon chéri mon autre série phare qui a marqué mon adolescence et ma vie de jeune adulte: Roswell. Ce qui me donne d’autant plus envie de poursuivre la série « Unreal » avec Shiri Appleby. Je suis en pleine phase futuriste: étoiles, planète, extraterrestre alors que la physique et moi faisons quatre! D’un autre côté, j’avance et finirai la série « Ugly Betty » qui est ma série fétiche du moment et pense enchaîner avec « Gossip Girl » pour plus de légèreté.

Sinon j’ai l’intention de faire plus d’efforts niveau éco-éthique etc…. De mieux trier mes déchets (voire les réduire), de tester les friperies, d’aller plus souvent au marché…..

En ce qui concerne deux autres sujets: le cinéma et noël. Je ne suis plus noël, encore plus cette année, cela reviendra peut-être mais pour l’instant hormis de choisir une jolie tenue originale et de préparer un bon nouvel an, je m’éloigne complètement de cette tradition. Cela ne m’empêche pas d’apprécier les décorations et de chercher plus de légèreté et de m’autoriser une petite nostalgie. D’ailleurs, je me suis replongée dans le couple Ron/Hermione que j’adore et je n’ai pas envie de lire la pièce de théâtre qui fait suite à HP 7. De même, je n’ai plus envie hormis grosses exceptions, de payer des entrées au cinéma pour voir des licences au cinéma. C’est pour cela que je verrai « Rogue one » et « Les animaux fantastiques » en dvd. J’ai besoin de voir des choses différentes sur grand écran. Voilà!

Lire la suite de « Jdr: Macho women with guns+ nouvelles »

Une plongée dans: la revue de presse de fin d’été (1)

3 magazines : 2 féminins, un d’histoire mais le point commun reste le même: le féminisme.

secrets d'histoire les insoumises

Secrets d’histoire, hors-série d’été

Articles repérés:

Quand les femmes bousculent l’histoire p.11

Une page qui présente les insoumises de l’histoire qui font rêver par leur audace, leur modernité face à des contextes historiques pas toujours favorables aux femmes.

Aliénor d’Aquitaine, l’assoiffée de pouvoir p.12 à15

Une femme qui a été reine de France et d’Angleterre et surtout une entêtée qui a toujours fait en sorte de faire ce qu’elle voulait. Duchesse d’Aquitaine avant tout.

Marguerite de Valois

Marguerite de Valois, la reine rebelle p.20 à 22

Elle a failli être reine et s’est mariée avec le futur Henri IV peu avant le massacre de Saint Barthélémy.

Olympe de Gouges, une vraie révolutionnaire p.26 à 28

Une grande femme de lettres très féministe à l’origine de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

Lou Andreas Salomé, la muse indocile p.32 à 34

Une grande femme intellectuelle qui a fréquenté Freud, Nietzche.

Lire la suite de « Une plongée dans: la revue de presse de fin d’été (1) »

Mes activités culturelles de l’été partie 1

L'une de mes prochaines lectures.
L’une de mes prochaines lectures.

Merci pour vos nombreux commentaires concernant l’article précédent, cela m’encourage et j’espère ne pas vous décevoir.

Voici plusieurs points à voir:

  1. J’ai dressé le bilan des 8 premiers mois de l’année 2015 et mis à jour ma page projets 2015 et à l’avenir. Il est apparu que j’ai vu 73 films, 32 saisons de séries, lu 24 livres et écouté 16 albums. Je vous laisse voir ça sur la page.
  2. Par conséquent pour ces quatre derniers mois de l’année, je me lance en plus du challenge A bas la PAL, dans un défi de 25 films, 15 saisons, 12 livres et huit albums à voir lire et écouter. 
  3. Instant cinéma avec :

gif star wars 6

Alors sachez que l’histoire de cette saga est vraiment intéressante avec des personnages qui le sont également et bien développés. Han Solo, Mark Hamill et les autres m’ont vraiment impressionné en terme de jeu. Le premier m’a plu mais m’a semblé être dans une quête de héros classique, le second aussi mais j’avoue avoir été plus captivé par l’histoire de Leia et Han et enfin le dernier m’a le plus pour ces résolutions d’intrigue en deux parties (est-ce mon côté enfantin qui s’exprime?). Pour vous résumer, je comprends que cette trilogie soit devenue culte mais j’avoue que ce genre de films n’est pas mon truc même si je lui reconnais les qualités. Il me manquait un peu plus de politique.

Lire la suite de « Mes activités culturelles de l’été partie 1 »