bien être, Sciences humaines

L’hypersensibilité

Voilà un sujet plutôt à la mode quand on s’intéresse au développement personnel: l’hypersensibilité.

Nous sommes dans une société où l’on cherche à mettre des étiquettes renfermables sur les personnes sur les individus et à uniformiser les comportements et personnalités.

Quelque soit votre caractéristique qui vous fait sortir du lot en bien ou en mal, on va chercher à vous modeler afin dans un sens positif, à ce que vous puissiez survivre dans la société et dans un sens négatif, à être comme tout le monde tout simplement.

Bien sûr comme notre culture occidentale n’aime pas les émotions négatives, voire les émotions tout court, l’hypersensibilité est vue comme un trait de caractère négatif.

Or, en réalité, les hypersensibles sont capables de comprendre l’humain et c’est ce qui fait notre force.

Je ne vois pas l’hypersensibilité comme un pouvoir ou encore comme un don mais comme une caractéristique qui existe chez certaines personnes.

Percevoir les émotions de manière plus forte que la moyenne permet d’éviter les personnes toxiques ou bien des situations qui le sont autant que possible.

Il est souvent dit que l’hypersensibilité sied aux artistes car cela stimule la créativité. Et oui les émotions sont souvent les sources de réalisation d’oeuvres.

Pour moi, c’est un trait qui nous rappelle que notre vie est faite de passions et d’intensité.

Quand on est jeune, on va avoir du mal à vivre avec ce caractère car socialement, on se sent jugé à cause de cela.

Mais en grandissant et canalisant cette force, on comprend l’utilité et le bonheur que cela nous apporte.

Vivre sans émotions ni passion, c’est passer à côté de quelque chose selon moi.

 

Après, c’est comme tout, ce ne sera pas toujours facile d’être ce que l’on est. Et souffrir de manière importante n’est pas le plus drôle.

 

En conclusion, être hypersensiblé n’est ni une qualité ni un défaut, c’est un trait qui peut vraiment nous servir dans nos relations aux autres, dans notre capacité à éprouver de l’empathie  mais aussi à colorer notre existence de moments intenses.

Et vous, que pensez-vous de l’hypersensibilité? Je pense étoffer ma réflexion de lectures sur le sujet quand j’aurai la possibilité.

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

 

 

 

 

Publicités
bien être, blog, Evènements, Lifestyle, Littérature, Médias, Professionnel, santé, Sport

Le rapport aux autres et à soi

Un article développement personnel qui me semble vraiment important.

Vous vous êtes déjà demandé quel était le sens de votre vie?

Moi oui en tout cas.

Quand mon moral est à zéro, je me rends compte que c’est souvent par une trop grande exigence envers moi et un besoin de reconnaissance et approbation des autres.

 

Et je pense que ma vie ou votre vie ne doit pas être pour les autres.

Oui c’est important d’avoir une famille, des amis, des connaissances mais la vérité est que vous ne devez rien à personne.

Nous avons chacun nos défauts, des choses que nous souhaitons améliorer ou encore réaliser mais nous n’avons pas à nous excuser d’être ainsi.

On peut s’excuser pour avoir mal agi, s’être mal exprimé mais pas pour ce qu’on est ou ressent à ce moment là.

Ma vie a pour but, sens d’apprendre de nouvelles choses, de réaliser certains rêves ou objectifs, de profiter des moments que je partage avec des personnes qui me sont chères.

Lire la suite « Le rapport aux autres et à soi »

Beauté, bien être, Food, Lifestyle, Littérature, Mode, santé

Pourquoi je suis fière de moi (1)

Voici un listing de choses qui m’ont rendu fière de moi:

Avoir eu une vraie crise d’angoisse et avoir su la gérer (1)

Savoir ce que j’ai envie de faire dans la vie et me donner les moyens pour y arriver (2)

Avoir repris le yoga 2 à 3 fois par semaine (3)

-Aimer de plus en plus mon corps avec ses qualités et défauts ainsi que mon âge (4)

 

Vouloir sincèrement prendre soin de moi et attendre moins des autres (5)

 

Et vous, si vous y aviez une à 5 choses qui vous rendent fière de vous, quelles seraient -elles?

Je vais essayer de faire régulièrement ce genre de rendez-vous si cela vous plaît.

Lire la suite « Pourquoi je suis fière de moi (1) »

Autres, Beauté, bien être, Mode, Sciences humaines

Le mode d’emploi du bonheur?

Hello à tous! J’espère que vous allez bien.

Au final, cette même question revient: comment faire être heureux?

J’aimerai avoir une vraie réponse à donner mais il n’en existe pas qu’une seule.

 

1. Ce qui est important est la quête et non la ligne d’arrivée

Une vie n’est pas une course à pied, l’essentiel est d’apprendre tous les jours et c’est vraiment à partir de ces petites leçons de vie que l’on acquiert une certaine sagesse. Profiter de chaque instant, ne pas être trop exigeant vis à vis de certaines choses etc…par exemple.

La clé est d’avoir l’esprit ouvert pour apprendre.

 

2.Les bonnes périodes de la vie se voient souvent après coup

Quand on est dans une bonne période, on la vit et on a souvent pas le temps de réfléchir, d’analyser. Et c’est tant mieux, je dirai. Les bons souvenirs constituent une jolie base de données dans notre cerveau qui peuvent nous aider à croire en l’avenir. On se les remémore en cas de coup dur.

 

3. Se déconstruire de la performance, de l’auto-destruction et de l’éducation, c’est très dur

L’éducation a de vraies vertus formatrices mais tout ce qui tourne autour de la performance, compétition dans le mauvais sens du terme pour faire de nous des machines à produire et consommer, est aussi profondément ancré en nous.

Et ce sont ces caractéristiques qui nous conduisent à une certaine forme de destruction de nous-mêmes, de stress….

Lutter contre ça sans oublier son vécu est loin d’être évident.

A l’heure actuelle, je n’ai pas encore trouver de remèdes si ce n’est la thérapie, la méditation, le yoga, la cohérence cardiaque….

 

4-S’accrocher et puis s’accrocher.

Si on continue à se lever et à se dire qu’il est possible d’avancer, d’agir même si on n’y croit pas à 100%, je pense que dans tous les cas, on est sur la bonne voie.

Lire la suite « Le mode d’emploi du bonheur? »

Beauté, bien être, Cinéma, Food, Littérature, Médias, Mode, Sciences humaines

Stop à la concurrence, performance, compétition! Nous sommes parfaits!

Coucou à tous !

Cet article est là pour nous dire les choses telles qu’elles sont.

En tant qu’être humain, nous nous cherchons nous-mêmes et l’un des premiers moyens de connaissances que nous ayons, ce sont les autres.

Sauf qu’en cherchant à regarder systématiquement ce que font les autres, on se sent obligé par sécurité de faire comme et on s’oublie soi-même.

Et si bien sûr, nous sommes différents des autres, c’est une catastrophe car nous ne pouvons faire comme.

1- Cessons de voir uniquement les apparences.

L’impression première est que lors de discussions ou bien de visualisation des réseaux sociaux, l’herbe est plus verte ailleurs et donc certaines personnes sont plus heureuses que nous.

Erreur: Nombreux sont ceux qui font semblant par peur du regard d’autrui.

2-Arrêtons de nous dénigrer.

La valeur d’un être humain ne se fait pas sur son apparence, son travail ou son matériel.

C’est très facile de dire ça mais oui, la vérité est que vous ne serez jamais assez quelque soit votre situation.

Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas chercher à s’améliorer, à obtenir un boulot ou avoir un appartement.

Bien au contraire. Simplement, ce ne sont pas des buts en soi.

Avoir une jolie voiture est sympathique mais si vous ne pouvez pas la partager et au bout du compte, dans quelques années, elle sera vieille, moins « à la mode ».

Votre personnalité, vos aptitudes, ce sont des choses qui s’entretiennent et qui en plus, vous permettent d’être heureux dans votre vie, de vous développer etc….

Quelquesoit vos caractéristiques, vous pouvez en faire quelque chose.

 

3-Recentrons-nous vers l’essentiel.

Nous avons la chance de respirer, de vivre….

A partir de là, tout est possible. Les obstacles existent mais on peut s’en sortir.

Chacun a un rôle à jouer dans la vie, même si c’est juste faire un sourire à quelqu’un, écouter un proche… Notre vie a de la valeur.

Encore une fois, c’est très facile de dire cela mais c’est vrai.

Lire la suite « Stop à la concurrence, performance, compétition! Nous sommes parfaits! »

Arts plastiques, bien être, Cinéma, Expositions, Food, Histoire, Lifestyle, Littérature, Médias, Mode, Musique, Professionnel, Séries télévisés

Moments forts-février et mars 2018

Cet article a été posté un peu plus tard que d’habitude mais qu’importe.

Evènements:

-Les réunions développement personnels et lectures. J’en parle à chaque fois mais c’est parce que discuter de choses et d’autres enrichit énormément et en plus on passe de bonnes soirées. Rien de tel que l’humain et la communication.

-L’apéro Green de l’association The Greener Good au Flâneur. Le plaisir d’avoir pu découvrir un café/auberge de jeunesse avec son côté collaboratif éthique, d’avoir parlé écologie, rencontrer des êtres et entreprises intéressantes. N’hésitez pas à vous informer d’ailleurs sur The Greener Good, Lyon Can Do it qui recense les créateurs éthiques et Snuggerz Underwear qui propose des sous-vêtements made in France en coton. 

-La soirée Batman de Tim Burton à l’Institut Lumière. Je suis une grande fan de Batman et de Tim Burton, ça tombe bien. J’ai ressenti une grande émotion à voir ces deux beaux films sur grand écran. Revoir Michelle Pfeiffer en Catwoman et la relation de celle-ci avec Bruce Wayne m’a beaucoup plu.

-Les vides-dressings, ciné entre copines. C’est dit, nous avons un bon petit groupe et on arrive à toujours passer de bons moments ensemble.

-Découvrir des coffee-shop encore et toujours. J’ai eu le plaisir de tester le Sweetspot qui propose de bonnes pâtes à tartiner dans un menu pour le goûter. Un nouveau concept extrêmement sympa que je recommande. Il fait aussi restaurant pour le midi et dispose également de pâtisseries .

Dans la même veine, mon premier vrai brunch lyonnais avec des copines blogueuses aux Cafetiers

Ce fut un moment très agréable et la nourriture plutôt bonne, le service sympathique et le menu très adaptable si vous avez des allergies.

Malheureusement, les brunch à Lyon restent toujours un peu chers. Ils me restent à en tester d’autres pour bien comparer.

 

N’hésitez pas à aller voir les copines:

-Estelle

-Clem l’agrume: blog, Instagram

Hello Hilou: blog, Instagram

Maristochats: blog, Instagram

 

L’exposition Los Modernos aux Musées des Beaux Arts Lyon. Parler de surréalisme mexicain en parallèle du surréalisme européen est une excellente idée, on voyage entre histoire de l’art et en histoire tout court des pays.

 

Bref, rencontrer des gens qui vous ressemblent (ou pas) avec des intérêts communs plus voir des oeuvres d’art reste très agréable et important. Vive l’art et la sociabilisation!

 

Lire la suite « Moments forts-février et mars 2018 »

Autres, Beauté, bien être, blog, Cinéma, Littérature

Le négatif (qui va disparaître)

Coucou à tous !

Je vous écris un article qui me paraît important.

Tenir un blog de développement personnel prônant le positif, ne veut pas dire que le négatif n’existe pas, au contraire.

Je refuse de mettre ce dernier sous le tapis en niant son existence.

Une décision dans ma vie, dont vous connaitrez la cause prochainement m’a permis de revivre vraiment.

Je me suis mise à avoir envie de prendre soin de moi, de profiter de la vie.

Evidemment, l’euphorie passant, vient la prise de conscience de pas mal de choses:

-la première, la haine de soi-même. Vous savez cette petite voix, ce jugement permanent qui vous trouve trop si, trop ça….

-la deuxième liée à la première, la détestation du corps. J’ai pris pas mal de muscles, je n’ai plus de frange et évidemment mon corps a changé depuis que mes hanches se sont développées. Honnêtement, ça me fait plaisir de voir que le yoga notamment m’a permis de me renforcer, pour ce qui est de la frange, ça ne change pas grand chose de mon visage et ce n’est pas pour les quelques vergetures que j’ai autour des hanches que je vais me mettre à pleurer. Mais je ne sais pas, c’est comme si l’obsession de l’âge, de la taille 36, la compétition féminine, tout ce qui ne venait pas trop me hanter en fait, venait de se réveiller pour me faire du mal. .J’ai juste envie d’être moi en fait et d’être bien dans ma peau. Je suis en train de me renseigner sur la nutrition et je vais essayer peu à peu de me motiver à cuisiner un minimum. Et je suis fière de ça.

Mais quand on est une fille, on estime que passé un certain âge, on est peu de choses. Et puis il y a ce corps lisse, parfait qui n’existe pas qui est comme un fantôme pour venir te narguer, t’empêcher de manger et te faire plaisir. Ce qui fait que je me suis sentie mal et dans mon corps et dans ma tête.

Lire la suite « Le négatif (qui va disparaître) »