Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux?

Voilà une affirmation que l’on trouve dans le développement personnel: le bonheur vient de soi et pas de l’extérieur.

 

C’est une affirmation qui a un côté culpabilisant je trouve.

Il est vrai que nous avons en nous-mêmes des barrières qui nous empêchent d’avancer et qu’il est nécessaire de les franchir pour se rapprocher du bonheur.

 

Et le plus dur je pense est d’attendre d’être capable de les franchir.

Mais bien-sûr c’est également faux car avoir l’entourage, les opportunités qu’il faut pour aller vers ce dont on rêve de faire professionnellement ou personnellement parlant, ce n’est pas évident.

On peut provoquer sa chance mais rien n’est garanti.

 

Pour moi, il faut accepter le fait que les choses ne sont pas forcément comme on a envie qu’elles soient à un instant t mais qu’à force de détermination, il y aura du mieux.

Lire la suite de « Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux? »

Publicités

La conclusion de ce mois de juin

J’ai été vraiment contente de ce mois bien-être sur ce blog: j’ai appris des tas de choses sur moi, les autres, la société….

L’été est là et pour moi, c’est le moment où un pan de ma personnalité se réveille: celle plus que d’habitude de croquer la vie à pleines dents, de faire les choses sans me prendre la tête… De rire, de m’amuser, de lire, de savourer ce que j’ai.

On a souvent tendance à oublier que la vie peut être belle, même avec peu de choses, que ce qui nous fait souffrir ne doit pas prendre le pas sur le reste…

Je vous dis ça mais je suis comme tout le monde, je tombe dedans à pieds joints à chaque fois.

Des articles importants vous attendent: un sur le vintage, sur les objectifs importants de ma vie, mes favoris du mois….

Ce mois de juin m’aura appris une chose: arrêtons de nous faire du mal sur ce que nous devrions faire… Faisons les choses et le reste du temps, prenons du temps pour ce qui est vraiment important.

Lire la suite de « La conclusion de ce mois de juin »

Expression libre (3)

Beaucoup de choses à dire dont certaines seront reprises dans mes prochains articles :

1) Femme superficielle ou un cerveau?

Je pense qu’il faut faire comprendre une bonne fois pour toutes aux hommes et aux femmes que:

-Je ne suis pas votre rivale (les femmes): m’habiller et me maquiller ne signifie pas que je souhaite être comparée. Je vous cède la première place sur tout volontiers.

-Les femmes qui ne vont pas passer trois heures à se pomponner (le cliché) restent des femmes belles, désirables. Pas juste un cerveau. Et soigner son apparence reste un choix personnel. A vous de respecter les choix de chacun.

2) Epilation, acceptation du corps?

Il y a une tendance: des femmes qui décident de ne plus s’épiler.

Et pour moi, comme tout cela relève du libre-arbitre. Et je respecte leur décision.

J’ai personnellement du mal à le faire, pas pour le regard des autres mais pour moi.

Après je ne me prends pas non plus la tête sur mes poils personnels. L’épilation, j’en fais ce que j’en veux.

Accepter son corps demeure difficile. On se torture à rêver du corps idéal. Commençons par aimer notre corps et après on verra ce que l’on peut en faire.

Lire la suite de « Expression libre (3) »