Se libérer de ses sentiments négatifs et angoisses

Un petit article pour vous parler d’angoisses, anxiétés et quelques petites infos concernant ces sujets.

1. Une carapace pour se protéger

En terme de psychologie humaine, on apprend que l’être humain à l’adolescence, va se construire une image, un sorte de personnage pour se défendre contre l’extérieur.

La difficulté se présente quand on devient victime de cette seconde peau et qu’on est sans arrêt en train de se protéger, alors même qu’on pourrait être heureux.

Je vous conseille d’ailleurs le livre audio « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » qui explique cela très bien.

 

2. Se retrouver

Quand nous devenons adulte, nous devons désapprendre une partie de notre socialisation et retrouver notre vrai soi.

Car être bien dans sa vie signifie être capable d’être soi et de se faire aimer/respecter pour ce qu’on est vraiment.

C’est profondément difficile et comme tout acte, il faut apprendre. Trébucher et remonter.

A la clé, être en accord avec soi -même.

Lire la suite

Publicités

Bonne année 2019

Le Parc de la tête d’Or encore et toujours

Chers lecteurs,

Voici un petit article pour vous souhaiter une excellente année 2019!

Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année!

 

1. Pour vous faire patienter

Je suis en grande phase de reconstruction.

Par conséquent, j’ai parfois des phases très « basses » fortes en matière de crises d’angoisses.

Ce qui explique que j’ai parfois énormément de fatigue et cela influe sur mon blog.

Bref, je vous fais patienter avec cet article et espère pouvoir vous produire du nouveau contenu . Ce ne sont pas les idées qui me manquent!

Plus que jamais, rejoignez-moi  sur Instagram ou sur la page Facebook du blog.

J’y suis un peu plus active et régulière.

 

2. Professionnellement parlant

Je suis actuellement sur un nouveau projet professionnel.

J’en parlerai évidemment prochainement sur le blog et les réseaux sociaux.

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse la surprise.

Là encore, n’hésitez pas à aller sur mon blog professionnel et la page Facebook de ce dernier.

J’essaie de vous proposer des conseils simples pour la rédaction web et le community management.

Lire la suite

De mes nouvelles

Chers lecteurs,

J’avais envie de vous concocter un petit article avant les fêtes de fin d’année.

1. En mode « retour à soi »

Ma thérapie progresse de jour en jour.  Un pas après l’autre, même si c’est difficile!

A. Aujourd’hui, j’en suis à diminuer ma prescription d’anti-dépresseurs (ce qui n’est pas un but en soi, à bien voir avec son médecin traitant ou psychiatre).

B. Je tente de retrouver dans le plaisir à la vie et plus particulièrement, à la nourriture. Un poids qui se stabilise.

C. Quand j’ai des crises d’angoisse, j’ai tendance à laisser mon imagination prendre le pas sur ma vie. Par conséquent, le but est de prendre du recul, de s’observer. Ainsi que se distancier par rapport à des personnes nuisibles.

 

2. En mode « festif »

Forcément, la fin d’année est synonyme de profiter du temps disponible.

Et c’est vraiment mon cas. Même si j’ai peu d’argent.

 

A. Découverte d’un bon bar (des cocktails bons et peu chers): les Poupées Russes (Lyon 1er) et d’un restaurant à l’excellent buffet, la petite table des nuits à Fourvière.

B. Un petit retour aux salons de thé Kaova Café (Lyon 7e) et à la Maison Buisson (Lyon 6e). Cette dernière est aussi une chocolaterie. Les thés y sont excellents!

C. Ensuite, un mélange entre découverte et retour: le restaurant brésilien Pain de sucre et le salon de thé / restaurant(le midi seulement), le MowgliIls sont délicieux chacun à leur manière!

D. Enfin, un peu de cuisine maison entre tartiflette, cookies au chocolat et pâtes aux pois chiches.

Lire la suite

Mes petites fiertés

Voici une petite liste de choses qui me rendent fière:

1. Ce qui est dû à ma personne:

-Le rangement de ma bibliothèque entre les livres lus et ceux qui ne le sont pas.

-Avoir réussi à trouver des activités à Lyon en août qui coûtent peu cher: l’exposition photographique au Parc de la Tête d’Or et l’évènement Vikings au Parc de Gerland. 

Pour vous résumer, d’avoir réussi à faire des économies.

Mon Instagram. Je ne suis pas la meilleure instagrameuse mais je suis fière de son évolution.

-De toutes mes démarches pour me sortir de la dépression et des crises d’angoisses.

-D’être revenue à un blog plus personnel.

-De trier encore et encore, de mettre de l’ordre dans ma vie et mes idées.

-De collaborer à l’association The Greener Good .

-De ma timidité qui disparaît doucement mais sûrement.

-D’apprendre à cuisiner des choses simples et d’avoir envie de continuer.

Lire la suite

Vivre

Un de mes films préférés, « Deux têtes folles », a une réplique qui me reste en tête: « Je suis venue à Paris avec l’intention de vivre » (VF je précise).

 

Ces derniers mois, ça a été tout à fait mon état d’esprit, je me suis énormément amusée, parfois au détriment de mon argent parce que j’en avais besoin.

 

Vivre, ça signifie, connaître ce qui vous fait du bien

J’ai pris conscience avec la dépression , qu’être heureux signifie rechercher ce qui nous apporte du bien-être.

Peu importe ce qui vous l’apporte, l’essentiel est de le faire.

 

Sortir de la routine

Pizza maison

Cherry Pie de Twin Peaks

Cours de cuisine qu’on nous a offert à l’atelier des sens

 

Ce qui peut être difficile, malaisant quand on recherche un emploi, c’est ce vide, cette routine qui s’installe.

C’est pourquoi j’ai commencé à apprendre à cuisiner par exemple.

La zone de confort peut devenir étouffante, ce qui n’aide pas au niveau des crises d’angoisse.

Le fait de sortir permet aussi de rester en contact avec l’autre, de ne pas s’isoler.

La routine peut s’installer dans n’importe quelle situation, je précise.

J’ai aussi commencé à prendre plaisir à m’occuper de ma lessive, vaisselle….

Lire la suite