Ma critique du livre: Debout de Rose Mc Gowan

Résumé:

«  Au cours de ma vie, j’ai fui une secte toxique pour mieux tomber dans une autre, la plus puissante de toutes  : Hollywood. »

Rose McGowan est une survivante.
Repérée dans la rue après des années d’errance puis propulsée au rang de star, elle est rattrapée par le rouleau compresseur d’un système intrinsèquement sexiste et violent. À chaque rôle, chaque apparition publique, chaque couverture de magazine, elle est marketée comme un produit destiné à faire vendre. Devenue le rouage d’une machine qui engrange des milliards de dollars chaque année, elle a le sentiment qu’on lui pirate son identité.
Hollywood attendait de Rose qu’elle soit docile. Au lieu de cela, elle s’est rebellée. Et elle a parlé.
DEBOUT est une autobiographie qui se lit comme un manifeste. Le récit cru, sincère et poignant d’une activiste déterminée à dévoiler la vérité sur l’industrie de l’entertainment.

 

Ce livre a été publié aux éditions Harper Collins. Il fait 250 pages.

Mon avis:

Ce livre m’a sauvé d’une panne de lecture que j’avais plus ou moins depuis le début du mois.

Je savais qu’il allait me passionner.

Parce que je suis une grande fan de parcours de gens qui ont réussi et de personnalités inspirantes.

Je suis Rose Mc Gowan depuis Charmed, comme beaucoup de personnes je pense. Mais je l’adore aussi dans « The Doom Generation », « Planète terreur », « Boulevard de la mort », « Jawbreaker ».

Son look, un mélange de gothique et de pin up m’a toujours plu en plus de cela et j’aime beaucoup sa voix, notamment sur la bo de « Planète terreur ».

Je sais que ses actes et paroles sont très controversés mais j’avoue ne pas avoir envie de parler ça.

« Debout » est un ouvrage que j’ai lu d’une traite tout simplement parce qu’il est vrai.

Lire la suite

Publicités