L’identité de mon blog

J’ai beaucoup réfléchi à mon blog…

Et je pense qu’il est temps pour moi d’assumer les changements qu’il a pu opérer.

De blog presque à 100% culturel, mon blog est devenu profondément un fourre-tout de toutes mes passions.

Pour moi, aujourd’hui « La Chambre Rose et Noire » est une vraie plateforme du mieux-être.

Je m’explique:

-La culture m’enrichit et m’enrichira toujours. Et je lis pas mal sur le développement personnel et j’adore ça!

-La mode et la beauté ont pour vocation d’accepter mon corps, de me détendre. Je suis fan de ça!

-Le bien-être est la voie que j’ai choisi pour aller vers du mieux dans ma vie.

Vous êtes fan de yoga, méditation, pensées positives, ce blog est fait pour vous. Cela ne veut pas dire que j’ai décidé de ne voir les choses qu’au travers de ce prisme, ce sont de vrais outils pour moi et je ne les vois que comme tels.

Vous aimez la culture, vous êtes les bienvenus aussi! Mes critiques ne seront pas forcément très longues mais faites avec passion! Le ciné-club de Potzina notamment, permet de mettre en avant des films en particulier qui pourrait vous plaire.

Vous aimez la beauté, la mode, idem! J’essaie d’aller vers plus de conso « écolo, bio  » etc… et si vous aimez les fans de mode qui ont un style avec de la personnalité, n’hésitez pas à venir.

Il est toujours difficile pour un blog de se réinventer et je pense qu’il était temps pour moi de faire le point.

Lire la suite de « L’identité de mon blog »

Publicités

Le look d’Elvira dans « Scarface »

J’ai eu l’occasion de découvrir « Scarface » de Brian de Palma récemment et devinez quoi? J’ai beaucoup aimé ce film!

Elvira Hancock est incarnée par une actrice que j’aime beaucoup: Michelle Pfeiffer et j’aime vraiment ses tenues dans le film. On sent les années 80 avec le côté paillettes et sculptural, sportif de cette décennie dans le vestiaire du personnage.

Sa coupe de cheveux, le carré est aussi une coiffure que j’apprécie car en plus de demander peu d’efforts à coiffer, elle donne une allure sophistiquée qui me plaît bien.

Le personnage d’Elvira en soi dans le film, en dehors de ses tenues, m’inspire moins car on est dans le rôle de la femme bourgeoise junkie. Le seul acte que j’apprécie chez ce personnage à part sa façon de rejeter Tony au début, est son comportement vis à vis de lui à la fin (no spoilers).

Lire la suite de « Le look d’Elvira dans « Scarface » »

Le maquillage, un vaste programme

Certaines personnes peuvent penser que l’on se cache avec le maquillage, oui et non.

D’autres qu’on le fait par obligation sociale, oui et non.

On peut dire en effet qu’en dehors du côté futile, se cache un vrai fond derrière ce sujet.

 

-Se maquiller le matin est en ce moment un véritable instant de détente pour moi. Je regarde aussi pas mal de youtubeuses beauté, cette légèreté me paraît essentielle personnellement pour entretenir un bon moral, particulièrement ces jours-ci.

 

-Le maquillage est un vrai sujet de pressions sociales car presque quoi qu’on fasse, ça ne convient pas. Ne pas se maquiller n’est pas assez féminin (haussement de sourcil), trop se maquiller s’apparente à un clown. Il faut être « naturelle », ce qui ne veut rien dire car on se met quand même quelque chose sur la peau. Bien sûr, s’il est discret et soigné, cela va être joli sans en faire trop.

Cependant, votre équilibre ne va pas être le même selon les personnes.

Bref, on fait ce que l’on veut et l’on s’adapte selon les circonstances.

Lire la suite de « Le maquillage, un vaste programme »

La fin de l’été=morosité?

Nous sommes aujourd’hui dimanche et en plus, la veille de rentrée/reprise, quoi de plus déprimant, n’est-ce pas? 

L’objet de cet article est de lutter contre cette morosité ambiante que l’on ressent parfois.

L’été est synonyme de lumière, vacances, il est donc normal que ce soit une saison que l’on aime car elle est synonyme de légèreté.

Pour moi l’été peut être perpétuel:

-si l’on regarde ses souvenirs de vacances quelque soit l’année, si l’on se visionne des films qui nous rappelle les meilleurs moments de notre vie, on peut revivre cet état d’esprit proche de l’été, et pourquoi pas, mettre une tenue d’été, un cocktail, un livre et se prélasser sur son canapé, hein franchement? Bien sûr, en hiver, c’est plus dur de faire cela (car il fait froid) mais c’est possible.

Je vous dis ça car l’exotisme d’Hawaï ou des îles permet avec sa musique, ses chemises de se mettre dans l’ambiance. Et il me semble important de se permettre ce genre de distraction si l’on en a besoin. L’imaginaire humain est là pour ça.

 

-Le hygge danois version été ou hiver. Voir ses proches, prendre soin de soi, se reposer, méditer et regarder le paysage? On a l’impression avec notre société que cela est impossible.

Pourquoi ne pas instaurer le plus possible ce genre de moments? Ralentir un peu.

 

-La légèreté est un besoin que l’on ressent. Alors, on a souvent tendance à vouloir se vider la tête.

Cela passe par le rire, une distraction qui vous fait rire, des discussions légères autour d’un bon repas, un moment dans un bar/café.

Lire la suite de « La fin de l’été=morosité? »

Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan

Le mois d’août a été synonyme de films classiques à mon plus grand plaisir.

Le roi Joyeux ouvre le bal avec un drame noir qui a l’air véritablement passionnant: Des pas dans le brouillard.

Bangarang Daily parle d’une comédie dont on ne se lasse pas: Certains l’aiment chaud.

Girlie Cinéphilie nous dresse une super liste de westerns à voir.

Et enfin, je vous parle de mon film préféré: Eve.Il parle avec justesse et brio du milieu du cinéma

Lire la suite de « Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan »

Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017)

Le thème de ce mois-ci était de parler de films classiques entre les années 30 et 60.

Il me paraissait évident de vous parler de ce film.

En voici le résumé:

Eve Harrington reçoit, des mains d’un vieil acteur, le Prix Sarah Siddons. L’entourage de celle-ci se souvient de son ascension.

Lire la suite de « Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017) »

Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux?

Voilà une affirmation que l’on trouve dans le développement personnel: le bonheur vient de soi et pas de l’extérieur.

 

C’est une affirmation qui a un côté culpabilisant je trouve.

Il est vrai que nous avons en nous-mêmes des barrières qui nous empêchent d’avancer et qu’il est nécessaire de les franchir pour se rapprocher du bonheur.

 

Et le plus dur je pense est d’attendre d’être capable de les franchir.

Mais bien-sûr c’est également faux car avoir l’entourage, les opportunités qu’il faut pour aller vers ce dont on rêve de faire professionnellement ou personnellement parlant, ce n’est pas évident.

On peut provoquer sa chance mais rien n’est garanti.

 

Pour moi, il faut accepter le fait que les choses ne sont pas forcément comme on a envie qu’elles soient à un instant t mais qu’à force de détermination, il y aura du mieux.

Lire la suite de « Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux? »

Favoris du mois de juillet et début août 2017

C’est parti pour une petite liste de mes derniers favoris.

Beauté

Lush: Jasmine and Henna Fluff-ease

Cosmetic Laid.

Le premier est un masque pour cheveux qui s’applique avant le shampooing . J’en suis vraiment fan car il démêle extrêmement bien les cheveux et les rend doux , l’odeur du jasmin est un atout supplémentaire.

Le second est une crème pour le visage qui fait bien son job.

Jimmy Choo: Illicit

Jimmy Choo.

Ce sont deux parfums que j’aime, en version de poche peu chère (20,00 €) et avec une roulette qui permet d’éviter d’en mettre une tonne, ce qui est assez économique.

Je ne suis pas très douée pour décrire les odeurs mais ce sont des parfums aux odeurs bien fleuris .

Lire la suite de « Favoris du mois de juillet et début août 2017 »

Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien?

Je ne sais pas vous mais j’en ai plus qu’assez de me sentir en compétition avec d’autres nanas pour savoir qui va être la plus ceci ou cela. J’ai envie de m’instaurer certaines règles pour qu’il y ait une véritable solidarité féminine car cela me paraît important pour l’avancée des femmes. A plusieurs, on est plus fort!

1) Cesser la comparaison

Ce besoin de se montrer forte sans cesse, de ne montrer que le côté positif des choses, je trouve cela usant. Bien sûr qu’on peut garder ses problèmes pour soi si on le souhaite. Mais il faut quand même oser parler un minimum des difficultés rencontrées. Personne n’a une vie fabuleuse et est « parfaite ». On passe tous par des étapes chiantes dans la vie. Et autre point: chaque être humain est complémentaire, ce n’est pas parce qu’une amie, collègue excelle dans un domaine que vous êtes nulle, peut-être a-t-elle plus de facilités, confiance en elle?

2) Ne pas se baser sur les apparences et juger

Cela paraît impossible dit comme ça. Prendre du recul sur une personne rencontrée et ne pas se faire trop d’idées sur sa vie et personnalité. Ne pas oublier qu’en tant que femme, nous avons quand même beaucoup de similarités en tant que vécu.

 

3) Des soirées, réunions entre filles

Que ce soit pour parler de choses légères, personnelles, il est important, je pense de se réunir de temps à autres pour vraiment s’écouter et essayer de se comprendre. Il est important de soutenir au mieux votre amie en lui montrant ce qu’elle a de bien en elle.

Lire la suite de « Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien? »

Ciné-club de Potzina: l’oeil dans le rétro-viseur (appel à participation)

J’accueille avec plaisir le ciné-club de Potzina du mois d’août.

Ce ne sera pas étonnant pour les gens qui me connaissent et me suivent le thème de ce mois-ci.

Le ciné-club de Potzina est un groupe de blogueurs passionnés de cinéma qui proposent des choix de films pour un thème donné. N’hésitez pas à nous rejoindre si vous êtes intéressés.

Bref, le titre du sujet de ce mois-ci est « l’oeil dans le rétro ».

Il s’agit de parler d’un film classique pendant la gloire hollywoodienne, à savoir des années 30 à la fin des années 60. J’élargis aussi aux films internationaux de même époque.

Voilà, à vos claviers! La fan de vintage qui est en moi va se régaler.

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterest, BetasériesTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!