Ciné club de Potzina: couples mythiques dans le cinéma

Pour ce thème  du ciné-club de Potzina choisi par Augustine, j’ai décidé de l’aborder par le biais du couple réalisateur/actrice au travers de la relation Jean-Luc Godard/Anna Karina.

Le film dont je vais vous parler est Pierrot le fou.

Pourquoi spécialement ce film? Parce que ce couple à la ville se sépare peu avant le tournage de ce film.

La période cinématographique Anna Karina pour M. Godard est en train de se terminer.

En voici le résumé:

L’odyssée à travers la France de Ferdinand dit Pierrot le Fou et de son amie Marianne, poursuivis par des gangsters à la mine patibulaire.

J’ai beau avoir vu quelques films de ce réalisateur, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi ses longs-métrages sont à ce point compliqués.

Anna Karina, danoise, est découverte par ce dernier qui du « Le petit soldat » à « Made in USA » la fait tourner dans ses films.

La jeune femme est belle, sait parler plusieurs langues, chanter, danser, c’est la muse parfaite.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina: couples mythiques dans le cinéma »

Ciné-club de Potzina: film costumé

Costumes de films a proposé pour le thème du Ciné-club de ce mois-ci de parler d’un film costumé.

C’est un thème qui me tient à coeur, aimant beaucoup les vêtements contemporains ou historiques.

Mon choix ne va pas plaire à tout le monde, il s’agit d’Une vieille maîtresse de Catherine Breillat.

Je ne dis ne va pas plaire à tout le monde car je dois être la seule que je connaisse à aimer ce film.

En voici le résumé:

Paris, 1835…
Comme pour conjurer les soubresauts de l’époque, la noblesse se pique au jeu des Liaisons dangereuses, (un demi-siècle après la publication du roman épistolaire de Choderlos de Laclos), feignant de se croire encore au siècle des Lumières.
La Marquise de Flers décide de marier sa petite fille, fleuron de l’aristocratie française, avec Ryno de Marigny, une sorte de Valmont romantique.
Mais ce que tout le monde ignore c’est que ce Don Juan, impénitent, est depuis 10 ans l’amant et la proie d’une courtisane scandaleuse, démon de la séduction, fille naturelle d’une duchesse et d’un toréro.

Lire la suite de « Ciné-club de Potzina: film costumé »

Ciné Club de Potzina de mars+ petit apparté

Pour ce thème proposé par Bangararangdaily , qui concerne les Studios Ghibli, j’ai décidé de vous parler du premier film que j’ai vu de ces derniers:

« Arrietty, le petit monde des chapardeurs ».

« L’histoire se déroule au Japon, en 2010. Les Chapardeurs sont des petits hommes hauts d’une quinzaine de centimètres qui vivent sous les planchers en tâchant de ne jamais être vus par les humains. Comme leur nom l’indique, ils vivent de chapardages, mais n’empruntent que le strict nécessaire. Le film relate les aventures de la jeune Chapardeuse Arrietty, 14 ans, et de sa famille logeant dans une maison de poupée, dans un univers plein de dangers. L’arrivée d’un jeune garçon dans cette maison de campagne va complètement transformer l’existence de notre héroïne. Le film s’axe en effet, et c’est assez récurrentdans les œuvres du studio Ghibli, sur la rencontre d’un jeune garçon et d’une jeune fille, ici Arrietty la chapardeuse, et Shô, jeune enfant souffrant venu se reposer une semaine dans cette vieille maison familiale. Leur rencontre est la clé de l’histoire. »

Lire la suite de « Ciné Club de Potzina de mars+ petit apparté »

Ciné club de Potzina de février: Délice paloma+films romantiques préférés

délice paloma

The Movie Freak.net nous a proposé pour ce mois de février de parler de nos films de chevet. Evidemment, il y en a plusieurs, j’en ai même fait un article .

Par conséquent, j’ai décidé de parler d’un film en particulier que j’ai souvent cité sur ce blog: Délice Paloma de Nadir Moknèche.

Nadir Moknèche est un réalisateur algérien que j’ai découvert sur Arte via le film Viva Ladjérie. Par la suite, j’ai regardé ses autres films, Le harem de Madame Osmane, Good Bye Marocco et bien sûr Délice Paloma. Il y aura même un film Lola Pater qui sortira en août de cette année, de ce même réalisateur.

On le surnomme l' »Almodovar » algérien parce qu’il met aussi ses personnages féminins en valeur (Nadia Kaci, Biyouna, Carmen Maura, Lubna Azabal) et qu’il traite également d’homosexualité.

Mais ce metteur en scène ne se contente pas de traiter de ces thèmes, il parle également de la situation sociale de l’Algérie des années 2000 et 2010.

Délice Paloma 2007 Real : Nadir Moknèche Biyouna Lyes Salem COLLECTION CHRISTOPHEL

Bref, je m’égare. Voici le résumé du film que je vais évoquer:

« Vous avez besoin d’un permis de construire ? Vous êtes seul un soir ? Appelez la bienfaitrice nationale, Mme Aldjéria : elle vous arrange ça. Celle qui s’est donné le nom du pays ne recule devant aucune combine pour survivre dans l’Algérie d’aujourd’hui. Pour peu qu’elles soient jolies et peu scrupuleuses, ses recrues peuvent faire carrière. La dernière, Paloma, fait grand effet, en particulier sur Riyad, le fils de Mme Aldjéria. Le rachat des Thermes de Caracalla à Fuca, le rêve qui devait permettre au clan d’Aldjéria de changer de vie, sera l’affaire de trop. »

Lire la suite de « Ciné club de Potzina de février: Délice paloma+films romantiques préférés »

Ciné club de Potzina de janvier 2017: Niagara avec Marilyn Monroe

La blogueuse et amie Girlie Cinéphilie a décidé de lancer pour thème en ce mois de janvier: l’eau.

Plusieurs films me sont venus à l’esprit et puis finalement, j’ai décidé de vous parler du film « Niagara » avec Marilyn Monroe.
niagara-5

Avant d’entrer dans les détails, voici un résumé du film:

Ray et Polly Cutler arrivent aux chutes du Niagara côté canadien pour une semaine de vacances. Le logement où ils doivent résider est encore occupé par un couple, George et Rose Loomis. Lors d’une promenade au pied des chutes, Polly voit Rose Loomis dans les bras d’un inconnu.

Le soir même à la résidence, George, dans un accès de mauvaise humeur, casse le disque que Rose est en train d’écouter, se blessant légèrement à la main. Alors qu’il se fait soigner, sa femme en profite pour téléphoner, et demande à son interlocuteur d’agir.

Au matin suivant, Rose annonce la disparition de George au couple Cutler. Tous les trois se rendent à la morgue, car le corps d’un homme a été retrouvé.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina de janvier 2017: Niagara avec Marilyn Monroe »

L’année 2016

suspiria

Je voulais vous faire un bilan complet sur l’année 2016 mais vu le travail titanesque que cela allait me prendre , j’ai voulu faire un petit article tout simple.

  • Ce que je retiens est que je vais moins au cinéma pour des questions de temps, d’argent, de choix personnels, que j’essaie de m’ouvrir toujours plus à de nouveaux genres.
Un livre excellent en commun avec Bénédicte.
Un livre excellent en commun avec ma Bénédicte.
  • Concernant la lecture, je lis bien plus qu’avant à mon plus grand plaisir et le fait de faire des partenariats et des lectures communes contribuent à me faire encore plus aimer lire. Je vous annonce d’ailleurs un nouveau partenariat avec la blogueuse Marine des Deux Aimes, elle est adorable et son blog parle autant de culture que de beauté. La maison d’édition Bulles de Savon m’a permis de lire de la littérature jeunesse et d’avoir envie de m’y intéresser.
  • Au niveau musical, la musique de films et ancienne l’emportent haut la main mais je réussis toujours à trouver des artistes récents qui me font vibrer et que je veux voir en concert.ugly-betty

Gossip Girl

  • Concernant les séries, j’arrive à saturation des nouvelles séries qui sortent sans cesse, j’ai fait pas mal le tri et je suis en pleine phase « Gossip Girl » après celle d' »Ugly Betty », c’est mon plaisir du petit déjeuner.
  • Professionnellement parlant, je suis en phase de reconversion vers un métier du web (community manager, rédactrice) et je mène des expériences diverses et variées .

dreamgirls-2

  • Niveau blog et vie personnelle, j’ai tenté de créer un blog bien-être car cela me correspondait bien à un moment de ma vie mais en réalité, ce qui me motive, c’est la réussite et le bonheur. J’entreprends d’écrire des chroniques sur ces sujets que je laisse de côté et on verra bien en 2017. Je tente tant bien que mal de prendre soin de moi et je pense réussir à remettre tout ça en route l’année qui va s’écouler. J’ai également fait le tri parmi mes connaissances amicales, et j’assume enfin de m’être endurcie et de ne pas pouvoir être « parfaite » en toute circonstances. J’espère tout de même ne pas devenir aigrie car oui je suis en phase de réflexion sur l’évolution de ma vie (enfants, animaux de compagnie, départ à l’étranger). Je vieillis.
  • Je suis vraiment contente de mon blog qui fêtera ses 4 ans en mai prochain. Je sais que je ne suis pas la plus influente ni populaire mais je fais de plus en plus de connaissances virtuelles ou réelles en rapport et cela me fait bien plaisir. Et puis de plus en plus de nouvelles personnes me rejoignent. 

Lire la suite de « L’année 2016 »

Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling

Coucou à tous!

J’avais envie d’un thème fun pour ce mois de décembre, d’où l’idée du « plaisirs coupables ».

Et je suis remontée à la période de mon enfance et adolescence: la période des années 90-2000. 

Le film dont je vais vous parler a donné lieu à une série que je suivais assidument le samedi matin sur France 2: « Clueless ».

clueless

Résumé:

Cher Horowitz, lycéenne issue du milieu huppé de Bervely Hills, est une jeune fille pourrie gâtée qui sait jouer de ses atouts. Écartant ses rivales grâce à son sens de la mode, se défaisant de ses problèmes scolaires d’un claquement de doigts, Cher essuie tout de même les réprimandes de Josh qui ne se cache pas pour lui dire tout le mal qu’il pense de son attitude superficielle.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling »