Le mode d’emploi du bonheur?

Hello à tous! J’espère que vous allez bien.

Au final, cette même question revient: comment faire être heureux?

J’aimerai avoir une vraie réponse à donner mais il n’en existe pas qu’une seule.

 

1. Ce qui est important est la quête et non la ligne d’arrivée

Une vie n’est pas une course à pied, l’essentiel est d’apprendre tous les jours et c’est vraiment à partir de ces petites leçons de vie que l’on acquiert une certaine sagesse. Profiter de chaque instant, ne pas être trop exigeant vis à vis de certaines choses etc…par exemple.

La clé est d’avoir l’esprit ouvert pour apprendre.

 

2.Les bonnes périodes de la vie se voient souvent après coup

Quand on est dans une bonne période, on la vit et on a souvent pas le temps de réfléchir, d’analyser. Et c’est tant mieux, je dirai. Les bons souvenirs constituent une jolie base de données dans notre cerveau qui peuvent nous aider à croire en l’avenir. On se les remémore en cas de coup dur.

 

3. Se déconstruire de la performance, de l’auto-destruction et de l’éducation, c’est très dur

L’éducation a de vraies vertus formatrices mais tout ce qui tourne autour de la performance, compétition dans le mauvais sens du terme pour faire de nous des machines à produire et consommer, est aussi profondément ancré en nous.

Et ce sont ces caractéristiques qui nous conduisent à une certaine forme de destruction de nous-mêmes, de stress….

Lutter contre ça sans oublier son vécu est loin d’être évident.

A l’heure actuelle, je n’ai pas encore trouver de remèdes si ce n’est la thérapie, la méditation, le yoga, la cohérence cardiaque….

 

4-S’accrocher et puis s’accrocher.

Si on continue à se lever et à se dire qu’il est possible d’avancer, d’agir même si on n’y croit pas à 100%, je pense que dans tous les cas, on est sur la bonne voie.

Lire la suite

Publicités

Bilan du mois d’octobre 2016

la princesse des glaces

Prenez une jeune femme disons de 26 ans… presque 27 ans. Elle tient un blog qui marche plutôt bien et en est fière. Et elle se retrouve aujourd’hui à dresser son mois d’octobre si peu riche culturellement (tous les articles d’octobre sont ) :

philotherapie

-2 lectures: La princesse des glaces (dont la critique est ici) et Philothérapie (dont la critique est à venir en novembre).

Ash Vs Evil Dead

lady-gaga

mad men

victoria

-Pas mal de séries: un petit coup de coeur pour la saison 1 d’Ash Vs Evil Dead (très bonne mais nécessite plus de développement), une saison 5 pas si mal d’American Horror Story bien que je pense que la série devrait s’arrêter maximum à la 7-8 sous peine de grosse usure. Et j’ai plein de larmes dit adieu à Don Draper et à Mad Men. Je n’ai pas été convaincue par le dernier épisode mais la dernière saison est excellente. Don est encore plus sexy et attendrissant en loser. Un énorme coup de coeur pour la saison 1 de Victoria avec l’excellente Jenna Coleman.

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers

star-trek-sans-limites

dvd-laisse-aller-c-est-une-valse

le-garde-du-corps

apres-la-pluie

Côté films: vous aurez une critique détaillée en novembre de Miss Pérégrine et ses enfants particuliers, j’ai bien aimé l’univers mais peu le scénario du dernier Star Trek. Je suis toujours aussi fan de Georges Lautner, de Mireille Darc et toute la bande même si « Laisse aller c’est une valse » n’est pas le meilleur film. J’ai adoré « Le garde du corps » d’Akira Kurosawa et « Après la pluie » dont le réalisateur a écrit le scénario seulement et qui a été tourné plus tard en 1999. Je vous recommanderai bien ces trois derniers films si vous voulez soit rire, soit réfléchir, soit voir des moments de poésie.

plastic-art-noise

pin-up

-Je vous parlerai d’un album que j’ai écouté en octobre. Et précipitez-vous sur le documentaire qu’a fait Arte sur les pin up si le coeur vous en dit.

Lire la suite