Encore des petits plaisirs

Je me rends compte à quel point je suis chanceuse de vivre dans une grande ville comme Lyon mais aussi d’être influenceuse.

Pourquoi? Parce que je peux découvrir et profiter de plein de choses.

1. Marine Coppens et Steven Mong

Ma préférée

J’ai rencontré Marine à une réunion du collectif FRAAK et j’aime énormément sa démarche.

Son but est de mettre en avant des artistes et de montrer à quel point l’art fait parti de notre quotidien.

Je vous laisse le lien de son site (ici) et de son compte Instagram (ici).

Et c’est aussi grâce à L’épictural, qui est une épicerie bar proposant une exposition d’un artiste par mois que j’ai pu voir le vernissage de Steven Mong.

Ce dernier (voici son lien Insta ici) nous propose de voir les serres du parc de la tête d’Or avec poésie et couleur. 

Clairement, j’ai adoré non seulement les photographies très belles et artistiques mais aussi la simplicité et la gentilesse de celui-ci. Les conversations sur son travail étaient vraiment passionnantes.

Je vous incite donc à suivre Marine et Steven Mong via les liens de cet article. A savoir que Marine est l’agent artistique de Steven Mong et que l’exposition des oeuvres de ce dernier est à l’Epictural jusqu’au 15 décembre. A voir donc!

Lire la suite

Publicités

Retrouver sa dignité

Cet article est la suite de mon précédent appelé Le rôle de victime dont le lien est ici.

1. La définition de la dignité

Tout d’abord, je vais vous donner deux définitions que j’ai trouvé sur le site du Larousse:

  • « Respect que mérite quelqu’un ou quelque chose : Ces sévices sont une atteinte à la dignité d’un être humain.
  • Attitude empreinte de réserve, de gravité, inspirée par la noblesse des sentiments ou par le désir de respectabilité ; sentiment que quelqu’un a de sa valeur : Refuser par dignité de répondre à des insultes par des insultes. »

 

2. La dignité, une valeur en voie de disparition?

Je vais parler comme une vieille conne mais aujourd’hui, la qualité est une valeur qui est en train d’être redorée, surtout au niveau professionnel.

Cependant, on a tendance à penser que la fin justifie les moyens même si cela signifie se faire du mal pour obtenir quelque chose.

Bien sûr, nous n’avons pas le choix parfois .

Cependant au vu de notre époque, de l’humain qui va être remplacé par de plus en plus de robots , nous devons revenir à la dignité et la qualité.

Lire la suite

L’acceptation

Nous avons tous des parcours de vie différents.

Et il faut parfois du temps pour comprendre pourquoi nous revivons les mêmes situations.

1. Qu’est-ce que j’entends par acceptation?

L’acceptation  signifie admettre que les choses sont ce qu’elles doivent être dans notre vie.

Et que notre corps, notre esprit veut nous faire comprendre ce qui est bon ou non pour nous.

Cela sous-entend arrêter de vouloir changer notre passé et les personnes qui font notre entourage.

Et ne plus vouloir être quelqu’un d’autre.

 

2. Arrêter de se prendre la tête

Quand on pense « trop », on finit par s’emmêler dans notre réflexion  et ressasser des choses qui finissent par perdre leur sens.

C’est d’ailleurs ce que l’on fait en crise d’angoisse.

D’où le fait d’apprendre à penser positivement pour contrecarrer ce flot de pensées.

 

3. Se faire confiance et se pardonner

Il arrive que l’on regrette certains actes que l’on a pu faire ou ou encore des choix.

On aimerait arrêter d’attirer certains types de personnes qui ne nous font pas du bien notamment.

Apprendre à agir et à penser autrement demande du temps et s’il a fallu passer par certaines épreuves difficiles pour le comprendre, tant pis.

Et à partir du moment où l’on fait de son mieux, où on a envie d’évoluer et d’avancer, ce qu’on vivra ne sera jamais à regretter.

Lire la suite

Le rôle de victime

Plus j’avance dans ma thérapie, plus je prends conscience à quel point j’ai endossé le rôle de victime sans même m’en rendre compte.

Et ce n’est pas un jugement de valeur, nous nous retrouvons souvent dans ce rôle de victime, sauveur ou bourreau.

Et il est fort probable que ces 3 rôles soient loin de nous convenir.

1-Prise de conscience

Prendre du recul grâce à une thérapie notamment permet de voir comment nous avons mis en oeuvre notre stratégie de protection face au monde extérieur et à ses difficultés.

2-Progression

A partir du moment où cette prise de conscience est enclenchée, nous allons petit à petit nous observer , apprendre à nous connaître, et nous regarder agir.

3-Action

Et bien sûr, à terme, commencer à faire autrement, à notre rythme.

Lire la suite

Le Body Book (Cameron Diaz avec la collaboration Sandra Bark)

ça fait à peu près un mois que je lis ce livre.

Il est temps de vous donner mon avis.

  1. Résumé

Plus que des conseils, Cameron Diaz partage son credo :
connaître la vérité  sur son corps nous donne un vrai pouvoir sur nos vies.

Avec cet ouvrage, vous pourrez :
• vous initier à la nutrition et apprendre à vous nourrir de choses délicieuses et saines ;
• en apprendre plus sur le fitness et l’énergie de votre corps ;
• être à l’écoute de votre mental, pour mieux vous connaître et trouver votre discipline intérieure.

Parce que nutrition, forme, et conscience de soi ne sont pas seulement des mots?: ce sont des outils.

Mon exemplaire vient des éditions Poche Marabout et fait 320 pages.

Lire la suite

Et si on arrêtait….

Les mots et pensées sont aussi destructeurs que les coups, nous allons voir à quel point ….

1-Et si on arrêtait de se comparer aux autres

Par ce genre de pensées, on s’empêche de faire des choses.

Ce n’est pas un vrai indicateur que la vie des autres, on peut s’en inspirer, suivre certains conseils mais nous ne sommes pas les autres, nous sommes nous-mêmes dans toute notre individualité.

 

2-Et si on arrêtait de juger

Difficile quand on est humain de ne pas proférer des jugements à l’encontre d’autrui.

Mais au final, on ne connaît pas l’intimité et les problématiques de tout un chacun.

On peut essayer d’aider, être scandalisé par des actes mais cela s’arrête là, nous sommes tous maîtres de notre destin.

 

3-Laisser notre bonheur dépendre de l’extérieur

Souvent on attend un certain résultat, un certain niveau ou évènement pour être bien.

Et on attend de s’autoriser ou que d’autres personnes nous autorisent d’être heureux.

Notre bonheur commence ici et maintenant.  Après on peut se battre pour atteindre des objectifs mais c’est le chemin qui fera notre bonheur, par l’objectif en soi.

Lire la suite

Changer de filtre

Un nouvel article développement personnel.

Pour ne pas se laisser polluer le moral par ce qui est négatif, voici quelques  « conseils » pour s’aider à se remonter niveau humeur.

  1. Les câlins et les pleurs

Evacuer la souffrance tant qu’on ne ressasse pas par des pleurs, de l’écriture, du sport, du dessin est important pour ne pas la  laisser devenir plus forte avec le temps.

Et bien sûr, les câlins à tous les êtres que vous aimez, voire à vous-même pour ne pas se sentir seul et pouvoir être réconforté.

 

2. L’humour et la bienveillance

Je vous ai parlé précédemment de mon podcast préféré, 2 heures de perdues  pour le rire et j’ai aussi quelques films, livres doudous qui m’aident à ne pas me décourager.

 

3. Les modèles et les personnes inspirantes

Que ce soit des célébrités ou des personnes de votre quotidien, tant qu’elles vous envoient du positif par leurs actions, leur bonne humeur, leur force, c’est gagné

Lire la suite

Le respect de soi-même

Coucou à tous ! Je commence cette nouvelle semaine avec un article sur le développement personnel (ça faisait longtemps me direz-vous).

S’il y a une chose que la dépression et les psychologues/psychiatres ainsi que les livres m’ont vraiment appris , c’est qu’il est important de se respecter.

1. Qu’est-ce que ça signifie?

Je ne vous apprends rien, nous vivons entourés d’êtres humains qui forment une société.

Parmi elle, vous trouverez de la famille, des amis, des collègues, des connaissances…

Et ces personnes, pour diverses raisons, vont avoir des attentes vis à vis de vous et vice-versa.

Et dans les deux sens, ces dernières peuvent être déçues.

Pourquoi? Parce qu’en tant qu’être humain sensible, nous faisons des choix.

Et hormis certaines situations dramatiques ou au pied du mur, nous avons chacun le pouvoir de faire ou de ne pas faire certaines choses.

2.Plus précisément

Lire la suite

Récap de cette 2e semaine de septembre

Hello très chers lecteurs!

Ce sera malheureusement mon seul article de la semaine car je manque de temps.

I. Mon implication dans The Greener Good et Le Festival Everyday Heroes

Je vous ai parlé dans un article précédent de cet évènement qui aura lieu ce week-end à Lyon.

Et j’ai d’ailleurs pu, entre la gestion/animation des réseaux sociaux pour cette association (Twitter et Instagram principalement) et les relations avec quelques influenceurs, collaborer sur quelques articles sur leur site dont je vous mets le lien ici, ici, ici et enfin ici.

Il me paraît évident que le fait de travailler avec une association écologique m’aura incité à consommer de plus en plus raisonné.

Shopping à Satoriz

Jupe vinted

Short vinted

Et je pense vous faire un article spécial sur ma tenue durant le défilé de mode éthique pour vous présenter les coulisses mais aussi les vêtements et accessoires que j’aurai présenté.

 

II. Autres projets professionnels

Je ne vais pas m’avancer mais je suis en train de me lancer en tant que community manager free-lance. 

La suite au prochain épisode dirons-nous…

Et j’ai également pu m’occuper des relations influenceurs concernant le Ulule de la future escape game lyonnaise :Le Pass’heure, retrouver mon article sur le sujet ici.

D’ailleurs, il vous reste encore quelques jours pour donner si vous le souhaitez.

Lire la suite

Nouvelle collection de Sostrene Grenes

Voici un petit article décoration.

En effet, la marque danoise Sostrene Grenes a proposé à de nombreux blogueurs et blogueuses lyonnaises de découvrir sa nouvelle collection: automne-hiver 2018.

Pour cela, une soirée a été organisée au sein du magasin qui se trouve dans le célèbre centre commercial de Lyon, La Part Dieu.

1. La décoration:

Il faut savoir que la décoration de « style nordique », de type norvégienne, danoise ou encore suédoise est à la mode depuis plusieurs années. La raison? Le succès d’Ikea bien sûr mais pas seulement, grâce au phénomène du « hygge »(voir mon article sur le sujet ici).

Pour rappel le « hygge »est une autre forme de cocooning, on se crée une ambiance détendue, cosy, quelque chose qui correspond à notre époque où le besoin de se réfugier se fait ressentir.

De plus, l’association de ce type de décoration fait penser au bois et donc à quelque chose de plus naturel, minimaliste. 

Et cette tendance de décoration s’affiche aussi dans les salons de thé, cafés pour récréer cette sensation de cocon.

Personnellement, j’aime la décoration car on affirme sa personnalité chez soi avec des tableaux mais aussi des objets.

Par contre, hormis les livres, j’essaie de ne pas trop accumuler de bibelots pour éviter l’impression d’étouffement.

 

2. La nouvelle collection de la marque:

Cette collection suit bien le côté hygge , surtout qu’en automne et en hiver, on sort moins et on en profite plus pour être chez soi, enroulé dans un plaid.

Pour moi, il y a 3 axes qui ressortent de cette dernière:

Lire la suite