Petite absence d’une semaine sur le blog et les réseaux sociaux

En tant que community manager ou blogueuse,  il est vraiment important pour moi de continuer à alimenter ce blog et mes réseaux sociaux.

Quelque soit mes résultats, je suis très contente et fière de ce que je fais car j’y suis authentique et que je donne tout ce que j’ai.

1. Absence début février:

Je vais tenter de me déconnecter un minimum pendant une semaine de mon quotidien et de mon activité numérique.

Cela fait un moment que je ne suis pas partie (même pas cet été) donc j’ai la trouille avec mes crises d’angoisse. Mais je vais affronter ma peur et profiter de ce que la vie peut m’offrir.

 

2. Les 3 ruptures à la salle Karbone le 31 janvier à Lyon:

Si vous cherchez de quoi vous changer un peu les idées, je vous recommande la pièce « Les 3 ruptures » à la salle Karbone (MJC Monplaisir) par la compagnie Premier Rôle.

Cette pièce de théâtre, très courte, de Remy Devos, évoque les relations de couple au travers de plusieurs situations et plus particulièrement au travers de la rupture.

L’humour y est plutôt noir donc avis aux amateurs!

Personnellement, j’ai trouvé que cela changeait des pièces comiques de boulevard classiques.

Enfin, je remercie encore Margot Duchêne pour m’avoir invité à découvrir cette pièce de théâtre!

Lire la suite

Petites fiertés

ça fait très longtemps que je n’ai pas fait d’articles de ce genre.

1. Professionnellement

Apéro entrepreneurs  à l‘Anahéra Café

  • J’ai été très heureuse de participer à l’apéro entrepreneurs de Janvier.

Ce fut l’occasion de retrouver des personnes rencontrées aux apéros précédents.

D’ailleurs petite publicité pour Dame Chrysanthème, une photographe de mariage mais pas seulement,  elle prend aussi les couples, familles, animaux….

N’hésitez donc pas à aller voir son travail (site, page Facebook, Instagram)

ça faisait très longtemps que je n’avais pas parlé en public, ça m’a donc fait du bien de m’y remettre.

Et j’adore transmettre du savoir et des informations.

Ce n’était pas parfait mais ce fut une bonne entrée en matière pour moi.

Lire la suite

Bonne année 2019

Le Parc de la tête d’Or encore et toujours

Chers lecteurs,

Voici un petit article pour vous souhaiter une excellente année 2019!

Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année!

 

1. Pour vous faire patienter

Je suis en grande phase de reconstruction.

Par conséquent, j’ai parfois des phases très « basses » fortes en matière de crises d’angoisses.

Ce qui explique que j’ai parfois énormément de fatigue et cela influe sur mon blog.

Bref, je vous fais patienter avec cet article et espère pouvoir vous produire du nouveau contenu . Ce ne sont pas les idées qui me manquent!

Plus que jamais, rejoignez-moi  sur Instagram ou sur la page Facebook du blog.

J’y suis un peu plus active et régulière.

 

2. Professionnellement parlant

Je suis actuellement sur un nouveau projet professionnel.

J’en parlerai évidemment prochainement sur le blog et les réseaux sociaux.

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse la surprise.

Là encore, n’hésitez pas à aller sur mon blog professionnel et la page Facebook de ce dernier.

J’essaie de vous proposer des conseils simples pour la rédaction web et le community management.

Lire la suite

De mes nouvelles

Chers lecteurs,

J’avais envie de vous concocter un petit article avant les fêtes de fin d’année.

1. En mode « retour à soi »

Ma thérapie progresse de jour en jour.  Un pas après l’autre, même si c’est difficile!

A. Aujourd’hui, j’en suis à diminuer ma prescription d’anti-dépresseurs (ce qui n’est pas un but en soi, à bien voir avec son médecin traitant ou psychiatre).

B. Je tente de retrouver dans le plaisir à la vie et plus particulièrement, à la nourriture. Un poids qui se stabilise.

C. Quand j’ai des crises d’angoisse, j’ai tendance à laisser mon imagination prendre le pas sur ma vie. Par conséquent, le but est de prendre du recul, de s’observer. Ainsi que se distancier par rapport à des personnes nuisibles.

 

2. En mode « festif »

Forcément, la fin d’année est synonyme de profiter du temps disponible.

Et c’est vraiment mon cas. Même si j’ai peu d’argent.

 

A. Découverte d’un bon bar (des cocktails bons et peu chers): les Poupées Russes (Lyon 1er) et d’un restaurant à l’excellent buffet, la petite table des nuits à Fourvière.

B. Un petit retour aux salons de thé Kaova Café (Lyon 7e) et à la Maison Buisson (Lyon 6e). Cette dernière est aussi une chocolaterie. Les thés y sont excellents!

C. Ensuite, un mélange entre découverte et retour: le restaurant brésilien Pain de sucre et le salon de thé / restaurant(le midi seulement), le MowgliIls sont délicieux chacun à leur manière!

D. Enfin, un peu de cuisine maison entre tartiflette, cookies au chocolat et pâtes aux pois chiches.

Lire la suite

Encore des petits plaisirs

Je me rends compte à quel point je suis chanceuse de vivre dans une grande ville comme Lyon mais aussi d’être influenceuse.

Pourquoi? Parce que je peux découvrir et profiter de plein de choses.

1. Marine Coppens et Steven Mong

Ma préférée

J’ai rencontré Marine à une réunion du collectif FRAAK et j’aime énormément sa démarche.

Son but est de mettre en avant des artistes et de montrer à quel point l’art fait parti de notre quotidien.

Je vous laisse le lien de son site (ici) et de son compte Instagram (ici).

Et c’est aussi grâce à L’épictural, qui est une épicerie bar proposant une exposition d’un artiste par mois que j’ai pu voir le vernissage de Steven Mong.

Ce dernier (voici son lien Insta ici) nous propose de voir les serres du parc de la tête d’Or avec poésie et couleur. 

Clairement, j’ai adoré non seulement les photographies très belles et artistiques mais aussi la simplicité et la gentilesse de celui-ci. Les conversations sur son travail étaient vraiment passionnantes.

Je vous incite donc à suivre Marine et Steven Mong via les liens de cet article. A savoir que Marine est l’agent artistique de Steven Mong et que l’exposition des oeuvres de ce dernier est à l’Epictural jusqu’au 15 décembre. A voir donc!

Lire la suite

Retrouver sa dignité

Cet article est la suite de mon précédent appelé Le rôle de victime dont le lien est ici.

1. La définition de la dignité

Tout d’abord, je vais vous donner deux définitions que j’ai trouvé sur le site du Larousse:

  • « Respect que mérite quelqu’un ou quelque chose : Ces sévices sont une atteinte à la dignité d’un être humain.
  • Attitude empreinte de réserve, de gravité, inspirée par la noblesse des sentiments ou par le désir de respectabilité ; sentiment que quelqu’un a de sa valeur : Refuser par dignité de répondre à des insultes par des insultes. »

 

2. La dignité, une valeur en voie de disparition?

Je vais parler comme une vieille conne mais aujourd’hui, la qualité est une valeur qui est en train d’être redorée, surtout au niveau professionnel.

Cependant, on a tendance à penser que la fin justifie les moyens même si cela signifie se faire du mal pour obtenir quelque chose.

Bien sûr, nous n’avons pas le choix parfois .

Cependant au vu de notre époque, de l’humain qui va être remplacé par de plus en plus de robots , nous devons revenir à la dignité et la qualité.

Lire la suite

L’acceptation

Nous avons tous des parcours de vie différents.

Et il faut parfois du temps pour comprendre pourquoi nous revivons les mêmes situations.

1. Qu’est-ce que j’entends par acceptation?

L’acceptation  signifie admettre que les choses sont ce qu’elles doivent être dans notre vie.

Et que notre corps, notre esprit veut nous faire comprendre ce qui est bon ou non pour nous.

Cela sous-entend arrêter de vouloir changer notre passé et les personnes qui font notre entourage.

Et ne plus vouloir être quelqu’un d’autre.

 

2. Arrêter de se prendre la tête

Quand on pense « trop », on finit par s’emmêler dans notre réflexion  et ressasser des choses qui finissent par perdre leur sens.

C’est d’ailleurs ce que l’on fait en crise d’angoisse.

D’où le fait d’apprendre à penser positivement pour contrecarrer ce flot de pensées.

 

3. Se faire confiance et se pardonner

Il arrive que l’on regrette certains actes que l’on a pu faire ou ou encore des choix.

On aimerait arrêter d’attirer certains types de personnes qui ne nous font pas du bien notamment.

Apprendre à agir et à penser autrement demande du temps et s’il a fallu passer par certaines épreuves difficiles pour le comprendre, tant pis.

Et à partir du moment où l’on fait de son mieux, où on a envie d’évoluer et d’avancer, ce qu’on vivra ne sera jamais à regretter.

Lire la suite

Le rôle de victime

Plus j’avance dans ma thérapie, plus je prends conscience à quel point j’ai endossé le rôle de victime sans même m’en rendre compte.

Et ce n’est pas un jugement de valeur, nous nous retrouvons souvent dans ce rôle de victime, sauveur ou bourreau.

Et il est fort probable que ces 3 rôles soient loin de nous convenir.

1-Prise de conscience

Prendre du recul grâce à une thérapie notamment permet de voir comment nous avons mis en oeuvre notre stratégie de protection face au monde extérieur et à ses difficultés.

2-Progression

A partir du moment où cette prise de conscience est enclenchée, nous allons petit à petit nous observer , apprendre à nous connaître, et nous regarder agir.

3-Action

Et bien sûr, à terme, commencer à faire autrement, à notre rythme.

Lire la suite

Le Body Book (Cameron Diaz avec la collaboration Sandra Bark)

ça fait à peu près un mois que je lis ce livre.

Il est temps de vous donner mon avis.

  1. Résumé

Plus que des conseils, Cameron Diaz partage son credo :
connaître la vérité  sur son corps nous donne un vrai pouvoir sur nos vies.

Avec cet ouvrage, vous pourrez :
• vous initier à la nutrition et apprendre à vous nourrir de choses délicieuses et saines ;
• en apprendre plus sur le fitness et l’énergie de votre corps ;
• être à l’écoute de votre mental, pour mieux vous connaître et trouver votre discipline intérieure.

Parce que nutrition, forme, et conscience de soi ne sont pas seulement des mots?: ce sont des outils.

Mon exemplaire vient des éditions Poche Marabout et fait 320 pages.

Lire la suite

Et si on arrêtait….

Les mots et pensées sont aussi destructeurs que les coups, nous allons voir à quel point ….

1-Et si on arrêtait de se comparer aux autres

Par ce genre de pensées, on s’empêche de faire des choses.

Ce n’est pas un vrai indicateur que la vie des autres, on peut s’en inspirer, suivre certains conseils mais nous ne sommes pas les autres, nous sommes nous-mêmes dans toute notre individualité.

 

2-Et si on arrêtait de juger

Difficile quand on est humain de ne pas proférer des jugements à l’encontre d’autrui.

Mais au final, on ne connaît pas l’intimité et les problématiques de tout un chacun.

On peut essayer d’aider, être scandalisé par des actes mais cela s’arrête là, nous sommes tous maîtres de notre destin.

 

3-Laisser notre bonheur dépendre de l’extérieur

Souvent on attend un certain résultat, un certain niveau ou évènement pour être bien.

Et on attend de s’autoriser ou que d’autres personnes nous autorisent d’être heureux.

Notre bonheur commence ici et maintenant.  Après on peut se battre pour atteindre des objectifs mais c’est le chemin qui fera notre bonheur, par l’objectif en soi.

Lire la suite