Les émotions et leur impact sur notre vie

Un article écrit sur un fil et qu’en fait, quand j’y réfléchis, le sujet est très important pour moi.

Je suis de quelqu’un très investi de manière générale et en matière d’amitié, particulièrement mais pas seulement.

Je dirai que la manière dont j’envisage les interactions sociales est soit négative soit utopiques.

Je vais vous lister un petit guide(qui me sera aussi très utile) pour que vos émotions ne prennent pas toute la place dans vos relations sociales:

1-Les critiques sont souvent des projections que les autres se font de vous

Si « Les 4 accords toltèques » nous disent entre autres de ne rien prendre personnellement, ce n’est pas pour rien. Je suis quelqu’un de susceptible car je manque de confiance en moi alors qu’en réalité, ce qu’on reproche aux autres, on a parfois tendance à se le reprocher soi-même ou bien c’est quelque chose que nous projetons sur les autres.

Ce que j’ai appris est qu’il vaut mieux prendre des risques, faire des choses bien qu’imparfaites que de s’empêcher de faire des choses par peur du regard des autres.

2-On peut dire « non » en fait

Quand on est quelqu’un de gentil, on a tendance à dire oui pour tout un tas de trucs et il me semble important de savoir pourquoi on le fait. Je pense qu’il est préférable de trouver quelque chose à en retirer personnellement pour éviter toutes sortes de frustrations. Dans le cas contraire, il vaut mieux dire non que de se forcer à faire quelque chose qu’on ne veut pas.

Lire la suite de « Les émotions et leur impact sur notre vie »

Publicités

La fin de l’été=morosité?

Nous sommes aujourd’hui dimanche et en plus, la veille de rentrée/reprise, quoi de plus déprimant, n’est-ce pas? 

L’objet de cet article est de lutter contre cette morosité ambiante que l’on ressent parfois.

L’été est synonyme de lumière, vacances, il est donc normal que ce soit une saison que l’on aime car elle est synonyme de légèreté.

Pour moi l’été peut être perpétuel:

-si l’on regarde ses souvenirs de vacances quelque soit l’année, si l’on se visionne des films qui nous rappelle les meilleurs moments de notre vie, on peut revivre cet état d’esprit proche de l’été, et pourquoi pas, mettre une tenue d’été, un cocktail, un livre et se prélasser sur son canapé, hein franchement? Bien sûr, en hiver, c’est plus dur de faire cela (car il fait froid) mais c’est possible.

Je vous dis ça car l’exotisme d’Hawaï ou des îles permet avec sa musique, ses chemises de se mettre dans l’ambiance. Et il me semble important de se permettre ce genre de distraction si l’on en a besoin. L’imaginaire humain est là pour ça.

 

-Le hygge danois version été ou hiver. Voir ses proches, prendre soin de soi, se reposer, méditer et regarder le paysage? On a l’impression avec notre société que cela est impossible.

Pourquoi ne pas instaurer le plus possible ce genre de moments? Ralentir un peu.

 

-La légèreté est un besoin que l’on ressent. Alors, on a souvent tendance à vouloir se vider la tête.

Cela passe par le rire, une distraction qui vous fait rire, des discussions légères autour d’un bon repas, un moment dans un bar/café.

Lire la suite de « La fin de l’été=morosité? »

Ciné-club de Potzina: L’école/l’enfance au cinéma

Pour ce mois-ci, le blog Bangarang Daily nous propose de parler de l’école et d’enfance au cinéma.

Et j’ai décidé de parler au travers de cet article de quelque chose dont je parle peu et que j’aime: les comédies. Qu’elles soient françaises ou étrangères, j’aime voir des films drôles. Je vous avoue que je suis assez difficile en général mais j’ai réussi à en trouver une qui parle du sujet du ciné-club:

Bad Teacher de Jake Kasdan.

Je vous laisse lire le résumé et ensuite je vous donne mon avis.

Elizabeth Halsey n’est vraiment pas faite pour enseigner. Elle n’a rien à faire des enfants, elle parle mal, elle boit, fume n’importe quoi et ne pense qu’à une chose : se marier pour quitter son job d’enseignante au collège. Lorsque son fiancé la plaque, elle se met en tête d’épouser un jeune prof remplaçant aussi séduisant que riche… Mais Elizabeth a une rivale, la très volontaire Amy, une excellente enseignante. Le prof de gym qui lui fait des avances super lourdes ne simplifie pas les choses non plus. Les plans tordus d’Elizabeth et leurs délirantes conséquences vont secouer ses élèves et ses confrères, mais c’est surtout elle qui n’en sortira pas indemne…

Lire la suite de « Ciné-club de Potzina: L’école/l’enfance au cinéma »

Top/Flops culturels de janvier 2016

Je voulais écrire un petit mot pour remercier tous ceux qui me suivent de leur fidélité, leur soutien.

J’ai quelques soucis de santé que j’espère régler au plus vite pour pouvoir avancer. Et merci pour tous vos messages de félicitations pour le pacs!

Je suis extrêmement touchée voilà :).

Tops

nuit de noces à ikonos

J’aime bien la chicklit pour me détendre, me changer les idées et pour moi Sophie Kinsella est la reine de ce genre littéraire.

Ce livre, que j’ai lu dans le cadre de mes lectures d’hiver, m’a fait beaucoup rire. Une jeune femme souhaite se fiancer et se rend compte que son partenaire ne le souhaite pas. Elle rencontre son amour d’adolescence, l’épouse et souhaite revenir sur le lieu de leur rencontre. Sa soeur, en plein de divorce, veut l’empêcher de vivre les mêmes souffrances qu’elle et décide de tout faire pour que celle-ci ne couche pas avec son mari afin que l’union puisse être annulée. Et les moyens qu’elle utilise pour cela sont plus que comiques! Je ris peu en pleine lecture mais là…

Il est aussi émouvant et léger.

doctor who saison 8

Je l’ai dit dans un précédent article, j’ai eu du mal avec le nouveau docteur. Sa personnalité très sombre et de prime abord asocial m’a un peu décontenancé. Il a fallu attendre l’épisode 13 de Noël pour que je commence enfin à m’y faire.

Mais les scénarios des épisodes sont excellents (Robin des bois, Orient express notamment…), originaux. J’ai beaucoup aimé la place que prend Clara, qui devient garde-malade et guide pour le docteur parfois. Son histoire d’amour avec Pink et sa relation avec Twelve la rendent plus complexe et humaine que n’importe quelle compagne.

Il me tarde de commencer la 9e saison du coup.

doctor who saison 8 2

Lire la suite de « Top/Flops culturels de janvier 2016 »

Mon shopping d’hiver partie 1

J’ai préféré intervertir cet article avec celui des films en dvd.

Cet article plus léger traite de mes dernières acquisitions livresques et beauté.

Un prochain article en décembre contiendra la deuxième partie plus mes avis sur les produits de beauté terminés.

Manteau beige-marron Tally Weijl

Bottines New Look

Bottines New Look

Mixa crème pour les mains

Mixa crème pour les mains réparatrice

Les sept vies du marquis de sade

Les 7 vies du Marquis de Sade de Jacques Ravenne

Yankee Candle Candy Corn Halloween

Yankee Candle Sugared Apple

yankee-candle-angels-wings

Bougies Yankee Candle (Candy Corn), (Sugared Apple), (Angel Wings)

Lire la suite de « Mon shopping d’hiver partie 1 »

Article 20 000 vues : mes films de chevet

A l’occasion de mes 20 000 vues, je vous donne la longue liste de mes films dvds de chevet, pour le meilleur et pour le pire:

(Merci beaucoup toutes vos vues, vos visites, échanges et commentaires!)

A) Films de chevet:

Trois places pour le 26

1)Trois places pour le 26 de Jacques Demy.

2)La blonde explosive de Frank Tashklin.

3)Don Juan 73 de Roger Vadim.

4)Beautés empoisonnées de David Mirkin.

niagara

5)Spécial Marilyn Monroe: Niagara d’Henri Hattaway, Les hommes préfèrent les blondes d’Howard Hawks, Comment épouser un millionnaire de Jean Negulesco, La joyeuse parade de Walter Lang, Sept ans de réflexion de Billy Wilder, Certains l’aiment chaud de Billy Wilder et Le milliardaire de George Cukor.

6)Spécial Audrey Hepburn: Sabrina de Billy Wilder, Drôle de frimousse de Stanley Donen, Ariane de Billy Wilder, Diamants sur canapé de Blake Edwards, Voyage à deux et Charade de Stanley Donen.

7)Spécial Tim Burton: Beetlejuice , Les noces funèbres, Edward aux mains d’argent, Ed Wood, Mars Attacks, Big Fish, Sweeney Todd, Charlie et la chocolaterie, Batman, Batman le défi, Sleepy Hollow.

8)Embrasse moi idiot de Billy Wilder.

9)Une vieille maîtresse de Catherine Breillat.

Etreintes brisées

10)Etreintes brisées de Pedro Almodovar.

11)Tamara Drewe de Stephen Frears.

12)Spécial Sofia Coppola: Marie Antoinette, Virgin suicides.

13)La fille coupée en deux de Claude Chabrol.

14)Spécial comédies musicales classiques: Les girls de George Cukor, Beau-fixe sur New-York de Stanley Donen, Le pirate de Vincente Minnelli.

Gatsby_le_Magnifique

15)Gatsby le magnifique de Baz Luhrmann.

16)Mary Reilly de Stephen Frears.

17)Spécial « blondes »: Voulez-vous danser avec moi? de Michel Boisrond, La blonde et moi de Frank Tashlin, Barbarella de Roger Vadim.

18)Bad teacher de Jake Kasdan.

19)Grease de Kandall Reiser, Dirty dancing d’Emile Ardolino.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

20)Spécial films français: Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, Jeux d’enfants de Yann Samuell et Hors de prix de Pierre Salvadori.

Lire la suite de « Article 20 000 vues : mes films de chevet »

Si je devais être…

 

Un personnage féminin de films:

(J’en liste  au hasard 30, ce n’est pas un classement)

mariage-de-mon-meilleur ami

1-Julianne « Jules » Potter dans « Le mariage de mon meilleur ami » de PJ Hogan, jouée par Julia Roberts.

2- Jo dans « Nymphomaniac » de Lars Von Trier, jouée par Charlotte Gainsbourg.

3-Alice Keane dans « L’ange des maudits » de Fritz Lang, jouée par Marlene Dietrich.

4-Roxy Hart dans « Chicago » de Rob Marshall, jouée par Renee Zelwegger.

5-Carolina dans « Desperado » de Robert Rodriguez, jouée par Salma Hayek.

6-Camille Bliss dans « Une belle fille comme moi » de François Truffaut, jouée par Bernadette Lafont.

7-Juliette Hardy dans « Et dieu créa la femme » de Roger Vadim, jouée par Brigitte Bardot.

8-Nadia dans « Comme la lune » de Joel Seria , jouée par Sophie Daumier.

9- Pauline dans « Pauline détective » de Marc Fitoussi, jouée par Sandrine Kiberlain.

Planète terreur

10-Cherry Darling dans « Planète terreur » de Robert Rodriguez, jouée par Rose Mc Gowan.

11-Irène dans « Hors de prix » de Pierre Salvadori, jouée par Audrey Tautou.

12-Catherine Tramell dans « Basic Instinct » de Paul Verhoven, jouée par Sharon Stone.

13-Elizabeth Halsey dans « Bad teacher » de Jake Kasdan, jouée par Cameron Diaz.

14-Rita dans « Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages » de Michel Audiard, jouée par Marlène Jobert.

15-Rita Marlowe dans « La blonde explosive » de Frank Tashlin, jouée par Jayne Mansfield.

16-Ruby Carter dans « Ce n’est pas un péché » de Leo Mc Carey, jouée par Mae West.

17- Holly Golightly dans « Diamants sur canapés » de Blake Edwards , jouée par Audrey Hepburn.

18-La fille dans « Sept ans de réflexion » de Billy Wilder, jouée par Marilyn Monroe.

19-Wanda Woodward dans « Cry Baby » de John Waters, jouée par Traci Lords.

Lire la suite de « Si je devais être… »