Autres

Expression libre: les règles

Coucou à tous! J’espère que vous allez bien.

De mon côté, j’ai décidé de contribuer au « Padman Challenge » sans aucune prétention: le but étant de briser le tabou autour des règles.

Il est fort probable que je vous écrive d’autres articles autour de la féminité ou du féminisme.

 

Commençons par le commencement, je ne suis pas scientifique donc il y aura sûrement des erreurs dans mon raisonnement.

 

Définition

Les règles ou menstruations se constituent en du sang qu’une femme va perdre de 3 à 10 jours une fois par mois. Il s’agirait d’une couche supérieure de l’endomètre qui se perdrait suite à un oeuf non fécondé.  Ce sang sera évacué par son vagin.

Le cycle d’une femme est constitué d’environ 28 jours, avec une période d’ovulation, de fécondation et de règles.

Une femme a ses règles à l’âge de 12-13 ans mais il est tout à fait possible de les avoir avant ou après cette période sans soucis de santé. Les menstruations durent jusqu’à la ménopause, cette dernier débutant à partir de 50 ans environ mais comme pour l’apparition, cela peut être avant ou après. Elles ne sont pas présentes pendant une grossesse.

 

Notions liées aux règles

On parle du syndrôme prémenstruel pour décrire des symptomes que sont l’irritation, la fatigue, de la faim excessive entre autres… Et ces symptomes peuvent se dérouler 3 à 10 jours avant la période des règles voire après, durant cette dernière.

L’endométriose est une maladie liée à l’endomètre justement et souvent, on la détecte suite à des règles très douloureuses. Car oui, les menstruations enclenchent souvent de la douleur au niveau du ventre.

 

Pourquoi je parle des règles

Parce que c’est un sujet encore « tabou », c’est à dire qu’on assimile ce sang à de la saleté, de l’impureté, d’ailleurs, souvent c’est un « non-sujet » de discussion.

Or ça l’a d’autant plus qu’en pays occidentaux, nous contrôlons les naissances donc nous en avons souvent plus que des femmes dans des pays qui ont peu ou pas accès à la contraception. 

Pour ce qui est des pays non occidentaux, les règles sont souvent mal connues et encore plus mal perçues.

 

Points importants:

Comme ce qui relève du corps féminin, à savoir le vagin, la vulve, le clitoris (retiré par l’excision parfois), on ne souhaite pas en parler, c’est « sale ». Une femme intériorise souvent cette sensation de ne pas être propre, et en plus du phénomène physiologique, on se sent rarement bien dans cette période.

La contraception a un effet sur les règles: elle peut faire en sorte que les cycles féminins soient réguliers, les faire disparaître en tout cas en matière de règles quand il s’agit de certaines prises en continue ou de stérilet hormonal. Je ne prendrai pas position pour un mode particulier. 

Les menstruations sont « recueillies » par des protections périodiques: des tampons, la cup, les serviettes hygiéniques… Pareil, je n’en préconiserai aucune en particulier.

 

Par contre, je trouve juste dommage que des protections périodiques et des modes de contraception puissent rendre malades et avoir des composantes pas très « clean ».

Lire la suite « Expression libre: les règles »

Publicités
Arts plastiques, Autres, Beauté, bien être, blog, Cinéma, Evènements, Lifestyle, Littérature, Médias, Mode, Musique, sorties

Les moments marquants de janvier et février 2018

Coucou à tous! J’espère que vous allez bien. Voici un petit article « moments marquants » pour vous transmettre toutes les émotions positives que j’ai pu ressentir. C’est parti !

Evènements marquants:

 

La rencontre développement personnel. Sur la page Facebook de Madmoizelle Lyon, vous pouvez trouver toutes sortes d’astuces, d’initiatives positives. Moustachaa que j’ai connu à mon groupe de discussions de lectures sur Lyon, a instauré ce rendez-vous pour parler développement personnel, bien-être entre autres. 

Ce fut un moment rempli de bienveillance, de partage d’expériences et de sources extrêmement enrichissant. Evidemment discuter d’une de mes passions avec d’autres personnes aussi intéressées par le sujet est génial mais ce n’était pas seulement ça, on a pas mal échangé sur nos vies personnelles, les projets positifs en terme d’écologie, féminisme etc… 

Fin février aura lieu la 2 ème session et j’ai hâte d’y être.

 

-L’ouverture du SITIO. Cet espace d’art urbain lyonnais qui a ouvert dans Lyon 2e a l’air de proposer, je peux vous le confirmer, ayant adhéré à l’association, des idées géniales: ateliers, expositions, le café… Voir de mes yeux de ce qu’a donné le crowfunding, les travaux (qui ne sont pas encore finis au sous-sol), le lieu, ça a eu le mérite de m’intriguer  de voir la suite…

 

-Le ciné entre amies devant « The greatest show man ». Alors je vous avoue, mis à part les chorégraphies, Hugh Jackman et les personnages secondaires, plus quelques chansons, le film ne m’aura pas marqué. J’ai juste trouvé ça génial de voir ce film entre filles et de pouvoir en discuter après, de rire ou non en même temps.

 

Le défi « Etre fière de soi ». J’ai eu l’occasion de lancer en privé puis public un « évènement » qui consistait à écrire régulièrement, voire chaque jour, nos fiertés de la journée. Ce dernier a plu aux gens et cela m’a rendu justement très « fière ». On se transmets plein d’énergies positives et d’encouragement.

 

-Des soirées entre amis…. Janvier et février furent des mois de célébration, comme une envie de rire entre potes, d’échanger. Bref de s’envoyer plein d’amitié sans oublier les jolies rencontres.

 

La séance photo entre blogueuse suivie par une sortie salon de thé. Discuter entre blogueuses que ce soit de blog ou de vie perso ou encore de bonnes adresses lyonnaises, de se photographier les unes les autres, c’est le bonheur.

 

Ma session de discussions lectures. Dans un même esprit que la rencontre développement personnel, j’ai vraiment passé un bon moment à parler de nos lectures sur un thème, de partager nos nourritures et d’enchaîner avec des nouvelles des unes des autres mais aussi de rire.

 

-Enfin, petite fierté personnelle: avoir rempli quotidiennement le défi lancé par la blogueuse Moji Mojette de Rhum, Sucre et Menthe Fraîche. Il s’agissait de faire une séance de cohérence cardiaque de 5 minutes, ou plusieurs de 2 ou 3 minutes. Du coup, je fais encore maintenant (il s’est déroulé en janvier) cet exercice tous les jours.

 

Beauté, mode, nourriture, bien-être:

-Je reste sur mes fondamentaux: Birchbox qui me permet de tester de bons produits chaque mois et Tally Weijl avec ces 2 looks que je vous ai présenté. J’entame une phase de minimalisme dans ma vie: je n’achète quasiment plus de produits et j’essaie à quelques exceptions près de consommer via vide-dressing et Emmaüs pour la mode.

Pour ce qui est de la nourriture: le miel de Lune de Miel à la texture onctueuse dont je suis accro, les galettes Boulghour et Quinoa à la tomate de la marque Cereal, le salon de thé lyonnais Koava dont je vous ai parlé précédemment, j’adore enfin manger régulièrement une orange au goûter.

 

Lire la suite « Les moments marquants de janvier et février 2018 »

Autres, bien être, blog, Lifestyle, Mode

Article personnel et militant

Hello à tous! J’espère que vous allez bien.

Ma période de digitale detox (j’ai réduit mon temps sur les réseaux sociaux et le blog pendant 2 jours) m’a vraiment fait du bien et j’ai bien envie de le faire toutes les semaines.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ma personne et des sujets « politiques » de type féministe/féminine qui me travaillent ces derniers temps.

Petit préambule: j’ai réalisé cette petite séance de photo grâce à la blogueuse et copinaute Céline du blog Mlle X Celine qui a bien voulu me prendre avec ma frilosité et maladresse ambiante dans un joli petit coin près de Bellecour et Perrache. Merci à toi !

Le fameux sac Primark crème, la jupe grise à paillettes Newlook.

Etre une femme a cet avantage et inconvénient d’être d’humeur cyclique: je suis en train de terminer ma phase de symptomes prémenstruels. Je vous mets le lien d’un article très intéressant sur le sujet. 

Pour vous résumer, pendant une semaine à peu près, j’ai mal dormi, eu assez souvent faim, ait été irritable et sensible, bref la totale. Comment se sentir extrêmement mal en 10 leçons sans oublier le fait que je suis quelqu’un d’extrêmement angoissé et sensible, un mot de travers de quelqu’un que je ne connais pas et je peux avoir envie de prendre les jambes à mon cou.

C’est assez fatiguant d’être comme ça mais je vis avec, voire je l’accepte et le revendique. Plus on essaie de jouer la comédie avec les gens en minimisant cet aspect introverti, fragile, plus les autres le voient et le font remarquer.

Cet aspect fragile protecteur qui n’existe qu’en apparence, me permet de me trouver mignonne sur ce genre de photos, c’est mon petit côté ingénu.

Lire la suite « Article personnel et militant »

Autres, Mode

Boudoir 2 ème partie: un look de nouvelle année bien rouge

Il est plutôt rare que je fasse un article mode proprement dit.

Effectivement, je n’ai pas toujours le temps ou l’occasion de me prendre en photo et que je consomme assez peu de nouveaux vêtements en tant que tel.

  1. Présentation et description:

Tally Weijl demeure ma boutique préférée. J’adore son côté jeune et tendance. Je suis tellement difficile que je cherche toujours des pièces originales plutôt que des basiques.

A partir d’une même jupe, j’ai eu l’occasion de faire deux looks:

-un premier avec un bomber de couleur rouge , croc-top imprimé blanc à message écrit en rouge « Forgetting Imperfections » et la fameuse jupe patineuse rouge (le tout a été acheté dans cette boutique). Le bomber lui était soldé.

Lire la suite « Boudoir 2 ème partie: un look de nouvelle année bien rouge »

Autres, Musique

Boudoir 1 ère partie: une playlist pour réveiller ma sensualité ou ma force

Coucou à tous!

J’avais envie de finir le mois de janvier en féminité, en tout cas ma vision de la féminité avec des chansons qui me donnent la force ou me font sentir sexy.

Niagara-Tchiki Boum

Olivia Ruiz-Goûtez-moi

Mathilde Ollivier-Je cherche un millionnaire

Lire la suite « Boudoir 1 ère partie: une playlist pour réveiller ma sensualité ou ma force »

Autres, blog, Littérature

La belle vie

Oh la belle vie

Sans amour

Sans soucis

Sans problèmes

 

La caméra se met à filmer les rues principales de l’arrondissement. Il fait beau, plutôt chaud pour une période hivernale.

Il est 12h, les passants se rendent dans un restaurant où se passe notre action. Ils déjeunent, retrouvent leurs amis, discutent…

Puis l’image s’arrête et reprend dans un petit appartement, idéal pour deux amoureux.

Ces derniers sont d’ailleurs levés, chacun assis dans leur espace dans la salle à manger, en train de se raconter leur matinée mais nous n’entendons pas encore ce qu’ils se racontent.

Comme dans toute émission de télé-réalité, on passe à la salle « confessionnelle » qui se trouve être la chambre.

 

Une jeune femme, assise sur un des bords du lit, raconte sa vie quotidienne: ses difficultés financières et son chômage récent tandis que son compagnon galère toujours à trouver son premier vrai emploi.

Cette première est bien habillée: un haut noir et blanc imprimés de roses et une jupe bleue avec des boutons noirs sur le dessus. Elle est maquillée de son rouge à lèvres rouge et d’un fard à paupières marron.

Elle sourit à la caméra mais explique les faits de manière plutôt dramatique, elle est dans son jeu, le rôle de la femme « parfaite » lui va comme un gant. Et bien sûr, le contenu de ses propos a été à moitié coupé, de façon à accentuer la situation.

Suite à cette scène, la suivante reprend dans le salon.

Le couple, visiblement très amoureux, discutent de leurs amis communs, de la soirée à laquelle ils sont allés.

Les techniciens ont insisté pour qu’ils  aient une dispute concernant un truc aussi anodin que la vaisselle (qui la fera), les rendant bien ridicules. On fait passer l’homme pour un fainéant qui ne veut rien faire et la femme pour une soumise qui accepte de tout faire.

Puis, on change à nouveau de situation, il est 17h.

La demoiselle rentre d’un entretien, visiblement fatiguée et n’ayant qu’une seule envie: se poser sur le canapé et se détendre.

Son conjoint, lui, est en train de jouer sur l’ordinateur.

A nouveau il y a conflit car le jeune homme doit passer la soirée avec ses copains.

Et on se retrouve dans la dispute caricaturale de la femme qui a l’impression de toujours tout faire et qui aimerait passer une soirée en amoureux et de l’homme qui préfère retrouver ses potes.

Lire la suite « La belle vie »

Autres, Spectacles, Théâtre

Le mondial de l’impro à Lyon

Hello à tous!

Je vous remercie pour vos retours concernant mes 2 derniers articles, je suis très contente de lire que mes articles sur le bien-être vous plaisent.

Sur le blog, nous allons parler culture. 

ça fait quelques temps que je n’y suis pas allée malheureusement mais j’adore le théâtre, particulièrement le comique.

C’est pourquoi lorsqu’on m’a contacté pour que je parle improvisation, j’étais vraiment très heureuse de pouvoir le faire.

1) Ce qu’il faut savoir:

Comme son nom l’indique, l’improvisation consiste à improviser et faire rire. Rien de tel que rire pour oublier ses problèmes ne ce serait-ce qu’un instant. 

  • L’improvisation c’est évidemment la surprise, la performance, la création. Je dois avouer que connaissant peu cette technique, cela me fascinerait de voir les comédiens à l’oeuvre.

 

  • Cette compagnie a pour rôle d’organiser des cours car oui l’improvisation ça se travaille, c’est d’ailleurs ce qui rend intéressante cette technique. Mais aussi de faire des spectacles réguliers auprès des particuliers, des comités d’entreprises, groupes scolaires… Et devinez quoi? Ils en font tous les 15 jours. Elle organise également un festival international sur Lyon , Spontaneous.

 

 

2) D’où le sujet de l’article, le mondial de l’improvisation qui est organisé par cette dernière et qui aura lieu à la Bourse du Travail à Lyon le 8 et 9 février 2018.

En plus du fait que va être sacré le champion mondial de l’impro, il y aura 6 stars internationales du domaine les deux soirs.

A partir de là, j’espère vous retrouver nombreux à cette occasion car je pense que cela peut être une expérience intéressante culturellement mais aussi bien amusante et pleine de détente.

Lire la suite « Le mondial de l’impro à Lyon »