Autres, Beauté, bien être, Mode, Sciences humaines

Le mode d’emploi du bonheur?

Hello à tous! J’espère que vous allez bien.

Au final, cette même question revient: comment faire être heureux?

J’aimerai avoir une vraie réponse à donner mais il n’en existe pas qu’une seule.

 

1. Ce qui est important est la quête et non la ligne d’arrivée

Une vie n’est pas une course à pied, l’essentiel est d’apprendre tous les jours et c’est vraiment à partir de ces petites leçons de vie que l’on acquiert une certaine sagesse. Profiter de chaque instant, ne pas être trop exigeant vis à vis de certaines choses etc…par exemple.

La clé est d’avoir l’esprit ouvert pour apprendre.

 

2.Les bonnes périodes de la vie se voient souvent après coup

Quand on est dans une bonne période, on la vit et on a souvent pas le temps de réfléchir, d’analyser. Et c’est tant mieux, je dirai. Les bons souvenirs constituent une jolie base de données dans notre cerveau qui peuvent nous aider à croire en l’avenir. On se les remémore en cas de coup dur.

 

3. Se déconstruire de la performance, de l’auto-destruction et de l’éducation, c’est très dur

L’éducation a de vraies vertus formatrices mais tout ce qui tourne autour de la performance, compétition dans le mauvais sens du terme pour faire de nous des machines à produire et consommer, est aussi profondément ancré en nous.

Et ce sont ces caractéristiques qui nous conduisent à une certaine forme de destruction de nous-mêmes, de stress….

Lutter contre ça sans oublier son vécu est loin d’être évident.

A l’heure actuelle, je n’ai pas encore trouver de remèdes si ce n’est la thérapie, la méditation, le yoga, la cohérence cardiaque….

 

4-S’accrocher et puis s’accrocher.

Si on continue à se lever et à se dire qu’il est possible d’avancer, d’agir même si on n’y croit pas à 100%, je pense que dans tous les cas, on est sur la bonne voie.

Lire la suite « Le mode d’emploi du bonheur? »

Publicités
Beauté, bien être, Cinéma, Food, Littérature, Médias, Mode, Sciences humaines

Stop à la concurrence, performance, compétition! Nous sommes parfaits!

Coucou à tous !

Cet article est là pour nous dire les choses telles qu’elles sont.

En tant qu’être humain, nous nous cherchons nous-mêmes et l’un des premiers moyens de connaissances que nous ayons, ce sont les autres.

Sauf qu’en cherchant à regarder systématiquement ce que font les autres, on se sent obligé par sécurité de faire comme et on s’oublie soi-même.

Et si bien sûr, nous sommes différents des autres, c’est une catastrophe car nous ne pouvons faire comme.

1- Cessons de voir uniquement les apparences.

L’impression première est que lors de discussions ou bien de visualisation des réseaux sociaux, l’herbe est plus verte ailleurs et donc certaines personnes sont plus heureuses que nous.

Erreur: Nombreux sont ceux qui font semblant par peur du regard d’autrui.

2-Arrêtons de nous dénigrer.

La valeur d’un être humain ne se fait pas sur son apparence, son travail ou son matériel.

C’est très facile de dire ça mais oui, la vérité est que vous ne serez jamais assez quelque soit votre situation.

Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas chercher à s’améliorer, à obtenir un boulot ou avoir un appartement.

Bien au contraire. Simplement, ce ne sont pas des buts en soi.

Avoir une jolie voiture est sympathique mais si vous ne pouvez pas la partager et au bout du compte, dans quelques années, elle sera vieille, moins « à la mode ».

Votre personnalité, vos aptitudes, ce sont des choses qui s’entretiennent et qui en plus, vous permettent d’être heureux dans votre vie, de vous développer etc….

Quelquesoit vos caractéristiques, vous pouvez en faire quelque chose.

 

3-Recentrons-nous vers l’essentiel.

Nous avons la chance de respirer, de vivre….

A partir de là, tout est possible. Les obstacles existent mais on peut s’en sortir.

Chacun a un rôle à jouer dans la vie, même si c’est juste faire un sourire à quelqu’un, écouter un proche… Notre vie a de la valeur.

Encore une fois, c’est très facile de dire cela mais c’est vrai.

Lire la suite « Stop à la concurrence, performance, compétition! Nous sommes parfaits! »

Beauté, bien être, Cinéma, Lifestyle, Littérature, Médias, Sciences humaines

Routine anti-stress

Coucou à tous!

Comme promis, je vous écris une petite routine anti-stress que je me suis crée. C’est une routine à appliquer avant un rendez-vous stressant ou une situation stressante. Peu importe l’ordre et si vous faitez tout ou pas, ce sont vraiment des pistes ou astuces.

Avant tout il faut savoir qu’ayant été sujette à des crises d’angoisse et ayant pris des médicaments de type anti-dépresseur pour lutter contre, je comprends totalement à quel point ce n’est pas évident à vivre. Ce n’est donc pas une solution miracle.

 

1) Préambule:

Quand on est quelqu’un d’anxieux, d’extrêmement stressé et sensible, il y a deux choses à se dire:

a)La sensibilité est une bonne chose. Notre société essaie de profondément de nous rendre insensible et « forts » tels des machines performantes. Or la sensibilité fait partie intégrante de notre humanité, c’est parce qu’on la ressent que la société peut évoluer dans un sens plus positif pour tous. Les personnes sensibles peuvent s’en servir pour être créatif, militant.

b) Ce n’est pas votre faute. Etre en souffrance parce qu’on est dans une situation précaire ou dans ce qui ne nous convient pas, avec un entourage qui ne nous correspond pas, c’est normal. Et c’est en travaillant avec cette souffrance, en l’écoutant que vous arrivez à aller vers votre bonheur.

 

2) La routine en elle-même:

Au niveau « médical », je me dirige plutôt vers l’euphytose (2 gélules maximum) et vers des anti-nauséux si j’en ressens le besoin (à prendre selon les indications de votre médecin ou pharmacien).

Lire la suite « Routine anti-stress »

Beauté, bien être, Cinéma, Lifestyle, Littérature, Mode, Sciences humaines

L’estime de soi et la joie au quotidien

Il est difficile quotidiennement de prendre soin de soi, de se donner du courager et d’être heureux au quotidien.

A savoir:

Pas de catégorisation. J’en ai déjà parlé mais quand on dit de vous que vous êtes ceci ou cela à part des faits objectifs tels que « tu as les yeux bleus », ce n’est qu’un point de vue par rapport au propre vécu de la personne. Vous pouvez être ce que vous voulez et à défaut, travailler sur certains aspects qui vous plaisent. 

-Etre fière de soi. Il est très difficile de se sentir toujours en accord avec ses actes et paroles. C’est pourquoi je vais lancer un défi à partir du 28 janvier jusqu’au 28 février: dire 3 faits dont on est fière pour soi tous les jours. Il faut savoir être en paix avec soi et se pardonner.

 

-Le poids des mots. Quand on utilise les termes : c’est la faute de ou encore tu as fait une erreur, il y a énormément de charges émotionnelles dans ces mots. Toutes les erreurs ne se valent pas et si on a commis une erreur, on s’excuse et on passe à autre chose. Enlevons le poids de ces mots quand ils n’ont pas de sens mortel. Nous commettons tous des erreurs au quotidien, tout simplement parce que nous sommes humains. Le jeu de « qui est le coupable » ne résout pas tous les problèmes.

 

-Entretenir la joie au quotidien. C’est la partie la plus difficile. On ne peut pas chanter à tue-tête tous les jours ni être aussi performant tous les jours. Alors l’idée est de quand on le peut, on apporte son petit rayon de soleil par des petites attentions, des compliments à notre entourage. Et puis quand c’est la pluie dans notre coeur, on attend que cela passe, on accepte qu’il y a parfois des doutes, des difficultés… On se rebooste en se disant qu’il existe des solutions au problème et que la patience est une grande vertu.

 

Lire la suite « L’estime de soi et la joie au quotidien »

bien être, Lifestyle, Littérature, Sciences humaines

La pression sociale

-En discutant avec des proches, je me suis rendue compte qu’il y a un certain nombre de choses que l’on fait parce que l’on se sent obligé de le faire.

 

-Par conséquent, on ne s’écoute pas et c’est la catastrophe. Je vous parle tout le temps des 4 accords toltèques mais ce livre dit tellement de choses vraies.

 

-La vie m’a appris une chose: si tu ne prends pas soin de toi, tu cours  à ta perte.

-D’où un coup de gueule que j’ai poussé sur Facebook par lassitude de cette mauvaise habitude que nous avons, moi compris, de faire les choses pour faire plaisir aux autres et non à soi.

 

Sachez une chose: votre existence n’appartient qu’à vous, vous ne devez rien à personne ni ce n’est à vous-mêmes.

Vos envies, vos projets, vos aspirations sont ce qui compte vraiment. Ecoutez-vous !

 

Voici quelques points importants à ne pas négliger:

-Vous n’avez pas à subir. Je ne le dirai jamais assez, ne laissez jamais personne vous faire du mal, que ce soit famille, amis, entourage professionnel. C’est difficile, ça signifie parfois prendre des risques, du temps, de l’énergie mais vous vous devez bien cela.

 

-Les fêtes sont une occasion de se rassembler et de se faire plaisir, pas de vous faire souffrir. On a parfois dans la vie, des contraintes familiales ou sociales qu’il est difficile d’éviter. Pour une sortie contrainte, pensez à 4-5 moments rien qu’à vous. Des moments de déconnexion, cocooning, ce dont vous avez besoin. Demandez-vous si cela vous aidera à vous sentir mieux sur le moment et si c’est bien utile de vous imposer cela.

Lire la suite « La pression sociale »

Autres, bien être, Lifestyle, Littérature, Sciences humaines

Découverte: la Happy Life Box

De par mes podcasts et mes lectures de développement personnel, il revient souvent un élément: la notion de coach.

Et c’est ce que mon partenariat avec la Happy Life Box offre: des cadeaux mais aussi du coaching, c’est à dire un accompagnement contenant des pistes de réflexion, des exercices pour être bien avec soi-même pour ensuite être mieux avec les autres.

Je les remercie pour me l’avoir fait découvrir.

Les 4 livrets

Le thème de ce mois-ci est justement la relation avec autrui.

C’est une thérapeute systémique qui, via 4 livrets, nous présente sa vision des choses et donne des exercices concrets afin de mieux être en relation avec soi-même et avec les autres.

On est vraiment dans l’idée d’être actif envers soi-même, distinguer ce qui nous appartient de ce que nous fait l’extérieur.

Les taies d’oreiller en rapport avec le thème des relations

Cette box se compose aussi de deux mignonnes taies d’oreiller ainsi qu’un livre de Janine Boissard appelé « L’esprit de famille ».

Autre élément important: un live avec cette thérapeute dans lequel on peut poser des questions à cette dernière qu’elles soient larges ou plus précises à propos de ce thème.

Comment consiste ce live? On reçoit par email un lien, on choisit un pseudo et on peut interagir vocalement ou de manière écrite sur un tchat. Le live dure 1h, de quoi largement bien s’informer et questionner l’intervenante.

 

Le livre du mois

Les + de cette box:

-Elle est extrêmement instructive, que ce soit via les exercices, les conseils, le live, on a tous les éléments pour réfléchir, se remettre en question et aller de l’avant. La méthode systémique de la thérapeute est vraiment très intéressante.

Le thème est plus que correctement respecté par le contenu : la famille, les relations que ce soit via les livrets et les accessoires. 

-En terme d’accompagnement en matière de développement personnel, c’est plus que complet, on est vraiment dans du coaching et c’est vraiment un point fort de la box. On n’est pas seul du début à la fin.

Lire la suite « Découverte: la Happy Life Box »

Autres, bien être, Littérature, Sciences humaines

Une meilleure communication

Il est difficile de communiquer avec les autres, de se parler je trouve.

Voici quelques pistes de réflexion (c’est seulement mon avis):

 

1) Cesser de se juger pour moins juger les autres.

« Les quatre accords toltèques » est un livre qui permet d’apprendre une chose: oui, on apprend à se détester en tant qu’humain au point de ne pouvoir se faire confiance.

Du coup, souvent on a peu d’estime de soi et on juge les autres, on se fait des histoires sur ce qu’ils ont pu vouloir dire ou faire.

Nous avons tous notre place à prendre sur cette terre et même si l’injustice existe, en vouloir à tout le monde ne nous rendra pas plus heureux.

Et d’ailleurs, personne ne sait mieux que ce que vous vivez, ressentez que vous-mêmes.

 

2) Stopper l’égo et le besoin d’avoir raison à tout prix.

Il n’existe pas une seule vérité universelle. Nous avons tous notre vérité et vision des choses et il faut le respecter.

Vouloir avoir raison à tout prix est humain mais n’oubliez pas qu’avoir raison ne fera pas forcément de vous quelqu’un de meilleur ou même de plus imposant. Le fait de ne pas savoir n’est pas un crime. Il vaut mieux chercher à apprendre plutôt que de masquer ses lacunes.

En fait dans un débat, l’égo est en jeu, on veut souvent prouver quelque chose à l’autre alors qu' »avoir tort » ne vous tuera pas.

Lire la suite « Une meilleure communication »