Art-thérapie

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir que depuis la fin de l’été, je me suis mise à l’art-thérapie.

Pour résumer, il s’agit de coloriage pour adultes. 

(Il existe une définition bien plus large que ça sur Wikipédia)

Cette pratique a l’avantage d’occuper les mains, de pouvoir commencer même sans talent artistique et donc de pouvoir se défouler, se déstresser.

Parmi ce que j’ai pu faire, il y a eu 3 grandes phases.

1. Les mandalas

Je me souviens avoir fait des mandalas petite.

D’après le site du Larousse, « il s’agit d’un diagramme représentant l’évolution et l’involution de l’univers par rapport à un point central. » Et cela concerne le tantrisme hindou et bouddhique.

Mon premier cahier de coloriage ainsi que les crayons viennent de la boutique Flying Tiger.


 

Colorier et regarder ces mandalas a quelque chose d’apaisant à mes yeux.

On peut aussi se permettre plein de couleurs, ce qui est particulièrement agréable.

Lire la suite

Publicités

Kiki de Montparnasse de Bocquet et Catel (Casterman écritures)

Mon 500 ème article est consacré à une bande-dessinée traitant d’une femme qui a marqué l’histoire: Kiki de Montparnasse.

Bocquet et Catel ont réalisé de très beaux ouvrages  documentés consacrés à des femmes remarquables dans cette collection: Casterman écritures. 

J’ai eu l’occasion de parler d’un autre  de ces livres, consacré à Joséphine Baker ici.

1. Résumé:

Dans le Montparnasse de bohème et de génie des années 1920, Kiki réussit à s’extraire de la misère pour devenir l’une des figures les plus charismatiques de l’avant-garde de l’entre-deux-guerres. Compagne de Man Ray auquel elle inspirera ses photos les plus mythiques, elle sera immortalisée par Kisling, Foujita, Per Krohg, Calder, Utrillo ou Léger.
Mais si Kiki est la muse d’une génération qui cherche a évacuer la gueule de bois de la Grande Guerre, elle est avant tout une des premières femmes émancipées de ce siècle.
Au-delà de la liberté sexuelle et sentimentale qu’elle s’accorde, Kiki s’impose par une liberté de ton, de parole et de pensée qui ne relève d’aucune école autre que celle de la vie…

Cette bande-dessinée fait 374 pages.

Lire la suite

Encore des petits plaisirs

Je me rends compte à quel point je suis chanceuse de vivre dans une grande ville comme Lyon mais aussi d’être influenceuse.

Pourquoi? Parce que je peux découvrir et profiter de plein de choses.

1. Marine Coppens et Steven Mong

Ma préférée

J’ai rencontré Marine à une réunion du collectif FRAAK et j’aime énormément sa démarche.

Son but est de mettre en avant des artistes et de montrer à quel point l’art fait parti de notre quotidien.

Je vous laisse le lien de son site (ici) et de son compte Instagram (ici).

Et c’est aussi grâce à L’épictural, qui est une épicerie bar proposant une exposition d’un artiste par mois que j’ai pu voir le vernissage de Steven Mong.

Ce dernier (voici son lien Insta ici) nous propose de voir les serres du parc de la tête d’Or avec poésie et couleur. 

Clairement, j’ai adoré non seulement les photographies très belles et artistiques mais aussi la simplicité et la gentilesse de celui-ci. Les conversations sur son travail étaient vraiment passionnantes.

Je vous incite donc à suivre Marine et Steven Mong via les liens de cet article. A savoir que Marine est l’agent artistique de Steven Mong et que l’exposition des oeuvres de ce dernier est à l’Epictural jusqu’au 15 décembre. A voir donc!

Lire la suite

Le syndrome de la page blanche

Hello chers lecteurs!

Il est difficile pour moi de vous faire des articles régulièrement car mon état de dépression évolue différemment chaque semaine.

Et puis, je suis effectivement cette semaine dans le syndrome de la page blanche.

1. Vous écrire quelque chose d’original

Si vous me suivez sur Instagram , vous savez les évènements auxquels je participe et je vais d’ailleurs en parler prochainement ici.

En même temps, je ressens l’envie de vous parler de choses originales qui sortent de l’ordinaire.

Malheureusement, l’inspiration me manque.

2. D’être engagée, de vous parler de mes découvertes

Vous savez à quel point le développement personnel, le féminisme me touchent.

Et je lis, m’intéresse à plein de choses.

D’un autre côté, je ne me sens pas inspirée non plus .

3. De vous proposer des sessions mode

Avec le froid, l’hiver, difficile de se motiver à sortir dehors pour shooter.

Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des achats sur Vinted à vous montrer sur un look.

Et vous, êtes-vous atteints souvent du syndrome de la page blanche?

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, mon blog professionnel,  ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Moments marquants: partie 2/2

Il est difficile pour moi de vous partager en un seul article, tout ce qui marque mon quotidien.

Je vous invite vraiment si ce n’est pas déjà le cas, à me suivre sur Instagram.  Le lien de mon compte est ici. Vous aurez toute mon actualité.

1- Professionnel

Comme le savez déjà (ou non), j’essaie de me lancer en tant que community manager freelance. Voici à nouveau d’ailleurs, le lien de mon blog professionnel ici.

Pour me constituer un réseau, j’ai eu l’occasion d’assister à 3 apéros réseaux.

L’apéro content organisé par Verbz Communication qui se composait d’une conférence sur le thème des influenceurs ( ce qu’il faut faire ou ne pas faire) puis d’une discussion autour d’un buffet.

C’était vraiment très instructif et sympa!

Un apéro entrepreneurs au Café Patchwork. 

Contrairement au précédent dédié aux métiers du numérique, celui-ci rassemblait des entrepreneurs de tous secteurs professionnels.

Et l’ambiance était vraiment à la solidarité! On a pu parler de nos projets professionnels  sans crainte ni gêne et s’échanger des conseils!

-La réunion mensuelle du F.R.A.A.K., le collectif des femmes travaillant dans la culture et l’art en Rhône Alpes.

Ce fut vraiment l’occasion de connaître  encore plus de parcours de femmes différentes et de se motiver chacune à avancer. Vous pouvez avoir un aperçu de l’ambiance via cette vidéo ci-dessus.

Lire la suite

En cours de construction/guérison

Il est très difficile en ce moment pour moi de m’exprimer. 

Alors j’avais envie dans cet article, de vous partager un poème que l’on m’a fait lire en psycho-thérapie.

Je l’accompagne de quelques photos, entre achat de manteau d’hiver et art thérapie ou sortie dans un bar.

Chaque jour est un véritable défi pour moi et j’espère vraiment que tout ira bien.

Vous trouverez en lien en bas de l’article: mon blog pro (en cours de construction) et la page Facebook dédiée.

Je vous souhaite à tous , chers lecteurs, le meilleur dans vos vies.

1. Le jour où je me suis aimé  pour de vrai:

Le jour où je suis aimé pour de vrai,

j’ai compris qu’en toutes circonstances,

j’étais à la bonne place, au bon moment.

Et alors j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle l’Estime de soi

Lire la suite

Des évènements lyonnais

Lyon est une ville qui bouge avec un bon nombre d’initiatives et évènements forts sympathiques.

1. Generation Kahlo à Pause Création 

Pause Création est une boutique lyonnaise qui propose du matériel ainsi que des ateliers diy mais également de l’évènementiel,  des formations.  Plus d’informations sur leur site via ce lien: https://www.pausecreation.fr/.

Vous pouvez donc trouver aussi dans cet endroit, des toiles inspirées par la peintre Frida Kahlo.

Nous avons toutes ,en tant que femme , été inspirée par cette artiste féministe.

Les peintures  sont réalisées par Florina Aledo.

Lire la suite

Petits plaisirs du quotidien récents

Tenons une petite liste de ce qui nous a fait du bien , de la gratitude récente.

1.Culture

  • Le plaisir de découvrir des sagas cultes: Indiana Jones 2 (beaucoup aimé), le 3e (Indiana Jones) et le 1er volet de la Momie. Tout  en, parallèlement, regardant des films d’auteur même si en l’occurence, je les ai moins aimé (Saint Laurent, Le dahlia noir). Ah j’ai oublié Shakespeare in love que j’ai adoré aussi.

  • L’intérêt pour se cultiver sur sa psychologie , son sommeil et son corps au travers d’ouvrages divers.

Lire la suite

Nouvelle collection de Sostrene Grenes

Voici un petit article décoration.

En effet, la marque danoise Sostrene Grenes a proposé à de nombreux blogueurs et blogueuses lyonnaises de découvrir sa nouvelle collection: automne-hiver 2018.

Pour cela, une soirée a été organisée au sein du magasin qui se trouve dans le célèbre centre commercial de Lyon, La Part Dieu.

1. La décoration:

Il faut savoir que la décoration de « style nordique », de type norvégienne, danoise ou encore suédoise est à la mode depuis plusieurs années. La raison? Le succès d’Ikea bien sûr mais pas seulement, grâce au phénomène du « hygge »(voir mon article sur le sujet ici).

Pour rappel le « hygge »est une autre forme de cocooning, on se crée une ambiance détendue, cosy, quelque chose qui correspond à notre époque où le besoin de se réfugier se fait ressentir.

De plus, l’association de ce type de décoration fait penser au bois et donc à quelque chose de plus naturel, minimaliste. 

Et cette tendance de décoration s’affiche aussi dans les salons de thé, cafés pour récréer cette sensation de cocon.

Personnellement, j’aime la décoration car on affirme sa personnalité chez soi avec des tableaux mais aussi des objets.

Par contre, hormis les livres, j’essaie de ne pas trop accumuler de bibelots pour éviter l’impression d’étouffement.

 

2. La nouvelle collection de la marque:

Cette collection suit bien le côté hygge , surtout qu’en automne et en hiver, on sort moins et on en profite plus pour être chez soi, enroulé dans un plaid.

Pour moi, il y a 3 axes qui ressortent de cette dernière:

Lire la suite

Hugo Pratt: lignes d’horizons au Musée des Confluences à Lyon

Pour commencer, honte à moi, lyonnaise depuis plusieurs années, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’aller au Musée des confluences.

Et pourtant des expositions alléchantes, il y en a.

1. Le lieu: le Musée des confluences

Petite info qui a son importance: des vigiles sont postés à l’entrée. On met votre sac dans un bac et vous passez devant deux portes  à détecteurs à métaux.  Et on vous redonne votre sac bien sûr.

Pour ce qui est des tarifs, j’ai pu bénéficier d’un tarif réduit grâce à ma Carte Culture (que l’on obtient à la Bibliothèque Municipale de Lyon) mais il y a aussi des tarifs réduits pour étudiants, chômeurs etc…

Je ne suis pas très fan de l’architecture du musée et de son intérieur avec ses escaliers métallisés. Mais cela reste une question de goût.

Par contre, à noter que leur boutique est très grande (ayant 3 expositions temporaires plus les permanentes, il y a en effet de quoi faire). Et le personnel de cette dernière est vraiment très agréable.

2. La programmation

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de voir la collection permanente  du musée mais si elle et ses expositions temporaires sont aussi bonnes que celle d’Hugo Pratt, ça envoie du lourd!

Lire la suite