Féminité: genres etc…

Je me suis regardé la vidéo Youtube: elles prennent la parole et j’ai discuté aussi de féminité, genres en dégustant des pizzas maisons.

Pour moi, être humain signifie pouvoir s’intéresser à plein de sujets différents aussi sérieux que futiles et c’est très bien comme cela.

J’ai déjà écrit des articles sur les femmes, la culture etc…

Pour moi, il n’y a pas à avoir de différences entre une blogueuse beauté/mode avec une blogueuse culture. Pourquoi? Parce qu’on donne une image de soi sur un blog qui n’est pas totalement vraie. On peut aimer s’apprêter et lire. (Eh oui). On peut faire du jeu de rôles et aimer la mode. Bref, vous avez compris.

Et aimer la culture ne va pas signifier être plus sérieux qu’aimer la mode. Chaque thématique a des problématiques bien différentes. Pour autant, j’invite à faire sauter des cloisons et à parler autant que possible de sujets différents.

Lire la suite de « Féminité: genres etc… »

Hallucinations collectives: The Jane Doe Identity

J’avais entendu parler à plusieurs reprises du festival des Hallucinations Collectives qui réunit à Lyon, des films de genre, de toutes époques et nationalités.

Je n’ai vu pour l’instant qu’un film: « The Jane Doe Identity » dont j’ai pu assister à l’ avant-première.

En voici le résumé:

Un père et son fils travaillent ensemble à la morgue locale. Lorsqu’ils « reçoivent » le corps d’une mystérieuse inconnue, les deux hommes décident de mener l’enquête sur son identité.

Lire la suite de « Hallucinations collectives: The Jane Doe Identity »

2 évènements: le vide-dressing de printemps et the greener good

Etre blogueuse a aussi un avantage: celui de pouvoir faire partie ou assister à un évènement.

-Je vous ai déjà parlé de mon goût pour le vide-dressing dans un précédent article. Et bien, pour avoir participé à cette journée, je dirai que j’ai été impressionnée.

Impressionnée par le côté pro de l’évènement: en terme de préparation, d’organisation notamment. Les filles avaient leur propre portants pour poser leur vêtements. Elles avaient également réussies à faire de la com’ sur des sites qui parlent des sorties lyonnaises.

Je suis vraiment contente d’avoir découvert cet univers là. Le bomp est un café que je ne connaissais pas, c’était l’endroit idéal pour le faire.

Le soleil était au rendez-vous et les clients aussi!

De mon côté, n’ayant eu que peu de choses à vendre, je me suis procuré une belle robe rouge Morgan, un pendentif hibou que j’aime beaucoup et un vernis rouge que j’ai actuellement sur mes doigts.

-Le 11 avril, avait lieu à la mairie du 3e arrondissement, un évènement qui présentait l’association The Greener Good et le futur évènement « green » qui aura lieu en octobre prochain. Il s’agit du festival « Everyday Heroes ». Cela consiste en des tables rondes, des discussions entre autres. 

Je suis arrivée plutôt tard, finissant à 19h. J’ai eu l’opportunité de goûter le fabuleux traiteur, de déguster du bon vin rouge et de discuter avec des blogueuses et membres d’association « green »fort sympathiques.

Lire la suite de « 2 évènements: le vide-dressing de printemps et the greener good »

Expression libre (1)

Le blog reste un moyen de s’exprimer et de dire de manière travaillée ou non ce qu’on pense.

Je n’ai pas la science infuse ni la vérité absolue, je dis juste ce que je pense et ce que je ressens.

1-Les blogs et chaînes Youtube

Comme pour tout autre forme de culture, j’ai mes périodes où je vais plus lire des blogs et regarder des vidéos Youtube.

Contrairement à ce que l’on croit, tenir un blog ou une chaîne Youtube demande du travail, du temps, de l’investissement. C’est un loisir, une passion.

Et plus le temps passe, plus on va vers de la professionnalisation. On est plus ce que jamais, dans une génération où l’on souhaite vivre de sa passion et certains, certains y arrivent.

Je suis vraiment épatée par ceux qui y arrivent car l’auto-entrepreneuriat n’est pas chose facile, on est seul dans un premier temps. On doit se fixer un cadre.

Et même si je pense être capable de travailler seule, il y a aussi les difficultés financières, les pertes de motivation qui peuvent en découler.

Bref, je ne souhaite pas donner une mauvaise vision de ce genre de travail, cela doit être tellement gratifiant de faire ce que l’on aime. Ce n’est presque plus un « job » en tant que tel.

Lire la suite de « Expression libre (1) »

Article en collaboration avec Melle Sweetness (1)

Dans l’idée de consommer autrement, j’ai décidé de faire un zoom sur les vide-dressing.

En effet, nous avons un thème en commun qui est de parler d’articles moins chers que nous aimons.

Et du coup, les vide-dressings permettent non seulement de trouver des objets pour pas chers mais aussi de leur redonner une vie.

C’est ce que j’aime d’ailleurs, le plaisir de chiner, comme dans une brocante mais pour des vêtements et y trouver des trésors.

Lire la suite de « Article en collaboration avec Melle Sweetness (1) »

Haig: Le sang des sirènes de Thierry Poncet

Résumé:

Je ne suis guère qu’un gosse parti pour l’aventure. Quand les douaniers marocains me laissent franchir leur barrière, je me dis que j’ai du bol. Quand le salopard en cavale monte à mon bord, je crois lui offrir sa chance. Quand la ferme isolée apparaît dans nos phares, je pense que la bonne fortune nous a trouvé un refuge. Je me trompe sur toute la ligne. Un gamin, c’est fait pour se gourer. Et apprendre…

Il est publié aux éditions Tarnauda et fait 188 pages.

Mon avis:

Je suis assez embêtée car je n’aime pas faire attendre. Et ce fut le cas pour ce service presse. Du coup, j’en profite pour m’excuser du retard accumulé.

Ce fut une une lecture aussi bonne que la précédente. 

Thierry Poncet montre qu’il sait écrire de l’aventure autant que du polar.

Lire la suite de « Haig: Le sang des sirènes de Thierry Poncet »

Comment être heureux?

Voilà une grande question philosophique auquelle il n’existe pas une seule réponse.

Ma copinaute Juliette (du blog lamalledejuliette.wordpress.com) m’a prêté et je l’en remercie, un livre qu’elle a reçu dans sa little box qui traite du fameux bonheur à la danoise: « le hygge ». Il s’agit d’un extrait du « livre du hygge » écrit par Meik Wiking.

J’ai ensuite lu quelques articles sur le net qui traitent de ce phénomène que ce soit en bien ou en mal.

Et j’en suis venue à la conclusion, que la vie est pleine de surprises mais que ce qui est le plus important, ce sont les relations qui nous font du bien: que ce soit le couple, les amis, la famille etc… 

Et que « le hygge » a compris cela: passer du temps pour soi et/ ou pour les autres va nous permettre de nous sentir mieux et d’avancer dans notre existence.

« Le bonheur est de continuer à désirer ce que l’on a déjà » tel est le proverbe que m’avait envoyé une autre copinaute, Bénédicte (labibliothequedebenedicte.wordpress.com). C’est sans doute une des piste pour être heureux. Profiter du temps qui passe avec une bonne boisson et un bon plat, appeler ses proches éloignés et passer la soirée avec son compagnon etc…

Cela n’empêche pas, je pense, si ça nous fait du bien, de sortir et de vouloir faire des rencontres si l’on a besoin.

Le tout est de garder un certain équilibre dans notre vie. S’écouter et selon notre situation du moment, agir en fonction de ce qui nous paraît essentiel.

Pour moi, ce phénomène « danois » est là pour nous rappeler que même si l’effort, les pleurs peuvent faire du bien, le plaisir du « cocooning » a aussi ses vertus. Je reste persuadée que la clé est d’être soi et de faire les choix qui nous paraissent bons pour nous. 

Ce qui me fait du bien:


-un film fétiche. Dernièrement, je me suis revu « Phantom of the paradise » et j’adore toujours autant par exemple.



Lire la suite de « Comment être heureux? »