Etre son pire juge

Hello à tous!

J’espère que vous allez bien.

Je vous retrouve avec un petit article de développement personnel.

 

1. Le jugement, une question d’appréciation

En tant qu’être humain, nous émettons des opinions sur tout: ce qui nous plaît ou non, ce qui nous paraît bien ou non dans notre système de valeurs.

Là où nous avons tort c’est de vouloir correspondre aux jugements des autres. 

S’il est normal face à des inconnus de mettre des masques pour nous protéger, une fois que l’on connaît et apprécie quelqu’un vraiment, il est inutile voire même dangereux pour soi de mentir.

Sachant qu’une opinion, ça peut se changer. Plus on est confronté à des situations nouvelles, plus notre vision du monde évolue.

 

2. La vision du monde par notre famille et/ou amis

Il est important quand on aime quelqu’un, de savoir que la personne qu’on aime existe en qu’être humain avec ses avis et son propre vécu.

Accepter des compromis peut être normal tant qu’on ne demande pas la personne d’être quelqu’un d’autre.

3. Le pire juge: nous-mêmes

D’après Freud, notre surmoi est la partie de nous-mêmes qui nous rappelle nos contraintes et obligations extérieures. Il provient de notre éducation en premier lieu mais aussi de nos propres expériences.

Dans notre vie, nous sommes constamment partagés entre ce surmoi et le ça, qui parle de nos désirs et besoins sans limites.

Ce dialogue permanent dans notre tête a de quoi nous rendre fou, surtout que nous nous jugeons nous-mêmes en permanence.

« Les 4 accords toltèques » parle du rêve de la planète: cet idéal de perfection que nous voulons tous atteindre et qui nous rend tous névrosé, voire qui nous empêche d’être heureux.

L’une des plus grandes leçons de notre vie est d’apprendre à accepter ce que l’on est dans son intégralité et de se respecter.

Nous ne sommes pas parfaits et nous n’avons pas à l’être . Faisons de notre mieux.

 

4. Conclusion

 

Apprenons à nous accepter en tant que personne , à respecter nos envies, nos besoins, à communiquer avec l’autre autant que cela est possible.

Et arrêtons de nous auto-flageller.

 

Qu’en pensez-vous?

 

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909mon blog professionnel,  ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

2 réflexions sur “Etre son pire juge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s