Kiki de Montparnasse de Bocquet et Catel (Casterman écritures)

Mon 500 ème article est consacré à une bande-dessinée traitant d’une femme qui a marqué l’histoire: Kiki de Montparnasse.

Bocquet et Catel ont réalisé de très beaux ouvrages  documentés consacrés à des femmes remarquables dans cette collection: Casterman écritures. 

J’ai eu l’occasion de parler d’un autre  de ces livres, consacré à Joséphine Baker ici.

1. Résumé:

Dans le Montparnasse de bohème et de génie des années 1920, Kiki réussit à s’extraire de la misère pour devenir l’une des figures les plus charismatiques de l’avant-garde de l’entre-deux-guerres. Compagne de Man Ray auquel elle inspirera ses photos les plus mythiques, elle sera immortalisée par Kisling, Foujita, Per Krohg, Calder, Utrillo ou Léger.
Mais si Kiki est la muse d’une génération qui cherche a évacuer la gueule de bois de la Grande Guerre, elle est avant tout une des premières femmes émancipées de ce siècle.
Au-delà de la liberté sexuelle et sentimentale qu’elle s’accorde, Kiki s’impose par une liberté de ton, de parole et de pensée qui ne relève d’aucune école autre que celle de la vie…

Cette bande-dessinée fait 374 pages.

2. Mon avis

M’étant pas mal intéressée aux années folles, j’avais bien entendu parler de Kiki de Montparnasse.

Mais mis à part ces célèbres photos par Man Ray, je ne connaissais pas vraiment sa vie.

Et Catel et Bocquet font un travail tout aussi remarquable que ce soit en matière de dessins, de scénario ou bien de recherche que pour le livre consacré à Joséphine Baker.

 

3. Les points forts de ce livre

  • J’en ai déjà parlé la qualité de ce livre est remarquable et d’autant plus que Kiki  n’est pas aussi connue que Joséphine Baker. Cela donne vraiment envie de s’intéresser à elle (Kiki bien sûr).
  • L’ascension de l’héroïne: de la pauvreté à la célébrité est vraiment bien restituée. Ainsi que la vision de la femme de l’époque: être modèle pour peintre revient à être pire que prostituée aux yeux de l’opinion publique.
  • La liberté sexuelle de cette dame, son ambition de passer de modèle à artiste est vraiment remarquable! Ce qui signifie à quel point ce livre rend hommage à cette femme! Et quelle battante sachant tous les obstacles qui ont jalonné sa vie!

 

4. Les points faibles

  • Pour moi, il n’y a qu’un seul défaut et c’est plus du pinaillage qu’autre chose. On en sait moins sur la fin de la jeune femme même si c’est expliqué. En effet, accro à l’alcool et à la cocaïne, celle-ci finit par tomber malade.  Même chose concernant son établissement « Chez Kiki », qu’elle ouvrit avec son copain d’alors, accordéoniste.

 

5. Conclusion

  • Si vous vous intéressez à cette figure du surréalisme, des années 20, modèle, chanteuse de cabaret, voici une vidéo qui pourrait vous plaire:
  • Et une chanson de cette dernière:

 

  • Les années 20-30 sont deux décennies passionnantes avec des parcours de femmes exceptionnelles. Il y aurait fort à dire sur le sujet. 
  • Et que vous soyez intéressé ou non à cette période historique, je vous recommande absolument la lecture de cette bande dessinée! Vous y apprendrez plein de choses et ce, de manière fort distrayante!
  • Pour terminer de vous convaincre, voici le lien de la chronique de La bibliothèque de Bénédicte ici.

Tenté(es) par cette bande-dessinée?

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, mon blog professionnel,  ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

11 réflexions sur “Kiki de Montparnasse de Bocquet et Catel (Casterman écritures)

  1. Bénédicte dit :

    Je suis ravie de lire que tu es toi aussi conquise par cette BD. J’ai préféré le portrait de Joséphine Baker, mais là aussi Kiki de Montparnasse a un vécu hors du commun (et jalonné d’obstacles). Je la connaissais finalement peu alors j’espère que cette collection nous fera connaître d’autres portraits féminins. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s