Femmes de George Cukor

Cet article est sponsorisé par Panasonic, qui vous propose de regarder vos films et séries préférés par son fameux  système de home cinéma Panasonic.

1. Introduction

  • Je suis une fan du cinéma classique mondial. Le noir et blanc pour moi donne un vrai charme à l’image et j’aime également beaucoup le technicolor d’époque.

Et c’est bien sûr une raison de plus pour voir de belles images via le système de home cinema Panasonic, tranquillement installée sur son canapé, un thé à la main.

  • Cependant avec le temps, je suis devenue de plus en plus critique vis à vis du cinéma en général.
  • Et parallèlement, j’avais beaucoup entendu parler de ce film puisque le casting est exclusivement féminin et parle du genre féminin évidemment.

  • En voici le résumé:

« Mary Haines est l’épouse exemplaire d’un homme d’affaires Stephen Haines et mère d’une petite fille. Elle est entourée d’amies plutôt cancanières, spécialement Sylvia Fowler qui sait quelque chose que Mary ignore. Stephen a une liaison avec Crystal Allen, une vendeuse arriviste. Grâce « aux bons soins » de Sylvia, Mary découvre la vérité. Après une forte confrontation avec Crystal, et poussée par Sylvia, Mary part à Reno pour y obtenir rapidement le divorce. Peu après, Stephen épouse Crystal et Mary comprend, mais trop tard, que par fierté elle a divorcé trop rapidement. Découvrant peu de temps après que Crystal trompe déjà Stephen, elle décide de partir reconquérir son mari, « armée » de griffes acérées passées au vernis à ongles « Rouge Jungle ». »

2. Au niveau image

  • Ce long métrage a la particularité d’être en noir et blanc, à l’exception du défilé de mode qui est en technicolor (ce dernier est vraiment appliqué au cinéma en 1939, date de sortie de ce film et d' »Autant emporte le vent » par exemple). 
  • Avec mon regard de nana de 2018, je trouve que le passage noir et blanc puis technicolor puis à nouveau noir est blanc est un peu raté. Mais donc à comparer vraiment à ce qui existait à l’époque.
  • Par contre j’ai bien aimé la présentation des différentes actrices représentées  d’abord comme des félins avant leur vraie photo.

3. Au niveau casting 

  • Les actrices principales choisies sont de premier ordre:

Norma Shearer (première fois que je la voyais et j’ai toute de suite accroché à son style vestimentaire et capillaire) qui était une star des années 30.

Joan Crawford qui était la rivale de Bette Davis, et réputée pour ses rôles de garce. (D’où le choix de Disney de s’inspirer d’elle pour la méchante reine de Blanche Neige )

Rosalind Russell (elle incarne la maman de Natalie Wood dans « Gypsy ») et qui est vraiment parfaite en commère comique et extravagante.

Paulette Godard, vedette aussi des années 30 , ex-femme de Charlie Chaplin et qui m’a vraiment fait penser au look pin up (j’ai aussi adoré son style en résumé).

-Joan Fontaine, actrice aussi très connue de l’époque et je l’adore dans « Rebecca » d’Alfred Hitchcock (à voir!)

4. Mon avis sur l’histoire et le film en général

A. D’un côté, un film non féministe:

  • Le film montre vraiment ce qui existait énormément dans les années 30-40 à 60 et dont on trouve des traces aujourd’hui.  A savoir que les femmes passent du temps à se rendre désirables : manucure, gym….Ainsi que  leurs relations amoureuses (hétérosexuelles dans le film) sont le centre de leur préoccupation. A l’époque, si on voulait exister socialement, il fallait avoir un mari et de préférence avec de l’argent, pour ne pas se retrouver sans rien en cas de divorce.

  • On montre aussi énormément les rivalités féminines, les ragots …
  • Seuls personnages « modernes »: une femme âgée qui enchaîne les hommes sans complexe bien qu’éternelle romantique et celui incarné par Joan Fontaine qui gagne plus que son mari (ce qui cause des problèmes dans leur couple d’ailleurs).
  • D’un autre côté, même si on ne voit pas d’hommes (les maris) et ce procédé montre bien que l’histoire est tirée d’une pièce de théâtre, tout comme le fait que la majorité des scènes sont tournées en intérieur, ils sont présentés comme caricaturaux, obsédés par le sexe et trompant forcément leurs épouses.

  • A noter que Reno est la ville où se retrouve toutes les femmes qui veulent divorcer.

B. De l’autre, un long-métrage intéressant:

  • Le fait de rassembler des femmes dans un même film donne un regard moins sexualisé sur ces derniers, on met plus avant la mode je trouve.
  • D’ailleurs, ce film, en plus d’avoir eu du succès, a eu un remake en 1956 mais avec aussi des rôles masculins. Merci Wikipédia!

  • J’ai trouvé le thème du couple et de la famille plutôt réaliste: la scène de l’annonce du divorce à la fille du personnage principal est très juste, les différences de génération avec la mère de Mary (Norma Shearer) à ce sujet également.
  • De même le message concernant le couple: se battre pour le sauver me paraît assez juste. La façon de faire moins. Comme si les hommes de l’époque ne pouvaient pas aussi se battre pour leur couple!

 

C. Conclusion

  • Pour la culture générale, particulièrement pour les femmes mais pas que, je conseille de voir ce film. Les actrices sont très bonnes et malgré quelques longueurs, les scènes entre amies sont très intéressantes à voir et à analyser. On finit même par s’attacher à elles!
  • Par contre, à bien remettre dans son contexte d’époque! Et si vous êtes fans de mode, vintage notamment, vous en aurez plein les mirettes.
  • Je remercie encore Panasonic pour cette sponsorisation d’article. N’oubliez pas le système de home cinéma Panasonic pour savourer vos films, séries (classiques ou modernes).

 

Tenté(e)s par « Femmes »?

 

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, mon blog professionnel,  ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

*

 

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Femmes de George Cukor

  1. silvia dit :

    J’ai vu ce film il y a longtemps mais j’en garde un bon souvenir. Je suis comme toi. J’adore ces vieux films des années 30-40 avec ces actrices formidables. C’est bien de le regarder pour comparer avec aujourd’hui. La société a bien changé.
    Merci pour ce bel article ciné.
    Bon week-end,
    Bisous,
    Silvia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s