Le syndrome de la page blanche

Hello chers lecteurs!

Il est difficile pour moi de vous faire des articles régulièrement car mon état de dépression évolue différemment chaque semaine.

Et puis, je suis effectivement cette semaine dans le syndrome de la page blanche.

1. Vous écrire quelque chose d’original

Si vous me suivez sur Instagram , vous savez les évènements auxquels je participe et je vais d’ailleurs en parler prochainement ici.

En même temps, je ressens l’envie de vous parler de choses originales qui sortent de l’ordinaire.

Malheureusement, l’inspiration me manque.

2. D’être engagée, de vous parler de mes découvertes

Vous savez à quel point le développement personnel, le féminisme me touchent.

Et je lis, m’intéresse à plein de choses.

D’un autre côté, je ne me sens pas inspirée non plus .

3. De vous proposer des sessions mode

Avec le froid, l’hiver, difficile de se motiver à sortir dehors pour shooter.

Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des achats sur Vinted à vous montrer sur un look.

Et vous, êtes-vous atteints souvent du syndrome de la page blanche?

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, mon blog professionnel,  ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

8 réflexions sur “Le syndrome de la page blanche

  1. topobiblioteca dit :

    J’ai délaissée depuis quelques années l’écriture, que je pratiquais beaucoup étant ado. Je m’y suis remise il y a quelques semaines, la perte de mon travail à fait que j’ai eu du temps pour me poser. Mais bien souvent, des phrases me viennent et je n’arrive pas à mettre des mots sur mes sensations, l’envie est là mais je ne trouve rien de bon à ce que je fais. Pour les chroniques de livres, c’est la même chose, parfois l’inspiration est là sans que je sache pourquoi et à d’autres instants je peux regarder l’écran pendant longtemps avant d’écrire quoi que ce soit qui me plaise et échappe à la touche effacer. Je pense qu’il n’y a pas vraiment de remède à la page blanche, juste ne pas laisser tomber, continuer encore et encore jusqu’à ce que ça te plaise suffisamment pour laisser.
    Je te souhaite pleins de force et de courage pour ta dépression cela n’est pas un état simple à gérer…

  2. paradisehunter35 dit :

    C’est vrai que cela m’arrive régulièrement. J’ai toujours plein d’idées, plein de dossiers à réaliser mais je n’arrive pas à trouver la force de les écrire.
    Je ne sais pas si c’est uniquement le syndrome de la page blanche mais c’est bien là parfois.

  3. Romain dit :

    Le syndrome de la page blanche s’en va ou revient souvent à des moments inattendus, j’ai écrit deux textes que je n’arrête pas de retravailler depuis des années et je connais un peu ça. Pour l’un des deux je n’ai pas eu de soucis car c’est un texte idéaliste et il me suffit de choisir des thèmes puis de dire tout ce que j’ai sur le cœur. Pour l’autre en revanche c’est tout un univers inventé alors le manque d’inspiration m’est parfois arrivé à certains passages, même si j’avais en tête le plan de mon histoire et que ma première écriture a été assez rapide. ^^

    En ce qui te concerne il faut garder le moral Isa, tu as tout pour toi et tu es jeune alors profite et fais tout pour conserver le sourire chaque jour ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s