Joséphine Baker de Catel Muller et José Louis Bocquet

C’est avec plaisir que je vais vous parler de la bande dessinée sur Joséphine Baker, aux éditions Casterman, dessinée par Catel Muller et scénarisée par José Louis Bocquet.

Résumé: 

Portrait d’une danseuse originaire du Missouri devenue la première star noire mondiale et qui s’est engagée dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale et dans la lutte contre le racisme.

La bande-dessinée fait 568 pages.

Mon avis:

Joséphine Baker fait partie des femmes citées dans  « Culottées »(bd par Penelope Bagieu, mon avis ici). 

En réalité, je m’intéresse à cette dame depuis bien plus longtemps, étant fan des années 20.

  1. Sur ce qui est dit (le scénario….)

-L’histoire de cette dernière est vraiment très bien racontée. On la perçoit comme une personnalité solaire, ayant envie d’être libre, de s’amuser, d’aller au-delà de ses propres limites en terme de carrière. Sa passion pour son  public et son envie de transmettre de la joie.

-D’un autre côté, on retrouve sa fidélité à sa famille et sa nouvelle patrie: la France pour laquelle elle rentre en résistance, son envie de se battre pour ses idéaux (anti-racistes notamment ), entre participation à la libération des noirs américains et son adoption de 12 enfants qui formeront  sa « tribu d’enfants arc en ciel ».

-Son parcours est d’autant plus inspirant , qu’elle côtoie célébrité et pauvreté plusieurs fois au cours de sa vie.  Et  n’oublions pas son amour pour les animaux et les enfants.

-Cette femme était révolutionnaire, bien en avant-garde par rapport à son époque et ayant pu s’investir autant dans son bonheur que pour celui des autres.

-Il y aurait tant à dire sur elle…

 

2.Sur la bd en elle-même:

-On peut trouver à la fin du livre, les éléments biographiques , les personnalités qui ont jalonné sa vie, les sources etc… Pour v.ous résumer, il y a eu du travail, de la recherche.

-Les dessins sont très réussis et le rythme soutenu, Josephine Baker ayant eu une vie bien remplie. Le noir et blanc sied plutôt bien à l’histoire aussi je trouve.

3. En conclusion

Si vous êtes fans d’histoire ou bien de la femme qui est représentée, ou même curieux de sa vie, foncez.

+Voir aussi: l’avis de La Bibliothèque de Bénédicte

+une chanson qui me fait penser à Joséphine Baker

 

 

Etes-vous tentés par cette bande-dessinée retraçant le parcours de cette dame extraordinaire?

Vous pouvez  aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

10 réflexions sur “Joséphine Baker de Catel Muller et José Louis Bocquet

  1. roxou06 dit :

    cette BD a l’air très intéressante ! je connais mal Joséphine Baker, en fait, je connais essentiellement ce qui était raconté dans Culottés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s