1984 de Georges Orwell

Résumé:

«De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée

J’ai lu une vieille édition de ce livre:  » Edition Folio Classique » composé de 420 pages.

 

Mon avis: 

J’ai eu l’occasion de lire ce livre en lecture commune avec la blogueuse Yuko du blog de Yuko.

1984 est un chef d’oeuvre. Voilà, je l’ai dit.

Il n’est pas parfait mais tout comme La servante écarlate, c’est un livre à lire.

 

Pourquoi?

Il nous permet de remettre en question la société et ce qu’est la démocratie. Est-ce la société le plus important ou l’individu? Plus de sécurité vaut-il vraiment le coup de perdre de la liberté?

-Mine de rien, les valeurs simples comme l’amour, un espace à soi sont mis en valeur.

-L’écriture fluide et efficace . 

-Une richesse d’univers avec toute une partie « théorique » sur la novlangue et l’histoire de comment ce monde est-il devenu ce qu’il est.

 

Le -:

La deuxième partie du livre (je n’en dirai pas plus) est un peu longue et je ne suis pas vraiment fan de la fin.

 

Pour vous résumer, si ce livre fait parti de la culture populaire, ce n’est pas pour rien et je vous recommande de le lire.

 

Voir aussi la chronique de Maedhros 909 et celle de Yuko.

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

25 réflexions sur “1984 de Georges Orwell

  1. paradisehunter35 dit :

    C’est un classique, un must, une lecture obligatoire. J’ai adoré les passages sur la novlangue. Depuis j’en vois partout et plus les années passent plus cette novlangue est présente. Cela a quelque chose de terrifiant.
    Je suis du même avis que toit sur la deuxième partie du livre. Cela m’a un peu déçu mais cela m’est aussi en lumière la société de 1984, ses codes.
    Je viens de finir (enfin) la Servante écarlate. ET vraiment ses deux livres se complètent.
    LECTURES OBLIGATOIRES !

  2. joyfuldreams dit :

    J’ai beaucoup apprécié 1984. J’ai comme toi préférée le début à la fin, que j’ai également trouvé un peu trop longue. Mais sinon, je trouve que ce livre est une bonne prise de conscience 🙂 En le lisant à notre époque, on ne peut que penser à des similitudes qu’on trouve dans notre quotidien actuel. Comme la technologie, le contrôle de la population, etc. On a une manière de penser assez différente après avoir lu le livre. Ça permet un peu aussi d’ouvrir les yeux sur notre réalité.
    Bisous.

  3. Bénédicte dit :

    C’est un grand classique que je ne connais pas encore, mais peut-être qu’un jour je le lirai. 😊 Je pense bientôt publier mon avis sur La foire aux vanités (dimanche ou lundi prochain). Tu me diras où tu en es. 😉 Bisous et bon mercredi !

  4. Yuko dit :

    Contente que tu aies apprécié cette LC (malgré quelques réserves dont nous avions parlé), je ne regrette pour ma part pas cette lecture et suis sûre que ce roman va me marquer ! bises

  5. cora85 dit :

    J’ai encore plus envie de le lire ! Bisous !
    P.S : je te conseille « Camille Claudel », de Bruno Nuytten.
    Ondine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s