bien être, blog, Evènements, Lifestyle, Littérature, Médias, Professionnel, santé, Sport

Le rapport aux autres et à soi

Un article développement personnel qui me semble vraiment important.

Vous vous êtes déjà demandé quel était le sens de votre vie?

Moi oui en tout cas.

Quand mon moral est à zéro, je me rends compte que c’est souvent par une trop grande exigence envers moi et un besoin de reconnaissance et approbation des autres.

 

Et je pense que ma vie ou votre vie ne doit pas être pour les autres.

Oui c’est important d’avoir une famille, des amis, des connaissances mais la vérité est que vous ne devez rien à personne.

Nous avons chacun nos défauts, des choses que nous souhaitons améliorer ou encore réaliser mais nous n’avons pas à nous excuser d’être ainsi.

On peut s’excuser pour avoir mal agi, s’être mal exprimé mais pas pour ce qu’on est ou ressent à ce moment là.

Ma vie a pour but, sens d’apprendre de nouvelles choses, de réaliser certains rêves ou objectifs, de profiter des moments que je partage avec des personnes qui me sont chères.

Mon problème a toujours été ce besoin d’avancer, coûte que coûte. Le hic c’est qu’à force de vouloir aller mieux à tout prix, j’oublie l’essentiel: le voyage vers la connaissance de soi.

Je suis une personne à tendance dépressive et les crises d’angoisses en sont la manifestation.

J’ai essayé la thérapie, les médicaments et ces méthodes ont marché dans une certaine mesure.

Mais pour l’instant, mis à part du temps, du soin et du temps pour moi, je ne peux rien à y faire.

 

Ma vie a été marquée par cinq ans de merdes de tous types et ce serait beaucoup me demander de tout digérer en un an ou deux ans.

Grâce à la méditation, au yoga, au pilates, à la lecture et aux vidéos Youtube, articles de blog, les évènements auxquels je participe qui m’apprennent des choses et me permettent de rencontrer des gens ainsi que quelques séances chez l’osthéo, je me remets doucement mais sûrement.

Mes projets professionnels et personnels sont aussi ma petite bulle d’air pour aller de l’avant.

Bref, quelque soit votre méthode et n’hésitez pas à consulter un psychiatre au besoin, soignez vous de vos blessures, ne les regardez pas avec malveillance, soyez patient et plus tendre envers vous-mêmes.

Et surtout, foutez-vous des autres. Bien sûr, essayez d’être le plus respectueux possible mais n’essayez pas de vouloir plaire et être aimé à tout prix. 

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

14 réflexions au sujet de “Le rapport aux autres et à soi”

  1. Comment être aimée si on ne s’aime pas soi-même. En effet, c’est essentiel de prendre le temps de se connaître, et de passer du temps avec soi, pour découvrir ce que l’on aime, ce que l’on est. 🙂

  2. Moi j’ai fini par comprendre que le temps est le seul et unique remède.
    Bien évidemment les médicaments peuvent être une aide et je sais de quoi je parle pour l’avoir expérimenté, mais ils ne sont pas une solution. Ils permettent de mettre de côté des angoisses, des questionnements qui vous mangent le cerveau.
    Le psy ça peut aussi aider. Très réticente pendant très longtemps, je peux dire que l’on m’y a forcé mais ce fut une bonne chose. Après à choisir en fonction du psychiatre, du psychologue, du psychanalyste… c’est un peu plus dur. Sachez que si vous n’avez pas les moyens de vous payez des séances il existe des Centre médicaux psychologiques (CMP) qui peuvent vous permettre de suivre des séances sans débourser un centime. Moi ça m’a sauvé la vie (littéralement).
    En tout cas, je te suis à 100% quand tu dis qu’il faut s’en foutre des autres et surtout apprendre à s’aimer avant toute chose. Ce n’est pas simple d’y arriver mais c’est que du bonheur !

      1. Moi je vois un psychologue depuis près de trois ans maintenant. Ce n’est pas facile mais j’ai compris une chose pour que cela soi bénéfique : le questionnement doit venir de moi. J’ai commencé à voir les effets positifs quand je me suis mise à aller chercher mes peurs, mes angoisses. Et ça cela ne date que de l’année dernière !! C’est très dur d’aller fouiller en soi, de regarder en face toutes ces peurs, ces angoisses, toutes ces choses enfouies depuis tant d’années. Et bien, j’y vais, je fouille, je vais là où ça fait mal. Et tu sais quoi : je me sens libérée. J’ai enfin l’impression d’être honnête envers moi-même. Le mal que cela procure d’aller fouiller n’est rien comparé au soulagement, à la délivrance ressentie quand s’est exprimé et enfin clôturé comme si rien que le fait de dire était un pansement ultra cicatrisant. Moi je me transforme considérablement et ça me plaît. Est-ce que tu as fait ce même parcours ? 7 ans cela me semble beaucoup et en même temps je me dis que l’on peut passer toute une vie à essayer de se guérir. Après que cela soit avec un psy ou non cela n’a pas vraiment d’importance mais il est vrai que ce professionnel est un défouloir. Il faut s’en servir comme d’un punching-ball. Moi c’est ce que j’ai fini par faire et je l’ai même remis en place quand je n’ai pas aimé la direction qu’il me faisait prendre. Cela m’a fait prendre conscience que je devais prendre mes propres décisions. Etait-ce délibéré de sa part ou pas ? Je ne sais pas mais cela a libéré une force en moi, une affirmation : ne pas se laisser marcher sur les pieds si vous choisissez une voie et non celle que les autres aimeraient vous voir prendre !
        Voilà j’ai encore été très pipelette. Mais si mon expérience peut aider et bien je parlerai encore pendant des heures 🙂
        Bon week-end !

      2. J’admire ta démarche. Je l’ai fait très jeune donc je pense que cela m’a donné des bases pour avancer. Mais je n’ai pas su remettre le professionnel à sa place. Après j’ai l’impression de progresser à mon échelle concernant mes questionnements personnels. Je verrai bien.

      3. Franchement si tu as un CMP près de chez toi, fais la démarche.
        Notre regard sur la vie change avec le temps. je pense que tu aborderas le choses différemment mais peut-être n’en as-tu pas besoin ! ta démarche est peut être ce qui te correspond le mieux. Du moment que tu trouves ton équilibre, c’est le plus important. Moi j’ai toujours refusé d’aller voir un psy mais là on m’a bien fait comprendre que ma vie en dépendait et c’était vrai. Du coup, je rattrape tout ce que j’avais gardé jusque là… 40 ans de cumul, ça fait beaucoup ! Mais là j’ai l’impression d’avoir ouvert les vannes et ça fait du bien. Mais j’ai aussi une démarche de changement de vie bien au-delà de mes séances. Elles me permettent juste de m’être plus rapidement au clair ce que je veux aujourd’hui ou pas.
        C’est dommage que l’on n’habite pas dans la même région… on en aurait parlé en live. Mais bon, heureusement le net est là !
        Bonne fin de journée à toi.

      4. J’ai testé le CMP il y a 2 ans et je suis tombée sur la mauvaise personne. Entre les psychiatres débordés qui ne prennent pas de nouveaux patients et mon manque de confiance… Pour l’instant, je me débrouille seule. Je garde l’idée comme une option pour l’instant.

      5. C’est vrai que l’accueil compte énormément. Moi aussi on m’a dit que l’attente pouvait être longue avant d’avoir un rendez-vous. En attendant j’avais quelques rendez-vous avec une infirmière. Ensuite nous avons décidé qu’il fallait mieux un psychologue qu’un psychiatre. Ce n’est pas le même approche. Essaie peut-être un psychologue.
        Et mon dieu que je te comprends quand tu parles de manque de confiance en soi !! Moi cela paralyse toute ma vie mais j’y travaille. Cela prendra du temps (certainement toute ma vie) mais je crois que ça vaut le coup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s