Le poids

Coucou à tous!

J’espère que ça va.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du poids et de notre rapport au corps vis à vis de ce dernier ainsi qu’à la nourriture.

Quand on pense aux troubles du comportement alimentaire, on pense souvent aux mannequins anorexiques ou encore aux adolescentes qui pour certaines, le sont.

Allons plus loin.

(Je ne suis pas la science infuse donc soyez indulgents)

1) Les troubles du comportement alimentaire affectent sur une grande échelle, y compris les hommes, les adultes et les préados, enfants.

Dans nos sociétés occidentales, la nourriture est un plaisir mais un plaisir souvent défendu, plus particulièrement quand on est une femme.

On associe minceur à contrôle du corps sauf qu’évidemment il existe des personnes dont la morphologie n’aide pas à grossir et oui, certaines mêmes en souffrent.

Manger et encore plus manger gras est très mal vu, particulièrement quand on est une femme car on devrait sans cesse vouloir des salades et souhaiter rentrer dans un 36.

Sans oublier le mythe des femmes célèbres qui disent manger ce qu’elles veulent alors qu’elles ont un nutritionniste et coach sportif à disposition.

Bref, on met dans la tête que manger est un droit si en public, vous mangez beaucoup mais que vous ne grossissez pas.

 

2) Ce sont de vraies maladies tueuses.

On l’oublie assez souvent mais se sentir coupable à chaque fois que l’on mange, se faire vomir, cela relève d’une maladie. On peut se retrouver faisant à peine quelques kilos et en mourir car une fois la machine de la maladie lancée, il est difficile de s’arrêter. Cela devient un cercle vicieux.

Notre corps a besoin de manger pour pouvoir fonctionner correctement. Et la psychologie joue un rapport direct avec notre rapport avec la nourriture.

Quand nous mangeons, nous rendons service à notre corps et c’est pour cela que notre cerveau a été programmé pour nous éviter d’avoir faim pas l’inverse.

3) Les régimes: une grande invention marketing.

Le mot régime devrait même être à bannir car il s’agit de rééquilibrage alimentaire et sur le long terme.

Rien n’est vraiment à bannir si vous n’avez pas de problèmes de santé, il s’agit juste de trouver le moyen de vous faire plaisir tout en ayant votre dose de légumes, de protéines…. C’est pour cela que des professionnels de la santé existent. En tenant compte de vos intolérances, allergies, éthiques….

Les régimes sont donc une invention marketing pour vous vendre des produits cosmétiques, parapharmaceutiques, alimentaires light, des magazines féminins…

Et même si certains sont sans doute efficaces, sur le long terme, ils sont souvent nocifs et vont jouer avec votre corps à l’effet yoyo: une fois le régime arrêté, vous vous retrouvez à reprendre le poids de départ.

4) Le poids: une obsession malsaine.

Il existe l’IMC qui est un indicateur de masse corporelle. C’est un outil, un indicateur mais qui ne prend pas en compte: le poids de vos os, votre masse masculaire… Car oui, le chiffre sur votre balance ne va pas être suffisant pour parler de votre état de santé.

J’ai oublié des éléments mais d’autres facteurs vont jouer un rôle dans votre poids: l’hérédité par exemple (à vérifier si je ne dis pas de bêtises).

Bref, votre poids ne dit pas qui vous êtes ni votre taille de vêtements ni même votre miroir. Chaque personne est faite différemment.

Notre société développe en plus de la grossophobie, c’est à dire qu’on va ridiculiser quelqu’un qui est obèse ou en surpoids comme s’il n’avait pas le droit d’être ce qu’il est et qu’il en est responsable.

Plutôt que se concentrer sur le poids, nos sociétés occidentales devraient plutôt revoir la question de l’alimentation notamment dans l’industrie agroalimentaire qui nous nourrit en grande majorité mais produit en masse des produits au contenu médiocre, avec des additifs pour réduire les coûts.

A nous aussi en tant que consommateur, de boycotter certaines marques ou à les inciter à produire mieux et moins, voire même à acheter mieux, en ayant un budget alimentaire un peu plus important.

5) Le sport et le corps parfait, un objectif inatteignable.

Qu’il existe des coach sportifs et des moyens de se muscler, très bien.

Mais comme pour le poids, il y a culpabilisation autour du sport.

D’ailleurs on assimile sport et salles alors qu’il est possible de se défouler ou de faire de l’exercice physique, en marchant tous les jours ou en faisant des exercices chez soi.

C’est personnellement mon astuce pour faire du sport, ce qui m’évite d’avoir à me déplacer et à dépenser de l’argent.

Après si vous voulez aller à la salle de sport, n’hésitez pas.

Faire du sport de manière excessive pour éliminer ce qu’on a mangé relève aussi du trouble alimentaire.

Le sport n’est pas nécessaire en soi, si vous marchez 30 minutes à une heure dans votre journée, vous faites de l’exercice sans même y penser.

Personne n’a à vous obliger à faire du sport, votre corps n’a pas besoin d’être musclé nécessairement.

C’est encore un moyen pour nous inciter à acheter et à ne pas accepter notre corps tel qu’il est.

6) Le lien entre mental et nourriture.

Certaines personnes prennent du poids sous l’effet du stress ou de la déprime, d’autres en perdent, il n’ y a pas de règles.

Quelques petites astuces pour mieux manger: mâcher lentement et ne pas manger devant des écrans. Apprécier ce que vous mangez pour les apports que cela vous donne pour votre santé.

7) Aimer son corps.

La partie la plus difficile car que ce soit pour le poids, l’âge, tout est fait pour vous dire ce que vous devez faire et pour vous complexer.

Sentez-vous libre de faire de votre corps ce que vous voulez, sublimez le , mettez le en valeur si vous le souhaitez et si vous n’en avez rien à faire, n’en faites rien. Nous sommes beaux au naturel, les artifices sont surtout fait pour nous mettre en valeur et non nous aliéner.

N’écoutez pas les conseils de n’importe quel gourou qui vous dit quoi faire pour vous arranger ou perdre du poids, faites en fonction de votre corps, allez voir un professionnel si vous en avez envie, lisez, renseignez vous sur le sujet de l’alimentation.

Et si vous vous lancez dans du sport, faites le pour vous et non pour les autres.

 

+ Deux vidéos:

 

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram, Linked In 

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebookla blogosphère lyonnaise.

Publicités

19 réflexions sur “Le poids

  1. gggaelle dit :

    j ai pris 30kg au moins depuis la naissance de mon deuxième, le manque de sommeil et le grignotage… je le vis assez bien, sauf quand je vais faire les magasins , je fons en larmes dans les cabines, déprime totale… en fait je ne me vois pas grosse, dans ma tête je pense toujours que je fais du 44 lol sinon comme j ai AUCUNE volonté pour le sport, j essaye vaguement de manger équilibré, et sinon j espère toujours arriver à mincir en dormant AHAHAH en tout cas merci pour cet article

  2. BeautesantedeVal dit :

    Coucou Isa,
    Alors, moi, lorsque j’étais jeune (22 ans) je faisais à peine 54 kilos pour 1m68 je portais une taille 36, je n’aimais pas mon corps filiforme, je voulais absolument grossir mais je n’y arrivais pas !
    Aujourd’hui, à 46 ans, je me sens mieux dans ma peau et dans mon corps, j’ai pris du poids avec l’âge et la grossesse ! Il faut arrêter de penser à rentrer dans un 36, on peut être sublime et avoir une belle silhouette dans un 40 – 42 !
    Bien sûr, ça se travaille, avoir une bonne hygiène de vie et marcher au moins 30 mn par jour 😉
    et surtout manger lorsqu’on ressent la faim et ne pas manger parce qu’on s’ennuie !!!
    Bisous !

    • Isa Poitou dit :

      Je suis bien d’accord avec toi, cela passe par une meilleure alimentation, de l’acceptation et de l’exercice physique :). Bisous à toi et merci pour ton commentaire :)!

  3. paradisehunter35 dit :

    Le poids est un problème de nos sociétés occidentales. L’image qui est renvoyé aux femmes est incroyablement cruelle. Devoir être mince à tout prix pour ressembler à ces femmes des magazines… qui n’existent même pas puisqu’elles sont outrageusement retouchées !
    J’ai travaillé quelques années en magasins de fringues ce qui m’a permis de constater les dégats de ces injonctions sociétales vis à vis des femmes. Pour la plupart le chiffre sur l’étiquette est LE point de plus important. Elles peuvent être moche (vraiment moche) dans un vêtement mais c’est un 36. Seulement voilà, le chiffre lui aussi est une chimère parce qu’en fonction de l’enseigne il ne veut pas dire la même chose. Les gabarits changent en fonction des pays. Donc un 36 chez les uns peut être un 38 chez les autres ou encore un 34 dans un autre. Moi j’essayais de leur vendre des vêtements dans lesquels elles se trouvaient belles et souvent ça marchait parce que ce qui est important c’est le reflet dans les miroir et aimer ce que l’on voit est un bonheur immense. C’est la première étape pour s’aimer. Mais parfois certaines nanas restaient fixées sur la taille. Je me rappelle d’une jeune femme se rhabillant parce qu’elle refusait de passer la taille au dessus du pantalon qu’elle voulait tout en me disant : « je rentrerai dans cette taille là et pas une autre » de façon véhémente. J’ai été choquée et vraiment triste pour elle.
    Comme tu le dis l’important c’est de se sentir bien avant toute chose. Ce n’est pas tous les jours facile mais c’est l’essentiel. ET surtout ne pas se priver de manger ce que l’on aime !!! Par contre, supprimer les plats tout prêt ou autre cochonneries de la grande distribution est une très bonne chose. Moi j’ai fait l’expérience et j’ai constaté des effets sur le poids. Alors préparez vous même vos plats ou en tout cas le plus possible, avec bien évidemment de bons produits comme ceux du marché ou des magasins bio ou autre Amap par exemple. Attention, n’achetez pas le bio de grande surface c’est très très cher et pas forcément si bio que ça. Privilégiez les biocoop.
    En tout cas, même si cela fait galvaudé, les hommes ne cherchent pas une femme de magazines. Souvent vous seriez étonnée des choix qu’ils peuvent faire. Moi je l’ai été de nombreuses fois pour avoir fait partie d’un groupe d’amis où j’étais souvent la seule femme.

    • Isa Poitou dit :

      Un commentaire très instructif et utile comme toujours.
      Comme je l’ai dit: la taille de vêtements ne veut rien dire sur sa santé.
      Bisous à toi et merci :)!

  4. Noisetierspell dit :

    J’ai toujours été un peu au dessus de la courbe de poids quand j’étais petite. A l’adolescence j’ai trouvé un poids normal ( 1m60 50 kg ). Puis j’ai pris du poids jusqu’à 20 kg progressivement après le lycée.
    Après j’ai toujours mangé comme je voulais. Je n’ai jamais fait de régime, de sport en dehors des cours. Sauf que ma prise de poids à fait que j’ai fini par perdre confiance en moi. Lorsque j’ai atteins 75kg pour la même taille, j’ai voulu changer.
    Avant j’essayais de rééquilibrer mon alimentation mais seule et sans sport, dur. Donc j’ai vu une nutritionniste une fois.
    Mais finalement, depuis un an, la base, c’est le sport. Enfin pour moi. Au niveau de ma santé, je voulais retrouver une stabilité physique. Du coup, le sport m’a aidé à refaire ma silhouette. Puis, j’ai décidé de manger. Parce que pour perdre du poids, bah faut manger normalement xD
    Donc aujourd’hui, un an après je suis à 70kg pour une silhouette changée. Moi je me sens bien. J’ai toujours assumé mon corps avec ou sans kilos en trop. Je me suis toujours habillée comme je voulais.
    Je suis toujours en objectif de perdre du poids parce que j’ai envie de me sentir mieux dans ma peau. Mais si j’en perds plus ou peu, je m’en fiche un peu. Je fais du sport alors du moment que je suis en forme ça va.
    J’aime toutes les morphologies ( bon pas les maladies d’obésité et d’anorexie on s’entend ) et je pense que du moment qu’on se sent bien dans sa peau, on s’habille comme on veut et on dit merde aux autres.
    Si j’avais un idéal ce serait les pin ups d’aujourd’hui que j’adore et qui sont des modèles de féminité et qui assument leur corps et paraître.
    Voilà mon avis et j’ai tellement aimé ton article que je pense rebondir dessus et en faire un dans le même type 😉
    Merci à toi pour cet article pertinent ! J’adore la tournure que prend ton blog mais je te l’ai déjà dit !
    Bisous ! ❤

    • Isa Poitou dit :

      Je suis bien d’accord, les pin up sont sublimes sans pour autant maigres.
      ça me fait toujours plaisir de le lire, mon objectif est d’écrire toujours plus sur des sujets qui me semblent important.
      Et oui l’important c’est de se sentir bien avec son corps.
      Gros bisous à toi et merci pour ton témoignage :)!

    • Isa Poitou dit :

      On a tendance à oublier ces éléments et à penser qu’on peut juger quelqu’un par rapport à son poids alors qu’en fait il y a tellement de facteurs à prendre en compte. Bisous à toi et merci :)!

  5. roxou06 dit :

    sujet compliqué …. le plus important c’est de s’aimer, mais cela peut être tellement difficile quand la société a ériger l’extrême minceur au rang de norme physique 😦 tant que des femmes achèteront les magazines « régime » et les produits miracles, cela ne changera jamais ! et pour entrer dans les normes, je pense qu’il faut se priver de beaucoup de chose au quotidien (genre le petit gateau avec le thé à 16h ! lol) et être très rigoureux dans son hygiène de vie, ce que je ne suis pas ! hihi!

    • Isa Poitou dit :

      Il faut savoir ce qui marche sur notre corps de manière à ne pas atteindre notre santé et essayer de le tenir, ce qui n’est pas facile. Bisous à toi et merci :)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s