Mal être au travail

Cet article est vraiment important pour moi car j’ai un message à faire passer.

Il y a deux façons de voir le travail: « une façon de gagner de l’argent » ou bien « un moyen de gagner sa vie et de faire quelque chose qui nous plaît ».

Si vous êtes quelqu’un qui voit le travail comme de l’alimentaire, c’est tout à votre honneur et loin de moi l’idée de vous juger.

Il se trouve que ce n’est pas mon cas. En voulant simplement faire un travail  pour manger, je me suis rendue malade.

J’ai frôlé le burn-out; je me suis beaucoup trop donnée pour un emploi qui n’était pas fait pour moi.

Avec le recul, je ne le regrette pas, j’ai appris comme on apprend de ses erreurs car elles permettent de nous rediriger vers la bonne direction.

J’ai fait les choses comme j’ai pu, il y a des choses qui m’ont plu comme déplu.

Si vous lisez cet article, vous pouvez soit avoir vécu comme moi ( et nous sommes de plus en plus nombreux), soit ne pas l’avoir vécu et vous interroger.

Sachez que:

L’arrêt maladie ou le chômage n’est pas un choix. Chacun fait comme il peut et ce n’est pas enviable d’être dans ces situations. Parlez autour de vous et vous découvrirez que de plus en plus de personnes sont malheureuses au travail et encore plus en inactivité.

On peut avoir un burn out et avoir un bon employeur. Oui ça existe, c’est juste qu’à un moment donné dans notre vie, il arrive de craquer et de se rendre compte qu’un travail ne vaut pas tous l’énergie, le temps que l’on y consacre.

Mon propos est de dire qu’encore une fois, nous ne sommes pas en vie pour distribuer des bons et des mauvais points: il n’existe pas de bons ou mauvais mode de façon de mener sa vie hormis dans l’illégalité bien sûr.

Personne n’est tenu d’avoir un cdi, ni de se marier ou d’avoir des enfants. A chacun de trouver son bonheur avec une activité et mode de vie qui lui convienne.

Tous les employeurs et les salariés ne sont pas des monstres ou encore des branleurs.

 

Pour conclure, mon expérience m’a permis avec le temps de me rendre compte qu’encore fois, il était important pour moi d’être heureuse dans ma vie, de prendre soin de moi.

Je ne dois rien à personne, je fais du mieux que je peux et je compte bien avancer sur mon chemin, trouver d’autres expériences professionnelles enrichissantes. 

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. Je ne dis pas non plus que tous les boulots rendent malade, c’est vraiment une question de ressenti. Un emploi n’a pas à vous donner la boule au ventre le matin.

N’hésitez pas à creuser sur la question, à vous interroger.

 

De mon côté, je vais profiter de ces moments d’introspection pour réfléchir et je pense que je posterai pas énormément d’articles pour l’instant.

Bisous à vous et prenez bien soin de vous!

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

 

Publicités

14 réflexions sur “Mal être au travail

  1. BeautesantedeVal dit :

    Coucou Isa,
    C’est vrai que le monde du travail peut être terrible ! pas facile de trouver un job valorisant et épanouissant ! j’espère que tu trouveras la bonne direction professionnelle 😉
    Bisous et bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s