Autres, Beauté, bien être, blog, Cinéma, Littérature

Le négatif (qui va disparaître)

Coucou à tous !

Je vous écris un article qui me paraît important.

Tenir un blog de développement personnel prônant le positif, ne veut pas dire que le négatif n’existe pas, au contraire.

Je refuse de mettre ce dernier sous le tapis en niant son existence.

Une décision dans ma vie, dont vous connaitrez la cause prochainement m’a permis de revivre vraiment.

Je me suis mise à avoir envie de prendre soin de moi, de profiter de la vie.

Evidemment, l’euphorie passant, vient la prise de conscience de pas mal de choses:

-la première, la haine de soi-même. Vous savez cette petite voix, ce jugement permanent qui vous trouve trop si, trop ça….

-la deuxième liée à la première, la détestation du corps. J’ai pris pas mal de muscles, je n’ai plus de frange et évidemment mon corps a changé depuis que mes hanches se sont développées. Honnêtement, ça me fait plaisir de voir que le yoga notamment m’a permis de me renforcer, pour ce qui est de la frange, ça ne change pas grand chose de mon visage et ce n’est pas pour les quelques vergetures que j’ai autour des hanches que je vais me mettre à pleurer. Mais je ne sais pas, c’est comme si l’obsession de l’âge, de la taille 36, la compétition féminine, tout ce qui ne venait pas trop me hanter en fait, venait de se réveiller pour me faire du mal. .J’ai juste envie d’être moi en fait et d’être bien dans ma peau. Je suis en train de me renseigner sur la nutrition et je vais essayer peu à peu de me motiver à cuisiner un minimum. Et je suis fière de ça.

Mais quand on est une fille, on estime que passé un certain âge, on est peu de choses. Et puis il y a ce corps lisse, parfait qui n’existe pas qui est comme un fantôme pour venir te narguer, t’empêcher de manger et te faire plaisir. Ce qui fait que je me suis sentie mal et dans mon corps et dans ma tête.

Et voilà j’ai l’impression de pleurnicher pour rien ^^.

 

-la troisième, l’activisme. Si vous m’avez en amis sur Facebook, vous avez lu que je partage de plus en plus de publications féministes. Et même si je sais que je me sens parfois extrême par moments, je n’ai pas envie de m’excuser pour ça. Je ressens une profonde colère vis à vis de tout ce qui se passe, de tous ces hommes et femmes qui, consciemment ou non, contribuent à une forme de souffrance vis à vis des femmes. Et je ne me sens pas mieux que les autres à ce sujet en fait. Et la colère se transforme en déprime alors.

Pour vous résumer, ce négatif est seulement là pour m’apprendre ce que je peux faire pour être mieux dans ma vie.

 

« Les 4 accords toltèques » me reviennent toujours en tête quand je pense à tout ça: « le rêve de la planète », notre monde avec ce qu’il a en rêves et déceptions. 

Je n’ai plus envie de correspondre à tout ça. Je ne renonce pas à la société, au contraire, j’ai pu rencontrer des personnes géniales. Mais la société avec ses diktats ne doit plus m’empêcher de vivre. Et je suis déterminée à être actrice de changements positifs.

Evacuons tout ce flot négatif pour repartir sur de bonnes bases. Je suis en plus bien fatiguée, je pars quelques jours pour revenir avec du beau, du moins beau mais du passionnant.

Bisous à vous et prenez bien soin de vous!

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Publicités

18 réflexions au sujet de “Le négatif (qui va disparaître)”

  1. Prends soin de toi. 😘 Je suis aussi dans une période où j’aime moins mon corps, avec le froid et le stress j’ai dû un peu craquer sur la nourriture. Résultat j’ai quelques kilos à perdre (3 ou 4 mais quand même). Non pas parce que je me sens obligée de le faire pour être dans la norme, mais parce que je me sens moins bien dans mon corps qu’avant (gonflée, boudinée). J’espère que ça ira mieux d’ici quelques temps ! De toute façon oui, le corps est toujours amené à changer avec l’âge (la grossesse, la vieillesse). Alors autant essayer de se sentir bien ou au moins de tout faire pour bien vivre ces changements.

    1. Pas évident de se sentir bien avec son corps, il y a beaucoup de prise de tête sur le sujet mais nous y arriverons :). J’avance doucement sur notre lecture commune mais sûrement :). Gros bisous Bénédicte :)!

  2. Je pense que la colère liée aux injustices et l’activisme qui en découle peuvent être tour à tour négatifs ou positifs… C’est aussi une énergie formidable à investir. Il y a toujours ces coups durs, mais être en colère, parfois, c’est sain aussi. Belle journée à toi !

  3. Courage ! Pour ma part, plus je vieillis, mieux je me sens bien dans mon corps (même s’il était objectivement mieux avant). Je suis plus confiante quoi ! J’espère que ça va durer, car il y a des hauts et des bas quand même. Pour le troisième point, je te rejoins. 🙂 Je suis souvent en colère à cause du sexisme passif (clichés intériorisés, y compris par moi) et actif. Sur internet, on croise pas mal de commentaires nauséabonds qui sont déprimants. Du coup, je parle + de féminisme dans la vie réelle, du moins pour le moment.^^

  4. La vie est un manège, de vraies montagnes russes ! Christophe Maé a justement dit un jour dans une de ses chansons : « quand tu montes dans un manège, ne choisis pas la plus belle place mais plus tôt celle qui te correspond le mieux ». J’adore cette phrase parce qu’elle est très juste. La société impose des diktats qui sont apparemment la plus belle place mais elle n’est pas forcément la meilleure pour chacune de nous. Alors choisi la place qui te convient le mieux parce que c’est elle qui te donnera du bonheur.
    En ce qui concerne la nourriture, je n’y ai jamais pensé. Ces dix dernières années j’ai pourtant fait de grands écarts. Avec l’âge le corps change beaucoup. Forcément on devient plus rond, plus flasque, les muscles se relâchent, la graisse s’accumule… Etre bien dans son corps ce n’est pas faire des régimes, c’est bien mangé. C’est prendre du plaisir, du vrai plaisir pas un ersatz de plaisir comme des cochonneries style Nutella peut en procurer. J’ai appris et compris avec le temps que bien mangé c’est tout simplement se cuisiner de bonnes choses, prendre de bons légumes, de bonnes viandes, de bons fruits… En prenant de vrais bons produits, j’ai réappris le goût et donc le plaisir de manger. .Pour ceux qui pensent que manger sainement c’est supprimer tous les plaisirs sucrés ou salés et bien que nenni ! Je consomme du gras et du sucre avec plaisir mais désormais je les choisis principalement bio mais attention en magasin bio et non en grande surface. Sur les paquets, ne regardez pas les valeurs nutritionnelles en premier mais regardez la recette, les ingrédients.
    Je vais m’arrêtez là parce qu’autrement je vais écrire un livre 🙂
    Que la Force soit avec toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s