bien être, Lifestyle, Littérature, Sciences humaines

La pression sociale

-En discutant avec des proches, je me suis rendue compte qu’il y a un certain nombre de choses que l’on fait parce que l’on se sent obligé de le faire.

 

-Par conséquent, on ne s’écoute pas et c’est la catastrophe. Je vous parle tout le temps des 4 accords toltèques mais ce livre dit tellement de choses vraies.

 

-La vie m’a appris une chose: si tu ne prends pas soin de toi, tu cours  à ta perte.

-D’où un coup de gueule que j’ai poussé sur Facebook par lassitude de cette mauvaise habitude que nous avons, moi compris, de faire les choses pour faire plaisir aux autres et non à soi.

 

Sachez une chose: votre existence n’appartient qu’à vous, vous ne devez rien à personne ni ce n’est à vous-mêmes.

Vos envies, vos projets, vos aspirations sont ce qui compte vraiment. Ecoutez-vous !

 

Voici quelques points importants à ne pas négliger:

-Vous n’avez pas à subir. Je ne le dirai jamais assez, ne laissez jamais personne vous faire du mal, que ce soit famille, amis, entourage professionnel. C’est difficile, ça signifie parfois prendre des risques, du temps, de l’énergie mais vous vous devez bien cela.

 

-Les fêtes sont une occasion de se rassembler et de se faire plaisir, pas de vous faire souffrir. On a parfois dans la vie, des contraintes familiales ou sociales qu’il est difficile d’éviter. Pour une sortie contrainte, pensez à 4-5 moments rien qu’à vous. Des moments de déconnexion, cocooning, ce dont vous avez besoin. Demandez-vous si cela vous aidera à vous sentir mieux sur le moment et si c’est bien utile de vous imposer cela.

-Prenez le temps. Le temps est le meilleur conseil pour moi. Si ce temps là n’est pas propice à telle ou telle chose, écoutez vous. Accordez-vous le temps de vous reposer , de vous rebooster quand cela ne va pas ou même quand ça va. Vous vous rendrez compte que cela ne vous empêchera pas de vous démener à fond quand ce moment de repos sera fini. 

 

-Arrêtons de se dire que pour être heureux, il faut se lever tôt, manger des graines, faire du sport, faire des résolutions, travailler tard. Si ces propositions vous font du bien, tant mieux, si vous avez envie de faire quelques efforts, faites le par petites touches mais encore une fois pour vous, pour votre fierté personnelle!

 

Une vie n’est pas faite que de réussites. Dire que les échecs apprennent plus que les réussites c’est vrai. Mais c’est inconfortable! Les erreurs, les échecs, les obstacles font partie de la vie. Il faut parfois du temps pour arriver à certains buts, pour avoir le déclic, pour que les planètes s’alignent…  La perfection n’existe pas, les erreurs sont ce qui nous aident à apprendre. L’important, c’est votre volonté, vos intentions pour faire évoluer votre vie. 

-Tout le monde n’a pas envie d’une famille, une voiture, une maison, un travail confortable etc… Si c’est votre rêve, je ne vous juge pas, bien au contraire. Vous serez heureux et c’est tant mieux. Seulement, si on a envie d’autres choses et qu’on est pas dans cet idéal de vie, ne nous jugez pas. On fait chacun comme on peut et on a le droit de rêver.

 

Bref, ma grande leçon de vie, faites ce que vous voulez sans vous préoccuper de l’opinion des autres. Vous vous en porterez mieux. ça ne signifie pas se couper des autres mais accepter que de toute façon, si vous devez correspondre à leurs critères, c’est qu’ils n’en valent pas la peine.

 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter cet article!

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

16 réflexions au sujet de “La pression sociale”

  1. Je suis totalement d’accord avec toi ! Depuis quelques mois j’essaie d’apprendre à vivre pour MOI et d’arrêter de penser à ce que les autres vont penser. Après tout c’est notre vie et il faudrait qu’on apprenne à faire ce qu’il nous plait avant tout 🙂
    Par exemple, depuis quelques temps j’essaie de dire « non », de refuser des choses et d’arrêter de le faire parce que j’ai peur de ce qu’on pensera de moi après, ou pour faire plaisir aux autres, moi ça ne me fait pas plaisir alors c’est direct non. On s’en rend pas compte, mais parfois on accepte des choses sans forcément les vouloir 😉
    Merci pour ton article !
    Bisous !

  2. Je suis on ne peut plus d’accord avec toi. Il faut savoir s’écouter, et penser à soi, même si ça ne signifie pas en oublier les autres pour autant. Malheureusement je pense que la pression sociale sera toujours là (les autres nous renvoient toujours la norme : âge où il faudrait être en couple, mariée, avoir son premier enfant). À nous de savoir ce que l’on veut pour soi avant tout. 😉

  3. Tu as bien raison et c’est important de le rappeler !
    Malheureusement les gens ont tendance à juger tout ce qu’on fait ou ne fait pas, et même inconsciemment on a l’habitude de faire en fonction des choses pour pas mal de choses … mauvaise habitude à changer !
    Bisous à toi

  4. Je trouve que ça fait du bien de lire ces quelques lignes ! Cela permet aussi en quelques sortes de commencer cette nouvelle année de manière plus positive ! Merci pour ça

  5. Tout à fait d’accord, d’ailleurs les 4 accords toltèques est un très bon enseignement. J’ai envie d’avoir de nouveaux amis parce que les autres s’attendent à ce que je fasse la même chose qu’avant, c’est-à-dire la même chose qu’eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s