Les émotions et leur impact sur notre vie

Un article écrit sur un fil et qu’en fait, quand j’y réfléchis, le sujet est très important pour moi.

Je suis de quelqu’un très investi de manière générale et en matière d’amitié, particulièrement mais pas seulement.

Je dirai que la manière dont j’envisage les interactions sociales est soit négative soit utopiques.

Je vais vous lister un petit guide(qui me sera aussi très utile) pour que vos émotions ne prennent pas toute la place dans vos relations sociales:

1-Les critiques sont souvent des projections que les autres se font de vous

Si « Les 4 accords toltèques » nous disent entre autres de ne rien prendre personnellement, ce n’est pas pour rien. Je suis quelqu’un de susceptible car je manque de confiance en moi alors qu’en réalité, ce qu’on reproche aux autres, on a parfois tendance à se le reprocher soi-même ou bien c’est quelque chose que nous projetons sur les autres.

Ce que j’ai appris est qu’il vaut mieux prendre des risques, faire des choses bien qu’imparfaites que de s’empêcher de faire des choses par peur du regard des autres.

2-On peut dire « non » en fait

Quand on est quelqu’un de gentil, on a tendance à dire oui pour tout un tas de trucs et il me semble important de savoir pourquoi on le fait. Je pense qu’il est préférable de trouver quelque chose à en retirer personnellement pour éviter toutes sortes de frustrations. Dans le cas contraire, il vaut mieux dire non que de se forcer à faire quelque chose qu’on ne veut pas.

3-Apprendre à pardonner

J’ai lu quelques articles sur la blogosphère à ce sujet. Pardonner est essentiel pour soi et également pour les relations avec les autres. Rester sur des actes du passé nous empêchent d’avancer et de construire de nouvelles relations sur des « bases saines ». Pardonner ne signifie pas pour autant être dupe et voir l’erreur comme quelque chose d’humain ne veut pas dire non plus qu’on approuve ce qui n’est pas encore avec nos valeurs.

4-La colère est une émotion saine à condition de la maîtriser

La colère, la tristesse sont des émotions à prendre en compte comme les autres et nous avons le droit de ressentir ce que nous ressentons. Il faut juste trouver un moyen de la faire sortir afin d’éviter de laisser dominer par elle et de se faire du mal. ça peut être se confier à un ami ou à un proche, écrire sa colère ou encore taper contre un punching ball. Bref tant qu’on ne fait ni mal à autrui ni à soi-même, tous les moyens sont bons.

Les émotions sont également un moyen de faire parler sa fibre artistique.

5-Etre en accord avec soi-même

« Les 4 accords toltèques » nous apprennent qu’il vaut mieux ne pas faire de supposition.

Et bam, ce que j’ai tendance à faire. On se monte des histoires, on imagine des choses sur ce que les autres pensent de nous et bien souvent, on se trompe.

Alors disons-nous qu’on ne sait rien sur les autres et que soit on demande à l’autre d’être plus clair dans ses intentions soit on passe à autre chose.

Les suppositions sont très souvent fausses donc remettons bien cela en question.

Je vous laisse partager cet article, l’aimer et le commenter.

 

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterestTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Publicités

17 commentaires sur « Les émotions et leur impact sur notre vie »

  1. Coucou,
    Ah, j’ai quand même un gros défaut, je suis très rancunière alors, je ne pardonne pas facilement ! avant, j’étais une personne trop gentille et quelques personnes en ont profité ! aujourd’hui, je ne me laisse plus faire et je dis vraiment ce que je pense ! ah, ça passe ou ça casse 😉
    Lorsque tu prends de l’âge et que tu as une certaine expérience de la vie, tu n’as plus envie de faire forcément des efforts !
    Bisous et bonne soirée

  2. Ah bah exactement ce dont je parlais récemment sur le blog : les livres de développement personnel qui m’ont aidé et m’aident encore aujourd’hui. Les 4 accords toltèques fait bien évidemment parti de la liste, il a été révélateur sur bien des points. J’espère qu’il pourra en aider d’autres 🙂

  3. C’est dans le courant actuel de notre société que de se pencher sur notre moi intérieur et de le développer le plus favorablement possible. C’est bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s