Lecture commune: La servante écarlate de Margaret Atwood

Résumé:

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred,  » servante écarlate  » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlates’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n’est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n’a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, diffusée sous le titre original The Handmaid’s Tale, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

J’ai lu la version de chez Pavillons Poche. Elle fait 544 pages.

Mon avis:

Je suis vraiment contente d’avoir pu découvrir ce livre.

Pour moi, il est important qu’il soit lu par le plus grand nombre.

Ce livre dystopique, qu’il soit féministe ou non selon l’auteur, met en valeur le fait qu’il est possible de faire régresser la condition féminine et de laisser les hommes et les femmes séparés, enfermés chacun dans leur rôle.

Le livre est très sombre bien sûr et plus on avance, plus on apprécie de connaître les détails de la vie de l’héroïne avant que cette nouvelle société soit instaurée.

Et plus on a envie de lire la suite, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé la fin.

C’est extrêmement bien écrit, il n’y a pas de doutes.

Donc je le recommande !

Voici la critique de Yuko ici: https://leblogdeyuko.wordpress.com/2017/08/14/la-servante-ecarlate-de-margaret-atwood/

Reste pour moi à voir la série.

N’hésitez pas à commenter cet article, à le partager, à l’aimer.

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterest, BetasériesTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

 

 

Publicités

48 réflexions sur “Lecture commune: La servante écarlate de Margaret Atwood

  1. allmadehere dit :

    J’ai beaucoup aimé la série que je te conseille vivement.
    J’ai envie d’attaquer le livre mais c’est pour moi toujours difficile de m’y mettre après avoir vu l’adaptation cinématographique.Ce sera sûrement un petit regret ou alors je le lirai dans quelques années…

    • rp1989 dit :

      Je pense me regarder la série prochainement, j’aime beaucoup Elizabeth Moss comme actrice. Le livre peut se lire plus tard mais en tout cas, pour ma part, je l’ai beaucoup aimé. Et au final, comme pour un livre qu’on a beaucoup aimé, j’ai peu à dire lol.

  2. BeautesantedeVal dit :

    J’ai beaucoup entendu de critiques favorables concernant la série ! je pense la regarder prochainement mais des noms d’oiseaux font fuser de toute part concernant la gente masculine ! lol !
    Bisous !

  3. Bénédicte dit :

    Je ne sais pas si je réussirai à le lire car je ne suis vraiment pas SF. Je me tournerai peut-être vers la série dans un premier temps, histoire de découvrir cet univers. Bises ma Rose Prune!

  4. paradisehunter35 dit :

    C’est un livre éloquent et putain ça fait du bien de lire le point de vue d’une femme dans une société qui la dénigre. Je n’ai pas encore vu la série, je voulais lire le livre avant. J’en ai mis du temps mais c’est enfin fait.
    Même si j’adore l’épilogue très surprenant, je reste sur ma fin. j’en aurai voulu plus.
    En tout cas, c’est obligatoire de lire ce livre pour comprendre comment une société peut très rapidement basculée dans l’horreur et l’oppression. Bien sûr le parallèle avec le régime nazi est plus qu’évident pour moi. Dans la réalité nous avons pu voir comment une société à sombrer dans l’horreur. Il est facile de juger mais que ferions-nous ? Ce livre le démontre très bien.
    Cela me fait penser aussi à « V pour Vendetta » dont j’adore le film. A la base c’est une BD formidable. Le sujet en est le même où sous le prétexte d’une société meilleure, l’oppression s’installe sans que personne ne bouge le petit doigt.
    Toujours cette question : que ferions-nous ? Nous sommes en plein dedans. Sous le prétexte de sécurité, nous fermons les frontières, nous laissons l’état d’urgence devenir permanent, nous laissons l’Etat et des sociétés privées nous surveiller dans nos moindres faits et gestes, nous commençons à diminuer les droits de certaines personnes… Cela se passe aujourd’hui. Quand on y regarde de plus près, ces histoires imaginaires ne le sont peut être pas tant que ça. A nous de faire attention.
    Lire la Servante Ecarlate c’est garder sons sens de l’observation, son sens critique, son esprit libre. Etre en alerte pour éviter que cela devienne une nouvelle fois une réalité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s