Vivre selon ses principes: possible ou non?

Notre société est en plein mouvement, je ressens de plus en plus l’envie de bien faire les choses que ce soit pour moi, pour la planète, pour le monde….

Mais une fois dit cela, comment faire?

C’est une vraie question.

– Véganisme, végétarisme, alimentation? Sur Netflix, j’ai eu l’occasion de voir « Health and food » qui prône le véganisme pour notre santé et « Okja », film qui, une fois de plus, montre le côté néfaste du marketing et de l’industrie de la viande sans oublier son côté éthique.

Plus le temps passe, plus je pense que cette question du respect des animaux et de la nature est essentielle. J’aime tous les êtres vivants mais je n’ai pas d’affect particulier pour les animaux et pourtant. De savoir à quel point ils sont maltraités et de les manger me pose un souci. Je ne vais pas être vegan à priori mais j’ai évidemment envie de consommer moins de viande et de consommer mieux.

Pour ce qui est du lait, je n’en bois pas et je n’ai jamais aimé ça, j’ai toujours eu du mal à le digérer. La consommation de produits vegans ou végétariens m’intrigue, j’en ai testé un peu. Je les ai trouvés plutôt bons même.

Après il y a une économie derrière et c’est également valable pour du bio d’ailleurs. Bio n’est pas toujours = bon etc… 

Mon avis est de regarder la composition, essayer de s’améliorer autant que possible selon son budget.

 

-Le minimalisme

Les 30 glorieuses ont donné lieu à la consommation et au fil du temps, elle est devenue à outrance. On fatigue la planète, on fatigue des salariés à produire toujours plus et à moindre coût etc…

La consommation a souvent été associée chez moi à du plaisir, comme la nourriture d’ailleurs. Et la réduire est bien sûr un de mes projets. Cela n’empêche pas que cela m’ait difficile d’être minimaliste car je suis attachée à des objets.

Bien sûr, un nouveau livre ne va pas me rendre heureuse en soi mais la connaissance et la nouveauté que cela me procure me fait du bien clairement.

Plus que jamais les dons à des associations et les vide-dressings/vide grenier selon moi et se poser la question: est-ce un achat utile?

 

La conclusion de cet article avec ces deux cas présentés, peut être valable pour un certain nombre de domaines différents d’ailleurs .

Transiter vers un nouveau mode de consommation et une nouvelle vision des choses, des bonnes habitudes prend du temps et c’est très bien de vouloir changer, s’améliorer. Pour moi les bonnes intentions sont les plus importantes et ne surtout pas oublier que le mieux peut être l’ennemi du bien. 

Nuancer ses idées, nuancer ses propos pour ne pas tomber dans l’excès. Ne pas mettre les gens dans une case, se poser des questions, se remettre en question.

Moi même je n’ai pas de vraie réponse, je n’aime pas l’idée en tant que blogueuse d’inciter à consommer mal, trop. On a chacun une responsabilité par nos actes, paroles, il ne faut pas l’oublier.

Par contre, se culpabiliser n’aidera pas. Trouver la juste nuance entre évoluer et changer radicalement.

 

 

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterest, BetasériesTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

 

 

Publicités

24 commentaires sur « Vivre selon ses principes: possible ou non? »

  1. Je n’aime pas non plus la façon dont sont traités les animaux… Malheureusement, j’aime trop la viande (qu’elle soit blanche ou rouge ou que ce soit du poisson) pour devenir végétarienne… Je ne sais pas s’il existe une solution pour changer les choses… J’ai déjà regardé des reportages d’abattoirs et c’est vrai que c’est juste effroyable…
    Comme toi, j’aime me faire plaisir grâce à mes nouveaux livres, mais je réfléchis également aux achats utiles ou non…
    Tu as tout à fait raison dans ton dernier paragraphe : il faut apprendre à nuancer, prendre du recul et réfléchir.

  2. J’aime moi aussi trop la viande pour être végétarienne… Par contre je commence à me tourner vers le bio pour certains produits (les jus de fruits, les céréales, quelques yaourts). Je ne sais pas encore si ça me réussit, mais j’ai l’impression de faire le plein de vitamines et de manger un peu moins sucré et gras. Je verrai ce que ça donne ! 😉 Bisous à toi !

  3. Pour ma part, j’ai toujours peu aimé la viande et ma consommation est donc très réduite. Peu de poisson également, mais pour d’autres raisons (allergie…).
    Quant aux achats, mes seuls « craquages » concernent les livres donc je ne culpabilise pas, j’ai rarement regretté un achat de ce genre.

  4. Les questions que tu soulèves sont très intéressantes et me passionnent beaucoup ! Pour ma part, je suis végétarienne à tendances véganes et j’essaye d’avoir un mode de vie minimaliste, acheter moins et acheter mieux. Ce n’est pas toujours facile, mais quand on a de vraies convictions, on peu aller très loin ! 🙂

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

  5. Je me pose aussi les mêmes questions ! j’ai changé ma façon de manger, je ne bois plus de lait de vache et yaourts et j’ai réduit aussi ma consommation de viande !
    Quant aux cosmétiques, j’achète de plus en plus Bio et je regarde à chaque fois la composition car qui dit Bio ne veut pas forcément dire; sans ingrédients douteux !
    Mais, j’avoue que j’ai souvent des craquages côté fringues, il va falloir que je fasse beaucoup d’efforts 😉
    Bisous !

  6. Hello,

    Super article. Tout comme toi j’essaie de consommer mieux et moins de viande. Et c’est de plus en plus facile grâce aux gammes végétales des grandes marques.

    XoXo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s