Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan

Le mois d’août a été synonyme de films classiques à mon plus grand plaisir.

Le roi Joyeux ouvre le bal avec un drame noir qui a l’air véritablement passionnant: Des pas dans le brouillard.

Bangarang Daily parle d’une comédie dont on ne se lasse pas: Certains l’aiment chaud.

Girlie Cinéphilie nous dresse une super liste de westerns à voir.

Et enfin, je vous parle de mon film préféré: Eve.Il parle avec justesse et brio du milieu du cinéma

Lire la suite de « Ciné-club: l’oeil dans le rétro: Bilan »

Publicités

Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017)

Le thème de ce mois-ci était de parler de films classiques entre les années 30 et 60.

Il me paraissait évident de vous parler de ce film.

En voici le résumé:

Eve Harrington reçoit, des mains d’un vieil acteur, le Prix Sarah Siddons. L’entourage de celle-ci se souvient de son ascension.

Lire la suite de « Ma participation au ciné club de Potzina (août 2017) »

Vacances et rentrée

Coucou à tous! Je vous écris cet article pour vous annoncer mes vacances pendant une semaine à Nantes. Je vous ferai sans doute un petit topo dessus et je posterai peut-être quelques photos sur Instagram.

J’ai décidé de vous lister mes « résolutions » de la rentrée 2017:

  1. Repousser mes peurs. Affronter le plus possible ce qui m’angoisse et avancer.
  2. Changements sur le blog et dans ma vie. Mon objectif est d’aller le plus possible vers le minimalisme, le bio, la consommation réduite de viande. Et de mettre en avant sur ce blog aussi bien culturellement qu’au niveau conso, des choses dont on parle assez peu et qui répondent à ces besoins éthiques.
  3. Ne plus me sous-estimer tout court et surtout en tant que femme. Dans l’idéal, m’affirmer. En tant que femme, on se crée pas mal de barrières invisibles et on manque cruellement de confiance en nous. Il est temps que cela change. 
  4. Partage d’expériences. J’ai l’occasion dans ma vie d’essayer des choses et mon idée est bien sûr de les partager sur le blog. C’est également l’occasion de continuer à parler de sujets sérieux et de limiter les idées reçues.
  5. Pas de pression concernant le bonheur et le développement personnel. On ne peut être bien 24h/24h et même si mon idéal est de rire au moins un peu tous les jours  et que je note chaque jour un élément positif dans ma journée, je ne veux pas me mettre de pression. ça ne m’empêche pas pour autant de savourer le plus possible les bonnes choses. La seule règle que je me mets est de ne pas me forcer dans le cadre privé, si je ne veux pas faire quelque chose, je ne le fais pas.

Lire la suite de « Vacances et rentrée »

Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux?

Voilà une affirmation que l’on trouve dans le développement personnel: le bonheur vient de soi et pas de l’extérieur.

 

C’est une affirmation qui a un côté culpabilisant je trouve.

Il est vrai que nous avons en nous-mêmes des barrières qui nous empêchent d’avancer et qu’il est nécessaire de les franchir pour se rapprocher du bonheur.

 

Et le plus dur je pense est d’attendre d’être capable de les franchir.

Mais bien-sûr c’est également faux car avoir l’entourage, les opportunités qu’il faut pour aller vers ce dont on rêve de faire professionnellement ou personnellement parlant, ce n’est pas évident.

On peut provoquer sa chance mais rien n’est garanti.

 

Pour moi, il faut accepter le fait que les choses ne sont pas forcément comme on a envie qu’elles soient à un instant t mais qu’à force de détermination, il y aura du mieux.

Lire la suite de « Le bonheur vient de l’intérieur: vrai ou faux? »

Favoris du mois de juillet et début août 2017

C’est parti pour une petite liste de mes derniers favoris.

Beauté

Lush: Jasmine and Henna Fluff-ease

Cosmetic Laid.

Le premier est un masque pour cheveux qui s’applique avant le shampooing . J’en suis vraiment fan car il démêle extrêmement bien les cheveux et les rend doux , l’odeur du jasmin est un atout supplémentaire.

Le second est une crème pour le visage qui fait bien son job.

Jimmy Choo: Illicit

Jimmy Choo.

Ce sont deux parfums que j’aime, en version de poche peu chère (20,00 €) et avec une roulette qui permet d’éviter d’en mettre une tonne, ce qui est assez économique.

Je ne suis pas très douée pour décrire les odeurs mais ce sont des parfums aux odeurs bien fleuris .

Lire la suite de « Favoris du mois de juillet et début août 2017 »

Lecture commune: La servante écarlate de Margaret Atwood

Résumé:

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred,  » servante écarlate  » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlates’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n’est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n’a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, diffusée sous le titre original The Handmaid’s Tale, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

J’ai lu la version de chez Pavillons Poche. Elle fait 544 pages.

Lire la suite de « Lecture commune: La servante écarlate de Margaret Atwood »

Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien?

Je ne sais pas vous mais j’en ai plus qu’assez de me sentir en compétition avec d’autres nanas pour savoir qui va être la plus ceci ou cela. J’ai envie de m’instaurer certaines règles pour qu’il y ait une véritable solidarité féminine car cela me paraît important pour l’avancée des femmes. A plusieurs, on est plus fort!

1) Cesser la comparaison

Ce besoin de se montrer forte sans cesse, de ne montrer que le côté positif des choses, je trouve cela usant. Bien sûr qu’on peut garder ses problèmes pour soi si on le souhaite. Mais il faut quand même oser parler un minimum des difficultés rencontrées. Personne n’a une vie fabuleuse et est « parfaite ». On passe tous par des étapes chiantes dans la vie. Et autre point: chaque être humain est complémentaire, ce n’est pas parce qu’une amie, collègue excelle dans un domaine que vous êtes nulle, peut-être a-t-elle plus de facilités, confiance en elle?

2) Ne pas se baser sur les apparences et juger

Cela paraît impossible dit comme ça. Prendre du recul sur une personne rencontrée et ne pas se faire trop d’idées sur sa vie et personnalité. Ne pas oublier qu’en tant que femme, nous avons quand même beaucoup de similarités en tant que vécu.

 

3) Des soirées, réunions entre filles

Que ce soit pour parler de choses légères, personnelles, il est important, je pense de se réunir de temps à autres pour vraiment s’écouter et essayer de se comprendre. Il est important de soutenir au mieux votre amie en lui montrant ce qu’elle a de bien en elle.

Lire la suite de « Comment intégrer la solidarité féminine dans son quotidien? »

Vivre selon ses principes: possible ou non?

Notre société est en plein mouvement, je ressens de plus en plus l’envie de bien faire les choses que ce soit pour moi, pour la planète, pour le monde….

Mais une fois dit cela, comment faire?

C’est une vraie question.

– Véganisme, végétarisme, alimentation? Sur Netflix, j’ai eu l’occasion de voir « Health and food » qui prône le véganisme pour notre santé et « Okja », film qui, une fois de plus, montre le côté néfaste du marketing et de l’industrie de la viande sans oublier son côté éthique.

Plus le temps passe, plus je pense que cette question du respect des animaux et de la nature est essentielle. J’aime tous les êtres vivants mais je n’ai pas d’affect particulier pour les animaux et pourtant. De savoir à quel point ils sont maltraités et de les manger me pose un souci. Je ne vais pas être vegan à priori mais j’ai évidemment envie de consommer moins de viande et de consommer mieux.

Pour ce qui est du lait, je n’en bois pas et je n’ai jamais aimé ça, j’ai toujours eu du mal à le digérer. La consommation de produits vegans ou végétariens m’intrigue, j’en ai testé un peu. Je les ai trouvés plutôt bons même.

Après il y a une économie derrière et c’est également valable pour du bio d’ailleurs. Bio n’est pas toujours = bon etc… 

Mon avis est de regarder la composition, essayer de s’améliorer autant que possible selon son budget.

  Lire la suite de « Vivre selon ses principes: possible ou non? »

Questions croisées de blogueuses et beauty addict

Son blog est juste ici.

 

J’ai le plaisir de faire une nouvelle collaboration avec une blogueuse beauté lyonnaise « Instant de partage ».

Nous nous sommes posées des questions et chacune y a répondu sur son blog.

  1. Pourquoi avoir choisi d’avoir un blog et non de faire une chaîne Youtube?

Parce que j’aime beaucoup écrire, c’est une de mes passions. Je suis moins à l’aise devant  une caméra même s’il ne faut jamais dire jamais. J’aimerai beaucoup faire des podcasts à l’avenir. Reste à mettre cela en place.

2. Que t’ apporte ton blog au quotidien?

Une passion, pouvoir m’exprimer sur un certain nombre de sujets et être lue, j’ai l’impression de pouvoir agir. Des rencontres également.

3. Que recherches-tu dans le monde de la beauté , de la mode?

Pour moi la mode et la beauté sont des « arts » dans lesquels les femmes ou les hommes peuvent exceller, montrer leur personnalité, ajouter leur patte. J’y recherche de l’originalité, du beau et aussi de la nouveauté.

4. Grâce à ta passion as-tu déjà fait de belles rencontres?

Toutes les rencontres que j’ai faite via le blog m’ont appris quelque chose. Que ce soit les blogueuses, les créateurs. Donc oui.

5. Qui t’a donné envie de te lancer dans cette belle aventure?

Je n’avais pas de modèles quand j’ai commencé à bloguer. Aujourd’hui, je lis plus de blogs, j’en consomme beaucoup.

6. Quels sont les articles que tu préfères rédiger et pourquoi?

J’aime quand ce sont des articles spontanées qui me permettent de m’exprimer, de dire des choses.

 

N’hésitez pas à vous rendre sur son blog.

 

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterest, BetasériesTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Ciné-club de Potzina: l’oeil dans le rétro-viseur (appel à participation)

J’accueille avec plaisir le ciné-club de Potzina du mois d’août.

Ce ne sera pas étonnant pour les gens qui me connaissent et me suivent le thème de ce mois-ci.

Le ciné-club de Potzina est un groupe de blogueurs passionnés de cinéma qui proposent des choix de films pour un thème donné. N’hésitez pas à nous rejoindre si vous êtes intéressés.

Bref, le titre du sujet de ce mois-ci est « l’oeil dans le rétro ».

Il s’agit de parler d’un film classique pendant la gloire hollywoodienne, à savoir des années 30 à la fin des années 60. J’élargis aussi aux films internationaux de même époque.

Voilà, à vos claviers! La fan de vintage qui est en moi va se régaler.

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, TwitterPinterest, BetasériesTumblrInstagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909ma communauté Facebook, le ciné club de Potzinala blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!