Juin, le mois bien-être (5):La féminité triomphante

Les personnes qui me suivent savent que je suis féministe mais que j’adore être féminine.

Pour certains, ça paraît incompatible mais ce n’est pas le cas.

Quand j’étais adolescente, on me poussait toujours à plus de féminité: porter des bijoux, des talons etc…

Et en fait, je me suis rendue compte que quand je le faisais, je n’étais pas naturelle, à l’aise parce qu’on me disait comment être pour être comme les autres.

En plus, ironie mais tout le monde sait qu’il faut être comme ceci, comme cela pour plaire aux hommes.

J’ai commencé à être féminine de moi-même quand j’ai pris l’orientation pin up. 

Le vintage, l’érotisme, la féminité, tout cela me semblait lié et je m’y retrouvais.

Peu à peu, j’en ai malheureusement saisi les limites: le regard des autres veut que tu n’es pas vraiment libre d’être toi-même.

Et entre ce que je voulais porter et les obligations sociales, je me suis trouvé un look.

Je sais ce qui me va, me va pas, ce que je veux porter etc…

Bien-sûr dans le cadre privé, comme je suis une femme, dans la rue, on va m’aborder de manière agressive et on te culpabilise encore plus si tu es en jupe et en talons car tu l’as cherché paraît-il.

J’appelle cet article la féminité triomphante car pour moi, elle peut être une arme, à double tranchant certes mais une arme.

Et cette arme, je l’utilise comme je le souhaite en ne me posant aucune règle (sauf exceptions bien sûr).

J’en profite aussi pour parler de ma relecture de « Nana » de Zola car elle me semble dans la même veine.

Les cocottes du 19e-20ème siècle avaient par le biais de la sexualité et de la féminité un pouvoir sur les hommes et sur la société.

J’ai aimé voir cette vision des choses dans ce livre mais aussi le fait que pour moi, Nana est une femme qui s’assume elle et ses désirs qu’ils soient sexuels ou autres.

C’est pourquoi je vous en recommande la lecture. La version que j’ai est aux Editions Livre de poche et fait 505 pages.

 

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Publicités

22 commentaires sur « Juin, le mois bien-être (5):La féminité triomphante »

  1. Tu as bien raison, c’est important de se sentir à l’aise dans ses baskets. J’aime beaucoup ton style pin up, je porte aussi beaucoup de robes, de jupes… Et effectivement, des commentaires de « boulets » on en aura toujours.
    Il faut que je découvre Nana ❤️ même si je t’en avais déjà parlé. Bisous

  2. Féminisme et féminine ne sont pas incompatible je suis bien d’accord. D’ailleurs, la plupart des gens qui critiquent cette association… ne sont pas féministes pour un sou xD
    Le féminisme, c’est pouvoir décider de sa vie sans avoir avoir souffrir de la société ou du regard des autres. Que cela soit en jean tshirt ou robe rockabilly ^^

  3. Je comprends lorsque tu dis que si on met une jupe même si elle n’est pas forcément courte avec des talons, on te regarde d’une drôle de façon et on t’aborde de façon agressive, après ce sont des cons qui se comportent comme ça ! Moi, j’assume plus ma féminité aujourd’hui que lorsque j’étais plus jeune ! de toute manière, il y aura toujours des personnes pour te critiquer quelque soit la façon dont tu t’habilles !
    Bisous et bel après midi

  4. Une question : qui te poussait à plus de féminité ? Garçon ou fille ? Camarade ou membre de ta famille ?
    Un article très intéressant !
    Bisous !
    Ondine

  5. Ce n’est pas facile de trouver son style et d’affronter le jugement des autres… Surtout lorsque ce jugement peut aller jusqu’à des paroles affreuses ou des actes (le « tu l’as cherché » me met en colère, car il y a encore des gens qui pensent ainsi, effectivement…). On peut porter des talons ou porter des jupes de toutes les tailles sans directement passer pour une p*te, enfin !!!
    Féminisme et être féminine ne sont pas opposés/incompatibles : libre à toi d’être bien dans ta peau et ta tenue. D’ailleurs, j’aime beaucoup ton look sur tes photos.Continue d’être toi. :*

  6. Ah ça apporte tellement de bien de se sentir plus femme et féminine malgré le regard des autres.
    Féminisme et être féminine ne sont bien pas incompatible.
    Et le plus important reste toujours de pouvoir s’assumer.

  7. J’avoue que j’ai toujours eu du mal avec Zola mais je l’ai peut-être découvert trop tôt… Nana me tente bien paradoxalement, alors pourquoi pas, qui sait ? 😉 Bonne journée à toi !

    1. Nana et Au bonheur des dames sont les deux livres de Zola que j’aime et que je recommande. N’hésites pas à me donner ton avis. Bonne journée à toi aussi et merci! Bisous!

  8. J’adore ton style ! Tu es vraiment très belle ❤
    Je n'ai jamais trouvé le mien, et encore moins depuis que j'ai grossi. Tellement peu de choix dans les vêtements grandes tailles que les grosses on est toutes habillées pareil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s