Autre monde tome 1 vs Calendar girl tome 1

Voici mon article lecture fin de mois.

J’ai choisi de parler de deux premiers tomes de séries littéraires qui n’ont rien à voir mais qui, chacune, a leur façon, ont réussi à m’intriguer.

Autre-monde tome 1: L’alliance des trois de Maxime Chattam.

maxime-chattam-autre-monde-lalliance-des-trois

Résumé:

New York, de nos jours. Matt et Tobias sont amis depuis l’enfance, grands amateurs de jeux de rôles, de jeux vidéos. Mais ce qui leur arrive est bien réel. New York est balayée par une tempête sans précédent. Des éclairs bleus fouillent les immeubles ne laissant des humains que leurs vêtements ou les transformant en mutants répugnants.
Matt et Tobias arrivent à fuir sur une île et rejoignent une communauté d’enfants épargnés. Ils sont 77, de 9 à 17 ans, se dénomment les « Pans » et s’organisent pour survivre. Leurs ennemis sont les monstres « Gloutons » et les « Cyniks » humains, « violents et perfides, » des adultes qui se sont transformés.
Les enfants survivants ont développé des dons surnaturels, faire jaillir le feu,créer de l’électricité. Avec Ambre, Matt et Tobias vont former l’alliance des trois et essayer de comprendre et utiliser leur nouvelle nature. Comprendre aussi l’attitude étrange de certains membres de la communauté.

L’édition que jai lu provient de livre de poche et fait 451 pages.

Lire la suite de « Autre monde tome 1 vs Calendar girl tome 1 »

Pour mon 300e article: In Real Life (dans la vraie vie)

Coucou à tous!

Il était important pour moi d’écrire cet article car pendant presque une semaine, je me suis plus ou moins déconnectée du net et du monde du blog.

Je suis partie en week-end en amoureux à Aix Les Bains, c’est devenue la destination annuelle pour des petites vacances et là, l’occasion était la St Valentin. Voici quelques photos prises avec portable car il faut que je change d’appareil photo. L’hôtel est toujours le même: Ibis Styles et j’ai hâte une prochaine fois de tester leur espace spa.

aix-les-bains-1

aix-les-bains-2

aix-les-bains-3

Vous avez vu que mon article concours a été rétiré et je vais vous en donner les raisons: on m’a reproché de vouloir faire un vide-dressing pour un concours, ce qui ne se faisait pas. Alors je vous avoue qu’à ce moment là, les reproches, les commentaires blessants etc…, je n’en pouvais plus alors j’ai préféré tout simplement le retirer car un autre commentaire de ce genre m’aurait insupporté. Du coup, j’ai un code promo de Fundy que les dix premières d’entre vous peuvent utiliser sur le site de Fundy (made in France): fundy.fr. Le code promo est poitou10. Voilà, je sais que c’est peu mais je tenais à me rattraper avec cela et j’espère vous proposer un concours prochainement avec un partenaire quelqu’il soit.

fundy-2

 

-Autre point: si vous êtes blogueuse ou blogueur lyonnais et que vous souhaitez me rencontrer, n’hésitez pas à me le dire. J’essaie de contacter ceux que j’ai sous les yeux à un moment m mais je lis et commente une trentaine de blogs, je ne me souviens plus qui habite où donc n’hésitez pas si vous le souhaitez. D’ailleurs, ne vous offusquez pas non plus si parfois mes commentaires sur vos différents blogs se contredisent, j’en écris beaucoup et ma mémoire n’est malheureusement pas une machine.

Lire la suite de « Pour mon 300e article: In Real Life (dans la vraie vie) »

Favoris( 15 janvier-15 février 2017)

C’est parti pour les favoris du mois:

1-Une séance photos avec M elle Céline et La Malle de Juliette sur les quais de la Guillotière: j’ai pu porter une de mes tenues fétiches: un ensemble rose avec le haut imprimé qui donnait un style très années 90.

dsc02619

dsc02614

dsc02611 dsc02613

dsc02603

dsc02599

dsc02590

dsc02583 dsc02584

Je les remercie toutes les deux pour ce super après-midi, de m’avoir fait rencontrer de nouvelles personnes et de m’avoir guidé pour prendre les poses, n’ayant pas encore assez d’expériences en tant que blogueuse mode.

2- Je vous ai parlé de mon après-midi avec deux adorables blogueuses et de l’apéro-blog dans un précédent article (vous pouvez retrouver la photo de nous trois sur Instagram et toutes les infos dans l’article précédent). Vous savez aussi que le mois précédent, j’ai été à l’inauguration presse refonte du salon de coiffure Be Design. J’avais droit à un total look beauty (en l’occurence coiffure et maquillage) et j’en ai bien profité.

total-look-beauty-be-design

Lire la suite de « Favoris( 15 janvier-15 février 2017) »

Rose Prune passe du côté obscur

L’écriture est une vraie passion pour moi et le blog aussi alors l’idée était de créer modestement une fiction inspirée de ma vie personnelle.

Alors je suis heureuse de vous faire partager le 3e épisode de ce « roman ».

jawbreaker

12 février 2017

ça fait plus d’un mois que je n’ai pas écrit et pourtant pas mal de choses changent.

Les semaines passent et il faut parfois plusieurs semaines, mois ou années pour que la douleur s’efface. Un poignard est enfoncé dans mon coeur depuis si longtemps. Et la Rose Prune que vous avez lu dernièrement est celle qui est gentille, qui veut vivre sa vie sans problèmes ni prise de tête.

Mais quand des évènements vous arrivent, vous vous transformez en une version sombre de vous-mêmes et celle-là c’est mon véritable alter-ego.

Ce n’est pas une gothique, ou une version méchante de conte de fée mais un sorte de monstre rouge au regard assassin et à la féminité encore plus exacerbée.

marlene-dietrich

Cette femme, elle admire de loin la Maléfique dont je vous ai parlé dans une autre histoire.

Pouvoir faire ce que ce genre de femmes réussissent à faire, c’est soit être un être immonde qui peut se voir dans une glace sans sourciller soit une femme qui s’est servi de ses armes pour pouvoir tout obtenir.

Et personnellement, je préfère la deuxième interprétation. Parce que la vie nous oblige à être méchant, à se battre pour avoir ce qu’on veut mais aussi à être blessante pour se faire respecter. C’est injuste mais c’est ainsi.

Le pire dans cette histoire, c’est que quand on vous attribue le rôle de gentille, vous devez le jouer jusqu’à la fin des temps autrement on vous brûle en place publique. Par contre si vous interprétez dès le départ le rôle de la méchante, on vous pardonne tout. Elle est comme ça disent-ils.

Alors soyons méchantes, « bad » comme disent nos amis anglo-saxons. Arrêtons de vouloir être parfaites et laissons le rôle de la fille bien aux autres.

Qui sait ce dont une gentille fille peut être capable quand elle choisit l’autre camp? Pire qu’une vraie méchante? C’est possible. ça reste soft encore parce que c’est sa nature profonde? Possible également!

Mais en tout cas, je suis prête encore pour la suite des aventures!

Fatal games

Que de suspense! Non je plaisante. Vous aurez droit sans doute à de l’écriture de meilleure qualité dans les prochains épisodes donc il va falloir attendre encore un peu, désolée, l’auteur donne le peu qu’elle puisse donner en ce moment.

 

Voilà, je vous laisse aimer cet article, le commenter, le partager etc….

 

Vous pouvez me retrouver sur:

Facebook, Twitter, Pinterest, Betaséries, Tumblr, Instagram.

Ou encore sur:

Le blog de Maedhros 909, ma communauté Facebook, le ciné club de Potzina, la blogosphère lyonnaise.

Bisous à vous et à très vite!

Liebster Awards 2017 et L’improbable tag littéraire

The B Muffin m’a tagué pour un Liebster Awards et Ibidou pour l’improbable tag littéraire. Je les en remercie et je m’attelle à la tâche.

Liebster awards

11 choses à savoir sur moi:

lisa-rinna

kyle-richards

1)Je me regarde en ce moment la télé-réalité « The Real Housewives: Beverly Hills ». J’adore Kyle Richards et Lisa Rinna, ce sont les femmes que je préfère. Et je compte non seulement voir tous les épisodes mais en faire un article sur le blog.

2)Je me sens de plus en plus « femme » avec le temps. J’ai envie de plus en plus de me faire chouchouter, de faire des choses que je n’ai jamais faite comme une séance spa.

3)Du coup, j’ai trouvé une coiffeuse au salon « Lounge cut » vraiment adorable et qui semble aimer mon style. Comment aller se faire couper les cheveux ailleurs dans ces conditions?

coupe-de-cheveux

4)J’adore ma nouvelle coupe de cheveux et même si j’adore avoir les cheveux longs, je trouve que ça fait du bien de changer de tête ne ce serait-ce qu’une fois par an.

5)J’ai l’impression d’avoir à accomplir tellement de choses dans ma vie, que ce soit au niveau professionnel ou personnel. J’espère pouvoir réaliser un maximum de projets.

6)J’ai la sensation de prendre de plus en plus confiance en moi mais en même temps, comme beaucoup de femmes, quand je me sens mal, je me rappelle toutes les bêtises que j’ai faites et la confiance s’envole pendant quelques jours. ça fait très victime de dire cela mais c’est loin d’être le but de cette confession.

vipeach-kylie-jenner-sinfulcolors-trend-matters-collection-swatch

7)Je porte le vernis Vi Peach de Sinful Colors professionnal de la collection Kylie Jenner. C’est du vieux rose, rôle pâle , ce que je porte peu habituellement comme couleur mais c’est un beau nude.

Dita Von Teese Your beauty Mark

8)J’ai vraiment envie de finir « Your beauty mark » de Dita Von Teese. Je n’aurai pas du le laisser en suspens et ça va me refaire lire en anglais.

9)J’ai hâte de faire le ménage de printemps de mon chez moi et de pouvoir vous faire un petit concours. En presque 4 ans de blog, je n’en ai jamais fait.

yoga elle

10)Pareil, j’ai vraiment envie de retrouver la motivation de faire du yoga et du pilates. J’aimais mon mode de vie sain cet été. C’est difficile de le prolonger l’hiver.

11)Je me suis inscrite sur Wattpad. Je me mets à l’écriture même si je ne pense pas avoir de talent d’écrivain, loin de là. Et je suis en train de tester Netflix.

 

Ses questions:

1-Quel est le livre qui te ressemble le plus?

l'art du glamour

Sans hésiter « L’art du glamour et du fétichisme » de Dita Von Teese. Cela a fait de moi une pin up.

Lire la suite de « Liebster Awards 2017 et L’improbable tag littéraire »

Le monde du blogging

away-hostel-and-coffee-shop

Lorsque nous commençons un blog, nous nous inscrivons sur une plateforme et nous écrivons tout seul, devant notre ordinateur, partageant nos passions respectives en toute bonne foi.

Et puis pour quelques uns d’entre nous, nous voulons plus: participer à des évènements comme les inaugurations presses, rencontrer d’autres blogueurs ou blogueuses. Nous faisons de la pub pour nos articles sur les réseaux sociaux, nous achetons notre propre nom de domaine parfois. Et bien sûr, consécration et rêve ultime: pouvoir vivre de son blog, ce qui est rare, demande du temps et de l’investissement.

Je voulais aussi évoquer un évènement apéro discussions blog/site à l’Away Coffee Shop Hostel que j’ai pu faire en fin de mois de janvier mais aussi l’envers du décor du rôle et du monde en tant que blogueurs ou blogueuses.

Pour cela, je vais traiter des points positifs et négatifs de ce rôle que nous jouons en tant que blogueuses:

Le point positif est que les nouveaux lieux, nouveaux auteurs, nouvelles marques ont besoin d’ambassadeurs pour tester, parler de leur marque, de leur travail en toute transparence. Et le mieux est évidemment, de préciser si l’article est sponsorisé ou non comme le feraient les vidéastes sur Youtube. Et ce qui est génial, c’est qu’on découvre du coup des professionnels géniaux qui entreprenent des choses et cela donne envie de leur faire de la publicité, surtout quand c’est des petites structures ou bien qui ont de l’éthique derrière. Souvent, je trouve les évènements sur Facebook et je m’inscris pour pouvoir m’y rendre. Et je ressors toujours avec des petits cadeaux et j’ai eu au moins une coupe de champagne et des petits trucs à grignoter. On est traitées comme des reines quand on fait cela. Bien sûr, on apprécie aussi de trouver de nouveaux produits, de nouvelles prestations et pour faire quelques services presses (envoi virtuel par courrier ou email notamment), souvent de bonnes lectures.

gouter-apres-midi-blogueuses

-L’autre point indéniablement positif est de pouvoir se retrouver entre blogueuses pour apprendre à se connaître. Vous avez vu sur Instagram, que j’ai passé un après-midi avec deux jeunes femmes adorables avec lesquelles nous avons pu discuter de nos blogs mais pas seulement, de tout de rien, avec des trucs sucrés à grignoter et des boissons chaudes/froides. Et c’est toujours génial de pouvoir discuter entre passionnées que ce soit de mode, style de vie, littérature, cinéma etc…. Et lorsqu’on se lance dans des défis modes ou des swaps/lectures communes, on s’amuse toujours. Pour moi les partenariats virtuels et contacts virtuels avec les blogueurs sont aussi importants que les vrais rencontres même si bien sûr, l’idéal serait de pouvoir rencontrer ces premiers. Quant aux séances photos mode, cela nous permet de nous lancer des défis à nous-mêmes mais aussi de pouvoir après discuter dans un café. On découvre différentes personnalités intéressantes.

Lire la suite de « Le monde du blogging »

Ciné club de Potzina de février: Délice paloma+films romantiques préférés

délice paloma

The Movie Freak.net nous a proposé pour ce mois de février de parler de nos films de chevet. Evidemment, il y en a plusieurs, j’en ai même fait un article .

Par conséquent, j’ai décidé de parler d’un film en particulier que j’ai souvent cité sur ce blog: Délice Paloma de Nadir Moknèche.

Nadir Moknèche est un réalisateur algérien que j’ai découvert sur Arte via le film Viva Ladjérie. Par la suite, j’ai regardé ses autres films, Le harem de Madame Osmane, Good Bye Marocco et bien sûr Délice Paloma. Il y aura même un film Lola Pater qui sortira en août de cette année, de ce même réalisateur.

On le surnomme l' »Almodovar » algérien parce qu’il met aussi ses personnages féminins en valeur (Nadia Kaci, Biyouna, Carmen Maura, Lubna Azabal) et qu’il traite également d’homosexualité.

Mais ce metteur en scène ne se contente pas de traiter de ces thèmes, il parle également de la situation sociale de l’Algérie des années 2000 et 2010.

Délice Paloma 2007 Real : Nadir Moknèche Biyouna Lyes Salem COLLECTION CHRISTOPHEL

Bref, je m’égare. Voici le résumé du film que je vais évoquer:

« Vous avez besoin d’un permis de construire ? Vous êtes seul un soir ? Appelez la bienfaitrice nationale, Mme Aldjéria : elle vous arrange ça. Celle qui s’est donné le nom du pays ne recule devant aucune combine pour survivre dans l’Algérie d’aujourd’hui. Pour peu qu’elles soient jolies et peu scrupuleuses, ses recrues peuvent faire carrière. La dernière, Paloma, fait grand effet, en particulier sur Riyad, le fils de Mme Aldjéria. Le rachat des Thermes de Caracalla à Fuca, le rêve qui devait permettre au clan d’Aldjéria de changer de vie, sera l’affaire de trop. »

Lire la suite de « Ciné club de Potzina de février: Délice paloma+films romantiques préférés »