L’année 2016

suspiria

Je voulais vous faire un bilan complet sur l’année 2016 mais vu le travail titanesque que cela allait me prendre , j’ai voulu faire un petit article tout simple.

  • Ce que je retiens est que je vais moins au cinéma pour des questions de temps, d’argent, de choix personnels, que j’essaie de m’ouvrir toujours plus à de nouveaux genres.
Un livre excellent en commun avec Bénédicte.
Un livre excellent en commun avec ma Bénédicte.
  • Concernant la lecture, je lis bien plus qu’avant à mon plus grand plaisir et le fait de faire des partenariats et des lectures communes contribuent à me faire encore plus aimer lire. Je vous annonce d’ailleurs un nouveau partenariat avec la blogueuse Marine des Deux Aimes, elle est adorable et son blog parle autant de culture que de beauté. La maison d’édition Bulles de Savon m’a permis de lire de la littérature jeunesse et d’avoir envie de m’y intéresser.
  • Au niveau musical, la musique de films et ancienne l’emportent haut la main mais je réussis toujours à trouver des artistes récents qui me font vibrer et que je veux voir en concert.ugly-betty

Gossip Girl

  • Concernant les séries, j’arrive à saturation des nouvelles séries qui sortent sans cesse, j’ai fait pas mal le tri et je suis en pleine phase « Gossip Girl » après celle d' »Ugly Betty », c’est mon plaisir du petit déjeuner.
  • Professionnellement parlant, je suis en phase de reconversion vers un métier du web (community manager, rédactrice) et je mène des expériences diverses et variées .

dreamgirls-2

  • Niveau blog et vie personnelle, j’ai tenté de créer un blog bien-être car cela me correspondait bien à un moment de ma vie mais en réalité, ce qui me motive, c’est la réussite et le bonheur. J’entreprends d’écrire des chroniques sur ces sujets que je laisse de côté et on verra bien en 2017. Je tente tant bien que mal de prendre soin de moi et je pense réussir à remettre tout ça en route l’année qui va s’écouler. J’ai également fait le tri parmi mes connaissances amicales, et j’assume enfin de m’être endurcie et de ne pas pouvoir être « parfaite » en toute circonstances. J’espère tout de même ne pas devenir aigrie car oui je suis en phase de réflexion sur l’évolution de ma vie (enfants, animaux de compagnie, départ à l’étranger). Je vieillis.
  • Je suis vraiment contente de mon blog qui fêtera ses 4 ans en mai prochain. Je sais que je ne suis pas la plus influente ni populaire mais je fais de plus en plus de connaissances virtuelles ou réelles en rapport et cela me fait bien plaisir. Et puis de plus en plus de nouvelles personnes me rejoignent. 

Lire la suite de « L’année 2016 »

Publicités

Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling

Coucou à tous!

J’avais envie d’un thème fun pour ce mois de décembre, d’où l’idée du « plaisirs coupables ».

Et je suis remontée à la période de mon enfance et adolescence: la période des années 90-2000. 

Le film dont je vais vous parler a donné lieu à une série que je suivais assidument le samedi matin sur France 2: « Clueless ».

clueless

Résumé:

Cher Horowitz, lycéenne issue du milieu huppé de Bervely Hills, est une jeune fille pourrie gâtée qui sait jouer de ses atouts. Écartant ses rivales grâce à son sens de la mode, se défaisant de ses problèmes scolaires d’un claquement de doigts, Cher essuie tout de même les réprimandes de Josh qui ne se cache pas pour lui dire tout le mal qu’il pense de son attitude superficielle.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina: Clueless d’Amy Heckerling »

Les concerts de Dionysos et Tété + séance de dédicace A. Nothomb

On se dit parfois dans la vie que l’on vit des moments magiques et puis en l’espace d’un mois, j’en ai vécu trois.

1- Le concert de Tété pour son album « Pierrot Lunaire ».

tete

Tété est un artiste dont je suis la carrière depuis plusieurs années et dont j’aime autant les paroles que la musique qui va du rock, de la soul, du folk…. A chaque fois, il se sert de son vécu (son enfance notamment, sa vie d’artiste) ou bien invente des histoires avec des personnages comme Madeleine Bas de Laine. D’ailleurs, cette chanson fait parti de mon album préféré du chanteur.

J’aime beaucoup profiter pour voir des artistes pas encore vus en concert et que je suis comme ce fut le cas avec Emilie Simon.

Du coup, j’ai vécu un premier moment magique en le voyant en concert. D’autant plus qu’un ancien membre des Saïan Supa Crew faisait du rap comme je l’aime en première partie.

Le public était déjà conquis d’avance et même si le concert était acoustique, il n’y avait qu’un musicien avec lui, il a su par son humour et le son, faire un bon concert.

Lire la suite de « Les concerts de Dionysos et Tété + séance de dédicace A. Nothomb »

Ma découverte du club lyonnais: Le Sucre et le restaurant de ramen: Kuma Izakaya+ inauguration presse Fundy

Voici un article qui regroupe trois découvertes faites pendant le mois de novembre et décembre. Ce sont trois lieux lyonnais que je vais vous présenter dans cet article.

1- Le Sucre

le-sucre-lyon

Alors Le Sucre est la boîte du moment dans la ville de Lyon. Le principe: une boîte de nuit situé en haut d’un bâtiment à l’architecture industrielle, on monte pas mal d’escaliers oui. L’autre caractéristique est qu’il y a une terrasse dans laquelle on peut s’éloigner un peu de la piste de danse pour discuter, boire, manger.

Il se trouve qu’étant donné le froid, mes amies et moi n’avons pu profiter de la terrasse mais je pense que l’été, ça doit être vraiment agréable surtout en attendant que les gens aillent sur la piste de danse.

Sinon voyons les + et les -:

Les +:

  1. Quand vous arrivez avant minuit, vous avez un tarif moins cher pour l’entrée: 10 euros.
  2. Le dj passe de la musique entre 23 heures et une heure du matin, à thème: le soir où nous sommes allés, c’était plutôt de la musique africaine. Donc dansante mais sans être commerciale, on a vraiment l’impression en plein mois de novembre d’être en vacances en train de faire la fête.ata-kak
  3. Le concert, parce qu’oui pour moi le gros + de ce club est que: ce soir là, c’était le groupe Ata Kak qui jouait. Le son mêlait la musique africaine, le rap… La musique était d’une grande qualité et le groupe, le chanteur notamment mettait une sacrée ambiance.

Lire la suite de « Ma découverte du club lyonnais: Le Sucre et le restaurant de ramen: Kuma Izakaya+ inauguration presse Fundy »

Mon shopping d’hiver (2016)

Que ce soit fin octobre ou en novembre, je me suis fait pas mal d’achats d’hiver, pas mal de mode mais aussi de la beauté, et bien sûr des livres.

Commençons par la mode:

Le même mais en gris.
La même mais en gris.

-Dans ma boutique préférée Tally Weijl, j’ai été très fière de me procurer un bomber gris. 

cuissardes

-Au sein du magasin New Look, je me suis achetée pour peu cher des sublimes cuissardes grises.

prince
https://www.juniqe.fr/prince-debardeurs-femme-1837498.html
frida-kahlo
https://www.juniqe.fr/deer-frida-debardeurs-femme-676699.html

-Enfin j’ai découvert sur le site JUNIQE qui propose des articles de décorations mais aussi des vêtements aux imprimés artistiques. Du coup, j’ai craqué pour deux débardeurs: un blanc d’une artiste peintre que j’adore: Frida Kahlo et un noir/mauve de Prince.

Autant vous dire que je suis vraiment fière de mes achats!

Lire la suite de « Mon shopping d’hiver (2016) »

California girls de Simon Libérati

california-girls-simon-liberati

Résumé:

« En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire.  J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans  défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ. Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate. »
Los Angeles, 8 août 1969 : Charles Manson, dit Charlie, fanatise une bande de hippies, improbable « famille » que soudent drogue, sexe, rock’n roll et vénération fanatique envers le gourou. Téléguidés par Manson, trois filles et un garçon sont chargés d’une attaque, la première du grand chambardement qui sauvera le monde. La nuit même, sur les hauteurs de Los Angeles, les zombies défoncés tuent cinq fois. La sublime Sharon Tate, épouse de Roman Polanski enceinte de huit mois, est laissée pour morte après seize coups de baïonnette. Une des filles, Susan, dite Sadie, inscrit avec le sang de la star le mot PIG sur le mur de la villa avant de rejoindre le ranch qui abrite la Famille.
Au petit matin, le pays pétrifié découvre la scène sanglante sur ses écrans de télévision. Associées en un flash ultra violent, l’utopie hippie et l’opulence hollywoodienne s’anéantissent en un morbide reflet de l’Amérique. Crime crapuleux, vengeance d’un rocker raté, satanisme, combinaisons politiques, Black Panthers… Le crime garde une part de mystère.
En trois actes d’un hyper réalisme halluciné, Simon Liberati accompagne au plus près les California girls et peint en western psychédélique un des faits divers les plus fantasmés des cinquante dernières années. Ces 36 heures signent la fin de l’innocence.

Mon avis:

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et je suis plus qu’honorée que les éditions Grasset me l’ai envoyé en service presse. 

J’ai découvert Simon Libérati avec « Jayne Mansfield 1967 » et depuis, je suis devenue fan de sa plume, particulièrement quand il évoque des faits réels ou divers.

Dans cet ouvrage, on ne peut pas être plus plongé dans cette secte de Charles Manson au sein de laquelle la saleté, le sexeles conflits avec motards sont le quotidien d’un ranch, ancien décor de western d’Hollywood.

Charles Manson, alors qu’il ne commettait pas la majorité de ces crimes a réussi à devenir aussi célèbre que l’actrice qu’il a tué, Sharon Tate. Une preuve de plus que le monde du crime et Hollywood sont toujours très liés.

Lire la suite de « California girls de Simon Libérati »

Jdr: Macho women with guns+ nouvelles

planete-terreur

-J’ai la sensation que ça devient de plus en plus difficile de respecter un rythme de publication sur ce blog tellement j’ai des choses à vous dire.

-Je vais commencer par l’inverse de mon titre d’article et vous donner quelques nouvelles: je suis à la fois complètement hors du temps et en même temps en plein dedans.

roswell jason behr. gif

Unreal

ugly-betty

Gossip Girl

Plus précisément, je suis à la ramasse niveau nouvelles séries: j’ai fait découvrir à mon chéri mon autre série phare qui a marqué mon adolescence et ma vie de jeune adulte: Roswell. Ce qui me donne d’autant plus envie de poursuivre la série « Unreal » avec Shiri Appleby. Je suis en pleine phase futuriste: étoiles, planète, extraterrestre alors que la physique et moi faisons quatre! D’un autre côté, j’avance et finirai la série « Ugly Betty » qui est ma série fétiche du moment et pense enchaîner avec « Gossip Girl » pour plus de légèreté.

Sinon j’ai l’intention de faire plus d’efforts niveau éco-éthique etc…. De mieux trier mes déchets (voire les réduire), de tester les friperies, d’aller plus souvent au marché…..

En ce qui concerne deux autres sujets: le cinéma et noël. Je ne suis plus noël, encore plus cette année, cela reviendra peut-être mais pour l’instant hormis de choisir une jolie tenue originale et de préparer un bon nouvel an, je m’éloigne complètement de cette tradition. Cela ne m’empêche pas d’apprécier les décorations et de chercher plus de légèreté et de m’autoriser une petite nostalgie. D’ailleurs, je me suis replongée dans le couple Ron/Hermione que j’adore et je n’ai pas envie de lire la pièce de théâtre qui fait suite à HP 7. De même, je n’ai plus envie hormis grosses exceptions, de payer des entrées au cinéma pour voir des licences au cinéma. C’est pour cela que je verrai « Rogue one » et « Les animaux fantastiques » en dvd. J’ai besoin de voir des choses différentes sur grand écran. Voilà!

Lire la suite de « Jdr: Macho women with guns+ nouvelles »

Tags: Le tag des B.O. et Autumn books

Je commence le mois de décembre avec deux tags que j’apprécie particulièrement pour lesquels j’ai été nommé:

  1. L’adorable Les mondes de Blanche m’a tagué pour parler de bandes originales de films, ce qui tombe bien puisque j’écoute beaucoup de musiques provenant de long-métrages. Merci à toi!

C’est parti!

  • UNE BANDE ORIGINALE QUE TU AS AIMÉE MAIS PAS PARTICULIÈREMENT LE FILM.

Sans hésiter Burlesque, le fameux film avec Christina Aguilera et Cher. J’adore la musique qui oscille entre pop, rnb et jazz mais aussi pour la voix de Christina dont je suis fan depuis le début de sa carrière. Les numéros sont aussi très beaux visuellement, dignes d’un beau cabaret. Par contre le scénario du film ne m’a pas accroché, trop cliché et pas assez original.

 

LA PREMIÈRE BANDE-ORIGINALE QUI T’AI MARQUÉ.

Celle de mon Disney préféré, Hercule. La musique gospel des 5 muses est ultra entraînante et me plaît encore énormément.

Lire la suite de « Tags: Le tag des B.O. et Autumn books »

Ciné club de Potzina de décembre: appel à participation + nouvelle organisation du blog

J'ai du mal à me lasser de voir Audrey dans ce film.
J’ai du mal à me lasser de voir Audrey dans ce film.

Coucou à tous!

Exceptionnellement, je réhéberge le ciné club de Potzina et propose à tous ceux qui veulent participer: ça n’a rien de compliqué, il suffit d’avoir un blog et de présenter un film sur le thème que je vais proposer (en l’occurence ce mois décembre) et de me prévenir soit par commentaire en bas de cet article soit en vous ajoutant à cette page Facebook. On est tous gentils et pas chiants.

Pour ce qui concerne le thème de décembre, j’ai choisi « plaisirs coupables ». Oui on aime tous des nanars ou des films que la majorité considèrent comme pas bons (même nous-mêmes parfois) et qu’on reregarde avec plaisir quand on a un petit coup de cafard ou bien juste pour le plaisir. Donc si vous avez des idées, n’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure.

helene-et-les-garcons

D’autre part, je change encore l’organisation de mon blog: je le considère désormais plus comme un blog « lifestyle » même si je ne changerai pas mon slogan et que je n’aime pas ce terme. Pour moi désormais, même si je continuerai à lire beaucoup, ce blog parlera toujours autant de livres, films, musiques, expos, séries à découvrir tout autant que de mode, beauté, voyages ou autres sorties expériences que je pourrai vivre dans mon quotidien et que j’aurai envie de partager avec vous. Il n’y aura plus d’articles bilans, celui de décembre (que je ferai plus court si possible) sera le dernier. Cela signifie plus de publications, donc pour vous moins de temps pour commenter, j’en suis consciente. Ce blog continue d’évoluer comme moi.

Lire la suite de « Ciné club de Potzina de décembre: appel à participation + nouvelle organisation du blog »