Difficultés professionnelles

Lolita

J’avais envie de vous faire partager mon témoignage personnel concernant une immersion professionnelle qu’il était prévu que je fasse dans une librairie (une chaîne de librairie) durant un mois. Pôle Emploi appelle ça  Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP).

Ayant suivi une formation au métiers du livre en spécialisation bibliothèque, je voulais découvrir le métier de libraire et pourquoi pas élargir mes compétences afin de chercher un emploi en tant que libraire ou bibliothécaire.

 

Leon

Mais je ne ferai pas cette immersion malheureusement. 

En effet, j’ai arrangé ma situation d’accueil au sein de la librairie avec la responsable des stagiaires, envoyé toutes les informations que ma conseillère Pôle Emploi devait inscrire dans la convention qu’elle devait envoyer par email à la librairie.  Et j’ai reçu 5 jours avant le début de mon « stage », un appel de ma conseillère qui m’a expliqué que ce n’était pas nécessaire avec mon bac+5 de le faire et que cela ne pourrait durer un mois que si la structure qui me recevait  m’embaucher par la suite, ce qui était faux. Elle souhaitait contacter ma tutrice pour lui expliquer.

Interloquée, j’ai eu le directeur adjoint de la librairie au téléphone et je lui ai expliqué que ma conseillère allait appeler, que je voulais vraiment faire cette immersion d’un mois et que j’allais voir cela avec cette dernière.

 

J’ai écrit deux emails lui demandant (à ma conseillère) des preuves de ce qu’elle avançait. Une amie m’a expliqué que Pôle Emploi pouvait refuser la durée d’un mois si la structure accueillante abusait de ce procédé (ce qui n’était pas le cas puisque j’étais la première dans ce cas chez eux) et/ ou si la mission était trop succinte pour un mois complet. Or ma mission consistait à observer et participer à tous les rayons pour avoir une vue d’ensemble de l’entreprise.

 

Beetlejuice

Pas de réponse aux emails. Je me rends sur place, demande si je peux voir ma conseillère. « Impossible, elle est en rendez-vous toute la matinée » me dit-on à l’accueil. Je laisse un message et la secrétaire me dit qu’elle me rappellera.

 

Pas d’appel. J’écris à la médiatrice  Pôle Emploi de ma région qui me dit qu’elle ne pourra faire quelque chose que si la directrice de l’agence refuse de me donner cette convention. La lettre recommandée arrive à la direction mais toujours pas de réponse.

Audrey Hepburn

Je reçois un appel quelques jours plus tard de ma tutrice de la librairie me disant que je ne pourrais faire mon immersion car ma conseillère l’a appelé pour lui dire que  l’entreprise doit prendre une assurance « spéciale » et m’embaucher après si je dois faire ce type de procédé là, convention écrite à l’appui. Je demande à voir la convention, elle me dit qu’elle n’a pas le droit de la divulguer.

 

Si je tenais à vous faire partager mon témoignage c’est pour plusieurs raisons:

-comme dans toutes les structures, il existe des personnes qui essaient de vous « nuire » et vous empêcher d’avancer et qu’il est essentiel de se battre pour avoir ce qu’on veut. Par contre, pas au point de se détruire la santé.

-quelque soit votre rêve professionnel ou vos envies, personne ne pourra vous empêcher de les réaliser. Il existe toujours des solutions directes ou indirectes.

-vous savez maintenant ce que peut faire quelqu’un qui est embauché pour vous aider à trouver votre voie professionnelle. (Attention pas  d’amalgames, des bons conseillers, il en existe ). Ou les travers de l’administration.

Kill Bill

Je n’attends pas de conseils, je réalise des démarches et j’ai de nombreuses pistes et projets professionnels. Je m’accroche, je ne m’apitoie pas trop sur mon sort. Et j’ai envie d’aventures, d’humanité.

 

Faites circuler cet article s’il vous plaît, c’est la seule chose que je demande et si vous avez vécu ce genre de situations, dites le moi. Faites partager vos expériences via cet article.

Pour le partage, ça peut être via Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Tumblr…… Et n’hésitez pas à demander à vos contacts de partager à leur tour.

 

Dernier point: je suis quelqu’un capable de me remettre en question mais si je tombe sur des commentaires haineux ou méchants à mon encontre, je les supprime.

 

Prenez soin de vous !

 

Gros bisous!

Virgin suicides

 

Publicités

117 commentaires sur « Difficultés professionnelles »

  1. Comment ce genre de comportements peu exister dans une structure visant à aider les gens dans leur vie professionnelle ! C’est aberrant ! Avant de reprendre mes études à la fac, je me suis inscrite à pole emploi, je voulais passer des concours pour entrer dans la police ( pas de critère de taille dans la police mais la gendarmerie oui ), je suis petite et la conseillère me dit qu’elle va me mettre en attente d’un stage en gendarmerie, je lui explique le critère de taille, qu’elle ne prend pas en compte et m’inscrit en stage en gendarmerie. Évidement je n’ai pas été appelé, je suis trop petite pour leur critère ! Mais c’est quand même fou de voir que des gens payés pour aider les autres, tentent parfois de leur nuire le plus possible… Je ne comprend vraiment pas, car leur métier doit être très enrichissant et intéressant même si difficile par les temps qui cours…

      1. Je dirais même que c’est pole emploi mais également la mission locale qui aide les jeunes de moins de 26 ans qui est également peu compétent. Ils font partie du même organisme et on m’avait envoyé vers eux ; la encore la conseillère m’a mise plus bas que terre en disant que je n’avais aucune motivation tout simplement parce que j’hésitais et ne savais pas quoi faire, à 18 ans c’est normal… et que jamais je n’y arriverai dans la vie… Aujourd’hui je suis libraire, car j’ai eu la chance qu’une nouvelle librairie ce monte dans la ville où j’ai fais mes études, sinon personne ne m’a donnée ma chance… Courage, je sais que c’est dur mais il faut y croire et ne pas perdre espoir.

  2. C’est un très Bon projet professionnel que j’ai eu un tête l’an dernier! Mais sans le côté « aide » de pole emploi. Je te souhaite de trouver l’énergie de continuer dans cette voie là et de te battre quoi qu’il. Pour alterner les periodes de chomage et d’emploi, j’ai compris que pole emploi ne peut rien pour moi. Il y a 4 ans, j’ai eu un projet professionnel qui nécessitait de repasser deux épreuves pour un diplôme d’état couvert par l’éducation nationale alors que j’avais le même mais qui relevait du ministère de l’enseignement superieur (bac+5). Il me fallait remettre le pied à l’étrier en suivant des cours via une formation. Ma conseillère de l’époque m’a cassée en disant que j’étais déjà trop diplomée, que comme il s’agissait d’un examen je pouvais échouer et qu’il y avait un risque que je leur fasse perdre de l’argent. Bref, ils sont bien mignons mais incompétents. J’ai rarement eu besoin d’aide, je me suis battue seule et quand j’ai eu besoin d’un coup de pouce, nada. C’est révoltant. Ils ne savent pas accompagner. Le système est pourri de l’intérieur.

  3. Pff ça me dégoute ce genre de comportement! Ces gens sont incompétents… J’espère ne pas avoir affaire à ce genre de situation dans le futur et te souhaite un bon courage!

  4. Je suis vraiment désolée pour toi, quel gâchis !
    Il m’est arrivée une situation similaire il y a quelques années : je m’étais inscrite, via Pôle Emploi, à une formation d’agent d’accueil touristique. Six mois après, lorsque je contacte le centre qui se charge de faire passer les entretiens et les tests pour valider l’accès à cette formation, j’apprends que cette dernière a été supprimée, « insérée » en PMSMP ! On me laisse « mariner » pendant une quinzaine de jours, car apparemment le Conseil Régional n’avait faite passer aucunes infos et au centre et à Pôle Emploi sur les modalités pour y accéder ! Résultat : j’ai attendu six mois pour rien, car le PMSMP est réservé aux personnes non diplômées et/ou en réinsertion ! Il m’a même été suggérée que je devais être reconnaissante d’avoir un Bac+3 contrairement aux autres au lieu de me plaindre, alors que je n’avais émises aucunes critiques négatives contre eux !
    Entre les problèmes de communication, l’hypocrisie et la malhonnêteté…
    Je suis de tout coeur avec toi !
    Beaucoup de bibliothèques universitaires recherchent des aides-documentalistes en ce moment.
    Gros bisous !
    Ondine

  5. Malgré ma « pause » obligée, le soir je rôde sur mes blogs « chouchous » quand j’ai le temps 😉 et je venais aux nouvelles ! Hé bien, rien n’a changé depuis…30 ans à ce que je vois, c’est ça qui est désespérant ! En plus maintenant tout est régi par le Dieu Fric et doit être rentable ! Même dans les systèmes publics, censés être gratuits et à la disposition du citoyen… Et plutôt que de continuer à gaspiller l’argent du contribuable avec des incompétents et un système sclérosé jusqu’à la moelle, je me demande (parfois) si, au final, tout privatiser mais être sûr que ça marche au bout ne serait pas une meilleure solution ! Parce que là que de temps perdu pour tout le monde sans parler du traumatisme émotionnel, des remises en question, etc… Courage Isa, je sais que tu es forte mais personne n’est indestructible, il faut tenir ! Gros bisous♥

  6. Je te comprends à 100%! Le pôle emploi de chez moi m’a aussi fait des crasses, au point que c’était continuer à batailler et perdre ma santé mentale ou abandonner les indemnisations qu’ils me devaient. Il font tout pour qu’on se désinscrive: ça fait baisser le taux de chômeurs. Du coup, j’ai laissé tomber et je me suis concentrés sur mes projets (devenir bibliothécaire, qui n’est d’ailleurs, d’après eux , pas un métier d’avenir). Je suis contente de te voir tenir le coup et être si courageuse! Tu as raison de t’accrocher à tes envies! Et merci pour ton témoignage, je me sens moins seule ^^

      1. Dacc’. Je continue à chercher aussi en bibliothèque mais j’élargis aussi mes recherches. Je te souhaite beaucoup de réussite!

      2. Si tu as besoin d’échanger sur ce sujet ou même sur la littérature en général, voici mon adresse email: secrets.dalcoves@yahoo.com. J’organise une discussion lecture chaque mois sur Lyon si ça t’intéresse ou que tu es dans le coin, tu es la bienvenue. Gros bisous!

  7. Comme tu le sais ce genre de comportement me dégoûte et ait injuste.
    Une personne étant motivé à faire un stage devrait pouvoir le faire.
    Je suis vraiment désolé et triste pour toi ma belle.
    Je t’envoie encore pleins de courage

  8. AH les joies de Pôle Emploi…J’ai demandé il y a bientôt un an de financer mon BAFA pour pouvoir travailler plus et avancer sur mon projet professionnel. Ils ont refusé en disant qu’il faut être en école pour recevoir une aide…-.-
    Payer des gens 3000€ par mois au chômage ( il y en a ) qui foutent rien et payer 800€ une personne motivée et qui a un vrai projet pro, ça fait chier.

  9. merci de m’avoir signalé ton message ce que je viens de lire est effarant et rien ne change… j’ai connu l’ANPE quelques mois à la sortie du service militaire, qui ne m’a servi à rien que ce soit en recherche d’emploi, aide financière ou gestion de mon profil. La c’est encore plus vicieux, tu montes un projet et la tout est fait pour te décourager de ton projet. Les difficultés administratives et ce genre de blocage irrite et devient incompréhensible. On est soi trop diplômé , soit pas assez, soit pas assez d’expérience, soit trop, les critères deviennent ridicules, je ne vois pas comment vous les plus jeunes,mais aussi ceux qui vous suivent, cela devient inquiétant. Il faut s’armer de courage et trouver des moyens de trouver quelque chose sans compter sur ces institutions type Pôle Emploi ou autre, il faut se créer son propre projet tenter et essayer de faire les choses par soi même, les aides institutionnels, de l’état ne fonctionnent plus et ne sont pas efficaces. bravo pour ton témoignage, je suis vraiment désolé que ton projet n’ai pas pu aboutir, je te souhaite sincèrement de pouvoir trouver une opportunité qui te conviendra et qui pourra se concrétiser.
    Bises.
    Pimpf.

    1. Merci Pimpf pour tes encouragements et ton témoignage. Je vais rebondir, je suis en train et je reprendrai en septembre en train de monter des projets, des pistes pros mais aussi de choix de vies pour pouvoir avancer. Je te fais de gros bisous!

    2. Pimpf, si tu en as le souhait, pourrais-tu rebloguer mon article, je tiens à ce que le plus de monde possible soit informés? Si tu ne le désires pas, ce n’est pas grave.

  10. Je regrette sincèrement ce qui t’arrive. Ce n’est jamais facile de trouver un emploi, et malgré les nombreuses démarches, il n’est pas toujours évident de parvenir à ses fins. J’espère de tout coeur que cela va s’arranger ! Bisous à toi.

    1. Merci beaucoup Yuko! Je voulais faire ce témoignage pour informer les gens et les inciter à ne pas se décourager. Je vais rebondir normalement. Gros bisous!

  11. J’ai fait deux stages de ce type au printemps pour être développeur, et c’est vrai que ce n’est pas facile de faire les papiers même si on a une conseillère qui veut bien faire et que l’on s’oriente vers un secteur dit « porteur ». Bon courage à toi et tu as bien raison de t’accrocher ! Bisous !

    1. Je te remercie beaucoup! Je ne sais pas si je vais faire de l’immersion, je vais passer par un autre dispositif et j’ai un autre projet professionnel. Gros bisous et merci pour ton soutien. Si tu as un Facebook, n’hésites pas à partager ce témoignage, je veux que le plus de monde soit informé.

  12. Je n’arrive absolument pas à comprendre pourquoi ta conseillère fait ça?!!! Ce n’est pas son boulot justement de t’aider à trouver un emploi?
    Je suis aussi inscrite chez Pôle emploi car mon mari a été muté (suite à l’obtention d’un concours) et j’ai du quitter la librairie où j’étais depuis 15 ans…
    Chez Pôle emploi ils essaient de me faire un peu de tout (VAE, Bilan compétence…) mais je trouve que les ateliers ne sont pas géniaux. J’en resors pareille que lorsque j’y suis rentrée…car je voudrais une reconversion prof (toujours dans le papier mais plus archive, documentaliste…) Donc je sais dans quoi je veux bosser. Mais ils n’arrêtent pas de me dire qu’il n’y a pas de boulots dans cette branche. Bref, je me débrouille…mais je sais qu’ils ont là au cas où…
    Bon courage!

  13. J’ai connu les « avantures » de l’Anpe à l’époque de mon arrivée en France en 2004. A 54 ans, j’étais déjà trop vieille, mais je me suis investie. Je connais donc le parcours. Ce que je lis me confirme dans les absurdités de ou des administrations et aussi chez Paul Emploi qui t’a mise dans une situation totalement kafkaïenne. Quelle absurdité. Tu as raison de ne pas baisser les bras. Je rejoins Pimpf, par qui je viens d’avoir le lien sur son blog que j’arrive ici, comme quoi il soit nécessaire de rebondir en agissant autrement. Je résume à ma manière 🙂
    J’espère très sincèrement que tu trouveras ce pourquoi tu es destinée et ce pourquoi tu as envie de travailler. Rien n’est impossible. Je le pense sincèrement. De tout coeur avec toi. Nous ne nous connaissons pas. Je connais ton avatar en voyageant sur les blogs 🙂

    Je me permets de faire suivre ceci, parce que un grand nombre de personnes doivent le savoir, et surtout ne pas céder ou baisser les bras à ces « empêcheurs de tourner en rond » comme je le dirais.
    Amicalement.

  14. Quelle honte.
    Je quitte prématurément mes études car je me suis faite refusée dans mes M2. Je compte donc chercher du boulot, idéalement dans ce que j’aimerais faire, sinon je ferai un job alimentaire pour retenter l’année prochaine.
    Bref, tout ça pour dire que si je peux éviter Pôle emploi au maximum, je le ferai car mis à part mettre des bâtons dans les roues (en cas général.. Je n’ai jamais entendu qqun dire du bien de cette structure), je ne vois pas trop à quoi ils servent.

    1. Je te souhaite bonne chance et si tu le peux, demande le moins d’aide possible. Si tu n’as pas le choix, si tu ne sens pas ton conseiller, fais le chgt au plus vite. Gros bisous et merci à toi!

  15. Elle gagne quoi à être méchante je me demande!! Je te souhaite beaucoup de courage pour poursuivre tes rêves, elle t’a permit juste à plus t’accrocher à ce que tu veux. Pleins de bisous surtout.

  16. Tu sais le pire ? J’ai envie de dire « comme d’habitude ». Moi avec mon BTS j’ai pas le droit à de l’immersion non plus. J’ai pas le droit de postuler dans des domaines qui sont proches sans etre exactement celui de mes études, alors je me retrouve sans rien. Parfois j’ai l’impression que Pole Emploi aide quand tu n’as pas de diplomes, pas de formations dans ce cas peut etre, mais si t’as eu « le malheur » de faire des études, et bah c’est tant pis pour toi.

    Je te souhaite bien du courage dans tes démarches. Bisous

  17. Malheureusement, je ne suis pas étonnée. Le fonctionnement du Pole Emploi basé uniquement sur les chiffres est complètement absurde. J’ai vécu moi-même des situations similaires et j’en connais des tas d’autres autour de moi. C’est un système qui marche complètement sur la tête.
    Une seule solution: faire ce que tu fais. Continuer à te battre de ton côté et ne rien attendre d’eux. Je te souhaite plein de courage et de réussite. Ne t’en fais pas, il y a toujours quelque chose au bout.

  18. Ça ne me surprend pas vraiment ce genre de comportement.
    Je sais qu’il ne faut pas généraliser.
    Quand j’ai perdu mon emploi pour raison de santé j’étais reconnue COTOREP, je devais me présenter très souvent à ce qui était encore l’ANPE et les conseillers n’avaient aucune solution pour moi. J’ai même du dicter aux gamines face à moi ce qu’elles devaient mettre dans le dossier suite à ma convocation.
    Comme je n’étais plus indemnisée j’ai fini par demander ma radiation et puis je n’ai plus cherché de travail puisque ma santé ne me le permettait plus et je suis repassée sur la sécu de mon mari.
    J’ai fait avec la bibliothèque régionale de Picardie une formation de 4 jours pour faire du bénévolat dans mon village, c’était extrêmement intéressant.
    Bonnes recherches.

    1. Je suis vraiment désolée d’apprendre cela. Merci beaucoup pour ton témoignage très enrichissant et ton soutien. Bonne continuation aussi de ton côté. Gros bisous!

  19. Je trouve ça vraiment abusé de la part d’une structure comme Pole Emploi censé aidé les gens à la réinsertion d’agir comme ils l’ont fait avec toi … C’est même honteux! Personnellement, j’ai toujours eu des soucis avec eux également, ils disent quelque chose puis tu vois un autre conseiller qui te dis l’inverse, c’est n’importe quoi …
    Malgré tout j’espère que ça ne te fera pas changer d’avis sur ce que tu veux faire et que tu vas persévérer dans ta voix 🙂

    1. Non ils ne m’ont pas découragé heureusement, j’ai plusieurs pistes et envies que je vais creuser. Mais quoi qu’il arrive je ne me laisse pas abattre! Merci beaucoup pour ton soutien et ton témoignage! Gros bisous!

  20. Oh ma biche, j’avais mis un « j’aime » que j’ai vite retiré après avoir lu ton billet. Je vais bientôt découvrir les joies de Pôle Emploi, puisque j’ai dû m’inscrire après avoir été diplômée au début du mois. Je suis aussi bac+5, ils se foutent un peu de nous là.

    Je comprends ton désarroi. Mais tu es une passionnée (comme moi), et je pense que c’est tout ce qui compte. Tu réussiras, il faut continuer à se battre. Prends soin de toi, bisous

    1. Merci pour ton adorable message ma Bénédicte.
      Je te souhaite plein de réussites et d’essayer d’en demander le moins aux admnistrations autant que tu peux. Tu as un bac +5 en quoi si ce n’est pas indiscret? Je réserve mes vacances lundi donc on pourra organiser notre petite sortie à Caen. Gros bisous et félicitations pr ton diplôme!

      1. Un bac +5 en psychologie (je suis officiellement psychologue depuis le début du mois) ! C’était un de mes rêves 🙂 J’ai envie de travailler auprès d’enfants et d’adolescents. Je suis en pleine recherche d’emploi en ce moment.
        Et avec plaisir, on se tient au courant pour tes vacances et notre petite virée à Caen 😉

      2. Psychologue est un métier passionnant! Je te contacte dès la semaine prochaine par email quand j’aurai fait mes réservations vacancières. Mais j’ai vraiment hâte de te rencontrer. Mon amoureux sera là aussi donc si ton amoureux est sur place là aussi, je serai ravie de le rencontrer.

  21. Je vois que je ne suis pas la seule à avoir des soucis avec les conseillers de Pôle Emploi… Personnellement, ça n’a jamais été pour de l’immersion en travail comme toi, mais pour mes indemnisations.

    Et aussi pour l’aide à la mobilité (je faisais quand même 160 Kilomètres de chez moi dans la Somme jusqu’à mon boulot dans l’Oise, quand j’utilisé pas mon appartement dans là-bas !), auquel j’avais le droit, mais qu’on a toujours trouvé une excuse pour que je ne puise pas l’avoir (sauf la dernière fois, où je me suis énervé contre la conseillère et que je lui ai tapé la honte devant sa directrice qui prenait une pause de sa réunion !). Après ça, quand je suis revenue quelques mois après, avec tout ce qu’il fallait, comme elle se souvenait de moi, elle n’a pas cherché longtemps et m’a donné cette aide (qui n’est valable qu’un mois en plus !), alors que ça faisait déjà un an que je bossais !

    Je ferais passer ton article sur mon Facebook avec plaisir ! 🙂 En tout cas, bon courage à toi et n’abandonne pas surtout pas, continue comme ça, tu y arrivera ! 😉 Bisous ! 🙂

    1. Merci pour ton témoignage et ton message de soutien et le partage! C’est bien tu as pu avoir ce que tu voulais mais en te battant beaucoup!
      Gros bisous!

  22. Malheureusement ce que tu décris arrive trop souvent.
    J’ai toujours appris à me débrouiller sans Pôle Emploi mais il faut savoir comment il fonctionne parce qu’en tant que chômeurs tu as droit à plein d’aides.
    Ce type de personnes sont des nuisibles. Ce sont des cons ! Pour être sûr que ton projet aboutisse il faut que tu saches tout les tenants et aboutissants de tes droits. C’est complètement dingue, je sais.
    Personnellement, Pôle Emploi j’ai connu à plusieurs reprises dont maintenant.
    J’ai la chance d’être tombée sur une personne qui a compris ma situation (l’Inspection du travail m’a fait sortir de l’entreprise où j’étais, je suis en dépression) pour m’être ma recherche d’emploi en stand-by le temps qu’il faudra. Malheureusement ce genre de personnes qui devraient peupler tout Pôle Emploi ne se comptent que sur les doigts d’une main.
    Travailler dans cet endroit c’est l’enfer. La conseillère mon mari qui est elle aussi formidable, est souvent en arrêt pour cause de harcèlement sur lieu de travail. On lui demande d’être à la chaîne…
    Pour anecdote, une personne qui travaille en lien avec Pôle Emploi régulièrement pour des personnes fragiles (qui ne savent ni lire ni écrire, qui sont totalement perdues, qui sont dans la misère…) m’a dit un jour qu’en réunion le directeur d’une agence Pôle Emploi lui avait répondu : « de toute façon ces publics là on en a rien à foutre ! ». Cela me donne envie de vomir rien que de l’écrire.

    Enfin bref, ne te décourage pas. Envoies chier ce genre de personne, tires lui la langue, fais-lui un doigt d’honneur… Serre-t-en comme défouloir puisqu’elle veut t’enfoncer ! Après tout ces cons ne comprennent que ça.

  23. Coucou! Tu illustres malheureusement de sérieux problèmes au sein de certains pouvoirs publics en France…Il y a beaucoup de choses à réformer mais pour l’instant les choses ont du mal à bouger. Tu sais le peu de temps où j’ai été au chômage à la sortie de l’école ma conseillère pôle emploi m’a reçue 2 minutes et m’a dit je n’ai rien à vous apprendre, je ne vous aiderai en rien car vous êtes plus diplômée que moi voilà le seul suivi que j’ai eu.. Après je ne veux pas faire de reproche personnellement aux conseillers car c’est tous le système qui est à revoir et qui pourrait réellement apporter quelque chose et aussi avoir un rôle de « tri » entre les vrais chercheurs d’emploi et les profiteurs! courage miss! biz

  24. A reblogué ceci sur En direct de Vanves…et a ajouté:
    Je vous invite à lire ce témoignage édifiant. Comment peut on autant mettre de bâtons dans les roues quand une personne à un réel projet professionnel ??? J’ai du mal à comprendre le comportement de la « conseillère ».

  25. L’article m’a interpellée. C’est la première fois que je passe sur ton blog 🙂 Ton récit me touche car j’ai moi aussi cherché un emploi dans les métiers du livre puis dans la documentation. Ce qu’a fait ta conseillère n’est pas normal – et je pense que les services du Pole Emploi sont assez inégaux, en fonction du métiers que tu recherches mais aussi peut être de ton agence. Tu aurais du avoir ta chance dans cette librairie, que le métier ait des débouchés ou non. Il y a quelques années avec un DUT Métiers du Livre (Bibliothèque aussi) et une licence pro spécialisée archives et documentation, je me suis mise à chercher un poste de bibliothécaire. J’ai passé beaucoup de concours que je n’ai pas réussis. Je crois qu’on trouve très peu sur ces métiers via les annonces et offres d’emploi malheureusement, le concours reste la voie quasi obligatoire (même si 2 de mes amies ont trouvé des postes de bibliothécaire sans concours, et dans des petites structures… je sais aussi que la plupart de mes camarades se sont comme moi reformés et/ou reconvertis). J’ai finalement fini par trouver un poste comme documentaliste/archiviste en entreprise (je suis passée par 3 endroits différents, j’ai même obtenu un CDI), j’avais le diplôme pour…. mais j’ai été de déception en déception : métier peu reconnu en entreprise, vous êtes mis au placard dans des locaux sans lumière…. et surtout j’ai fait beaucoup plus de tâches de manutention que de gestion documentaire à proprement parler. J’en suis arrivée à la même conclusion que ces « professionnels de l’emploi » bibliothécaire, documentaliste (libraire peut être aussi) ne sont pas des métiers d’avenir. Je suis convaincue qu’avec un peu plus de tenacité, j’aurai peut être fini par devenir bibliothécaire, ou trouver une place de documentaliste intéressante. Mais j’ai finalement été déçue par ces expériences au point de ne plus avoir envie de faire les métiers pour lesquels je m’étais formée. Pour moi ce n’est pas que la faute du Pôle Emploi, c’est aussi la faute de nos formations universitaires qui nous montrent les bons côté des métiers du livres, nous offrent des beaux stages, sans pour autant nous confronter à la réalité du marché du travail : oui ces métiers recrutent peu et mutent difficilement, oui ils sont souvent peu reconnus surtout pour le métier de documentaliste en entreprise, car l’on pense vos compétences inutiles… Aujourd’hui après une formation en Master, je suis devenue chargée de communication, j’ai eu de belles expériences, des nouvelles compétences. Je suis aussi en recherche d’emploi depuis peu mais étrangement je suis plutôt satisfaite de mon expérience Pôle Emploi cette fois : un vrai suivi (ils mettent en place un accompagnement pour les personnes diplômées et/ou très autonomes dans leurs recherches), des nouveaux outils…. J’espère vraiment que tu trouveras du travail dans le domaine qui te plaît, il faut être tenace, ne pas baisser les bras et savoir si besoin trouver d’autres voies!

    1. Merci beaucoup pour ton témoignage et ton soutien. Je ne peux qu’être d’accord avec toi concernant les formations universitaires. Je pense qu’en plus du métier, cela dépend des compétences du personnel de l’agence. Gros bisous et encore merci!

  26. Bon courage, je peux tout a fait comprendre la frustration qu’on éprouve dans ce genre de situation. Pôle Emploi a mauvaise réputation, ce n’est pas pour rien. Même si comme tu le dis, il ne faut pas généraliser, il y a surement des salariés de chez eux qui font de leur mieux, beaucoup se laisse porter dans des labyrinthes administratifs et totalement insensés… sans se rappeler que leur première mission est d’aider les personnes en recherche d’emploi et d’expériences pro… En tout cas, ton expérience confirme que dans la vie rien ne nous tombe tout cru dans la bouche, il faut toujours se battre et remuer ciel et terre pour obtenir ce que l’on souhaite ! Bravo pour ta ténacité ! Bisous !

  27. Des fois je me dis que les gens n’ont pas assez de difficultés dans leur vie pour en créer autant aux autres… C’est abusé.
    Je suis reconversion professionnelle en ce moment et je suis aussi passé par des moments un peu limite. J’ai la chance d’être bien entourée et ça me motive encore plus. J’ai su me retourner plusieurs fois et je pense avoir trouvé la bonne voie au final ! L’important c’est de s’écouter et de se donner les moyens d’accéder à ce que l’on aime ! Je suis de tout coeur avec toi ! Ne lâche pas tes convictions ! 😉

    Bise, à Bientôt 😉
    Marine (DeuxAimes)

  28. Aaah, l’administration… Je lui voue une haine sans bornes. Pour avoir – comme toi – manqué de me pourrir des projets géniaux pour lesquels j’étais en règle, mais pour lesquels il a fallu que je me batte. Du genre : me refuser une inscription à la fac malgré un excellent dossier parce que tu as dépassé une date qui était écrite nulle part, me refuser mon stage en maison d’édition que j’ai mis 4 mois à trouver parce qu’il n’est pas obligatoire dans le cadre de mes études, ralentir tes différentes procédures parce que « ah bah si je retrouve pas votre papier c’est que je l’ai perdu » sans aucun complexe…
    Je crois que je pourrais sortir des dizaines d’exemples ! Mais au final, c’est assez vide de sens… La leçon (s’il y en a une !) ça serait de ne pas s’empoisonner la vie dès qu’on vous refuse une procédure sans raison… Mais j’avoue qu’à chaque fois ça me met dans une telle rage que je n’y arrive pas.

    1. Merci beaucoup pour ton témoignage! Et merci aussi pour ton soutien! Je suis en train de préparer un voyage à l’étranger pour changer d’air et voir autre chose. Je ne dis pas qu’ailleurs c’est mieux mais pour m’enrichir humainement et tenter d’avancer autrement.Après je prépare mon voyage pour partir dans un an et peut-être que je trouverai un cdi avant. Mais j’envisage cette solution au cas où. Bisous à toi!

  29. Je viens de lire ton témoignage m’interpelle pour 2 raisons:
    – j’ai une double formation de base littéraire/métiers du livre (licence pro spécialisation libraire) et j’ai été libraire
    – je travaille à présent dans l’insertion professionnelle (donc, les conditions pour effectuer une PMSMP, je les connais bien)
    Une chose est sûre: la conseillère qui est intervenue est complètement à côté de la plaque…. Ce qui est plus grave, c’est qu’en aucun cas, elle n’avait le droit d’empêcher ta PMSMP (je déteste décidément cette nouvelle appellation de ce qui était il y a peu de temps une EMT, vive les acronymes!)
    Il n’y a pas de conditions pour faire une PMSMP – sinon, ce serait inutile que ce dispositif existe…
    Quant à ton projet, tente quand même de faire une période en entreprise – un stage en librairie pour faire court. Je ne te cacherais pas qu’il y a peu de débouchés dans le métier: peu d’emplois. L’une de nos collègues blogueuses, https://girlkissedbyfire.wordpress.com/
    a un parcours un peu similaire au tien (et a finalement trouvé un emploi).
    Donc, ne jamais baisser les bras!

  30. Ça me sidère… Même si tous les conseillers ne sont pas comme ça, cela me fait mal au cœur de savoir que ces personnes doivent normalement nous aider et pas nous mettre des bâtons dans les roues.
    En ce qui me concerne, Pôle Emploi ne m’est pas forcément d’une grande aide. Ils ne savent pas grand chose sur le secteur du journalisme, c’est moi qui suis même obligée de leur expliquer les problématiques actuelles.
    D’ailleurs, c’est en allant faire un tour à la Caf que j’ai appris que j’avais le droit à une prime d’activité… Pôle Emploi, qui a pourtant accès à mon dossier et à mon parcours professionnel, ne m’a parlé à aucun moment de cette aide !

  31. Pôle emploi aurait besoin de conseillers en communication… mais impossible de postuler chez eux sauf pourêtre conseiller en emploi! tu vois, le monde ne tourne par rond chez eux. j’ai testé ce système pendant deux ans: et, honnêtemenet, à part pour avoir ton papier rose donnant droit au tarif chômeur dans les musées ou salles de cinéma, cela ne m’a servi à rien! je me suis aussi bien débrouillée seule. même si c’était long. des bises la belle

  32. Cela ne m’étonne pas. Moi c’est à la mission locale, je suis tombée sur une femme qui m’a diminué il y a 5 ans. Je voulais reprendre mes études (deux ans après arrêt, cause grossesse) et puisque ça les arrangeait que je rentre vite dans le monde du travail, elle disait que c’était impossible de faire ne serait-ce qu’un BTS… J’étais sortie du rdv en pleurant (ma vie était fichue d’avance à 20 piges). Je n’ai rien contre les métiers peu diplômés mais j’avais un tout autre projet… bon maintenant je suis en master 2 et, pour couronner le tout, j’ai été majore de ma promo quasi tous les ans depuis. J’aimerais bien la retrouver cette femme mais je ne suis pas physionomiste.

    J’en connais d’autres via Pôle Emploi qui ont eu pas mal de déboires pour se faire financer des formations alors qu’ils avaient un vrai projet prometteur et aussi un ami qui ne veut pas travailler mais s’est fait financé des formations pour rien à la clé. Il y a un docu que j’aimerais voir sur pôle emploi (sorti l’an passé, le titre m’échappe), car je ne pense pas que ça soit vraiment la faute des conseillers. Il y a tant d’aberrations, il doit y avoir un gros soucis avec leur système. Ma mère, serveuse avec 15 ans d’expérience, on lui a proposé de se former au métier de serveuse gratuitement pendant deux mois (elle aurait continué à percevoir le RSA mais l’entreprise ne l’aurait pas payé quoi et profite d’une nana expérimentée à moindre frais alors que travailler engage des frais – route, vêtements, coiffeur)… mais toi tu es trop diplômée pour faire une immersion, ils se foutent vraiment de la gueule du monde. J’ai un peu peur pour ma sortie de ma master, on ne rentre jamais dans les bonnes cases pour se faire aider (déjà, je ne peux pas faire d’alternance donc je n’aurais que 8 mois d’expérience et je n’ai pas pu postuler partout, car j’ai 26 ans, et tous mes collègues 1 an car ils ont droit de faire l’alternance de Master 2)… l’administration quoi !

  33. Même si « ce qui ne tue pas rend plus fort », ce qui t’est arrivé est consternant ! Heureusement que tu sembles être tenace et déterminée ! Je te souhaite du courage ; avec une telle volonté, je suis persuadée que tu finiras par réussir à arriver à ton but. Amicalement.

  34. Coucou! Pour ma part, j’ai fait 3 Pmsmp en librairie et cela c’est très bien passé tant pour la partie administrative que lors de ma présence en librairie! C’est dommage que cela ne soit pas le cas pour tout le monde… Si tu veux en discuter, n’hésite pas à me contacter!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s